Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

problème après une ballade fort sympa


timeodanaos
 Share

    Recommended Posts

    Tant mieux pour toi :) ,

    Essaye de replonger dans les meilleures conditions, et vérifie certains détails comme l'ajustement de la combinaison, le détendeur correctement réglé...afin de respirer le plus naturellement possible.

    Patrick :captain:

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 92
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    je suis pas psy, l'être humian est très compliqué surtout ses pensées, alors le dialogue est une chose importante.

     

    surtout en cas de problème, plus tu parles avec des gens qui t'écoutent plus tu avances.

     

    lors d'une plongée, j'ai vu une femme préferer me donner la main plutot qu'à son mari , et pourtant je ne les connaissai pas.

     

    elle préferait cette situation car elle n'avait pas confiance en ses qualités de plongeur. nous en avons parlé après elle trouvait que je lui inspirait de la sérinité. mais j'en avais aucune.

     

    alors oui pourquoi ne pas donner la main de qql un lorsque que l'on a un coup de mou et surtout en parler après pour le comprendre et donc mieux le gerer la prochaine fois.

     

    et ne pas forcer, respecter ses sensations et tout rentrera dans l'ordre

    Link to comment
    Share on other sites

    Ben....disons dans mon expérience de DP environ 90000 Plg dont 3 Oedemes d'immersion.....

    Mais je veux bien croire que c'est autre chose.

     

    Patrick

     

    Wouaooouuu ! A 45 ans , 90000 plongées .... en tant que DP , allez disons que tu es moniteur depuis 20 ans et que tu plonges depuis 25 ans ... ça fait quand même 3600 plongées par an , soit , si l'on tient compte des jours de congés , des petits bobos , de la météo .... etc , etc , .... environ 12 plongées par jour , 300j par an et pendant 25 ans !!! :eek:

     

    :bravo::top: ....... :hehe::froglol: !

     

    _____________________________________________________

     

    Sinon , bon courage à Timeodanaos ... ayant eu moi-même un OPI , je te confirme que cela ne ressemble pas à ton problème qui semble plus psychologique que fonctionnel , puisqu'à aucun moment tu ne parles de toux ou d'encombrement bronchique ni de crachats à la sortie de l'eau ....

     

    Par contre , à surveiller effectivement ton matériel pour détecter un éventuel frein à une bonne ventilation qui provoquerait un début d'essouflement (?) ... mais si le simple fait d'être mis en confiance par ton binôme fait cesser les problèmes , c'est plutôt dans l'approche psy qu'il faut chercher , AMHA !

     

    J'espère que tu nous raconteras prochainement de nouvelles expériences .... et pas forcément sous les douches !! :froglol:

    Link to comment
    Share on other sites

    Ok , ok , si tu considères qu'une plongée à laquelle participent 20 plongeurs (par exemple ... ) est comptabilisée pour 20 plongée pour le DP ... on arrive effectivement vite au 90000 plongées supervisées .... Mais , si cest cela , on peut aussi noter que sur cette population , il y a eu 3 oedèmes pulmonaires d'immersion .... ce qui , finalement , semble être un risque assez faible ! Sauf , si je vous suis bien , que 90000 plongées cela ne veut pas dire 90000 plongeurs ... donc difficile d'en tirer des conclusions en terme de fréquence par rapport au nombre réel de plongeurs !

     

    Il serait intéressant qu'Aquanaut nous éclaire à ce sujet ... :confused:

    et compte tenu de la discussion concernant l'OPI qu'il a mis en lien , qu'il nous dise comment et par qui ont été diagnostiqués les 3 OPI .... histoire de faire avancer le schmilblick !

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut à tous,

    Désolé pour le nombre de plongées supervisées, j'avais oublié de compter mes 10 ans d'activité bénévole dans un club associatif.....

    Mais le sujet n'est pas la :bravo:

    Pour en savoir un peu plus sur l'oedeme d'immersion voici des exemples vécus en tant que DP (Je précise que je en suis pas le sujet !)

    Le premier remonte à au moins 6 ans et personne ne m'avait parlé de cet accident avant.

    C'était une plongeuse d'environ 45ans, niveau II, ayant effectué une plongée avec un moniteur dans la zone des 30m. Elle a ressenti une gêne respiratoire pendant les paliers, elle avait envie de remonter, le moniteur l'a tenu pendant les paliers pour la rassurer....

    Mais elle a mis ça sur le compte su stress, de la combi serrée, enfin elle n'a rien dit ce jour la !

    Le lendemain, même symptômes, elle a tout de même fini par oser nous en parler....nous n'avons trouvé aucun symptôme connu, dans le doute nous l'avons envoyé consulter.

    Résultat : diagnostic d'un oedeme d'immersion, nous avons donc découvert les symptômes de ce nouvel accident. Par la même occasion nous avons demandé aux médecins que nous connaissions de nous en dire un peu plus. Ce n'était pas bien clair et assez mal connu, nous avons eu comme info importante que le seul traitement était la mise sous O2.

    2eme cas il y a environ 4 ans, une plongeuse d'environ 50ans, niveau II, ayant effectué une plongée carré sur 40m. Difficultés respiratoires apparue sur le bateau, elle a mis ça sur le compte de la fatigue du week-end de plongée, et ne nous en a parlé qu'une fois arrivé au port quand cela c'est aggravé....donc nous l'avons mis sous O2 immédiatement en elle a été prise en charge par un médecin qui était sur place.

    3éme cas une plongeuse plus jeune, une plongée dans la zone des 40m, elle a ressenti une gêne respiratoire au paliers, le moniteur l'a pris en charge immédiatement sous l'eau et l'a amené à la surface dés la fin des paliers, nous l'avons immédiatement mis sous O2, elle a été prise en charge immédiatement par le CROSS en hélico. Dans ce cas le moniteur connaissait les symptômes !

    Conclusion :

    Cet accident étant méconnu, la plongeuse ou le plongeur ne s'inquiète pas vraiment et surtout de demande pas d'aide.....mettant cette gêne sur sa méforme physique.

    Ce que j'en retient : j'observe encore plus les plongeurs lorsqu'ils remontent à l'échelle, pour voir comment ils respirent.

    Comme dans tous les accidents il faut se méfier du déni du plongeur ou de la plongeuse. Ce déni étant amplifié par le fait qu'ils n'ont jamais entendu parler de ces symptômes.

    Pour info, dans les cas d'ADD que j'ai vu (Je ne donnerais plus de chiffres pour éviter les polémiques :) ), j'ai vu quand même 3 cas de déni en majorité de plongeurs confirmés, la conséquence étant un retard de la prise en charge, c'est dommage !

    Si vous le souhaitez je pourrais vous les raconter dans un autre post.

    Patrick :captain:

    Link to comment
    Share on other sites

    Il semblerait donc que sur les 3 cas que tu mentionnes , il n'y aurait pas eu de manifestations physiques de l'oedème autre qu'une envie de remonter suite à une simple gène respiratoire ??

    Peux tu nous confirmer qu'il n'y avait pas de toux , d'encombrement des bronches , de crachats voire de spume rosé .... ??

     

    Si c'est le cas , cela voudrait dire qu'un diagnostic d' OPI pourrait être fait sur des symptômes de gène respiratoire et pas nécessairement en présence d'expectorations ... non ?

     

    En tout cas , il est important d'en parler un maximum car je vous rappelle que lors de mon incident , et malgré une toux persistante et des crachats réguliers , ni le médecin féderal à bord du bateau , ni les 2 MF1 du club , ni le patron du bateau de plongée ne m'ont proposé de l' O2 ! Le med fédé m'a même demandé si je replongeais l'après midi :fou: ..... et c'est de moi-même , devant le persistance de la toux , que j'ai pris mon véhicule pour me rendre à Ste Anne à Toulon !

     

    On m'a d'ailleurs reproché de n'avoir pas moi-même réclamé l'O² sur le bateau .... ce qui est une forme de déni aussi ;) !

    Link to comment
    Share on other sites

    Sur les 2 premiers cas, nous n'avons pas vraiment regardé de prés, par contre sur le troisième cas nous avons (avec l'aide d'une infirmière qui était présente) détecté un encombrement des bronches, mais ce n'est pas facile.

    Pour la petite histoire le médecin envoyé par le cross en hélico a demandé une dépose sur la terre ferme pour pouvoir mieux ausculter la patiente avant de repartir pour l'hôpital....

    Je n'ai pas sur les cas cités vu de crachats ni de spume rosé, je pense que c'est une question de quantité de liquide passé dans les poumons...

    Patrick :captain:

    Link to comment
    Share on other sites

    La , il serait intéressant d'avoir l'avis d'un médecin spécialisé pour savoir si un oedème d'immersion peut ne provoquer qu'une simple gène respiratoire .... ça élargirait notablement le nombre de cas concernés !

    Et merci à Aquanaut pour ce CR détaillé .... mais c'est peut-être pas utile de nous raconter ..... les 89997 autres ploufs !!! ;):D

     

     

    En tout cas , que ce soit psychologique ou fonctionnel mais sans conséquences physiques , il est important pour toi , Timeodanaos , que tu puisses avant tout retrouver une totale sérénité sous l'eau .... et ça , cela se travaille en douceur avec des binômes en qui tu as une totale confiance !

     

    :diver: :diver:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 94
        Bonjour, En relisant le MFT je n'ai pas trouvé la réponse. Voici ma question :  Peut-on valider un N2 sans qu'il ne soit allé au delà des 20 m et le faire ensuite progressivement descendre (en plusieurs plongées). Doit-on obligatoirement l'avoir descendu à 40 m avant de le valider en tant que N2 ? Merci d'avance pour votre réponse. Bonnes plongées à tous.
      • 37
        Bon c'est pas vraiment nouveau nouveau, mais hier je suis tombé sur ce petit "scooter" (je le mets entre guillemet, pour prévenir en avance ceux qui viendraient pour dire, c'est pas un scooter, ça a une puissance de m****e, etc...)   Leur site c'est ici https://www.lefeet.com/ Et j'ai trouvé un revendeur espagnol qui le vend pour 600€ tout compris (taxes et livraison).   Ce que j'ai bien aimé de l'appareil, c'est que c'est petit pas lourd et avec des accessoires qui
      • 21
        Bonjour tout le monde ,  J'ai eu le covid en février cette année , gros mal de gorge et toux sèche. Le problème c'est que je tousse toujours un peu  (quelque fois par jour) même si ce n'est pas douloureux , j'attendais de voir si ca allait passer mais non ... Je vois prochainement mon généraliste pour le certif médical je lui en parlerais, mais je trouve ces contrôles ridicule , limite à ausculter mes tympans et c'est tout ... les médecins fédéraux auront un meilleur point de vue
      • 19
        Sur le site de la GdF le plan est ancien et j'aimerai en  avoir un avec toutes les nouveautés. Il manque par exemple le bateau et certainement encore plein d'autres trucs.   Si quelqu'un a cela de dispo merci de partager.   Hugues
      • 3
        Bonjour ‌J'ai acheté un ordinateur Mares Quad air.   J'ai enfin pu plonger avec pour la première fois aujourd'hui. Mais dans l'eau, il ne s'est jamais allumé et m'a affiché un message d'erreur (voir pièce jointe) en appuyant sur un bouton pour l'allumer. Impossible de le débloquer depuis.   Pourtant, avant de plonger, j'ai bien lu la notice, testé et paramétré l'ordinateur qui affichait un écran normal et qui fonctionnait. J'utilisais avant un Mares NemoWide 2 donc je su
    ×
    ×
    • Create New...