Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Vaut-il mieux sur-exposer ses fichiers RAW ?


    Recommended Posts

    Bonjour,

    jusqu'à présent, on m'avait toujours expliqué qu'il valait mieux sous-exposer que sur-exposer une photo, pour ne pas cramer les hautes lumières.

     

    Au détour de cette discussion, Gérard nous donnait (post #18) un lien vers cet article sur le RAW nous expliquant exactement l'inverse ... (pour les fichiers RAW)

     

    Quelques extraits :

    Une sous-exposition modérée s’avère souvent efficace pour éviter un écrêtage éventuel des hautes lumières. Mais je suis intimement convaincu que cette stratégie s’avère plutôt contre-productive lorsque vous utilisez le format RAW. Voici les deux arguments pour vous faire changer d’avis : :coupez: ...

    Un peu plus loin :

    il vaut mieux éviter de sous-exposer de façon systématique nos photos numériques pour éviter une surexposition. Bien que moins grave qu’une perte de détails dans les hautes lumières, la sous-exposition révèle le bruit d’une image et risque de faire apparaître un effet de « banding » et des aplats disgracieux dans les parties les plus sombres de nos images. Afin de mieux exploiter toute la dynamique du capteur, le photographe peut exposer le "plus à droite possible", sans toutefois tomber dans l’autre extrême : l’annihilation brutale des informations dans les hautes lumières. Cette stratégie, appelée outre-atlantique "expose to the right", tente de placer les détails sombres d’une image le plus possible vers le milieu de la gamme dynamique, plus riche en niveaux.

    Je vous laisse lire le reste de l'article qui vante les mérites de l'"exposition à droite" (de l'histogramme) ("expose to the right" in english).

     

    De fait, j'ai effectivement constaté qu'on arrivait à très bien récupérer des photos sur-exposées (non cramées évidemment), et je me pose la question de changer mes réglages pour ne plus avoir tendance à sous-exposer ...

     

    Qu'en pensez vous ?

    Link to comment
    Share on other sites

    En diapo : on sous-expose légèrement (1/3 à 1/2 IL) pour densifier les teintes, utile quand on projetais. Mais pour la numérisation, on expose juste

    En négatif : on surexpose pour récupérer des détails dans les ombres. Mais un négatif moderne est extrêmement tolérant et grâce au système de double impression (négatif puis positif), on peut avoir des tirages (positifs) identiques avec des écarts d'expo de -2 à +3,5 IL (c'est ce qui permet d'utiliser des appareils photos sans réglages)

     

    En numérique, hors capteurs d'exception, la dynamique ne permet pas trop de jouer sur le haut ou le bas de la courbe. Donc faut exposer juste.

    Après, de combien on peut dépasser ? Ca va dépendre de ton capteur et du contraste de la scène.

    Comme tu le dis, si c'est cramé (255,255,255), y'aura rien à en tirer, raw ou pas. Et par expérience, c'est trés facile de cramer un bout d'image....

    Mais on a le même souci avec un 0,0,0 qui restera toujours noir, même si la dynamique du capteur a un pied de courbe trés long

     

    Alors exposer à droite ?

    Non. Exposer juste. Et c'est déjà difficile. Après, si ton histogramme montre 1/2IL de libre dans les HL et que tu es "full range" dans les ombres, et bien décale ton expo.

    Si tu photographies une scène "molle" avec de l'espace à gauche et à droite, et bien centre ton histogramme sur la densité que tu veux mettre en valeur dans ton image.

     

    Car plus que ds chiffres et de la technique, ce qui compte dans la photo, c'est l'image que tu veux ressortir au final. Et arrivé là, le grain, les micro-contrastes, le bruits numérique... Ça se voit autant que la finesse aromatique d'un beaujolais nouveau....

    Link to comment
    Share on other sites

    Je pense qu'il vaux mieux viser juste si le capteur ne suit pas.

    perso, je sous ex quand je suis a 100 ISO sur le 5D2 (qui monte a 25000 petit rappel) car cela me permet de faire du pseudo-HDR facilement sans avoir à combiner plusieurs photos par la suite, et j'aime bien :]

    Link to comment
    Share on other sites

    Merci pour vos avis :)

     

    Alors exposer à droite ?

    Non. Exposer juste. Et c'est déjà difficile.

    Oui ...

    La plupart du temps, je suis en manuel et je contrôle visuellement l'histogramme. Mais si je prend le cas des ambiances, où, quand je suis un peu fainéant, je me mets en prio ouverture avec une petite sous-exposition, je me dis que finalement ce n'est peut-être pas une si bonne idée car je suis en train de perdre de la dynamique et créer du bruit dans les basses lumières. Alors qu'avec une légère sur-ex ou une expo "juste" et un post traitement, j'obtiendrai un meilleur résultat final...

     

     

    Car plus que ds chiffres et de la technique, ce qui compte dans la photo, c'est l'image que tu veux ressortir au final. Et arrivé là, le grain, les micro-contrastes, le bruits numérique... Ça se voit autant que la finesse aromatique d'un beaujolais nouveau....

    justement, si ça permet par exemple de gagner de la finesse de grain dans les dégradés de bleu...

    Link to comment
    Share on other sites

    Dans quelques temps, quand les capteurs seront très dynamiques on aura plus à se soucier de ça ni de l'exposition.

    avec un capteur 24 bits, on choisira le diaph pour maîtriser sa profondeur de champ.

    Comme la course aux pixels s'essouffle, c'est pour bientôt.

    En attendant, en ambiance, tu prends ta mesure au plus juste au bord du soleil.

    Mais sur des photos d'épaves ou en lumière naturelle, avec une exposition à droite ça peut être intéressant d'avoir plus de matières pour le post traitement...

    Plus le matos est récent moins ce sera vrai ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 weeks later...

    Au détour de cette discussion, Gérard nous donnait (post #18) un lien vers cet article sur le RAW nous expliquant exactement l'inverse ... (pour les fichiers RAW)

    Suite à notre échange hier sur un autre post, j'ai pris le temps de lire l'article en question aujourd'hui : je pense qu'il est obsolète et il l'était d'ailleurs très peu de temps après avoir été mis en ligne (faut dire qu'en photo numérique... ça va vite ;)) ! En fait, depuis un peu plus de 2 ans sont arrivé sur le marché des APN qui ont une dynamique qui tourne plutôt autour de 8 diaphs que 6 diaphs et certains boitiers comme les D90 ou le D300 arrivent à + de 9 diaphs (cf dpreview) ! De là, il faut juste connaître la répartition basses lumières vs hautes lumières selon la sensibilité utilisée pour bien exploiter le tout...

    Reste que pour moi on est dans la pure théorie et que ce qui est valable pour une image ne l'est pas forcément pour l'autre - comme dans d'autres domaines de la photo, c'est là encore un compromis à trouver ;)

    a+ :cool:

    Claude

     

    ps : Thierry ? un capteur 24 bits ? :rolleyes::hehe:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 0
        Bonjour je m'appelle Julien Peti j'étais asmatique. Alors on m'a commandé de faire du sport en extérieur et un instrument à vent. Apres pas mal d'années de pratique d'instruments et de sport cardio mon pb et de 3'30" sans entraînement (je ne savais pas que cela existait). Alors j'aimerais voir en s'entraînant ce que ca pourrait donner car j'adore l'apnée en nature mais mes résultats me limitent. C'est pour cela que ca m'intéresserait de savoir comment construire ses tables en fonction
      • 23
        Bonjour,   https://www.facebook.com/1409957055/posts/10225041149921822/   Venant de Tom Steiner je n'ai pas trop de doutes... Mais à défaut de pouvoir tester moi même (même au sec), vous en pensez quoi?   @Pp_y ?  
      • 6
        Il s'agit, parait-il, de l'un des 5 plus beaux sites de plongées au monde. J'ai pu m'y rendre grâce à l'équipe du SeaWorld Diving Center de Marsa Alam.  Sur ce tombant, au milieu de la Mer Rouge, avec une profondeur d'environ 500 mètres, se trouve un plateau à l'axe Nord et Sud. Ce "dive spot" est connu pour accueillir régulièrement des Requins Longimanes (aussi appelé requins océaniques), considérés comme "potentiellement dangereux" pour l'Homme.  Je voulais rencontrer le maître des océans, ave
      • 25
        La news est ici : https://www.plongeur.com/news/scubapro-presente-ses-nouveautes-2021   J'aime bien tout cela, mais je dois dire que je suis circonspect sur le choix du nom de la nouvelle gamme STEK ...
      • 6
        Découvrez mes 3 plongées réalisées à Shaab Paradise, situé en Mer Rouge (Marsa Alam) avec l'arrivée inattendue de visiteurs assez curieux!!!  Premier vrai montage vidéo de mes plongées...  Donc, n'hésitez pas à laisser vos commentaires et critiques constructives.  Merci d'avance pour votre tolérance! 😉     Et si vous désirez en savoir plus sur la plongée, l'expérience et profiter de quelques photos en plus, n'hésitez pas à aller faire un tour sur mon blog SimplyUs.  
    ×
    ×
    • Create New...