Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
penti

[CR] j'ai testé pour vous : le caisson de la Réunion

    Messages recommandés

    Tout à commencé il y a une vingtaine de jours...

     

    :confused:Tiens, qu'est ce qu'elle a à siffler comme ça la télé ? et même éteinte elle continue à siffler, c'est quoi ce sketch, soit c'est le canapé soit c'est... mes oreilles ?? :confused:

     

     

    Pour ceux qui ne le savent pas, je suis en ce moment en mode "pause plongée", j'ai pris 6 mois de congé (mi-temps annualisé dans l'éduc' nat', ce qui est l'équivalent de 6 mois sans solde dans le privé) pour faire un break, voyager un peu aussi et me consacrer au stage péda MF1 dans lequel je suis lancé depuis fin février.

     

    Jusque là tout allait bien, à base de 7-8 plongées par semaine, N1, N2, N4, baptême, N1, remontées N2, remontées N2, remontées N4, remontées N2, encore remontées N2...

     

    J'aurais pu réagir intelligemment : "ouh là, ça doit venir de la plongée, j'annule tout demain et je vais direct consulter"

     

    Mais j'ai bête, donc ça a été :

     

    "Boarf, c'est pas grave, ça m'empêche pas de faire ce que j'ai à faire et ça ira peut être mieux en plongeant demain..." :fou:

     

    Effectivement ça va mieux, ça s'arrête même sous l'eau, et ça reprend qu'une heure après...de plus belle, mais je me dis que ça va passer...

     

    Mais une semaine de plongée plus tard, explos pépères, formation, profondes, un peu de tout, quoi... mais ça ne passe pas et ça en devient bien pénible, de plus en plus même...

     

    Ce n'est donc qu'au bout d'une dizaine de jours de perceuse que je me résous à faire une pause d'un jour pour aller consulter un ORL...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est pas très raisonnable, tout ça! Mais c'est vrai que quand on aime on ne compte pas! J'attends la suite avec impatience et j'espère que ça se finit bien!

    Courage!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    "Bonjour doceur l'ORL je pense que j'ai un baro, vous allez me dire d'aller au caisson au plus vite".... que j'aurais dû dire...

     

    mais non, au lieu de ça :

     

     

    "j'ai ce sifflement depuis une dizaine de jours, je sais pas trop d'où ça vient, peut être dû à la plongée mais je suis pas sûr...."

     

    "ah, ouais vos ostéomes ont pas poussé plus, on voit rien mais ça va quand même, hein, allez, au test audio vous avez perdu pas mal d'audition, les acouphènes on connait pas trop d'où ça vient, je vous met un traitement corticoides + vasodilatateurs et une IRM à faire le plus tôt possible (ici ça veut dire 1 mois plus tard) .. Les acouphènes, y'a plein de gens qui en ont, ça apparaît, ça disparait, on s'y habitue... Allez, bon courage !"

     

    Une semaine de traitement de canasson, on sort pas à cause de la houle, le week end je décide de faire l'impasse sur les profondes mais quand même d'aller faire de la formation...

     

    Je croise le patron de mon club de retour de la profonde, il me dit "alors, t'as pas fait la pointe, c'est quoi tes soucis de santé ?"

     

    "Ben... ouais... j'ai des acouphènes... je prends des vasodilatateurs, je voulais pas faire de plongée saturante au cas où ça interfère..."

     

     

    "Quoi, sortez moi son sac du bateau, tu plonges pas, tu vas boire à la rondavelle et tu me prends soit un rendez vous avec un médecin hyperbare soit direct au caisson, ça doit être un baro"

     

    Lundi :

     

    Je consulte mon médecin hyperbare local, qui me dit que ça a des chances d'être un baro et passe un coup de fil au caisson pour savoir si ça vaut encore la peine de faire des séances. Le responsable du caisson lui dit que oui, que rien n'est prouvé ni garanti dans ce genre de problème mais que ça peut aider et pas faire de mal. rendez vous est pris pour une série de 5 séances, commençant le lendemain.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mardi, arrivée au caisson, à l'hopital de St Pierre.

     

    je discute avec les 2 médecins, dont l'un a souvent été sur notre bateau et plusieurs fois en binôme avec moi sur la Pointe, qui me font un petit bilan et me disent qu'on va partir sur 5 séances, qu'on fera un bilan au bout de celles-ci : si tout a disparu, on arrête, si ça n'a servi a rien, on arrête, si c'est entre les 2, on continue...

     

    Je me change en "habits de caisson" (une casaque et un pantalon en coton), apprends avec joie que je peux emmener un livre et mes lunettes, et vais m'installer dans le caisson, où sont déja 2 patients.

     

    Le caisson est utilisé principalement pour des soins de cicatrisation (en effet l'oxygénothérapie hyperbare -le fait de respirer de l'oxygène sous pression et donc de le diffuser dans son sang en quantité supérieure à quand on le respire sans compression - a pour effet de signer toutes sortes de lésions et n'est pas utilisé que dans les traitements de l'ADD), et c'est le cas de tous les autres patients que j'ai croisé depuis mardi, je suis le seul "non pansemanté" à le fréquenter sur les 3 séances.

     

    Le caisson est un gros cylindre de métal d'un peu plus de 2m de diamètre, j'y tiens debout mais Michael Jordan ne pourrait pas. Il y a 6 places assises (fauteuils se relevant si besoin) et 6 masques d'oxygénothérapie, mais s'il y a une ou 2 personnes sur un brancard on ne peut pas tenir à 6, bien sûr.

     

    Un infirmier reste avec nous pendant la phase de compression, qui dure environ 15 minutes, chaque fois qu'il y a des nouveaux. La compression dure environ 15 minutes, pour aller d'une pression de 0 bar à 1,5 bar.

     

    On est donc comprimés à une pression absolue de 2,5 bar (en tenant compte de la pression athmosphérique au départ), soit un équivalent 15m.

     

    Une très jolie infirmière accompagne l'infirmier chef pour cette séance, ce qui me met en grande joie, il lui explique comme à nous comment passer ses oreilles en avalant sa salive...

     

    Très vite on sent la compression, je n'avale pas assez souvent et suis obligé de faire un vasalva...

     

    "tiens, normalement ça s'arrête quand le tympan est en position externe le vasalva, là je sens que ça fuit quand je souffle" :confused:

     

    Je découvre donc que j'ai le tympan perforé, ce que je ne savais pas avant...

     

    La très belle infirmière n'arrive pas à passer ses oreilles, on fait baisser un peu la pression (en fait, la pression est montée tout simplement en ajoutant de l'air, comme on le fait dans un pneu) puis la remonte, mais ça ne passe pas et elle doit nous quitter...

     

    Dommage, je suis déçu, je lui propose de venir faire un baptême de plongée pour s'y habituer, elle ne me répond pas mais rigole, malheureusement je ne la reverrai pas à la sortie :love:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon ben là effectivement si tu as un tympan dans le sac...:(

    Petite vérification fonctionnelle chez un confrère ostéo ne pourra pas te faire de mal en complément.

    Sinon super doué ton ORL, j'espère que tu vas en faire de la pub... ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une fois arrivée à la pression de 1,5 bars, on vous demande de mettre les masques puis l'infirmier sort par un sas.

     

    Les masques me font penser à des masques de pilote de chasse, c'est super cool de se sentir dans la peau d'un héros...

     

    L'oxygène a un goût un peu sucré au début, assez agréable mais on s'y habitue vite et on ne remarque pas quand on nous fait faire des rinçages à l'air pour éviter l'hyperoxie.

     

    C'est marrant 10 minutes, mais on s'ennuie vite... je me fais une raison en me disant que j'ai bien de la chance de pouvoir bénéficier de ce genre de soins alors que dans la plupart des pays je serais soit riche soit sourd, et j'essaie de me concentrer sur mon bouquin...

     

    Au bout d'1h30 d'oxygénothérapie, on vous demande d'enlever les masques, puis on entre en phase de décompression. C'est une phase assez bruyante, il y a des casques anti-bruit qui sont imposés au "zoreilleux" et proposés aux autres.

     

    A la fin de la séance nous sortons et j'en tire un bilan très positif : mes acouphènes ont presque disparu, réapparaissent en cours de soirée puis un peu plus fort le lendemain matin, mais beaucoup moins intenses qu'avant :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour moi avec mon oeil de triturateur de crâne, cela ressemble fortement à une belle compression du temporal au niveau de la pétro-jugulaire... Mais bon, seuls des doigts experts pourrons le vérifier.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hier après-midi deuxième séance d'OHB, et ce matin troisième.

     

    Je suis un peu moins enthousiaste que le premier jour car la situation stagne : pas de régression franche des acouphènes, juste une quasi-disparition à l'issue des séances et une intensification modérée quelques heures après.

     

    J'ai aussi consulté un ORL de l'hôpital ce midi, qui a essayé de voir mais n'a pas pu : en effet, mes ostéomes laissent moins de 20% du tympan apparent, il n'y a même pas les 2mm nécessaires pour faire une endoscopie, donc il ne peut rien voir mais penche pour me croire sur le tympan perforé et sur un barotraumatisme qui aurait aussi touché l'oreille moyenne.

     

    Concernant l'oxygénothérapie hyperbare, rien ne prouve que ça joue dans la guérison, mais puisque je n'ai rien d'autre à faire et que ça peut pas faire de mal, autant continuer...

     

     

    Voilà pour cette première partie de récit, je vous tiendrai au courant de la suite.

     

    2 choses :

     

    Merci et bravo à tout le personnel du caisson, pour sa gentillesse et sa patience, j'ai envie de dire qu'on a quand même un super système de santé en France...

     

    Si ça peut servir à d'autres : ne tardez pas comme moi, en cas de doute appliquez la règle : soucis après une plongée = soucis à considérer comme a priori dû à la plongée, et à traiter au plus vite !!

     

    J'espère ne pas avoir perdu trop de temps et ne pas avoir à le regretter.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bon ben là effectivement si tu as un tympan dans le sac...:(

    Petite vérification fonctionnelle chez un confrère ostéo ne pourra pas te faire de mal en complément.

    Sinon super doué ton ORL, j'espère que tu vas en faire de la pub... ;)

     

    Pour moi avec mon oeil de triturateur de crâne, cela ressemble fortement à une belle compression du temporal au niveau de la pétro-jugulaire... Mais bon, seuls des doigts experts pourrons le vérifier.

     

    Merci pour tes conseils, c'est donc dans les cordes d'un ostéopathe de se prononcer là dessus ? Je vais aller en consulter un alors.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sinon super doué ton ORL, j'espère que tu vas en faire de la pub... ;)

     

    effectivement à ce niveau de l'aventure on l'avait déjà oublié celui là, trop fort !

     

     

    Pour moi avec mon oeil de triturateur de crâne, cela ressemble fortement à une belle compression du temporal au niveau de la pétro-jugulaire... Mais bon, seuls des doigts experts pourrons le vérifier.

     

    un peu de bizarrothérapie à distance, ça peut pas faire de mal :demon:

     

     

    mes ostéomes laissent moins de 20% du tympan apparent, il n'y a même pas les 2mm nécessaires pour faire une endoscopie

     

    une otoscopie plutot ?

     

    bon en tout cas bon rétablissement et bon courage à toi ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Merci pour tes conseils, c'est donc dans les cordes d'un ostéopathe de se prononcer là dessus ? Je vais aller en consulter un alors.

    Disons que si le typan est crevé ça va pas le faire repousser, mais ça aidera la structure à récupérer en la libérant (récidive après qlq temps). De plus si tu as le système nerveux en compression (sifflements), ben ça aime pas être écrasé trop longtemps...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    une otoscopie plutot ?

     

    Non non, je pense qu'il voulait bien dire endoscopie (tube optique pour aller regarder derrière l'ostéome, qui couvre 80% de la largeur du conduit auditif), mais vu qu'il y a pas les 2mm pour faire passer le tube...

     

    Pour l'ostéo je suis tenté, j'en ai de bons souvenirs même si c'était des problèmes totalement différents (plutôt plus "gros" genre région bassin/dos), je me dis que ça vaut le coup d'essayer.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je te souhaite un bon rétablissement, vas-y coulos !!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon courage Cédric ! J'espère que tu vas retrouver ton oreille ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...