Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

encore pb de dissociation...help!


bulle29

Recommended Posts

bonjour à tous,

 

J'ai lu un nombre incalculable de posts et conseils sur la dissociation et pourtant, je rame toujours....ou plutôt je continue de boire la tasse!

Je m'explique: pour les N1 et N2 j'ai péniblement réussi tous les exercices de vidage de masque, en prenant vraiment sur moi...et en buvant un peu la tasse à chaque fois. Avant de passer le N2, sentant que je n'étais pas très à l'aise sur ce point et surtout j'avais pris une bonne tasse à 20m, donc j'ai passé du temps à travailler la dissociation sur 3-4m de fond, puis de temps en temps sur 10-15m tranquilement. Avec beaucoup de calme et de concentration, ça allait.

 

Mais voilà, je sens que ce n'est pas vraiment acquis et j'ai toujours une appréhension avec la dissociation donc j'ai décidé de faire des exercices en piquant le tuba et les lunettes de piscine de mon fils. Armée de mon équipement et ma combi, je file à la plage la plus proche, bien décidée à faire de la nage palmée en respirant sur le tuba.

Et là, impossible, même à l'arrêt, de respirer sans en prendre plein les sinus. J'ai essayé à l'arret, en bouchant d'abord le nez..rien n'y fait...grrrrr

J'ai bien lu sur les forum les conseils des uns et des autres, je pense avoir tout essayé: mes narines continuent d'aspirer de l'eau!!!

Ceux qui ont eu ce problème et ont fini par y arriver, vous avez fait COMMENT? ya surement des petits trucs, non?

 

J'adore plonger, j'ai une cinquantaine de ploufs dont beaucoup en Bretagne dans des conditions et des profondeurs variables, y compris difficiles, pour le moment ce n'est que du bonheur, j'espère progresser tout doucement vers le N3 (merci à ceux qui m'ont conseillé sur ce ponit dans une autre discussion).

 

merci d'avance!

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 35
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je ne sais quoi te dire si tu as déjà tout essayé. La clef est la détente et le calme à mon sens.

 

Essaye peut-être d'abord de souffler par le nez... inspire par la bouche... pas de le bloquer.

 

Fait ça juste dans ta baignoire d'abord ou en ayant pied et en mettant à peine la tête sous l'eau. Tu le feras après en nageant ou autre une fois que tu te sentiras à l'aise.

 

Il me semble avoir vu sur un des thread du forum un conseil de je ne sais plus qui (il me pardonnera de le citer sans donner son nom) qui préconisait de le faire assis avec un masque rempli d'eau et un tuba en bouche.

Link to comment
Share on other sites

Hola bulle29,

 

On pourrait parler pendant des heures de la dissoc, et il est difficile de donner des conseils par internet... chaque personne est différente... Entre nous, je ne sais pas ce qu'il se dit dans le forum, je n'ai pas le temps pour ça... Donc excuse-moi si on t'a déjà parlé de ce qui va suivre :

 

Ce que je te conseille c'est de travailler la dissociation dans l'air, devant ta télé, ton ordi, en voiture...

 

Place qq chose dans ta bouche, d'un diamètre pas plus gros qu'un doigt... L'idée c'est de reproduire la position de la mâchoire dans l'eau, c'est à dire légèrement entre ouverte, comme si tu avais un embout en bouche. Ne pas utiliser d'embout dans un premier temps, il faut garder la langue et les lèvres bien loin de ce qui te garde la mâchoire entre ouverte...

 

Tu inspires par la bouche et souffle par le nez. Je sais, un peu con à dire mais c'est comme ça... Il ne faut pas pincer les lèvres. Tu peux de mettre devant un glace, pour être sur que tu ne pinces pas les lèvres. L'idée c'est d'être super zen avec ça déjà sur terre. Quant tu souffles par le nez, tu ne dois pas voir de mouvement musculaire de ta face. Si tu es obligé de plisser le nez (muscle) ou de le toucher, c'est pas bon.

 

Tu peux t'aider de ta langue aux débuts. En touchant le "bouchon" de la pointe et t'aider à faire ta dissoc mais il faut arriver à t'en passer, que cela devienne naturel. Les inspirations / expirations doivent être lentes et "profondes", un peu comme en plongée (on inspire deux trois secondes, on souffle deux trois secondes)

 

Il faut faire et refaire cet exo, pendant des heures s'il le faut jusqu'à ce que tu métrises parfaitement cet exo en surface. CAD sans mouvement des muscles du visage, les yeux ouverts, fermés, sans utiliser la langue, et en ayant une respiration normale et régulière.

 

Après, tu peux essayer dans l'eau... avec un tuba, c'est bon, mais je te conseille la position sur les genoux, la tête légèrement inclinée vers le bas.

 

La dissoc, tout le monde peut y arriver. Pour info (et juste pour info!) en plongée, on peut respirer par la bouche et boire par le nez et sans s'étouffer ni perdre le contrôle... Ce n'est pas impossible mécaniquement...

 

Et si tu métrises cela parfaitement en surface et que tu as toujours des problèmes de dissoc, ben je te conseille la natation sans masque. La brasse coulée, c'est pas mal. Ou le crawl, avec une expiration continue quand tu as la tête dans l'eau.

 

Sinon, envoi moi un message privé avec plus de détails sur tes "sensations", histoire que l'on puisse trouver ce qui cloche.

 

Bon courage, tu y arriveras! :)

Link to comment
Share on other sites

Les conseils de filip sont interessants, mais peut-être autre chose:

Ne serait ce pas le contact de l'eau avec les muqueuses nasales qui te font perdre pédales -la sensation de froid qui envahie subitement le nez -? Pour celà, peut-être essayer de tremper la tête dans l'eau sans masque en apnée quelques instants pour t'habituer à cette sensation.

Autre chose aussi, pour l'étape de l'expiration par le nez, en mettant la langue au palais derrière les incisives du haut, il est impossible d'expirer par la bouche, mais celà ne gère pas l'étape inspiratoire.

Ne te focalise pas non plus sur cet exercice, il arrivera forcément un moment ou çà viendra tout seul.

Link to comment
Share on other sites

D'une façon générale, après t'être exercée en surface, choisit un endroit de la piscine ou tu as pieds, puis essaie de suivre la progression suivante:

1. Tubas en bouche, sans masque - afin que ton visage et tes muqueuses nasales s'abituent à la présence d'eau- : immerge toi jusqu'au dessus du nez, et effectue plusieurs cycles ventilatoires avec tubas en gérant la dissociation en te pinçant le nez. Une fois acquis, passe à l'exercice 2.

2. Même chose, mais sans pincer le nez. Ensuite exercices suivants avec le masque:

3. Mettre un petit peu d'eau dans le masque et le vider.

4. Mettre un petit peu plus d'eau.

5. Vidage du masque totalement rempli.

et ainsi de suite jusqu'à ce que tu puisses enlever et vider ton masque sans délai.

Pour les exercices 3-4 et 5, avec le scaphandre, c'est beaucoup mieux.

Link to comment
Share on other sites

essais en pistoche

 

bonjour Posidonie!

merci pour les exercices, je vais essayer en piscine. Tu as certainement raison aussi, il ne faut pas que je focalise là-dessus...

En fait le vidage de masque est OK, c'est vraiment quand il faut respirer sans le masque que ça coince. EX.1 nickel, ex 3 4 et 5 aussi....c'est le 2 où il y a un schimibilick, ça marche pas!

Je vais quand même suivre tes conseils et réessayer tgranquilement.

Bonne journée!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Bulle29,

 

Sans pouvoir directement te donner un bon conseil, je peux te rassurer en te disant que lors de ma formation N1 (il y a bien longtemps...), la dissociation buco-nasal a été une véritable étape à franchir, et ce n'est que par le calme et la concentration que je suis parvenu à franchir cet obstacle (pas très naturel pour les bipèdes que nous sommes).

 

Le bon coté de cet apprentissage, surtout dans un cas comme le nôtre, c'est que tu apprends en même temps à gérer le stress, à resister à la panique, some toute une expérience profitable pour la suite de tes futurs expériences et formations.

 

Et là ou je te rassure, c'est qu'une fois le déclic passé, ça devient une formalité et même un jeu.

 

Donc courage, tes difficultés d'aujourd'hui vont t'aguerrir pour demain!

Link to comment
Share on other sites

"Truc" éprouvé:

Mets tes lèvres en "cul de poule", comme si tu voulais gonfler un ballon ou boire par une paille.

(parce que là aussi tu y arrives sans utiliser ton nez, non?)

C'est tout con, mais pour beaucoups de néophytes ca fait la différence.

Link to comment
Share on other sites

motivée!!!

 

merci hrenaud et hotz (lève tôt, dis donc!)...grâce à vos différents trucs et témoignages, je me sens beaucoup plus prête....et rassurée:top:. Au moment où je vous écris je respire avec la bouche en cul de poule. ça fait très distingué et effectivement je constate que je n'utilise pas mes narines. c'est formidable! a tester.

hrenaud ton témoignage, comme celui des autres, va bien m'aider à être plus détendue. Et comme tu dis, le fait d'avoir pu gérer ce stress, c'est un "plus", je n'avais pas vu les choses comme ça. Je pense pouvoir plonger demain, et j'ai bien l'intention de faire quelques exos...je vous raconte...en tous cas, sous l'eau je penserai à tous ceux qui m'ont aidé par leurs messages:love:!

Bonne journée

Link to comment
Share on other sites

Je vais peut-etre ecrire une betise, mais la position de la tete a une importance capital. Comme dans l'exemple du verre retourne dans l'eau, il faut absolument que les trous de narines soit orientes vers le fond et non vers la surface. Sinon l'air n'est pas piege et s'echape pour etre remplace par de l'eau.

Link to comment
Share on other sites

Betise tu avais prévenu, betise tu as dit, mais à moitié seulement :fou: .

Tête en l'air c'est plus difficile, car tête vers le bas, la petite bulle d'air te chatouille moins les narines que l'eau froide et salé.

:froglol: Mais d'après toi, c'est quoi qui retient la petite bulle? :help:

C'est toi qui décide de ne pas laisser l'eau t'envahir par tes jolis trou de nez, et pas un superbe plafond crépis situé au sommet de tes narines qui par effet de cloche obstruerait le trou ouvert sur ton corps d'athlète pour empêcher le vilain liquide de te drainer les voix aérienne!

:jtkc::rejected:

Link to comment
Share on other sites

Je vais tenter une nouvelle fois:

De fait, les poumons sont remplis d'air et donc a une certaine pression. On peut y bloquer volontairement l'air. Donc theoriquement, peut importe la position de la tete dans l'eau, on ne devrait pas se noyer. Mais il y deux complications. La premiere est de l'ordre spychologique. Lorsqu'on incline la tete sur le cote, la bulle d'air contnue dans les narines s'echape. L'eau qui la remplace peut destabiliser. La deuxieme est nettement plus genante, pour moi en tous cas. Je pense avoir des trompes d'eustache assez large. Ca me permet d'effectuer l'equilibrage des oreilles sans me pincer les narines (beance volontaire ou qlq chose comme ca). Par contre, si mes narines ne sont pas pincees ou bouchees par un masque et que j'incline la tete, l'eau, d'apres moi, penetre par mes trompes d'eustache dans mes oreilles. Ca provoque des douleurs assez intenses qui m'empeche de dormir la nuit qui suit. Ses douleurs diminue dans la journee suivante. Mes apres quelque desagreables experiences de ce type, je maintiens ma tete de la sorte que mes narines soient orientees vers le fond.

Link to comment
Share on other sites

en progrès!

 

bonjour tout le monde!

La petite plongée d'hier fut une réussite: palanquée de trois avec deux N2 que je connais un peu, j'ai prévenu que je prévoyais de faire quelques exos de vidages de masque au fond.

L'eau commence à se rafraichir (16° en surface, et oui, on est en Bretagne!) et les conditions étaient idéales pour tester mes progrès: bonne visi, petit 22m tranquilou. j'ai enlevé le masque plusieurs fois sans aucun pb, palmé comme ça, fait plusieurs cycles respi...bref, nickel! quand je voulais me retourner pour regarder les copians et leur montrer que ça se passait bien, par contre, un peu plus de gène au niveau des narines (orientées vers le haut). Du coup le témoignage de Mickastor arrive à pic, c'est vrai que moi aussi je peux souvent équilibrer sans pincer le nez, je ne savais pas que ça pouvait être en lien avec les trompes d'Eustache.... je me dis quand même qu'il y a aussi une part de psy.

Je vais encore m'entrainer à diverses profondeurs et dans des situations variées, mais j'ai l'impression d'avoir passé un cap, et surtout dans la tête: ne pas dramatiser le fait d'avoir un peu d'eau dans les narines, même s'il y en a un peu qui passe dans la gorge. plus on se détend, moins ça arrive. Et puis comprendre que ça n'empêchera pas de bien respirer par la bouche

Je vous raconterai la suite, mais en tous cas un très grand merci à tous, vous m'avez énormément aidé:biere: , et je vais me sentir beaucoup plus détendue maintenant.

Bon dimanche!

Link to comment
Share on other sites

Bulle29 Félicitation

 

Ben écoute, je suis super ravi que tout ce soit bien passé :bravo: , l'étape est franchi avec les compliments de l'assemblée de plongeur qui a suivi ton passage NO2 (Narine d'Or) :top:

 

Mais apparemment tu n'avais pas beaucoup besoin de nous, juste te mettre suffisammenten confiance.

 

Encore bravo et bon plouf

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.