Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Plongeur "expérimenté" et leçon technique.


kiloas
 Share

    Recommended Posts

    Pour ce qui est d'utiliser l'octopus, c'est clairement plus 'safe'. Encore faut il l'avoir vraiment sous la main et le sortir du tac-au-tac.

    Perso, je commence par donner mon détendeur, et j'utilise l'octopus apres.

    Bref, pour des N3/N4, apprendre a faire un échange d'embout en assistance me parait justifié.

     

    Perso, la y'a un truc qui me choque: "Encore faut-il avoir l'octopus sous la main", n'est-on pas sense justement le placer de maniere a ce qu'on puisse l'attraper rapidement en cas de besoin?

    Apres, j'ai tjs apris que ma securite passe avant celle de "l'assiste", donner mon detendeur et chercher mon octopus ensuite, surtout si on est sense galerer a le trouver, je trouve pas ca "safe" du tout...

     

    Ensuite, malheureusement, et je pense que ca vous est tous arrive, de plonger avec des gens qui se disent experimentes, et qui au moindre accroc ne sont plus bons a rien. Je ne dis pas qu'une panne d'air est un juste un accroc, je dis seulement que oui, si ce type de personne se retrouve en panne d'air, il faudra le remonter comme un sac a patates.

     

    Bien sur qu'il faut s'adapter a la situation et que les exercices, meme en conditions "reelles", ne restent que "theoriques", mais je crois que pour pouvoir etre efficace en temps voulus, il faut pratiquer de temps en temps. Si pour ca je dois aller "m'incruster" dans un cours N2, ben je ferais tout comme le moniteur y dit, je ne tiens pas a le decredibiliser devant ses eleves.

     

    Il y a peut etre des parametres que je n'ai pas pris en compte, je suis tout jeune Rescue, je n'ai pas encore atteind les 100 plongees, et ne me suis jamais retrouvee avec un probleme de se genre dans la realite (pourvu que ca dure...), mais pour l'instant c'est mon opinion :)

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 113
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Perso, la y'a un truc qui me choque: "Encore faut-il avoir l'octopus sous la main", n'est-on pas sense justement le placer de maniere a ce qu'on puisse l'attraper rapidement en cas de besoin?

     

    Ok avec toi, celui qui ne sait pas ou se trouve son octopus devrait plutôt aller faire du tricot

     

    Apres, j'ai tjs apris que ma securite passe avant celle de "l'assiste",

     

    Encore plus daccord avec toi.

     

    donner mon detendeur et chercher mon octopus ensuite, surtout si on est sense galerer a le trouver, je trouve pas ca "safe" du tout...

     

    Toujours du même avis, toute façon, ce n'est pas l'assistant qui donne l'octo, c'est l'assisté qui viend le prendre.

     

    Ensuite, malheureusement, et je pense que ca vous est tous arrive, de plonger avec des gens qui se disent experimentes, et qui au moindre accroc ne sont plus bons a rien.

     

    Ha ha ha...tout pareil

     

    Je ne dis pas qu'une panne d'air est un juste un accroc, je dis seulement que oui, si ce type de personne se retrouve en panne d'air, il faudra le remonter comme un sac a patates.

     

    Pareil, il avait qu'a faire attention à son stock. aucune raison de prendre des risques pour une tête en l'air ! ! !

     

    Bien sur qu'il faut s'adapter a la situation et que les exercices, meme en conditions "reelles", ne restent que "theoriques", mais je crois que pour pouvoir etre efficace en temps voulus, il faut pratiquer de temps en temps. Si pour ca je dois aller "m'incruster" dans un cours N2, ben je ferais tout comme le moniteur y dit, je ne tiens pas a le decredibiliser devant ses eleves.

     

    Il y a peut etre des parametres que je n'ai pas pris en compte, je suis tout jeune Rescue, je n'ai pas encore atteind les 100 plongees, et ne me suis jamais retrouvee avec un probleme de se genre dans la realite (pourvu que ca dure...), mais pour l'instant c'est mon opinion :)

     

     

    de bien bonnes paroles ! ! !

    Link to comment
    Share on other sites

    Oui tu es sensé avoir ton octo et celui ci est sensé fonctionné.... mais tout cela reste de la théorie :D :D.

    Dans la vrais vie... comment dire :rolleyes:.

     

    Après la panne d'air... avez vous déjà vidé réellement une bouteille :confused:.

    Perso j'ai déjà séché plusieurs fois des bouteilles... tu le sens venir ;). La respiration devient de plus en plus dur et tu le sens venir.

    Link to comment
    Share on other sites

    sans intervenir sur la discussion pédagogique, qui est d'ailleurs très intéressante par la diversité des points de vue qu'elle apporte, je voudrais juste relever une attitude que je trouve potentiellement néfaste :

    je pense même que de temps en temps finir une plongée par un petit exo de RA est pas mal.

    Finir une plongée par un exercice d'assistance me semble plutôt risqué sur le plan de la décompression. Il me paraîtrait plus judicieux de commencer par cette remontée assistée, puis faire l'explo. :rolleyes:

    Link to comment
    Share on other sites

    Je ne suis pas sûr qu'un yoyo en début de plongée soit très judicieux.

     

    Salut Crapô,

     

    je serais assez intéressé que tu étayes un peu. :chinois:

     

    Pour moi, secouer une bouteille qui n’a pas encore trop de gaz fait moins mousser qu’une bouteille bien chargée, non ? :nerveux:

    Link to comment
    Share on other sites

    Bien sûr, avant ou après une explo, dans l'abslou, un yoyo reste un profil à risque.

    Néanmoins, il me semble qu'il pose moins de problème avant la "charge" d'azote (l'explo) qu'après ... c'est tout.

    Si quelqu'un a des résultats expérimentaux en la matière, je suis preneur.

    Perso, des yoyos, j'en pratique régulièrement lors des formations N2 ou N3. Je veille toujours à en limiter le nombre, à optimiser la vitesse et la qualité de la déco sur la dernière remontée, mais je ne m'amuserais pas à en faire de manière volontaire en fin d'explo.

    Link to comment
    Share on other sites

    À quel moment le yoyo serait judicieux ?

     

    Mon cher petit, en fait ça n'est jamais judicieux.

    (oui, je sais : tu tombes de haut et ça fait mal)

    C'était donc pour souligner que si on fait l'exercice en début de plongée, on est obligé de faire un yoyo, alors que si on le fait à la fin, on sort et la plongée est finie : pas de yoyo.

     

    Mais comme tu dis Scubaphil, il est impératif que dans ce cas, la remontée soit bien maitrisée par l'instructeur, sinon c'est pas terrible non plus.

    Je pense que les exercices de remontée assistée devraient se faire sur des plongées courtes à 20 m maxi, 20 mn max, quelques exercices au fond et pour finir, une remontée assistée.

    Link to comment
    Share on other sites

    À quel moment le yoyo serait judicieux ?
    Mon cher petit, en fait ça n'est jamais judicieux.

    (oui, je sais : tu tombes de haut et ça fait mal)

     

    Mon cher petit vieux, si je ne me doutais pas très fortement, que ce n'est jamais judicieux, je n'aurais pas employé le conditionnel, mais aurais demandé "À quel moment le yoyo est judicieux ?".

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...