Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Acouphene par barotraumatisme: attention au bruit?


    Messages recommandés

    Bonjour,

     

    J ai depuis 8 mois un acouphene suite a un barotraumatisme en plongee bouteille a 20m (en partie du au fait que je plongeais avec une otite moyenne ce que j'ignorais). J'ai eu une perforation du tympan gauche durant la plongee, mais j'ai ete mal soigne et l'on ne m'a pas prescrit dans les temps le traitement a la cortisone et aux vasodilatateurs habituellement efficace dans ces circonstances. Depuis je me traine un acouphene a l'oreille gauche. Bref...

     

    Retour en France, mon ORL m'a interdit la plongee ad-vitam et m'a dit egalement d etre tres prudent au niveau de m'exposition sonore pendant la premiere annee (eviter les bars, concerts pi me bruit au dela de 85dB). D'apres elle apres ce delai je n'ai plus de precautions speciales a prendre vis a vis des decibels. Ca me surprend un peu car les acoupheniques victimes d'un traumatisme auditif doivent etre tres prudent vis a vis de l'exposition sonore sous peine d'aggravation serieuse de leur acouphene, et ce sans limitation de duree.

     

    Je voulais avoir un avis des acoupheniques par barotraumatisme en plongee: vous prenez des precautions speciales par rapport au bruit comme les acoupheniques ayant subi un trauma auditif ? Ou bien vous vivez normalement sans prendre de precaution particuliere ? J'aimerais bien avoir vos avis, afin de savoir si je peux refrequenter les bars et cinemas sans me prendre la tete!

     

    Merci de vos reponses!

    Francois

     

    PS: A vouloir decouvrir le monde du silence, on peut le perdre a jamais... Cruelle ironie, n'est-ce pas ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

    Alors tout d'abord, le bruit étant la manifestation d'une variation de pression de l'air, pour moi un acouphène du au bruit est barotraumatique (mais l'inverse n'est pas vrai). Et à mon avis, les précautions du à un acouphène "suite plongée" ou "suite choc sonore" sont les mêmes.

     

    Je soufre d'acouphène depuis 15 ans et je fais toujours attention au bruit, petits exemples:

    -je me bouche les oreilles quand une ambulance/les pompiers/ la police passe,

    -je reste dans la gare jusqu'à ce que mon train ai fini de freiner avant d'aller sur les voies,

    -je quitte la pièce au moment où je découvre que les papillotes distribuées aux gamins contiennent des pétards,

    -j'écoute la musique avec un casque plusieurs heures par jour avec un volume modéré (20% du maxi environ),

    -et enfin je vais toujours aux concerts mais avec des bouchons en mousse (et je m'amuse autant que les autres!! )

     

    Bref, ça m'empêche pas de vivre mais je sais que j'ai une fragilité à ce niveau donc sans en faire une psychose paranoiaque je m'adapte...

     

    Bon courage, c'est à toi de retrouver ton équilibre :)

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 11 ans après...
    Le 16/05/2009 à 20:39, francois77 a dit :

    Bonjour,

     

    J ai depuis 8 mois un acouphene suite a un barotraumatisme en plongee bouteille a 20m (en partie du au fait que je plongeais avec une otite moyenne ce que j'ignorais). J'ai eu une perforation du tympan gauche durant la plongee, mais j'ai ete mal soigne et l'on ne m'a pas prescrit dans les temps le traitement a la cortisone et aux vasodilatateurs habituellement efficace dans ces circonstances. Depuis je me traine un acouphene a l'oreille gauche. Bref...

     

    Retour en France, mon ORL m'a interdit la plongee ad-vitam et m'a dit egalement d etre tres prudent au niveau de m'exposition sonore pendant la premiere annee (eviter les bars, concerts pi me bruit au dela de 85dB). D'apres elle apres ce delai je n'ai plus de precautions speciales a prendre vis a vis des decibels. Ca me surprend un peu car les acoupheniques victimes d'un traumatisme auditif doivent etre tres prudent vis a vis de l'exposition sonore sous peine d'aggravation serieuse de leur acouphene, et ce sans limitation de duree.

     

    Je voulais avoir un avis des acoupheniques par barotraumatisme en plongee: vous prenez des precautions speciales par rapport au bruit comme les acoupheniques ayant subi un trauma auditif ? Ou bien vous vivez normalement sans prendre de precaution particuliere ? J'aimerais bien avoir vos avis, afin de savoir si je peux refrequenter les bars et cinemas sans me prendre la tete!

     

    Merci de vos reponses!

    Francois

     

    PS: A vouloir decouvrir le monde du silence, on peut le perdre a jamais... Cruelle ironie, n'est-ce pas ?

    Avez-vous toujours des acouphenes?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, whodive a dit :

    J'ai un acouphène depuis 20 ans...

    Je plonge normalement.

    Je ne prends pas plus de précautions que d habitude.

    Test auditif: RAS

     

    A la sortie d'une plongée l'acouphène siffle plus fort puis ça s'estompe.

    Bref rien de bien grave.

     

    Idem que @whodive avec une petite différence, il y a certaines fréquences que je n’entends plus, mais rien d’handicapant non plus.

     

    A+

     

    🍻

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai aussi un acouphène depuis 30ans au 2 oreille.

     

    Et aussi de l'hyperacousie (seuil de douleur pour un bruit trop fort). Ce symptome est plus ou moins marqué si je suis fatigué, alcoolisé, stréssé, etc.... Ca peux etre juste chiant jusqu'au point de mettre de boulie quies pour aller faire des courses. (j'estime d'ailleurs que je devrais avoir un autoriation médicale de tarter les gamin qui hurle 😛 )


    Je ne prend aucune disposition particulière. la plongée n'a jamais eu le moindre impact. Ca se passe nickel
    Et J'ai une très très bonne audition avec seulement une très légère baisse sur la fréquence de mon acouphène.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    J'ai des acouphènes depuis des années, et ça ne m'empêche pas de plonger.

     

    Je prends des précautions particulière, pas parce-qu'en tant qu'acouphénique j'ai un risque de les aggraver (mon ORL me dit que non), mais plutôt que cette expérience d'acouphène m'a souligné l'importance de prendre soin de son audition et m'a fait prendre conscience qu'on est parfois soumis à des sons très forts.

    Donc j'ai toujours une paire de boules quiès dans ma poche, que j'utilise :

    - Dans certains bars où le volume de la musique est très fort

    - En concert, mariages, etc.

     

    Mon ORL m'a donné une astuce pour jauger quand est-ce que l'audition est en danger: lorsque tu peux tenir une discussion avec quelqu'un, pas de problème.

    Si t'es obligé de crier pour te faire entendre, attention ! Dans ce cas je me protège.

     

    Mais à part ces quelques très rares cas, je ne prend pas de précautions particulières.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...