Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Stick Nitrox: le Tatassotrox


    Recommended Posts

    • Replies 57
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    en ajoutant une petite vanne pour réguler le debit....

    La vanne de laminage de la lire de transfert peut elle faire l'affaire ?

    le 1er va tres bien

    Ca craint pas trop d'utiliser du matos de ce type (un peu ancien et un peu ventage) ?

    60 € + le prix du PVC ça faire un stick pas trop cher

    Link to comment
    Share on other sites

    on ne parle pas de la même vanne de laminage. sinon essayes direct avec le mano, c'est un peu plus contraignant mais ça marche. Pour info la vanne je la touche autour de 20€ avec les embouts qui vont bien.

    Le mano va bien, s'il servait à un poste de soudure où est le pb?

    Link to comment
    Share on other sites

    exact mais l'inspirateur (tion tion) fût Tautaz...

    Oui enfin l'inspiration...

    J'ai publié en 2003 le plan d'un mélangeur que j'avais réalisé en 99 grâce aux explications (transocéaniques) de Jean-Luc Soulayres qui en avait lui-même fabriqué un qq années avant avec l'aide d'amis polonais qui avaient "désossé" un de ces mélangeurs vendus à l'époque une fortune (15000 F) par les agences américaines...

     

    La vanne de laminage de la lire de transfert peut elle faire l'affaire ?

    Bien sûr. La meilleurs précision et la meilleure stabilité est atteinte à l'aide d'un manodétendeur (chalumeau) réglé au plus bas + une vanne de laminage qui permet d'ajuster le débit au 1/4 de poil.

    Il est aussi possible d'utiliser de tout petits manodétendeurs qu'on trouve en pneumatique. C'est par exemple ce qu'on utilise sur les bateaux en croisière, un fois la pression de sortie étalonnée pour le % souhaité, on ne touche plus à rien. L'intérêt est surtout d'éviter qu'un petit malin balance par inadvertance une goulée d'oxy dans le compresseur.

    Quant à "l'homogénéisation du mélange", juste pour situer l'intérêt de la prise de tête, sur les bateaux de croisière on utilise en guise de mélangeur un tuyau d'aspiration compresseur de plusieurs mètres, la longueur suffit à mélanger les gaz.

    :)

    Amitié

    Link to comment
    Share on other sites

    Je confirme... Pour être tout à fait exact, David m'avais fait un premier stick après avoir lu le PVI ;)(mon livre de chevet pendant un moment, avant qu'il ne cède la place au PVI2) et aidé à la fabrique de celui du PSTT (celui avec le mélangeur de piscine comme dans ton livre). Il avait aussi parlé de discussion avec Jean Luc le "Géo Trouvetout". Et, effectivement on avait aussi testé avec de la gaine elec annelée de 3m.....

    Bref tout est possible...

    Link to comment
    Share on other sites

    Y'a plus qu'à... je vous tiendrai au courant

     

    Si vous lisez dans les journaux que l'arrière boutique d'un magasin d'informatique a sauté sans explication c'est nous (je plaisante mais avec l'oxy vaut mieux être méfiant).

     

    Autre question faut il vidanger le compresseur et utiliser une huile spécifique ou n'importe quelle huile compresseur peut faire l'affaire ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Bref tout est possible...

    Ouaip.

    Ce qui est amusant en fait c'est qu'à l'époque (99/2000) quand on parlait sur les listes plongée (aquatek) de réaliser un "stick" maison on se faisait traîter au mieux de dingue au pire d'inconscient criminel.

    Pis voilà... Comme quoi c'est pas si mal Internet! :hehe:

    Amitié

    Link to comment
    Share on other sites

    Autre question faut il vidanger le compresseur et utiliser une huile spécifique ou n'importe quelle huile compresseur peut faire l'affaire?

    Si ton compresseur les accepte, ce qui est le cas de la plupart des petits compresseurs modernes, utilise de l'huile de synthèse "nitrox". Elles possèdent un "point éclair" plus élevé (pas sûr que ça protège réellement d'une bouffée d'oxy), sont censé résister davantage à l'oxydation, et surtout encaissent mieux les températures élevées.

    Un truc intéressant à faire, surtout avec les petit compresseurs (type Coltri 6 m3/h): récupérer les condensats dans une bouteille, un bidon, un qqconque récipient transparent (mettre un toyau d'avacuation pour pas exploser le bidon). Tu constateras que durant les premiers gonflages les condensats sont relativements clairs, puis peu à peu ils vont devenir marron, signe que l'huile commence à avoir pas mal chauffé. Quand ils sont bien marron, vidange, même si tu n'as pas atteint la date théorique. Vu la capacité en huile d'un petit compresseur (25 cm3 sur un Coltri MC6H), ce n'est pas ruineux.

    Amitié

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...