Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Test d'inflateurs


    Messages recommandés

    Sur le dernier Plongeur internationnal, il y a un test sur les differents inflateurs qu'on peut trouver sur les stab. En conclusion, on trouve l'inflateur scubapro en tete pour le classement du debit d'air/min

    En lisant les resultats, j'ai été surpris de voir l'inflateur Aqualung/Seaquest derrière le scubapro assez nettement d'ailleurs ( meme si les ecart avec les plus mauvais sont assez consequent ). Alors voila, considerant que les fabriquants ont tendance a vouloir vendre leur marque pour tout le materiel disponible, je me demandais si le fait qu'Aqualung ait une moyenne pression 1,5 fois plus elevée que la moyenne ne modifirait pas ces resultats. Je ne cherche absolumennt pas a savoir quel inflateur est le plus rapide/meilleur , mais juste a savoir si finalement dans certains cas, la combinaison Inflateur / premier etage de la meme marque n'ai pas plus appropriée

    A remarquer quand meme, les relatifs mauvais debits des inflateurs intégrés type Mares ou Cressi.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon en resumant tres vite, ils disent que lorsque l'on doit faire une PA sur un plongeur en difficulté par exemple, au vu des tendances actuelles qui est plutot un plombage excessif au lieu d'un lestage adapté, le fait de gonfler un gilet en 15 secondes est mieux au niveau de la secu qu'un inflateur qui gonfle le gilet en 2 minutes. Il est evident que lors d'une plongée sans probleme, un très gros debit est inutile voire meme ennuyeux car on risque d'en mettre plus que voulu et donc de faire le yoyo, mais en cas d'assistance, ca peut etre un plus. C'est d'ailleurs cette progressivité qu'a tenté de retrouver Cressi avec la J119 ( enfin au moins celle là )

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ah Ok. Donc, comme on se plombe tel une enclume, on compense avec une stab mongolfière, qu'on équipe d'inflateurs foudroyants. Et comme l'ensemble risque à tout moment de nous satelliser plus vite qu'Ariane, on flanque des purges partout.

    C'est vrai qu'il y a une logique dans tout ça.

    Amitié.

    Jacques

    P.S. Pour moi, le "bon" inflateur c'est celui qui ne fuit pas à la 4 ème plongée, n'entre pas en débit continu, n'injecte pas d'air en loucedé, bref, celui qui se fait oublier, années après années. A ce jeu-là les Scubapro sont sûrement parmi les meilleurs, ce qui met finalement tout le monde d'accord. :hehe:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En quoi la compensation peut etre utile sur un inflateur?

     

    Fait simple. Un Air 2 n'est pas un détendeur, c'est un moyen de secours, a n'utiliser qu'en cas d'extrème urgence. C'est pas confortable, le tuyaux annelé n'est jamais a la bonne longueur, mais en cas de besoin, si c'est ca ou la RSE de 50m on est pas regardant

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Qu'est-ce qui est bien comme inflateur?

     

    Dur, dur de repondre a cette question, ca depend de beaucoup de choses, en particulier l'ergonomie, le debit, la fiabilité ...

    Les inflateurs Scubapro sont reputés, mais perso je n'aime pas leur ergonomie, je prefere la disposition des inflateurs type Mares ou Aqualung ... En fait, comme ils sont toujours livrés avec une stab, il faut d'abord essayer l'ensemble, puis changer l'inflateur s'il ne te convient pas.

    Une chose interressante ( entre autre ) de ce test de Plongeur Internationnal, c'est que les buzzers ne modifient que tres peu le debit de l'inflateur contrairement au idées recues. Bon, ce n'est pas une raison pour que tout le monde en ait un et que la mer devienne une grosse autoroute avec chacun son petit klaxon :non: :non: :non:

     

    Tout ca ne repond quand meme pas à ma question. Quelle est l'incidence de la moyenne pression sur le debit d'un inflateur ? Ne faudrait il pas tester le couple 1er etage / inflateur d'une marque ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Provient du message de Jacques Vettier

    Pour moi, le "bon" inflateur c'est celui qui ne fuit pas à la 4 ème plongée, n'entre pas en débit continu, n'injecte pas d'air en loucedé, bref, celui qui se fait oublier, années après années. A ce jeu-là les Scubapro sont sûrement parmi les meilleurs, ce qui met finalement tout le monde d'accord. :hehe:

     

    Jacques,

     

    Tout à fait d'accord mais il faut dire que Scubapro revient de loin concernant la qualité de ses inflateurs. Je me souviens des modèles fin années 80 / début 90 qui fuyaient au niveau du racord flexible et pire encore bloquait le bouton de gonflage après 50 plongées (ou quelquefois beaucoup moins): bon pour les exercices de purge. :fou:

     

    Maintenant plus de souci à se faire, les petits gars de Scubapro ont corrigé le tir. :bravo:

     

    Amitié (comme tu dis)

     

    Miri:diver:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Quelle est l'incidence de la moyenne pression sur le debit d'un inflateur ?

    Bien sûr, toute chose égale par ailleurs, plus la MP est importante plus le débit est important.

     

    Ne faudrait il pas tester le couple 1er etage / inflateur d'une marque ?

    Tout dépend de ce que l'on veut mesurer. On n'est pas obligé d'utiliser la stab Tartempion Truc uniquement avec le premier étage Tartempion Machin.

    Pour comparer le debit de plusieurs inflateurs, le plus logique reste de mesurer tous les débits avec le même premier étage.

    Amitié.

    Jacques

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Moi une question me tarabuste, l'année dernière peu ou prou le même dossier est sorti dans Subaqua (d'apres le mémoire de H. Villalba) disant peu ou prou la meme chose. Sauf qu'il y a un an il etait politiquement incorect de citer les marques.........Un an apres ce sont les memes marques qui donnent leur matos a tester pur publication des resultats....

     

    Un seul truc change la conclusion, y'a un an on apprenait que quel que soit l'inflateur t'etais dans la M***, mouise. Et cette année qu'ils sont tous equivalents et qu'on aurait bien du mal a faire la difference....

     

    Conclusion les temps évolue et comme dans tout système d'information moderne a chacun d'en sortir sa conclusion pour sa plongée et au vue de son expérience....Mais bon rendons au moins merite a Plongeur Int de sortir cette année les chiffres avec les marques ;).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mais non Corinne, Ils sont tous équivalent mais ils te mettent tous dans la M****e dès que tu sors de leur utilisation respective.

     

    A quoi sert d'avoir un inflateur qui va vider Gonfler ta stab en 30'? Je n'ai jamais vu de plongeur percuter le fond et y rester encastrer pour cause de descente trop rapide. En revanche j'en ai vu souvent sortir de l'eau pour cause de remontée beaucoup trop rapide.

    Je n'ai pas lu le dossier de PI mais si l'argument invoqué est l'assistance, je vous rappelle que votre assité est équilibré a la profondeur ou vous etes. donc un petit coup de poumon ballast suffit a vous mettre dans les bras de Mariotte qui fera le reste. Si vous vous amusez à gonfler sa stab dans les 20m, vous le récupererez directement sur le bateau.

     

    Et enfin, si le plongeur en question est tellement surlesté, rien n'empèche de larguer sa ceinture. Au moins vous l'aurez fait une fois dans votre vie.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    A quoi sert d'avoir un inflateur qui va vider Gonfler ta stab en 30'? Je n'ai jamais vu de plongeur percuter le fond et y rester encastrer pour cause de descente trop rapide.

     

    Sauf erreur de ma part, dans le rapport de Villalba, il y a eu un ou des testes en pleine eau d'assistance. Et il me semble bien que assisté et sauveteur sondaient.......

     

    j'edite y'a bien un test d'assistance, mais le plongeur a sauvé est sciement pas équilibré facon chutte d'un poids mort.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sauf erreur de ma part, dans le rapport de Villalba, il y a eu un ou des testes en pleine eau d'assistance. Et il me semble bien que assisté et sauveteur sondaient.......

    En effet, mais les conditions sont spéciales :

    Le "sauvé" ne doit pas avoir gonflé son gilet, le sauveteur ne doit se servir que d'une seule stab, ne pas larguer de lest et ne pas palmer. Tout ça à 40 puis 50 m.

    Je me demande pourquoi on ne lui plante pas un couteau dans le dos à ce pauvre homme ?

    :hehe:

    Amitié.

    Jacques

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 462
        Voici une petite revue de la sharkskin, combinaison un peu particulière car pas en néoprène. Site du fabriquant : http://www.sharkskin.com.au/   A la base, je me suis acheté cette combinaison car j'ai développé cet hivers une allergie au néoprène. Je n'ai pas encore fait de tests poussés (j'ai espoir que c'est un pb lié à la réaction avec le chlore de la piscine), mais dans le doute, il me fallait une solution qui me permette de plonger en toute tranquillité.   J'ai découvert la sharkski
      • 48
        Hello à tous,   Je ne sais pas si un topic est déjà ouvert à ce sujet, si jamais, n'hésitez pas à me rediririger. merci   Je pars en Egypte début octobre et j'ai lu qu'il fallait un test covid négatif de moins de 72H et en anglais. j'ai contacté le centre Covid de ma ville (Bienne) et ils  me disent qu'ils ne peuvent pas le faire en anglais et pour la modique somme de environ 200CHF 😱 je ne me suis jamais vriament intéressée au covid jusqu'à maintenant, mais en Suiss
      • 9
        Durant mes entrainements d'apnée j'aime contrôler ma saturation tout en sachant que cela ne peut pas toujours être très précis, mieux vaut l'écoute de son corps, oui je sais.. C'est ce que je m'applique à faire, mais j'aime quand même avoir un oeil sur les chiffres mais quel malheur. Mon histoire a commencé par l'achat d'un oxymètre puis 2 puis 3, d'abord pour vérifier si le deuxième donnait les mêmes chiffres que le premier et ensuite voyant une différence, que faire ? Ben en prendre un 3èm
      • 63
        Il y'a quelques temps j'avais posé 2 - 3 questions sur le forum concernant la config idéal pour une Wing. Au final j'ai opté pour: - Un harnais transpac Dive Rite d'occase - Une plaque Alu - Une bouée "donut" DTD 20L spécial Mono avec STA intégré.   Ça correspond bien à mon type de plongée à savoir: 12L ou 15 L mono essentiellement en mer chaude .   Mais bref, comme je voulait quand même tester le matos avant de partir en Egypte avec, j'ai programmé une plongée à Palavas les Flots
      • 5
        Certains d’entre vous le savent, nous avons un membre du forum qui a créé son propre ordinateur de plongée. Après plusieurs boîtiers différents, voici la nouvelle version, nommé McLean Extreme Diving Computer Cet ordinateur n’est pas une surprise pour moi : j’avais testé des versions précédentes du soft et le boitier est le même que celui du Divecomputer.eu que j’avais testé pendant quelques mois l’année dernière. Ce premier test a été réalisé en mode Recycleur, diluant Tx11/51, setp
    ×
    ×
    • Créer...