Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

problème après une ballade fort sympa


timeodanaos
 Share

    Recommended Posts

    Bonjour,

     

     

    il y a qques temps déjà, je suis sorti pour faire une plongée à environs 30m, et tout s'est bien passé, le spectacle était magnifique.

     

    dans les 10 dernières minutes, alors que nous étions seulement à 4,5 m de profondeur, j'ai été pris d'une crise d'angoisse inexpliquée qui m'a obligé à remonter promptement pour reprendre mon souffle.

    Le moniteur est venu voir ce qui se passait, je lui ai expliqué et nous avons replongé, toujours en faible profondeur. Ce n'était déjà plus pareil, j'étais mal à l'aise, mais j'ai pu finir.

     

    2 semaines plus tard, on replonge...et là, blocage total....pas moyen de descendre.. j'ai abandonné et suis resté sur la yole.

     

    J'aime bcp la plongée et refuse d,abandonner...aussi, en janvier, soit 7 semaines après mon refus de plonger, j'y suis à nouveau allé....

     

    petite plongée à 15 m...tout se passait bien quand ce problème a ressurgit....je ne sais pas si c'est une forme d'étouffement ou d'hyper ventilation...le résultat est que je panique, veux remonter, et que le moniteur soit obligé de me prendre la main pour me calmer...

     

    Je souhaite pouvoir replonger à nouveau, mais je me fais peur...

     

     

    que dois-je faire ?????

    faire une croix sur la plongée ??

    ne faire que des petites plongées à 12 m maxi ?

    mon médecin m' a conseillé cette option jusqu'à que......

     

    merci de vos avis et/ou commentaires

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 92
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Salut,

     

    Je n'étais pas débutant, quand j'ai eu il y a de nombreuses années un sérieux problème lors de la remontée sur une plongée tres classique .

     

    S'en est suivit une terrible perte de confiance en moi, alors que j"avais une solide expérience du milieu dans lequel j'évoluais .

     

    J'ai continué à plonger , mais ce n'était plus comme avant:

     

    Des angoisses durant la plongée,également à la remontée, la PEUR inexpliquée qui me prenait d'un coup sans raison .

     

    Durant ces angoisses, s'en suivait un rythme respiratoire incontrolé et parfois même jusqu'à la limite de l'essouflement comme sur le Donator l'année qui a suivit....

     

    La perte de confiance était totale , mais je ne pouvais me résoudre ni à en parler au autres, ni à abandonner cette activitée que je pratique depuis l'age de 12 ans.

     

    Alors ?

     

    J'ai continué prudemment, en faisant un gros travail sur moi même, et progressivement j'ai repris confiance en moi... car dans mon cas tout se passait dans la tête

     

    2 Ans quand même pour y parvenir ! mais j'y suis parvenu !

    Link to comment
    Share on other sites

    je voie donc que cela arrive à tous stades...

    en effet, moi je suis "jeune" en plongée....

     

    J'ai passé, sans problème mon N1 et c'est arrivé vers la 7ème plongée..

     

    on dirait que l'air que l'on respire n'apporte rien.

    et je "pompe" , même si je tente de me raisonner

    ensuite, c'est un sentiment de honte qui m'envahit, honte d'avoir de tels symptômes, honte d'être bloqué à ce stade, honte de me faire peur.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce sujet est très intéressant. Le peu d'expérience est peut-être un des facteurs mais il n'explique pas tout. Comme d'autres témoignages viennent l'étayer, il m'est arrivé, en tant que N2 et environ 80 plongées, d'avoir plusieurs angoisses sur ma dernière croisière aux Maldives. Sauf que ce n"était pas à 4 mètres mais à 20-25 mètres...

     

    Eh bien, on est content d'avoir un buddy qui nous connaît bien dans ce cas là. Mêmes symptômes pour moi, l'air qui semble ne pas "venir", le rythme cardiaque qui s'accélère d'un coup, l'impression d'un début d'essoufflement... Le seul désir: remonter au plus vite vers la surface.

     

    J'ai moi aussi des doutes aujourd'hui, mais je n'ai tellement pas envie d'abandonner que je compte insister et voir ce qu'il va advenir.

     

    Il ne m'était jamais arrivé cette sensation, et le fait de la vivre une fois génére l'angoisse que cela se reproduise, et donc probablement d'autres angoisses...

     

    Le plus dur, pour mon cas, c'est de ne pas comprendre ce qui arrive, et donc de pouvoir agir sur la ou les causes...

     

    Alors bon courage et n'abandonne pas malgré tout, le spectacle et les sensations en valent la chandelle!!

    Link to comment
    Share on other sites

    je voie donc que cela arrive à tous stades...

    en effet, moi je suis "jeune" en plongée....

     

    :non: t'es pas plus nul qu'un autre !

     

    Le stress et la peur en plongée , ça peut toucher n'importe qui, les plus jeunes comme les plus expérimentés .

     

    Mais , On en parle peux, c'est comme un sujet tabou...

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut,

     

    Une grosse frayeur un jour, 5 mois pour réussir à remettre la tête sous l'eau, 1 an pour retrouver mes marques.

    J'ai cru ne jamais y arriver, ça m'a demandé un énorme travail sur moi (lutte contre moi-même et contre ceux qui me disaient "ben t'as qu'a arrêter" quand je craquais :rolleyes: ) J'ai pleuré (les 10 1eres plongées c'était pas joli joli) , j'ai pesté, je me suis énervée contre moi-même mais j'ai réussi, c'est tout ce qui compte !!

     

    Prends ton temps, parles-en à ton encadrant ou ton binôme, communiquer c'est important :)

    Link to comment
    Share on other sites

    En tout cas merci de vos encouragements...

     

    et surtout que, malheureusement, je ne suis pas une exception.

     

    et comme écrivait Hieromnemon, le plus dur c'est de ne pas comprendre ce qui arrive.

    et qque part, je suis content que ce me soit arrivé à la fin de plongée plutôt que lorsque nous étions à -30 m

     

    je ne compte pas abandonner, mais pas sûr que je me prècipite

    Link to comment
    Share on other sites

     

    (Je le sittuais jeune plongeur car je pense que les doutes et inquiétudes ne sont peut être pas toute à fait les mêmes que chez un plongeur confirmé...Mais je me trompe peut être...)

     

     

    C'est un sujet interressant la PEUR :trouille: en plongée.

     

    Ca touche tout le monde, même les plus expérimentés.

    Les Peurs sont à la hauteur des défis.

     

    Un jeune plongeur sans expérience peux avoir des craintes à plonger dans 20M ... un plongeur Trimix ne reste pas de marbre quand il taquine les 120M ...

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est un sujet interressant la PEUR :trouille: en plongée.

     

    Ca touche tout le monde, même les plus expérimentés.

    Les Peurs sont à la hauteur des défis.

     

    Un jeune plongeur sans expérience peux avoir des craintes à plonger dans 20M ... un plongeur Trimix ne reste pas de marbre quand il taquine les 120M ...

    Je ne dois plus être débutante et je ne connais le Trimix que sur papier mais j'ai toujours cette petite appréhension à la 1ere remise à l'eau d'un séjour. Si j'arrête une semaine, c'est reparti pour la 1ere d'après. Ca passe à la minute où je mets la tête sous l'eau mais elle est bien là.

    Peur de ne pas bien gérer, peur de retrouver cet élément qui n'est pas le mien, peur de ne pas être à la hauteur (de quoi ? on se le demande bien :nerveux: ) Bref, ça n'a rien à voir avec le pépin que j'ai vécu, j'ai toujours ressenti ça, dès le début et je crois que ça durera toute ma vie. C'est peut être ma façon de bien garder en tête que je ne gagnerai jamais face à l'eau :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...