Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    personnellement j'ai l'impression que les formations que l'on a dans les clubs influence beaucoup notre manière de voir les choses.

     

    exemple:

     

    avant la plongée en bouteille je faisait de l'apnée et quelques fois il m'est arrivé d'être seul.je ne me demandait pas si c'était bien ou pas mais si j'allais dans tel ou tel site parce que je les connaissais mieux,je descendais un peu moins profond pour avoir en peu plus de marge de sécu,je faisais beaucoup plus attention aux filets et autres pièges.....etc.

    je n'ai pas l'impression d'avoir pris des risques inconsidérés.

     

    depuis que je suis dans un club (sans vouloir remettre en cause la qualité de l'enseignement) on me matraque le crane avec tout les sujets tabous:

    - on ne plonge pas seul

    - on ne dépasse pas les prérogatives de son niveau

    - etc,etc

    comme des véritées uniques et incontournables

     

    alors dans un club ok pour des raisons de responsabilité et de lois

    mais hors club.....si la personne a le niveau,l'envie,l'équipement pouquoi pas. je connais des niveaux 1 qui vont réguliérement a 40 métres ou + (hors structure) et qui y sont certainement plus a l'aise avec leur 3 ou 400 plongées que certains n2 ou même n3 tout neuf.

     

    cela dit je ne plonge pas seul parce que je suis pas prét mais plus tard peut être....

     

     

    voila c'était mon avis perso

     

    salut

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 482
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Bonjour Jay62   Règle de base, tu vérifies systématiquement ton ancrage à la descente et tu ne prends aucun risque sur ce point, il faut que ce soit bien accroché  avec suffisamment de chain

    Sinon tu plonges solo du bord, pas de bateau à gérer 

    Chaine fixée sur l'anneau au bout de l'ancre.   Ramener la chaine sur la verge de l'ancre et la fixer avec une garcette ou un ou deux rislan.   Si l'ancre est coincée, la garcette

    Posted Images

    Une réflexion sur ce débat que j’apprécie bcp..

     

    Ceux « qui ne sont pas prêts » à pratiquer la plongée solo, sont-il nécessairement des boulets pour leur binôme ?

     

    Le goût de la plongée solo réduit-elle le plongeur qui la pratique à ce genre de jugement : liberté à tout prix, abs de risque pour lui-même et/ou pour les autres ?

     

    Cath’.

     

     

    Ps : bon, j'arrête là. Je vous relirai dès que possible, car je me dis que j'ai peut-être la réponse à ma question :fou: !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

    Par exemple, quelqu'un pourrait-il m'expliquer quels risques on prend en plongeant seul à faible profondeur (<20m par exemple), dans la courbe de sécu, avec du matériel adéquat et dans un lac ou un endroit sans courant? :confused:

    J'ai beau réfléchir je vois pas, je crois que le trajet en voiture jusqu'au lieu de plongée est aussi dangereux que cette plongée. Le problème, c'est que c'est le genre de question qui n'est jamais posée ni argumentée dans le cadre des formations... Et un 'non' qui n'est pas argumenté a vraiment le mérite de me mettre hors de moi 8(:D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :bravo: C'est trés bien de pouvoir discuter de certaines choses tout en respectant l'avis de l'autre.

    N'oublions pas qu'un forum est un lieu où on discute et pas seulement le comptoir du "bistrot du commerce" où on se marre bien...

    :tromaran:

     

    Les plongeurs sont ni plus ni moins des gens normaux avec leurs différences et leurs spécificités. Il faut quand même distinguer plusieurs "familles" de plongeurs.

     

    - Ceux qui ont la chance d'habiter au bord de mer et peuvent plonger toute l'année.

    - Ceux qui adorent plonger mais qui vivent loint de l'eau et pratiquent en piscine en attendant un heureux week end par ci par là.

    - Ceux qui plongent en lac ou en carriére.

    - Ceux qui plongent uniquement pendant leurs vacances et de préférence dans une eau à 30°.

    ...etc..

     

    Les motivations sont différentes aussi; on plonge pour soit, pour faire plaisir à doudou, juste pour voir des poissons...

    Bref n'oublions pas qu'il y a des plongeurs qui n'ont pas l'intention de plonger sans encadrement et il faut le respecter, il y en a qui ont vraiement besoin qu'on les accompagne.

     

    Mais pour plonger SOLO il faut à mon avis:

     

    - Connaître parfaitement le site pour savoir à tous moment où on se trouve par rapport au bateau ou au point de sortie.

    - Avoir une sécurité surface, qui puisse intervenir, récupérer ou prevenir les secours. C'est trop béte de sortir à 20m du bateau et de ne pouvoir le rejoindre 8(

    - Etre responsable et prudent dans le sens "noble" du terme :rolleyes:

    - Si on se pose la question... et bien continuer la plongée en palanquée ou binome.

    - Ne pas rechercher la plongée solo... elle viendra à vous...peut-être

     

     

    ;) Ne pas confondre qualification et compétences.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Provient du message de solo

    :D

    ...

    Chaque plongeur devrait être capable de plonger seul et de gérer sa plongée en cas de besoin, celà éviterait bien des situations de stress dues à la perte du binôme. Une telle formation devrait d'ailleurs être prévue dans les cursus, une sorte de "what if?".

    ...

     

    Cette formation est normalement prévue, et je ne me prive pas de rappeler le protocole en cas de perte d'un équipier à chaque plongée que je fais, que j'encadre des plongeurs ou que je plonge en autonomie. En deux mots, recherche des équipiers pendant moins d'une minute (bulles, lumière) et si pas trouvé, remontée en surface en respectant la bonne vitesse.

     

    Pour en revenir à la plongée solo, même si il m'arrive quelque fois d'aller décrocher l'ancre :confus: , (avec des plongeurs sur un bateau, je ne considère pas ça comme une solo), je ne me sens pas du tout d'aller patauger seul dans la grande bleue.

     

    J'ai trop d'exemples, du simple filet au pire :ange:, pour me lancer dans cette pratique. Mais cela dit, considérant la plongée comme un espace de liberté, je respecte les choix de chacuns, à condition de mettre le maximum de sécurite avec soi.

    @+

     

    Didier

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le mot interdiction a contraint cette pratique à une "tendance" illégale, "technique" qui apparemment, à vous écouter, n’est pas si minoritaire qu’elle n’y paraît.

    Mmm... Encore une fois, il ne faut pas confondre le réglement intérieur de qq organisations sportives avec La Loi. A de rares exceptions près, il n'est nulle part interdit de plonger seul. Si la plongée solo n'est pas, ou peu, pratiquée en structure cela signifie simplement que les structures se plient à leurs réglements intérieurs, ce qui est ma foi bien normal.

    Lequel réglement peut cependant varier dans un même organisme selon le type de plongée pratiquée (spéléo par exemple).

    Amitié.

    Jacques

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Provient du message de perche

    :diver:

    En France, hors structure, en cas de plongée solo et d'accident, y-a-t-il des implications du point de vue juridiques ou assurances?

    :diver:

     

     

    cordialement

    :biere:

     

    Bonsoir, :D

     

    Pour qu'il y ait des poursuites judiciaires, il faut qu'il y ait infraction, c'est à dire un fait prévu et réprimé par la loi.

    Il n'est pas interdit d'avoir les yeux bleus ?

    La plongée est libre en France : il n'est pas necessaire d'avoir un permis (comme le permis de conduire) pour plonger. Les seuls interdits concernent les apparaux de peche, les zones interdites, ports, zones militaires ou reserves....

    Coté assurance, l'assurance vendue avec la licence FFESSM fonctionne bien. En cas de doute va faire un tour sur leur site.

    D'autre part, si tu as un carton avec ta voiture parce que tu as grillé un feu, l'assurance, elle marche ou pas ?

     

    Bonnes bulles

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En France, hors structure, en cas de plongée solo et d'accident, y-a-t-il des implications du point de vue juridiques ou assurances?

    D'un point de vue juridiciaire, absolument aucune. En France on peut encore plongeur seul, sans le moindre brevet ou hochet du même genre, n'importe où en mer, toute l'année, de jour comme de nuit, et même avec un taux d'alcolémie élevé.

    Pour les assurances, c'est une question de couverture, il faut lire le contrat, tout et son contraire peut être exclu ou garanti.

    Le contrat DAN de base couvre la plongée sous toutes ses formes, air, mélanges, solo, plafond, sans nécessité de "brevet"ou "diplôme", etc. (il existe des restrictions en terme de PPO2 et PPN2).

    Amitié.

    Jacques

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :larme:

     

    J'ai une terrible confession a vous faire ..... :devil:

     

    cela ne fait qu'un an que je fais parti d'une structure associative

    pourtant avant cela j'ai plonge "seul" ou entre copain car nous avions a notre disposition un Zodiac equipe (Merci Dan ^_^)

    Que ce soit les Gardes-Cotes, les SSM, les Douaniers ou meme l'armee :D

    Jamais au grand Jamais, on nous a interdit de plonger

    les seuls trucs que l'on nous demandait c'etait a voir nos dispositifs de niveau 5 (pour les plaisanciers ;) ) et si tout ce passait bien....

     

    Je ne compte meme pas le nombre de plongees que j'ai realise solo en partant du bord de plage ( a vrai dire a l'epoque je m'en fichais )

     

    Ce n'est donc que dernierement que j'ai integre une structure ... qui me parrait bien rebarbative tant les "Prerogatives" Pesent lourdes 8(

    Depuis le debut, je n'attends qu'une chose :

    -avoir a nouveau mon propre matos (Cf : Rech 15L pas cher ^_^)

     

    Pour enfin retrouver le vrai plaisir de plonger, de decouvrir un environement qui nous et imperceptible au premier coup d'oeil mais qui grouille de vie

    et de pouvoir faire mes premieres photos sans qu'un xxxxxxxxxx vienne me dire .."Oh les photographes qui aillent voir ailleurs .. rester 3h sur un bout de metre carre .. devoir gerer sa plongee .. et je ne parle meme pas des Coups de Flash qui bousillent ton Ordi.."

     

    Voila pour moi .. c'est retrouver le Veritable Plaisir de plonger

     

    sans avoir pour cela a faire du palmage soutenu ou etre conduit la ou le moniteur veut bien aller ..pendant que nous derriere on le suit comme des chiens attaches au bout d'une laisse :mad:

     

    Ladern si deja tu te poses cette question .. c'est que tu as envie de savoir ce qu'il y a apres la plongee ;)

    je te dirais pour bien commencer .. savoir plonger Hors Structures :D

    Ensuite avec ton binone (qui je l'espere serait ton partenaire conjugal :love: ) prendriez le temps et le plaisir de plonger "Pour Soi" en le faisant partager avec l'autre

     

     

    Pour mon cas ...mon Pdt de Club m'a dit :

    "Si tu veux plonger pour faire de la Photo alors je te recommende de plonger avec une Biologiste ..car tout deux on les yeux rives sur le meme endroit chacun avec un regard neuf"

     

    Et c'est le meilleur conseil que l'on m'a donne jusque maintenant;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    approches traditionnelle de la plongée, être autonome, s’équiper, être en bonne condition physique, etc ..
    "Etre autonome", c'est justement le maître-mot de la plongée solo : il s'agit d'être autonome tant au niveau du matos que dans sa tête. Etre autonome dans un système de binômes, c'est quand même une autonomie assistée, non ?

     

    - Ne pas rechercher la plongée solo... elle viendra à vous...peut-être
    C'est ce que je pense aussi. Pour ma part, c'est arrivé un peu par hasard, à un moment où je l'ai "senti" sans l'avoir vraiment recherché au préalable. Je l'ai fait, ça s'est bien passé, j'ai aimé. J'ai appris aussi. Alors quand les conditions me conviennent et que je le sens, j'apprécie de faire ma "petite" solo. Inversément, il m'arrive de demander à des personnes bien précises de plonger avec moi en des lieux bien précis. Pour moi, ça se passe d'abord dans la tête, c'est un choix librement consenti dans lequel je veille et j'accepte de ne mettre personne dans la m... : en cas de pépin, je dois être le seul à payer les pots cassés !
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Arnauld, la plongée solo trouve sa quintessence en dehors des limites, Dans l'espace lointain ou un binome ne te sers a rien parceque soit trop loin soit trop narcosé.

     

    Il y a autre chose aussi, dans certaines plongées, je me sens responsables de mon binome. Et de temps en temps, c'est une responsabilité que je ne veux plus endosser.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oups, Philippe, c'est ton point de vue :rolleyes: ..

     

    .. donc sans te juger, j'aurais bien peur de plonger avec un binôme qui devra me "supporter" et plonger avec lui, dans le doute qu'il ne saura ou voudra pas agir pour moi, dans un moment délicat de la plongée, s'il y a ??? :( .. donc je dois partir en courant.

     

    Drôle de conception du binôme ! :nerveux: .. surtout que, pardon, je vais être grossière, mais la "grosse merde" pas fiable, c'est pas toujours l'autre ! ;).

     

    Goshi dit :

    c'est que tu as envie de savoir ce qu'il y a après la plongée

    .. Avant, pendant et après ;) !

     

     

    Goshi déclare :

    Ensuite avec ton binone (qui je l'espere serait ton partenaire conjugal

     

    .. Si je plonge avec mon conjoint ??? Ben, cela reviendrait à plonger avec l’homme invisible : donc les avantages de la plongée solo sans les inconvénients .. « Là sans être là » ;).

     

    (comme qq1 l’a dit sur un autre sujet du forum) : il causerait pas bcp : donc pas embêtée !

     

     

    En fait : je résume mon profil, vous allez vous marrer les solistes :bravo: :

     

    Je plonge en structure, avec un binôme que je ne connais qu’une heure avant de plonger : donc, je ne sais pas s’il pourra me sauver la peau à 40m de fond. Enfin, il palme comme un fada, histoire de s’assurer de sa tranquillité et de la mienne d'une façon plus .. définitive !

     

    C'est bon, vous m'avez convaincue ..:ckan: en solo ??

     

     

    Cath'

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 41
        Plongée solo En 2015 j’avais fait un document sur la plongée « solo ». Je viens de faire une mise à jour importante. J’ai ajouté deux chapitres ·        Estimation du degré d’engagement de la plongée ·        Analyse des risques avec comparaison des méthodes « Kinney » et matricielle (HSE) Bonne lecture http://www.jctdive.be/page-version2004/chargement/plongee_solo_vers2_mai2015_protege.pdf
      • 207
        C'était attendu, fin officielle pour 2021, du Salon de la Plongée Encore une victoire pour le Covid   Le Salon de la Pongée de Paris de janvier 2021 est officiellement annulé "C’est avec regret, tristesse et émotion que je suis obligée de vous annoncer le report de la 23ème édition du Salon International de la Plongée Sous-Marine qui devait se tenir en Janvier prochain à Paris. Les dernières directives du gouvernement liées à l’état d’urgence sanitaire nous o
      • 224
        Comme je suis au top du In j'ai un compte google+   Et comme je suis encore plus au top 1337 ! J'ai Torvalds dans mes cercles...   Il se trouve qu'il est plongeur ... si !   Et donc il suit et contribue à un logiciel de log plongée, qui s'appelle : subsurface   Et devinez quoi, forcément Linus, il contribue, on trouve ça sur Github là   Pour l'instant on a des ports que sur des *nix (opensuse, fedora ...) mais si on sait ou on a envie on peut compiler les sources.   Parraît q
      • 15
        Bonjour,   Habituellement, pour mon certificat médical annuel, je passe par un médecin fédéral qui est prêt de chez moi donc agréé FFESSM.   Je souhaite savoir si cela est obligatoire, ou un généraliste suffit (non fédéral) pour que le certificat soit valable (formation niveau 2, 3 et explo) ?   Merci par avance,
      • 3
        de logewatt je suis agé , et j'ai une lampe de plongée SEAC SUB  X-LED depuis plus de dix ans .je ne sais plus comment l'ouvrir pour pouvoir changer les piles . je n'arrive pas manuellement à faire tourner la partie basse de la haute pour essayer de la dévisser . Il y a la bague en plastique noir à verrouiller ou à tourner vers OFF ou vers ON. Si un connaisseur de cette solution peut m'aiguiller à ce sujet MERCI . Je ne peux plus plonger pour raisons de santé, mais je regarde les vidéo
    ×
    ×
    • Créer...