Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

le parc national des calanques, pour ou contre ?


    Messages recommandés

    Voila ce que j'ai trouvé " La communauté urbaine de Marseille étudie le prolongement du tuyau de Cortiou dans les fosses plus lointaines et plus profondes de la rade, assure Jean-Marie Lafond, le directeur du GIP. Une solution que nous préconisons mais qui coûterait entre 50 et 100 millions d'euros. "

     

    Créer un parc ça coute pas très cher, mais se donner les moyens....la je demande à voir, 50 à 100 millions € pour allonger un tube....

     

    Moi je crois plus à une reprise en main des politiques locaux au travers du parc sur les calanques "privé" pour créer un pôle économique

     

    Cet article est très intéressant aussi et met bien en évidence les problèmes actuels et futurs

     

    A lire absolument .....

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 297
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Rien de personnel ni d'agressif dans mes propos flo tu le sais ... ;)

     

    Tu fais bien de mettre ce genre de lien pour qu'ils aient des infos, le seul soucis c'est qu'il faut connaitre marseille,son environnement et aussi son fonctionnement pour pouvoir décoder ces documents ;)

     

    Je comprends tout à fait que vue de "l'exterieur" nous passons pour des immobilistes qui ne regardent que leur nombril, mais je peux vous garantir que ce n'est vraiment pas le cas ....;)

     

    Amicalelement

     

    lolo :D

    Je n'en doutais pas !

     

    Comme je l'ai écrit post 175, "les calanques" reste un terme vague, car, elles sont toutes différentes les calanques! Elles n'ont pas été gérées de la même façon, du coup, elles ne se ressemblent pas (certaines ont des cabanons, d'autres de petites villas, d'autres encore ne sont pas urbanisées du tout).

    Tu t'attaches particulièrement à Sormiou, ce que je comprends bien ! Mais elle n'est pas la seule concernée, et , je pense, la transition sera plus dure ailleurs !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je n'en doutais pas !

     

    Comme je l'ai écrit post 175, "les calanques" reste un terme vague, car, elles sont toutes différentes les calanques! Elles n'ont pas été gérées de la même façon, du coup, elles ne se ressemblent pas (certaines ont des cabanons, d'autres de petites villas, d'autres encore ne sont pas urbanisées du tout).

    Tu t'attaches particulièrement à Sormiou, ce que je comprends bien ! Mais elle n'est pas la seule concernée, et , je pense, la transition sera plus dure ailleurs !

     

    C'est vrai que je parle beaucoup de Sormiou ( et pour cause ...:D) mais si tu regardes bien beaucoup de mes réticences sont valables pour toutes les calanques !!!

     

    On interdit ce qui a peu d'impact tout en laissant les gros problèmes en place !!!

     

    Aberrant ...... :fou:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    tu nous dit que les barbecues seront interdits, et moi je lis : "Possibilité d’usage du feu dans l’enceinte des habitations, des jardins privatifs, dans des barbecues adaptés, mais interdit

    dans les milieux naturels"

     

    Et les terrasses c'est vu comme quoi ?

    Ben moi ma terrasse, elle fait partie de l'enceinte de mon habitation !!! je pense pas qu'a Marseille où ailleurs cela soit différent, enfin cela dépend peut être des plans cadastraux et de la légitimité des constructions !!! ;)

    Car des jardins privatifs il n'y en a pas dans les calanques en revanches des terrasses oui , alors pourquoi ne pas utiliser la sémantique approprié ? erreur ? pour laisser des zones d'ombres ?

    Perso je le pense ...

     

     

     

    Tu fais bien de mettre ce genre de lien pour qu'ils aient des infos, le seul soucis c'est qu'il faut connaître Marseille,son environnement et aussi son fonctionnement pour pouvoir décoder ces documents ;)

     

     

    C'est pas la mafia napolitaine tout de même !!!! :confused:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je vais, encore, faire mon cynique...

     

    Ne pas confondre "consultation" et "concertation".

     

    Dans le premier cas : "j'écoute ce que vous avez à dire, la décision m'appartient, je tiendrais compte ou non de vos remarques..."

    Dans le second : "Nous nous mettons ensemble autour de la table et travaillons à une décision commune"

     

    On touche là aux problèmes amenés par ce qui est appelé par certains de la "démocratie participative". Sur un plan purement légal on ne peut pas être sur de la vrai concertation, puisque c'est aux élus qu'incombe le pouvoir légal de décider et de mettre en œuvre. Cependant, ils peuvent, décider de suivre et mettre en œuvre ce que la population leur dit... oui mais comment considérer que telle ou telle assemblée de personnes est représentative de l'ensemble ???

     

    Dans ces conditions il est simple de faire semblant ... par exemple, j'ai déjà dû évoqué cette technique ici, de verser au débat 3 propositions dont on dit laisser le pouvoir de choisir aux personnes rassemblées : 1 pourrie qui concentre les mécontentements et rassemble une majorité contre elle, 1 plausible et réalisable choisie et développée comme tel au préalable par ceux qui présentent le choix mais à l'insu des personnes interrogées, et une très belle mais irréalisable... Devinez laquelle est choisie à tous les coups ???

     

    Une version encore plus vicieuse et agressive, est de présenter un projet seul mais dont on discutera les mesures point par point. On y met le maximum de trucs gros à faire passer... on s'exprime pour le consensus en disant qu'il faut à tout prix aboutir mais qu'il faut que les conditions du débat soient réunies pour pouvoir travailler, c'est-à-dire qu'il faut bien accepter une grande partie des propositions d'origine et pas tout remettre en cause.

    Suivant comment se passe le débat, on fait passer beaucoup de choses, ou un peu moins, et on peut toujours se targuer d'avoir consulté et affirmer que c'est le résultat d'un consensus.

     

    Comme d'habitude tout lien avec des situations réelles ou vécues serait le fruit du hasard et indépendant de ma volonté ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est pas la mafia napolitaine tout de même !!!! :confused:

     

    Penses tu que la SARDINADE réalisé sur le port soit surr un lieu privatif ? :D

     

    De même pour la paella, au feu de bois, pour 200 personnes pour la fêtes du club ?

     

    Ah là le problème est différent !!!

     

    Il est très clairement stipulé que tout événement sera au bon vouloir du directeur du parc ......8(

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je vais, encore, faire mon cynique...

     

    Ne pas confondre "consultation" et "concertation".

     

    Dans le premier cas : "j'écoute ce que vous avez à dire, la décision m'appartient, je tiendrais compte ou non de vos remarques..."

    Dans le second : "Nous nous mettons ensemble autour de la table et travaillons à une décision commune"

     

    On touche là aux problèmes amenés par ce qui est appelé par certains de la "démocratie participative". Sur un plan purement légal on ne peut pas être sur de la vrai concertation, puisque c'est aux élus qu'incombe le pouvoir légal de décider et de mettre en oeuvre. Cependant, ils peuvent, décider de suivre et mettre en oeuvre ce que la population leur dit... oui mais comment considérer que telle ou telle assemblée de personnes est représentative de l'ensemble ???

     

    Dans ces conditions il est simple de faire semblant ... par exemple, j'ai déjà dû évoqué cette technique ici, de verser au débat 3 propositions dont on dit laisser le pouvoir de choisir aux personnes rassemblées : 1 pourrie qui concentre les mécontentements et rassemble une majorité contre elle, 1 plausible et réalisable choisie et développée comme tel au préalable par ceux qui présentent le choix mais à l'insu des personnes interrogées, et une très belle mais irréalisable... Devinez laquelle est choisie à tous les coups ???

     

    Une version encore plus vicieuse et agressive, est de présenter un projet seul mais dont on discutera les mesures point par point. On y met le maximum de trucs gros à faire passer... on s'exprime pour le consensus en disant qu'il faut à tout prix aboutir mais qu'il faut que les conditions du débat soient réunies pour pouvoir travailler, c'est-à-dire qu'il faut bien accepter une grande partie des propositions d'origine et pas tout remettre en cause.

    Suivant comment se passe le débat, on fait passer beaucoup de chose ou un peu moins, et on peut toujours se targuer d'avoir consulter et affirmer que c'est le résultat d'un consensus.

     

    Comme d'habitude tout liens avec des situations réelles ou vécues serait le fruit du hasard et indépendant de ma volonté ...

     

    soufflerai t'il comme une tempête....:rolleyes::D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Penses tu que la SARDINADE réalisé sur le port soit surr un lieu privatif ? :D

     

    De même pour la paella, au feu de bois, pour 200 personnes pour la fêtes du club ?

     

    Ah là le problème est différent !!!

     

    Il est très clairement stipulé que tout événement sera au bon vouloir du directeur du parc ......8(

     

    Euh, la sardinade, c'est quoi !!!

    et le club c'est le quel ????

     

    Et puis je crois que même en dehors d'un parc, les fêtes de quartier ou toute autre concentration festive ou pas sont sujettes a autorisation des autorités du moment que c'est sur le domaine public !!!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je vais, encore, faire mon cynique...

     

    Vas y vas y :D

     

    Ne pas confondre "consultation" et "concertation".

     

    TOUTAFE :+1:

     

    Dans le premier cas : "j'écoute ce que vous avez à dire, la décision m'appartient, je tiendrais compte ou non de vos remarques..."

    Dans le second : "Nous nous mettons ensemble autour de la table et travaillons à une décision commune"

     

    Parfaitement nous sommes que "consultatif" et rien d'autre d'ailleur, c'est parfaitement expliqué dans le document de castagnolle, nous sommes considéré au même titre que des touristes, nous n'avons pas de statut de cabanonier ( et il se garde bien de nous le donner ...)

     

    On touche là aux problèmes amenés par ce qui est appelé par certains de la "démocratie participative". Sur un plan purement légal on ne peut pas être sur de la vrai concertation, puisque c'est aux élus qu'incombe le pouvoir légal de décider et de mettre en œuvre. Cependant, ils peuvent, décider de suivre et mettre en œuvre ce que la population leur dit... oui mais comment considérer que telle ou telle assemblée de personnes est représentative de l'ensemble ???

     

    Par le biais des présidents d'associations non ?

     

    Dans ces conditions il est simple de faire semblant ...

     

    :+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1:

     

     

    par exemple, j'ai déjà dû évoqué cette technique ici, de verser au débat 3 propositions dont on dit laisser le pouvoir de choisir aux personnes rassemblées : 1 pourrie qui concentre les mécontentements et rassemble une majorité contre elle, 1 plausible et réalisable choisie et développée comme tel au préalable par ceux qui présentent le choix mais à l'insu des personnes interrogées, et une très belle mais irréalisable... Devinez laquelle est choisie à tous les coups ???

     

    Une version encore plus vicieuse et agressive, est de présenter un projet seul mais dont on discutera les mesures point par point. On y met le maximum de trucs gros à faire passer... on s'exprime pour le consensus en disant qu'il faut à tout prix aboutir mais qu'il faut que les conditions du débat soient réunies pour pouvoir travailler, c'est-à-dire qu'il faut bien accepter une grande partie des propositions d'origine et pas tout remettre en cause.

    Suivant comment se passe le débat, on fait passer beaucoup de chose ou un peu moins, et on peut toujours se targuer d'avoir consulter et affirmer que c'est le résultat d'un consensus.

     

    Comme d'habitude tout liens avec des situations réelles ou vécues serait le fruit du hasard et indépendant de ma volonté ...

     

    :+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1:

     

    J'abonde à 100% avec tes propos .

     

    Bravo en tout cas pour ton analyse si juste, mais bien dégueulasse des pratiques actuelles . :malade:

     

    Et le pire c'est qu'après ils se targuent d'avoir fait plein de réunions et d'avoir écouter la population ....

     

    Affligeant ....:malade:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Euh, la sardinade, c'est quoi !!!

    et le club c'est le quel ????

     

    Et puis je crois que même en dehors d'un parc, les fêtes de quartier ou toute autre concentration festive ou pas sont sujettes a autorisation des autorités du moment que c'est sur le domaine public !!!

     

    Alors la sardinade est une fête (pas du tout spécifique à Sormiou ) où on fait cuire des sardines, et seulement des sardines, sur le port et tout le monde mange et danse sur le port .

     

    Le club et bien c'est Le club de la mer de SORMIOU pardi !!!

    créé par Mr André Duroux, Mr Roger Caire et un certain Albert Falco, il y a quelques années de cela .

    Suite au décès de Mr Duroux et Mr Caire et aussi au multiple sollicitation de Beber il fut pendant un moment "abandonné "

     

    Depuis quelques années Robert Civalero (MF1, scaph 2b ) essaye de reprendre l'activité, aidé de bénévole ( comme moi) .

    La fête du club nous amène les finances pour le changement de matos entre autre .....

     

    Pour ce qui est des autorisations tu comprends bien que sans parc il est assez facile de l'avoir mais avec l'arrivée du parc, et le directeur comme seul décisionnaire, ça risque d'être "mariol" .

    Et ça risque de remettre en cause tout les efforts réalisés pour le club .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ... je ne comprend pas que tu puisses être aussi objectif tout en travaillant avec ces enf------ de politiques/parlementaires .:D ...

    Je te réponds par MP, mais très rapidement, il faut faire attention au "tous pourris" qui est tout aussi néfaste à la démocratie selon moi que les pratiques que je décris.

     

    Parfois, au milieu de la fange, il pousse une très jolie fleure... pardon pour cette envolée lyrique ... :jesors:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je te réponds par MP, mais très rapidement, il faut faire attention au "tous pourris" qui est tout aussi néfaste à la démocratie selon moi que les pratiques que je décris.

     

    Parfois, au milieu de la fange, il pousse une très jolie fleure... pardon pour cette envolée lyrique ... :jesors:

     

    Tu as tout à fait raison thomas ;)

     

    Et comme je déteste que l'on fasse des généralités sur tout je m'en vais de ce pas enlever ma phrase ....:biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Alors la sardinade est une fête (pas du tout spécifique à Sormiou ) où on fait cuire des sardines, et seulement des sardines, sur le port et tout le monde mange et danse sur le port .

     

    Le club et bien c'est Le club de la mer de SORMIOU pardi !!!

    créé par Mr André Duroux, Mr Roger Caire et un certain Albert Falco, il y a quelques années de cela .

    Suite au décès de Mr Duroux et Mr Caire et aussi au multiple sollicitation de Beber il fut pendant un moment "abandonné "

     

    Depuis quelques années Robert Civalero (MF1, scaph 2b ) essaye de reprendre l'activité, aidé de bénévole ( comme moi) .

    La fête du club nous amène les finances pour le changement de matos entre autre .....

     

    Pour ce qui est des autorisations tu comprends bien que sans parc il est assez facile de l'avoir mais avec l'arrivée du parc, et le directeur comme seul décisionnaire, ça risque d'être "mariol" .

    Et ça risque de remettre en cause tout les efforts réalisés pour le club .

     

    Ok merci pour ces informations !!!

    Mais en tant que structure associative, vous n'avez pas la possibilité de participer á la gestion du parc ???

    Et Monsieur Falco, il en pense quoi du sujet... son poids médiatique pourrait peut être faire avancer les chose ou du moins faire prendre en considération certaines doléances...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ok merci pour ces informations !!!

     

    yapadkoi !!!!

     

    Mais en tant que structure associative, vous n'avez pas la possibilité de participer á la gestion du parc ???

     

    :roule::roule::roule: ça serait trop beau mon cher ami comme l'a si bien dit cooltrane on nous consulte et puis voilà ......:D

    Et Monsieur Falco, il en pense quoi du sujet... son poids médiatique pourrait peut être faire avancer les chose ou du moins faire prendre en considération certaines doléances...

     

    Beber se bat depuis plus de 20 ans pour Cortiou, les mouillages fixes etc.... et jusqu'à présent aucun élu n'a voulu tenir compte de son discours .

     

    Aujourd'hui il défend le parc car il espère que ça fera, enfin, bouger les choses .

     

    C'est compréhensible mais je n'ai hélas pas la même confiance que lui dans l'institution ;)

     

    Une question que l'on peut aussi ce poser c'est :

     

    Pourquoi obligatoirement un parc pour faire passer des lois écologiques ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...