Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
loulou17

" essouflements " pourquoi ?

    Messages recommandés

    bonjour a tous

    voila je n'ai que 16 plouf sur le carnet et déjà 4 essoufflements,

    2 qui m'ont obligé a remonter et donc 2 que j'ai pu maitriser au font

    pour ma part je sais que ce n'est pas la peur ni de l'eau ni de descendre au font,

    car la plongé j'en ai tellement envie que je pense que justement ça me déclenche un certain stress du fait de ne pas pouvoir plonger

    bien sur vous l'aurez compris je ne suis pas d'un tempérament calme, :mad:

    voila j'ouvre ce poste pour essayer de comprendre ce probleme pour mieux le gérer

    a vos clavier pour raconter vos mésaventures a ce sujet et comment vous en ete vous sortie car je pense qu'ils y aura bien des cas differant

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Est ce que tu peux nous en dire plus sur les circonstances de tes essouflements : profondeur ? T° de l'eau ? Visibilité ? Courant ? Lors d'exercices ? etc...

    Nous pourrons alors t'apporter plus d'éléments de réponse.

     

    Pour ma part, je n'ai jamais eu d'esssouflement et je croise les doigts pour que ça reste comme ça ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    bonjour a vous

    je suis N2

    les circonstances n'ont jamais été pareil, température agréable à une eau à 12°

    binôme de palanqué différente

    - ma première " expérience " de l'essoufflement est survenue dans la descente 19M lors de ma formation du N2 j'étais avec ma monitrice qui à tres bien gérée mon problème et que je remercie, elle ma calmé, et assisté lors de la remonté, une fois en surface je suis remonté sur le boat et attendu environ 5 à 10 minute que je retrouve completement mon calme, ensuite le directeur de plongé ma proposé de redescendre avec lui, si je me sentais de le faire

    ce qui à été fais puisque le soufle est redevenu normal et stable et la plongé ces supers bien passé, merci a lui aussi de me l'avoir proposé.

    - la seconde est apparue en explo environ 17M, t°12 pour celle ci je pense que c'est le fait que le chef de palanqué avait branché le turbo au palme, donc début d'essoufflemnt que j'ai avec grand bonheur pu maitriser au font !!!!

    - l'avant derniere est survenue en surface T12° alors que j'avais à peine mis la tete sous l'eau pret a descendre, je me suis vite apperçu que je re commançais un essoufflement, donc remonter environ 1M pour sortir la tete de l'eau

    les 2 personnes mon laissé le temps de me calmer, et mon dis que si tu le sent tu y vas quand tu veux on te suit, ce qui à été fait sans probleme aussi et une plongé supers

    - et la derniere, a la descente dans les 7M env, eau 12°, meme probleme, je previent mes amis que je fais essoufflement et je suis remonté sans plus me poser de questions " lusside qu'il fallais que je garde a tout pris mon détendeur en bouche "

    je suis remonté au boat et apres env 5 à 10 mn j'ai retrouvé mon calme

    quand je parle de mon calme ces non sellement le fais de reprendre un rythme de respiration normal et regulier que de faire retomber les nerfs de ne pas pouvoir plonger ,

    voila en gros les grandes lignes de mes tristes experiances de l'essoufflement

    a aujourdhui je n'ai pas reellement trouvé de cause a effet ni de lien de ce fenomene

    ce qui me ferais penser a un manque d'experience " ces sure " et pourquoi pas à un stress spycologique, ou une mauvaise gestion de ma respiration

    et pourquoi pas les 3 en meme temps en fait ?

    a vos remarques

    amitié :top:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    une eau à 12°

     

    :eek: a-t-on idée de plonger dans une eau si froide ???

     

    :gagoff: as-tu eu froid ?

     

    Sinon, je pense que tu donnes toi-même les explications, soit l'effort, soit le stress ou bien les 2 combinés.

     

    As-tu des craintes particulières ?

    As-tu peur avant de plonger ?

     

    je ne peux que te conseiller quelques pistes :

     

    -essaie de bien ventiler, de bien de détendre en pratiquant une respiration profonde avant de t'immerger

     

    - si cela est possible prends bien ton temps, attend une minute ou 2 en surface avant de t'immerger pour t'habituer au milieu.

     

    - respire bien profondément, en insistant bien sur l'expiration. essaie de forcer un peu tes expirations en contractant les abdominaux et les muscles intercostaux, tu dois savoir que l'essoufflement provient d'un excès de CO2, donc il te faut trouver des solutions pour mieux l'évacuer.

     

    - bien entendu évite tout effort, essaie de faire la chasse au surlestage et de travailler l'efficacité de ton palmage (mouvements amples, laisser glisser plutôt que plusieurs petits mouvements courts qui prennent plus d'énergie et génèrent plus de CO2)

     

     

     

    Sinon, au passage : comment se fait-il que tu n'aies que 16 plongées si tu es déjà niveau 2 ?

    En combien de plongées as-tu passé tes niveaux, et combien d'explos as-tu fait entre les 2 ?

    (moi je pensais qu'il fallait au grand minimum 5 ou 6 plongées pour le N1, 8 ou 10 pour le N2 et au moins une dizaine d'explos entre les 2)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    temps de préparation sur le bateau ?

    on speede, on se jette, on descend ?

    à ralentir

    ne descends pas avant d'avoir repris ta respiration en surface

     

    combinaison trop juste ?

     

    quand le moniteur palme trop vite, n'essaie pas de le suivre !

    il fera demi-tour...

     

    respiration basse, avec le ventre, pas avec le haut des poumons.

    expiration forte, comme déjà dit

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    Pas grand chose d'autre à ajouter.

     

    Tu dis que tu n'es pas quelqu'un de calme...déjà il faut que ça change car de stresser n'arrange pas grand chose en plongée au contraire à ce que j'ai pu remarquer de ma propre expérience.

     

    Comme déjà dit, mais c'est important : prendre son temps. Rien de tel que de speeder pour s'équiper, me mettre à l'eau et descendre.

    Parfois si tu descends à un mouillage et que tu as du lutter un peu contre le courant pour y arriver, il est important que tu respires bien avant de descendre. Ton début d'essoufflement ne s'arrangera certainement pas à la descente, au contraire.

     

    Je pense aussi que l'environnement dans lequel tu plonges joue aussi pas mal (froid, turbidité de l'eau...) et peut provoquer des sortes d'angoisses, que tu pourrais confondre avec un début d'essoufflement. Il faut donc apprendre à se détendre.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    merci de vos reponses

    pour repondre au question posées

    12° non je n'ai pas eu froid

    après réflexion en refaisant le point de tout ce qui c'est passé, il semblerais que je Me met trop la pression, pour ne pas louper ma plongé, donc celle des autres aussi .

    le fait de plonger avec d'iférante personne, ne les connaissant pas, me met dans l'etat de pression de peur de foirer mon plouf que je Me met une tel pression psychologique que je ne pense peut etre pas au principal !!!

    à méditer !!!

    encore merci a vous de votre soutient

    au fait, vous ai t'il arrivé de faire un essoufflement

    car je parle du mien, mais en avez vous fait ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'en ai fait un à mes débuts (20 ou 25ème plongée) suite à un gros palmage à contre-courant. On n'était pas profond (une douzaine de mètres) et l'instructeur n'a pas jugé bon de me faire remonter donc j'ai pu le calmer en quelques minutes juste en me posant derrière un gros rocher, mais j'ai souvenir d'avoir perdu 50 ou 60 bars dans l'opération... Depuis plus rien, je touche du bois... et insiste beaucoup sur les expirations dès que je dois fournir le moindre effort

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    suis N3 avec 170 plongée , dons certaine profonde .j'ai plongé jeudi 27m/45mi et vendredi 25m/50 mi . ce dimanche plongé avec un binôme qui n'a pas plongée depuis 6 mois .je lui laisse donc les rennes , décente un peut rapide a mon gout , ont suis un fil d'Ariane , et a 38 mètres il perd le câble , heureusement j' avais pris un cap avec ma boussole....Je prend le cap ,et mon ordi ,qui fait la gestion d'air me rend attentif a un debut d'essoufflement 22litre/mi . j' indique a mon binome mon soucie ,et donc remonté a 25 metres . essoufflement tres bien resorber ,plongée en 30 mi avec 50 bars .

    Apres discutions je remarque que l'alimentation du matin , avec lait , gateaux et bannane a dus me mettre du plomb dans l'estomac , .lait ou bannane ? ou ?

     

    amicalement

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    pour ma part, je trouve que ça fais du bien d'en parler, et que vous en parliez aussi

    d'un coup je me sent moins seul là !!!:D

    bien sur, je suis conscient que je n'étais pas le seul avec ce soucis, mais le fait de s'exprimer fais déjà du bien

    je trouve :diver:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai aussi eu 2 essouflements importants. Le premier suite auquel j'ai enfin compris l'impression de mourir et l'envie de quitter, instinctivement, son détendeur pour respirer. La seule chose à laquelle je pensais est : "mord ton détendeur, ne bouge plus et souffle"... heureusement, le théorie (peut être un peu l'expérience préalable sous l'eau) m'a aidé à reprendre le dessus et à bien m'en sortir.

    Le deuxième a été facilement géré suite au souvenir du premier. Même si j'ai vidé 100 bars en 5 min à moins de 20m (eh oui !), le retour au calme a été rapide et sans souci.

     

    Mais pour toi, il est vrai que tu sembles les répéter et qu'il serait bien que tu identifie ce qui produit ça chez toi. L'effort et le froid sont effectivement de sacrés facteurs favorisants. L'expiration insuffisante dans ces moments là en est souvent la cause. Penses-tu, lorsque tu commences à sentir une accélération du rythme respiratoire, à arrêter tout effort (voir tout mouvement) et à forcer un peu sur l'expiration ?

    Ton détendeur est-il bien réglé ? Ne te demande-t-il pas d'effort respiratoire excessif ?

    Le stress aussi peut être un facteur favorisant supplémentaire. Plutôt que d'ajouter ça lorsque tu plonges avec de nouvelles personnes, pourquoi ne pas simplement leur annoncer avoir fait un essoufflement récemment et donc avoir envie d'aller doucement car tu as un peu peur de réitérer ? parfois, le simple fait d'aborder le sujet aide à ne pas se focaliser dessus.

     

    Bon courage !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    je Me met trop la pression, pour ne pas louper ma plongé, donc celle des autres aussi .

     

    C'est quoi pour toi louper une plongée ?

    Si tu es en formation et que tu loupes un exercice, ce n'est pas la fin du monde. Tu es là pour apprendre et ton moniteur te fera recommencer. Si tu es en explo, là je ne vois vraiment pas ce que tu appelles louper une plongée.

     

    Il faut plonger avant tout pour se faire plaisir....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Qu'as tu comme détendeur?

    As tu l'habitude de t'équilibrer avec les poumons vides?

    Qu'el est ton lestage moyen?

    Qu'as tu comme palmes?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

    Sur les 4 cas d'essoufflement que tu décrits, 3 se sont produits à la descente voire même avant dans un cas. Je pense que, sauf si tu t'es déjà mis dans le rouge en surface (courant, palmage important), ce n'est pas un problème d'essoufflement mais plutôt de stress à l'immersion.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...