Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Blocs 12L et 15L d'occasion


djkiki
 Share

    Recommended Posts

    Je suis quand même super content car pour plonger du bord ou d'un bateau d'un ami c'est plus pratique et moins cher que la location.

     

    Bonnes bules à tous.

     

    Oh mais tu peux l'être !!

     

    C'est une bonne affaire, et je sens que tu vas bien l'amortir !!! :D

     

    A bientôt pour des petites plongées du bord !!! ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 69
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Oula! Je ne pensais pas que mon tuyau pour ceux qui cherchent un bloc pas cher, ferait autant de vagues.

     

    Dans tous les cas je vais plonger cet hiver comme l'hiver dernier.... Du coup je testerai mon bloc et ses robinets lors de sorties hors structures. Pour ce qui est de regarder à l'interieur je fais confiance à la recalification qui a été faite.

     

    Je suis quand même super content car pour plonger du bord ou d'un bateau d'un ami c'est plus pratique et moins cher que la location.

     

    Bonnes bules à tous.

     

    T'en as pris plusieurs j'espère, parce que, il paraît... enfin certains disent que... tu sémerais tes blocs au fond ???

     

    MWAARRFFFFFFFFFFFF !!!!!!!!!:D

    Link to comment
    Share on other sites

    Bjr;

    je vais faire dans la psychologie énergique...

    Donc votre système d'inscription des blocs dans une assos pour gagner 3 balles 50 c'est de la connerie. comme ça c'est dit.

    J'ai un bi plus de blocs de déco, je ne veux pas entendre parler d'assos et de types sortant de je ne sais ou et qui me disent "tout va bien s'inquiete pas " au passage je pense qu tous ne sont pas mauvais bref.

    Mon bi a 3 ans mon bloc de déco 2 je les passe à la réépreuve.

    verdic 130 Euros TTC, j'suis pas le client de base on fait une réduc jusqu'à là rien à dire.

    Le bi toujours gonflé sur les 2 mêmes compresseurs en faisant gaffe verdict un peu d'humidité salée au fond, zut j'ai été mauvais sur ce coup là.

    Le bloc de déco c'est l'extérieur qui est légèrement corrodé..

    tout cela pour vous dire qu'un bloc ce n'est pas en gangant 3 ans grâce à une tolérance qu'on fait des économies.

    Et que s'il existe des marques à éviter, les autres sont à surveiller

    Link to comment
    Share on other sites

    :non:

     

    Le régime normal :

    Requalification tous les deux ans.

    Entre deux requalifications, inspection visuelle annuelle.

     

    Bien sur, à part que dans les faits on ne m'a jamais demandée l'inspection visuelle annuelle seule la requalification est exigée et encore si tu connais....

    Link to comment
    Share on other sites

    Bjr;

    je vais faire dans la psychologie énergique...

    Donc votre système d'inscription des blocs dans une assos pour gagner 3 balles 50 c'est de la connerie.

     

     

    Et si tu arrêtais de raisonner toujours en regardant ton nombril ?

     

    Outre le fait que ça rend service aussi aux copains qui tiennent le club, je m'y retrouve largement puisque contrairement à toi qui n'est qu'un plongeur peu équipé, j'ai :

     

    3 bis (8,5; 12 et 18)

    2 15l

    3 s80

    2 7l

    2 6l

     

    Et je plonge avec ces blocs parfois en structure, donc le régime TIV me convient

     

    MAintenant tu peux toujours essayer de m'expliquer en quoi c'est de la connerie ...

    Link to comment
    Share on other sites

    Bien sur, à part que dans les faits on ne m'a jamais demandée l'inspection visuelle annuelle seule la requalification est exigée et encore si tu connais....

    Apparemment sur Montpellier.... c'est n'importe quoi :D .

    Heureusement que c'est une minorité ;) .

     

    Arf je suis encore jeune TIV... mais tu me feras jamais signer une carte sans avoir regarder dedans :non: . Je suis bénévole.... je vais pas commencer à faire des conneries en plus.

    Link to comment
    Share on other sites

    Bjr;

    "3 bis (8,5; 12 et 18)

    2 15l

    3 s80

    2 7l

    2 6l"

    ça c'est le style de réponse sur le thème "j'en ai un plus grosse que toi"... et je suis battu.

    (une vraie raclée score : 1-0)

    "je plonge avec ces blocs parfois en structure" et donc les blocs restent bien sur à disposition de tous dans le club.

    Si je résume tu équipes plein de monde, quoique le bi 18 çà doit en refroidir plus d'un, le 12 aussi, Les s80 pleines de déco idem pour les 6L ...

    Effectivement "ça rend service aussi aux copains qui tiennent le club" là dessus rien à dire, là aussi je suis battu.

    (score :2-0).

    Et je retire le mot connerie

    (score 3-0)

    c'est "profiter de son prochain".

    Ensuite chacun choisi son camp.

     

    J'allais oublier une solution pour les blocs d'occas c'est de mettre une condition du style:

    "je la passe à la ré épreuve si OK j'achète" au moins elle est comme neuve et pas de mauvaise surprise dans les 6 mois.

     

    Au plaisir de vous lire...

    Link to comment
    Share on other sites

    J'en prend bonne note ...

     

    Et encore un achat compulsif "foireux" d'évité (je mets foireux entre guillemets car il est possible tout de même que ces blocs soient de très bonne facture), merci les gens du forum :froglol: , comme quoi ça sert parfois de poser des questions :bravo:

     

    Si l'épreuve 2009 est récente, aucun soucis à avoir. Les blocs sont toujours inspectés visuellement avant de passer l'épreuve.

     

    Ensuite, Cressi ne fabrique pas de bloc, ni spiro. Donc voir qui est le fabricant (gravé sur le bloc). Au final, il n'y a pas de mauvais fabricants, il n'y a que de mauvais entretiens. Si un centre trouve que les blocs sont de mauvaise qualité, c'est que l'entretien qu'il fait de ses blocs est déplorable. Et il risque de toute façon de se retrouver avec les blocs d'un fabricant identique, que ce soit Cressi, Aqualung ou Beuchat...

    Link to comment
    Share on other sites

    Apparemment sur Montpellier.... c'est n'importe quoi :D .

    .

    C'est surement pas n'importe quoi que loin de la mer :froglol:

    Je n'ai jamais fais TIVé mon bloc, et aucun problème de gonflage de Perpignan à Nice, ah si juste le décathlon Montpellier qui n'a pas voulu, maintenant il ne gonfle même plus.

    Je dirais aussi que dans les clubs commerciaux que je pratique régulièrement même sans réépreuve ça passe. Maintenant je ne suis pas inconscient et j'inspecte au moins une fois par an mes blocs (dont un Cressi d'ailleurs) qui ont plus de 15ans et se portent très bien.

    Link to comment
    Share on other sites

    ça c'est le style de réponse sur le thème "j'en ai un plus grosse que toi"... et je suis battu.

    (une vraie raclée score : 1-0)

     

    Ben non tu vois en fait j'en ai beaucoup moins que ça des blocs, mais je voulais juste voir comment tu surenchérirais dans la bêtise, je ne suis pas déçu ...

     

     

    "je plonge avec ces blocs parfois en structure" et donc les blocs restent bien sur à disposition de tous dans le club.

     

    Pourquoi c'est une obligation, sachant que la plupart des membres ont leurs propres blocs ? (tu noteras le pluriel à "blocs").

     

    Tu laisses ton matos à disposition des membres de ton club toi si tu fais partie d'un club ?

     

    Effectivement "ça rend service aussi aux copains qui tiennent le club" là dessus rien à dire, là aussi je suis battu.

    (score :2-0).

    c'est "profiter de son prochain".

     

    Profiter de son prochain en quoi ? Je suis inscrit dans un club associatif qui se trouve à 700 km de chez moi, autant dire que je pourrai trouver plus près et profiter de la structure, ce n'est pas le cas. Le seul avantage que j'y trouve c'est de pouvoir inscrire mes blocs sur le registre TIV.

     

    Etant précisé que c'est moi qui fait mes I.V et remplis mes fiches de visite en tant que TIV. Il n'y a pour le club qu'à les envoyer à la CTR, ce qui ne demande pas un effort considérable une fois par an avec tous les autres blocs des adhérents.

     

    le club bénéficie de mon adhésion à plein tarif, il ne s'agit pas d'une licence passager et effectivement tout le monde y trouve son compte.

     

    Donc j'aimerai que tu m'expliques qui profite de qui au lieu de faire de l'ironie à 2 balles

     

    La polémique bien menée est un art difficile, abstiens toi ...

    Link to comment
    Share on other sites

    Si l'épreuve 2009 est récente, aucun soucis à avoir. Les blocs sont toujours inspectés visuellement avant de passer l'épreuve....

    hummm

     

    si l'épreuve est récente, la seule certitude c'est qu'elle est passée.

    elle renseigne sur le passé, pas sur le futur.

     

    Un bloc accepté de justesse, p.ex au niveau des filets, ne passera peut-être plus six mois après.

     

    Entre deux blocs de même fabrication qui passent le même jour, nul ne peut prévoir combien d'années ils seront encore bons.

     

    Ensuite, Cressi ne fabrique pas de bloc, ni spiro. Donc voir qui est le fabricant (gravé sur le bloc). Au final, il n'y a pas de mauvais fabricants, il n'y a que de mauvais entretiens...

     

    c'est un raccourci plein de certitudes mais qui manque de faits et qui est contredit par quelques expériences.... ;)

     

    Le cahier de charge de Cressi n'est pas forcèment le même que celui de Décath. Que ce soit pour la nuance d'acier, les traitements d'apprêt, la peinture ou la robinetterie.

     

    Logan et VelSatis arrivent du même fabricant.

     

    C'est surement pas que la différence d'entretien qui fera une différence d'usage.

     

    . Si un centre trouve que les blocs sont de mauvaise qualité, c'est que l'entretien qu'il fait de ses blocs est déplorable....

     

    et quand on a des blocs de différents horizons dans le même club, avec des qualités dans le temps très différentes mais avec des séries qui durent et d'autres qui ont les mêmes défauts, tu crois que ça veut dire qu'on s'amuse à gonfler les cressi à la vapeur et qu'on garde l'air sec pour les spiro ?

    (je cite les marques comme ça, hein , mais ça m'étonne que je sois le seul à avoir vu passer ça ;))

    Quand à la relation à l'associatif, charbonnier est maître chez lui.

     

    J'ai présidé un club de fauchés où tu mettais ton bloc en gestion club : on prend en charge tous les frais d'entretien, en, contrepartie ton bloc est utilisé par les copains. pour ton usage hors club, tu le prends qd tu veux, moyennant de prévenir une semaine à l'avance.

     

    Si tu veux pas donner la gestion, no problemo.

    Mais tu te gères ton bloc tout seul.

     

    Aujourd'hui je suis en club "aisé" qui n'a pas vraiment besoin du matos des adhérents : les blocs perso sont utilisés si on veut bien les prêter, en dépannage éventuel.

    Et les blocs perso sont Ivés et requalifiés en associatif : chacun donne un coup de main.

    Ces deux approches me conviennent très bien.

    Link to comment
    Share on other sites

    elle renseigne sur le passé, pas sur le futur.

     

    Un bloc accepté de justesse, p.ex au niveau des filets, ne passera peut-être plus six mois après.

     

    Elle renseigne pour 2 ans. Pas 6 mois.

     

    Le cahier de charge de Cressi n'est pas forcèment le même que celui de Décath. Que ce soit pour la nuance d'acier, les traitements d'apprêt, la peinture ou la robinetterie.

     

    Les robinets, je suis OK. Le reste, tu parles sans savoir.

    Tous les blocs utilisent la même nuance d'acier. A savoir le 35 CD 4. La métallisation est identique pour toutes les distributeurs chez un fabricant identique. Non mais tu penses vraiment que les fabricants, dont l'activité plongée est un microcosme à coté de l'activité industrielle font des séries "spéciales" pour chaque distributeur ? Faut arrêter de rêver.

     

     

    et quand on a des blocs de différents horizons dans le même club, avec des qualités dans le temps très différentes mais avec des séries qui durent et d'autres qui ont les mêmes défauts, tu crois que ça veut dire qu'on s'amuse à gonfler les cressi à la vapeur et qu'on garde l'air sec pour les spiro ?

     

    Non, mais les gonfleurs sont différents. L'un purge souvent, l'autre pas. Un bloc est utilisé tous les WE, quand un autre ne sert qu'une fois pas mois. Un dernier ne sert pas en mer, uniquement en piscine....etc....Alors oui, on peut voir des différences dans un même club.

    Link to comment
    Share on other sites

    Elle renseigne pour 2 ans. Pas 6 mois.

    mon oeil.

    Elle ne prévoit pas le futur.

    Deux ans, c'est pas la promesse que ton bloc sera bon pour cette durée.

    c'est le délai ADMINISTRATIF maxi EN FRANCE entre deux requalifications.

    Et je suis surement pas le seul à avoir vu des blocs rebutés lors de l'IV intermédiaire.

     

    Les robinets, je suis OK. Le reste, tu parles sans savoir.

    ça m'arrive à l'occasion, involontairement.

    Mais je veux bien apprendre ;)

    Tous les blocs utilisent la même nuance d'acier. A savoir le 35 CD 4. La métallisation est identique pour toutes les distributeurs chez un fabricant identique. Non mais tu penses vraiment que les fabricants, dont l'activité plongée est un microcosme à coté de l'activité industrielle font des séries "spéciales" pour chaque distributeur ? Faut arrêter de rêver..

    Oki, on ne rêve plus, on se documente et on cite ses sources :hehe:

     

    marrant comme j'ai l'impression que tu cites sans le nommer ce vieux subaqua;

    Si c'est le cas, faut lire jusqu'au bout.

    Pour ce qui concerne les traitements, le grenaillage n'est pas anodin et peu être conduit de différentes façons; pour ce qui est du shoopage, Montagnon nous disait, en son temps,

    • que les épaisseurs OBSERVEES étaient comprises entre 40&120 microns
    • que, compte tenu de l'utilisation des bouteilles, une épaisseur de 80 microns est considérée comme suffisante

    je te laisse tirer seul la conclusion sur les conséquences de l'économie de Zinc pour la durabilité des bouteilles.

     

    Par ailleurs, en complément du shoopage (zinc à chaud, il cite une entreprise qui dépose à froid une peinture au zinc.

    Et oui, même dans l'industrie, il reste de la place pour des process différents.

    Technologie totalement différente avec une durabilité strictement identique ? tu parlais de rêver ? oui, ça me laisse rêveur. ;)

     

    dans la discussion avec le représentant de Septaberg, on parle de soucis sur la préparation avant peinture.

    J'ai reçu un bloc qui avait une belle signature de calamine.

    Quel impact sur son avenir s'il comporte des inclusions massives dans son épaisseur ?

     

    Et pour la standardisation des approvisonnements métallurgique ?

    Autrement dit l'incapacité des industries à s'adapter.

     

    Je veux bien y croire.

    Mais il y a d'autres réalités.

    Un résumé de décembre 2008 ?

     

    L'usine utilise environ 140 nuances d'acier réparties

    sur 2 formats (gros et petits cylindres) pour ses

    approvisionnements et le stock est par conséquent

    extrêmement divers. ...

    ...tout en prenant en compte des impératifs

    économiques: en effet pour les mêmes spécifications

    techniques demandées par le client, il y a possibilité

    d'affecter plusieurs nuances en stock....

     

    un catalogue de métallurgiste ?

    Grenaillage peinture

    Sur demande, nous procédons au traitement de la surface

    des tôles. Celles-ci sont décalaminées dans des machines

    automatiques à grenaille d’acier.

    Nous proposons en standard le degré de propreté SA 2 1/2 selon ISO 8501.

    je connais pas, mais visiblement, ya des niveaux de préparations différents...

    En outre, les tôles peuvent être enduites d’une couche de

    peinture primaire (shop primer).

    Les principaux types de primaires sont :

    ■ Epoxy Zinc

    ■ Epoxy Oxyde de fer

    ■ Ethyl Silicate

    ......

    Il est possible de convenir de certains écarts par rapport aux

    tolérances prescrites par les normes.

    L’état de surface des tôles fortes correspond aux exigences de

    la norme EN 10163 et d’autres normes internationales.

    En cas d’exigences plus sévères pour l’état de surface, il convient de

    nous les préciser lors de votre commande.

    ....

     

     

    Sinon, pour revenir sur la métallurgie et les variations pour une nuance d'acier. A ma connaissance, en plus de la composition chimique, la structure métallographique va largement influencer la qualité de l'acier.

     

    est-il possible que la mise en oeuvre de traitements thermiques (du genre recuit de normalisation, trempe, revenu, recuit de détente et recuit d’adoucissement joue un rôle, à composition chimique identique ?

     

    est-il possible que l'état de surface (grain, ...) influe sur la qualité de la galvanisation ?

     

    En tout cas, il y a des grosses pointures qui trouvent de très grosses différences de résistances pour deux aciers chimiquement identiques, en 35CD4

     

    <H3>Résumé / Abstract

     

    Des essais de cumul d'endommagement à deux niveaux, en fatigue à grand nombre de cycles, ont été menés sous sollicitation de flexion rotative sur deux types d'acier 35CD4: l'un à l'état recuit et l'autre à l'état trempé revenu. La grande dispersion de durée de vie rencontrée au cours des essais et la mauvaise corrélation des modèles d'endommagement avec les essais, nous ont amené à utiliser la méthode des «classes utilisables» mise au point au laboratoire et qui a été automatisée au cours de cette étude. Afin d'expliquer la grande dispersion de durée de vie et de comprendre, à l'échelle microscopique le comportement plus physique du matériau lors de sa détérioration, des observations surfaciques au Microscope Electronique à Balayage ont été menées. Différentes phases d'endommagement, telles que les bandes de glissement persistantes, les extrusions-intrusions et les microfissures, ont été observées depuis l'état initial considéré comme vierge jusqu'à l'apparition d'une fissure de taille importante (1 mm). La caractérisation et la quantification de tous ces phénomènes nous permettent de comparer le comportement microstructural des deux aciers, de différencier la phase d'amorçage de la phase de propagation et d'expliquer en partie la dispersion rencontrée

    </H3>

    ...les gonfleurs sont différents. L'un purge souvent, l'autre pas. Un bloc est utilisé tous les WE, quand un autre ne sert qu'une fois pas mois. Un dernier ne sert pas en mer, uniquement en piscine....etc....Alors oui, on peut voir des différences dans un même club.

    tu m'as pas bien lu.

    Les gonfleurs sont différents, mais y en pas qui sont spécialisés Cressi.

    Au long de la routine d'un club, on peut considérer que ts les blocs sont soumis aux mêmes aléas.

    et devraient avoir une durée de vie homogène s'ils étaient vraiment identiques.

    Link to comment
    Share on other sites

    En plus suivant les structure, en pleine saison les entretiens compresseur, filtres sont plus ou moins bien faits et ça peut avoir une incidence surtout que souvent les blocs sont gonflés rapidement. D'une manière générale, éviter les parcs des SCA, sauf à pourvoir regarder dedans

     

    Allez, je retourne un peu dans le sujet et sur ces petites phrases...

     

    Entendu, dans cette même structure "tiens, ton bloc et puis celui-là il est bien chaud.. va être bien chargé" ... Ben, voyons :confus:

     

    Enfin, y a des fois, vaut mieux se taire :rolleyes:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...