Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

problème après une ballade fort sympa


timeodanaos
 Share

    Recommended Posts

    • Replies 92
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    donc soit un problème physiologique non détecté (attention check si suite ...) soit un problème psychologique ... stress !

     

    27 m aux iles j'ai fait pendant mon N1 ... rien de surprenant ,avec 30° et 40 m de visi .... pas carrée, mais passons ...

     

    tabou le stress, ça fait "Tafiotte" un peu comme la dépression .... j'ai pas dit décompression !!! j'ironise ....

     

    c'est forcément plus masculin de dire "je maitrise !!!" dangereux, mais tellement Macho !

     

    en gros tu as perdu le controle d'une situation, tu t'es senti en danger et tu as pris conscience de ta vulnérabilité dans cet élément, ce qui engendre une grosse méfiance a y remettre tes palmes ! normal ...

     

    mon avis est que tu as le mème type de travail à faire que celui ou celle (pas macho moi ... lol ) qui tombe de cheval et veut pas remonter ! ...

     

    si le plaisir est plus grand que la peur, tu vaincras ton appréhension avec le temps et en optimisant les conditions.

     

    sinon tu passeras ton chemin ...

     

    :diver:

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest trimixeur
    :non: t'es pas plus nul qu'un autre !

     

    Le stress et la peur en plongée , ça peut toucher n'importe qui, les plus jeunes comme les plus expérimentés .

     

    Mais , On en parle peux, c'est comme un sujet tabou...

    Ben pour le moment Paul il n'a jamais eu peur sous l'eau. Paul il n'est pas superstitieux, n'a pas de problèmes psychiques, ne s’intéresse pas au paranormal ni aux religions à miracles. Il plonge c’est tout. Les monstres au fond de l’eau n’intéressent que ceux qui y croient. Paul, il croit qu’au fond de l’eau 99.99% des poissons sont sympas, et que même le grand Blanc, lorsqu’il attaque, le fait uniquement par méprise. Qu’il vaut mieux plonger que de mourir bêtement à regarder Vivement dimanche à la télé. Paul veut bien aider les plongeurs et plongeuses qui ont des angoisses, mais est persuadé qu’il ne faut pas se forcer, A+ PAUL S.
    Link to comment
    Share on other sites

    Ben pour le moment Paul il n'a jamais eu peur sous l'eau. Paul il n'est pas superstitieux, n'a pas de problèmes psychiques, ne s’intéresse pas au paranormal ni aux religions à miracles. Il plonge c’est tout. Les monstres au fond de l’eau n’intéressent que ceux qui y croient. Paul, il croit qu’au fond de l’eau 99.99% des poissons sont sympas, et que même le grand Blanc, lorsqu’il attaque, le fait uniquement par méprise. Qu’il vaut mieux plonger que de mourir bêtement à regarder Vivement dimanche à la télé. Paul veut bien aider les plongeurs et plongeuses qui ont des angoisses, mais est persuadé qu’il ne faut pas se forcer, A+ PAUL S.

     

     

    Mais heureusement Paul est là pour apprendre aux plongeurs à parler aux éponges qui sont ses amies, d'ailleurs c'est Paul qui est à l'origine de "Bob l"éponge" sauf que le Grand Monsieur de la téléouision a choisi de changer le nom de Paul en Bob pour éviter que Paul ne soit harcelé par ses fans en délire.

     

    D'ailleurs Paul a compté jusqu'à l'infini...et 2 fois

    Le bruit circule même que Jésus Christ serait né en 1940 avant Paul.

     

     

    Enfin...une chose est sûre, depuis que Paul se soigne ses différentes personnalités vont beaucoup mieux :D

    Link to comment
    Share on other sites

    Peut être que Paul a formé certains d'entre vous, ou certains de vos moniteurs. Alors du respect! Même si il ne veut pas de moi comme élève, je le respecte. En plus il fait du trimix, c'est super sérieux!

    Link to comment
    Share on other sites

    JE fait un Copier coller d'un forum prive pour retour d'XP tres tres similaire :

     

    Debut du post :

    ----

    Bon pour ceux present sur place, ils connaissent l'histoire, pour le reste, je m'en vais graver tout ca sur un dique dur ...

     

    Lieu : La gombe[belgique], 18 Mai, T° 18° sans soleil, eau a 11° a la surface, 7° au fond

     

    Personne concerner : votre serviteur(JC : 85 plongee), Didier et olivier

     

    Apres une descente qui me semble par la suite assez rapide (on dira trop ou pas assez lorsqu'on aura les profils ...)

     

    Vers les -20m, Je commence a resentire un leger malaise, bon ce n'est pas la 1ere fois, et je me dit que ce n'est pas tres grave, s'il faut, j'en avertirais mes buddys (Oliver et Didier)

     

    la descente continue (plus lentement certe)

    on n'y vois pas grand chose, c'est la touille total

    (ce n'est pas la 1ere fois je "j'affronte" la touille (Benoit dirais "meme pas mal ! ;-)") il fait un peu plus froid qu'en surface, mais avec mon Bioprene, ca passe ...)

     

    Et puis la d'un seul coup alors que je survolais dans mon allo de lumiere Didier, Boum, je me sens vraiment mal ... TRES TRES mal ... l'envie immediate de remonte : je me dit en moi meme : STOP, TU est narcause, et tu fait une panic : il n'y a AUCUNE raison de panique, on est dans l'eau, tout va bien (bon on se rassure comme on peu, moi l'eau ca me rassure, meme si j'ai une colonne de 25m d'eau au dessus de moi)

     

    Cette panique entraine immediatement (ca va de paire, je suppose)

    une respiration beaucoup plus rapide ... je le detecte aussitot et essaille de palier avec ma langue (pour ne pas aspirer de trop et trop vite)

     

    J'arrive a maitrise l'envie de "remonte immediatement", je sais que je ne doit pas remonte, je doit rester sur place arreter tout et respirer calmement ...

     

    2 possibilite s'offre a moi, la parrois qui est assez proche (un ou 2 coup de palme) et le fils (j'arrive a attraper le fils horizontale) et je m'y cromponne toujours en essaillant de me calmer, de ne pas respire trop vite, ca va toujours aussi mal, je me bas avec moi meme contre l'envie de remonte immediatement, mais agripper au fils, de toute facon, je suis stabiliser, je fait des signes avec ma lampe vers didier et olivier (en la fesant aller vigoureusement de droite a gauche), pas de reponse immediate, je tape le faiseaux de ma lampe dans le visage de Didier, il ce retourne vers moi et me demande si ca va, je fait toujours les memes signe avec ma lampe, et je suis toujours accroche a mon fils (que je n'ai absolument pas l'intention de lacher !!!) Didier ce raproche de moi et je comprend qu'il a compris mon etat, il me fait signe de me calmer.

    je lui fait signe que je veux remonte, l'envie est toujours la, semi palpable, mais maitrise, (communication incomplete de ma part) je veux juste remonte legerement pour eliminer les effets de la narcause, didier me fait toujours signe de me calme ...

     

    comme je suis acroche au fils, que mes buddys sont au courant de ma situation(tout ok) je ferme les yeux et je me concentre sur ma respiration pour la ralentir, 1-2 respiration rapide, et puis la 3eme beaucoup plus lentement, 4eme respiration lente, je rouvre les yeux, respiration maitrise, je fait signe a didier que je veux remonte (communication incomplete de ma part) je veux juste remonte legerement pour eliminer les effets de la narcause (je comprend que Didier comprend que je veux faire surface)

     

    il me dit de suivre le fils et d'y rester quasiment acroche, et que le fils remonte tout doucement.

     

    dans mon etat, je me dit que c'est peu etre plus malin de suivre un fils qui remonte legerement que de remonte quasiment en pleine eaux (meme d'un metre au 2).

     

    comme la remonte est vraiment lente, mon etat s'ameliore aussi tres lentement, ca remonte toujours lentement, on arrive a +/- 20 metre ca va deja mieux ,pas de chance pour nous, un cretin de sa mere a couper le fils et on se retrouve a une boue immerge

    (la je resent de nouveau des debuts panique, mais vite calme.

     

    on prend une nouvelle direction, on arrive pour finir sur un (haut ?) fond, on le suit, et on arrive a la pente lente vers l'abrevoir (si je me trompe, faut le dire hein ! icon_wink.gif)

     

    comme on est moin profond, ca va bcp mieux, mais les tripes toujours dans un ordre incertain que n'est pas du tout celui de depart (avant plongee)

     

    Palier a 5m de 3 minutes, et on est hors de l'eau ...

     

     

    Bon voila par ecrit une petite experience, que je suis heureux d'avoir subit (<- l'experience !)(y a pas d'autre terme) en bonne compagnie

     

    Techniquement, j'avais envisager l'option : "ils ne me voit pas" , je doit remonte le long de la parois et seul ...

    y serais-je arriver ? il me semble que oui, mais rien n'est sur a 100% ...

     

    Que dire si cela etait arriver en pleine eaux, impossible de ce tenir a quoi que ce soit ... la mort/un bouchons a 80% de probabilite ...

     

    C'est aussi dans ces moments que l'on apprecie le BON cours qu'est "OWD" ! -> j'ai ete bien forme, et maitenant, je sais pourquoi !

     

    Qu'est-ce qui a cause cet etat : plusieurs me viennent a l'esprit

    - la fatigue

    - mon embonpoint

    - ma meconnaissance du lieu (6 plongee)

    - le froid

    - le noir/obscurite/la touille

    - la descente trop rapide (?)

    - le stress du lieu : la gombe : vite on plonge a 14h37 ! pas 38!

     

    Ce qui a fait que cette experience a ete une experience et non un catastrophe :

    - ma formation (la c'est claire)

    - mon sang froid (maitrise de soie et de ces instincs primaire)

    - le lieu (pas en pleine eaux, a cote d'un fils, d'une parois)

    - mes buddys (seul, que ce serait-il passe ?)

     

    Fin du post

    ----

     

    cela fait maitenant 2 ans que cela est arriver,

    1) je n'aime toujours pas le lieu meme si j'y suis retourne 2 ou 3 fois par la suite.

    la suite demain ;-)

    Link to comment
    Share on other sites

    moi y'a un truc su lequel je passe pas .... la prepa rapide !!! c'est toujours quand on est un petit peu pressé par un chrono qu'il y a une embrouille, et notre instinct nous le fait sentir ... mal à l'aise, impression incomplete , d'oubli, bref ... des signaux d'alertes !

     

     

    on m'a toujours dit et je m'y tiens, "prend le temps de te préparer !" c'est là que tu t'écoutes et que tu peux le mieux détecter un trouble ... et surtout en tenir compte ou en faire part ...

    Link to comment
    Share on other sites

    Je dirais même plus, il est de la responsabilité personnelle de chaque plongeur de prendre le temps qui lui est nécessaire pour se préparer.

     

    Quand j'ai des plongeurs un peu trop lents et qui papotent au lieu de s'équiper, je les "bouscule" un peu gentiment du style "allez, les mandarins ne vont pas nous attendre" ou encore "Si vous voulez de la lumière, c'est maintenant, pas dans une heure" :D... Mais je leur laisse le temps qu'il leur faut.

     

    S'équiper et aller plonger n'est pas anodin. Cela doit être un rituel. En tous cas, pour moi c'en est un. Les gens qui me stressent alors que je m'équipe attendront que j'ai fini.

     

    Oublier un élément de l'équipement peut être plus ou moins génant, mais quand ça touche à la sécurité ou encore au psychique, ça peut virer au drame...

     

    A propos du sujet lancé initialement, je dirais que je n'ai jamais eu ce sentiment de vouloir plus d'air, excepté en cas d'essoufflement et d'effort intense, en profondeur avec un détendeur vieux comme Herode (oui, j'ai cumulé cette fois-ci). C'est un sentiment vraiment flippant, mais on reprend le dessus en s'arrêtant et en se calmant.

     

    Pour le cas de timeodanos, je pense que le stress est certainement la cause de cet incident.

    Petite question cependant juste pour vérifier un truc, tu as senti un blocage de ta respiration nette, ou bien c'était plus un "sentiment" de vouloir remonter à la surface ? Je pose cette question, parce que j'ai une très bonne amie Course Director qui s'est fait une trouille il y a un mois, à 20m, son diaphragme s'est bloqué d'un coup et l'air ne passait plus. Elle a du faire une remontée d'urgence contrôlée, et arrivée en surface, quand elle a inspiré, un gigantesque rôt est sorti d'un coup. Puis elle a pu respirer à nouveau. ça l'a toute chamboulée !:confus:

     

    Si c'était plus une envie de remonter pour avoir plus d'air, peut-être un stress et une sorte de panique...

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest trimixeur
    Oui, elle a de l'aérophagie ta copine. Elle devrait prendre plus de temps pour s'équiper en surface. Histoire de faire baisser la pression.
    Et Pica ne manque pas d'air!! !! ! !
    Link to comment
    Share on other sites

    Oui, elle a de l'aérophagie ta copine. Elle devrait prendre plus de temps pour s'équiper en surface. Histoire de faire baisser la pression.

     

    Ca ressemble plus a un baro de l'estomac, l'aerophagie ça sort pas par ce coté normalement :)

    Link to comment
    Share on other sites

    à Joliesirène,

     

     

    non, mon diaphragme ne s,est pas bloqué, une très forte envie, besoin de respirer et accélération comme une hyper ventilation...

     

    je pense que c,est cette accélération de ma respiration qui me pousse à remonter pour prendre un bon bol d'air frais.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.