Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
berny

Création du CCHSCTPL

    Messages recommandés

    Si tu es en activité B autre que l'enseignement, tu es effectivement contraint aux MT.

    Pour l'enseignement, pas de disposition spécifique, le vide juridique depuis que J et S a pratiqué la chaise vide dna sles réunions du ministère du travail.

     

    Tous ce qui est gendramerie, police, sécurité civile, pas d'autres choix que les MT.

     

    En revanche, il est intéressant de déterminer les protocoles de déco et de sécurité des salariés de la plongées loisirs en effet.

     

    Mais le choix ne sera pas simple : si l'enseignement et l'accompagnement est effectivement considéré comme un travail (et il n'y a aucune raison pour qu'il ne le soit pas), en toute logique le protocole de déco devrait être celui fixé par les tables MT.

     

    Mais quid du client qui plonge avec un ordi ? Acceptera-t-il d'être contraint à une déco plus longue que celle que lui préconise son Aladin ou son Gekko ? :confused:

     

    Si un plongeur salarié qui en a ras la casquette de se taper des décos longues utilise son ordi plutôt que les tables MT, l'employeur pourra-t-il considérer qu'il s'agit d'une faute susceptible de justifier un licenciement ? :confused:

     

    Quid des maladies professionnelles ?... :confused:

     

    Ouahhh, y a plein de question qui vont fâcher... :eek::hehe::grimace:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ...

     

    Mais quid du client qui plonge avec un ordi ? Acceptera-t-il d'être contraint à une déco plus longue que celle que lui préconise son Aladin ou son Gekko ? :confused:

     

    Si un plongeur salarié qui en a ras la casquette de se taper des décos longues utilise son ordi plutôt que les tables MT, l'employeur pourra-t-il considérer qu'il s'agit d'une faute susceptible de justifier un licenciement ? :confused:

    ...

     

    Tu feras comme pour les chauffeurs de bus :

    tu changes le moniteur en route ... :captain:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu choisis pas le bus en fonction de son trajet?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tous ce qui est gendramerie, police, sécurité civile, pas d'autres choix que les MT.

    En revanche, il est intéressant de déterminer les protocoles de déco et de sécurité des salariés de la plongées loisirs en effet.

    Mais le choix ne sera pas simple : si l'enseignement et l'accompagnement est effectivement considéré comme un travail (et il n'y a aucune raison pour qu'il ne le soit pas), en toute logique le protocole de déco devrait être celui fixé par les tables MT.

    Mais quid du client qui plonge avec un ordi ? Acceptera-t-il d'être contraint à une déco plus longue que celle que lui préconise son Aladin ou son Gekko ? :confused:

    Si un plongeur salarié qui en a ras la casquette de se taper des décos longues utilise son ordi plutôt que les tables MT, l'employeur pourra-t-il considérer qu'il s'agit d'une faute susceptible de justifier un licenciement ? :confused: Quid des maladies professionnelles ?... :confused: Ouahhh, y a plein de question qui vont fâcher... :eek::hehe::grimace:

     

    Bonjour

    En effet , je n'ai jamais compris pourquoi il y a tant de différences dans la plongée en France avec ceux qui peuvent enseigner mais qui ne peuvent pas être payé, ceux qui peuvent enseigner et être payé, ceux qui font des photos mais ne peuvent pas le "faire professionnellement" s'ils n'ont pas le classe machin -truc... c'est vraiment un peu le bazard de mélanger les compétences, la fiscalité, les machins-ci et les machins-ça :) (je sais que ce n'est pas seulement dans la plongée !).

    De plus, les moniteurs pro ne sont pas considérés comme des pro par rapport à certaines législations...

    Bref, tout cela pour ne pas dire grand chose sauf que je trouverai normal que tout le monde doive se mettre au MT 92...de pas si mauvaises tables...qui permettent du multi-niveaux... :)

    Jale.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il serait iréaliste de contraindre les moniteurs pros à utiliser les MT......à moins que tout le monde soit prêt à jeter son ordi! :confus:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il serait iréaliste de contraindre les moniteurs pros à utiliser les MT......à moins que tout le monde soit prêt à jeter son ordi! :confus:

     

     

    OK Berny si tu veux

     

    donc, un petit cas concret

     

    Tu es le boss d'une structure.

    Un de tes employés, moniteur, Brevet d'Etat bien sur, plonge pour la 4° fois de la journée (le matin, une explo et une école, l'après midi, pareil..) et il coince une bulle.

    Il a fait une déco avec un ordinateur et bien sur, comme nous sommes en saison, il taffe bien (6 jours sur 7).

     

    Toi, professionnel, quelle est ta position vis à vis de son accident, du moyen de déco utilisé, du nombre de plongées par jour....

     

     

    avec ton regard de professionnel, quel seront les pistes explorées par l'inspection du travail ?

     

    et que proposes tu ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tu es le boss d'une structure.

    Un de tes employés, moniteur, Brevet d'Etat bien sur, plonge pour la 4° fois de la journée (le matin, une explo et une école, l'après midi, pareil..) et il coince une bulle.

    Il a fait une déco avec un ordinateur et bien sur, comme nous sommes en saison, il taffe bien (6 jours sur 7).

     

    Pis t'es le boss de la structure d'à côté qui voit ça qui réfléchi et qui se dit : après tout pourquoi prendre un salarié qui va m'imposer, certes des contraintes, mais surtout des risques contentieux :vexe:

     

    Alors Boss que tu es tu te dis : fini les salariés, je prends des BE en free lance qui devront s'inscrire en qualité de prestataires de services, et je l'ai paierai à la tâche, mais cela va méchamment faire exploser le prix des prestations plongées. :eek:

     

    Le microcosme de la plongée mal préparé à cette évolution rapide sombre dans un marasme abominable, tous les diplômés BE, BEJPS ou trucmuche EPS se retrouvent contraint d'accepter un job payé encore plus au ras des paquerettes, pendant que les structures coulent peu à peu en raison du prix des prestations et des charges corrélatives, Aquapro, scubalung, CRERES et MASSI licencient partout dans le monde plus personne ne peut voyager et plonger, c'est la fin d'un loisir :D:tromaran::froglol:

     

    je sais je pousse, mais c'est la fatigue du milieu de journée :grimace:

     

    @+

     

    Yann

     

    Ps perso : Salut tophe, j'espère que tout s'est bien remis depuis vos dernières péripéties en MO.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    OK Berny si tu veux

     

    donc, un petit cas concret

     

    Tu es le boss d'une structure.

    Un de tes employés, moniteur, Brevet d'Etat bien sur, plonge pour la 4° fois de la journée (le matin, une explo et une école, l'après midi, pareil..) et il coince une bulle.

    Il a fait une déco avec un ordinateur et bien sur, comme nous sommes en saison, il taffe bien (6 jours sur 7).

     

    Toi, professionnel, quelle est ta position vis à vis de son accident, du moyen de déco utilisé, du nombre de plongées par jour....

     

     

    avec ton regard de professionnel, quel seront les pistes explorées par l'inspection du travail ?

     

    et que proposes tu ?

    La première question à se poser est: Exioste t'il un ou des protocoles de déco imposés par les textes pour les moniteirs de plongée? La réponse est non, puisque ces professionnels ne sont pas repris nomément dans le décret hyperbare de 90.

    Donc la question suivante est: Le moyend de déco utilisé par cet enseignant lors de l'accident est-il valide? La réponse est oui si il utilisait un ordi, les MN90 ou tout autre protocole reconnu pour la plongée loisir (en fait pour les plongeurs loisir occasionnel).

    La troisième et dernière question est: L'utilisation de ce protocole a -telle été pertinente? Autrement dit: existe t'il un protocole prévu pour 4 immersions dans la journée? Et là la réponse est NON.

    Donc je mettrai en cause la charge de travail imposée au salarié par l'employeur, sur l'aspect des immersions répétitives dans une même journée.

     

    Ton cas concret montre en fait bien toute l'utilité d'une démarche HSCT découplée des contraintes économiques pures, pour déterminer quelles doivent être les taquets d'emploi au bénéfice de la santé des professionnels.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut Berny

     

     

    j'essaie de poser des cas concrets, les plus proches de la réalité...

     

    et il y a une réalité que je n'ai pas abordé : l'américanisation des comportements : en gros, tout le monde est beau, tout le monde est gentil mais au premier probleme, on ne connait plus personne, on passe par les avocats et on essaie de tirer un max de fric de ceux qui étaient des potes avant le crash.

     

    Pour revenir à ta analyse, n'étant pas magistrat, je ne m'avance quand même pas à estimer qu'un moyen de décompression qualifié "ordinateur loisir" ou table MN 90 est valide pour un moniteur (professionnel). (tu noteras que la simple fédé refuse d'obliger, de conseiller les MN90 comme table de référence pour des plongeurs loisir...donc, pour des pros, ce sera encore plus chaud. Quant aux ordinateurs, les nombre de pages de disclamer quant aux successives, aux consécutives.. font qu'à mes yeux, ce n'est pas l'outil adapté pour un moniteur (qui va, en travaillant, ne pas pouvoir respecter le mode d'emploi de l'ordi)

    Comme tu le soulignes, autrement, quel protocole de decompression permet, sans risque pour le moniteur, de faire plusieurs plongées par jour et ce pendant plusieurs semaines de suite... (d'où l'interet, l'importance, pour l'employeur, de le faire déssaturer, soit avec des repos, soit avec des mélanges surox ou des paliers oxy, par exemple.

     

    je n'ai donc pas de réponse.

    J'ai de la chance et pas de chance : je n'ai pas le choix ! MT92 et c'est tout.

    à moi, à nous de réfléchir comment nous organisons nos immersions.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...