Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
stefwater

Bricolage flash...pas efficace.

    Messages recommandés

    Et que sur ce matériel, je doute que l'on puisse couper le pré-flash, non ? (qui sers, si je ne me trompe pas, à assurer la mesure de luminosité pré prise de vue dans le cadre d'une synchro TTL sur un compact).

     

    Sauf en coupant le flash, bien sûr... :bravo:

     

    Peut être essayer un autre mode flash, mais je ne pense pas, tout doit être full automatique, full TTL, donc préflash à tous les coups... :confused:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le flash utilisé ici était un accessoire vendu avec les appareils argentiques Sea&sea mx10, il n'est pas prévu à sa conception, donc, pour être utilisé avec un apn (pas de réglage dans ce sens donc)...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Rendons à Mare Nostrum ce qui lui appartient, elle a fait le bon diagnostic. Moi, je me suis permis de relever, car vous affirmiez que votre apn n'émettait pas de pré flash (ce qui était une réponse à Mare Nostrum), ce qui, compte tenu de sa génération (de l'apn, pas de Mare Nostrum ;) ), est tout simplement impossible.

     

    Ah !! Je suis toujours de ce monde et tout le monde ne m'a pas plonquée.... ! :)

     

    Tiens, je vois que la fplanglois et moi sommes de la même génération, même s'il est nettement plus vieux de plus d'un mois !!

    Donc non, rien à dire sur cette génération pour laquelle, pas contre, rien ou presque n'est impossible ! :bravo:

    Pas comme ce pov' flash....

     

     

    Mais c'est pas un manque d'amour ;)

     

    Ouf !! :love:

     

     

    :gagoff:

    J'ai une question de pure curiosité sur la réponse de Françoise-Pierre. Quand tu dis :

    Il n'y a aucun risque que le pré flash soit signalé dans le manuel, car c'est pour l'utilisateur lambda un détail technique et qui ne correspond à aucun réglage. Les photographes sous-marins sont concernés, car ça détermine le bon fonctionnement des flashs déportés (voir les spécificités des modes Canon, des anciens flashs sous-marins "argentiques" sans gestion du pré flash...).

    cela signifie-t-il que seuls les photographes sous-marins utilisaient "autrefois" des flashes déportés commandés en slave par le flash intégré ?

     

    N'existait-il pas de tels flashes pour la photo terrestre ? Et dans ce cas pour quelle raison ? (peut-être simplement parce qu'une liaison filaire était plus simple)...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, je me suis résolu à partir sans, j'ai tout essayé mais...

    Merci à tous pour vos conseils ou commentaires, au moins je n'ai plus de doutes et je n'ai plus qu'à me focaliser sur ''l'optimisation'' de mes photos prises sans flash déporté.

    Je sais quel investissement il me reste à faire!

    Je posterai quelques clichés à mon retour, mais interdit dans les commentaires de dire ''tu gagnerais à utiliser un flash déporté'' ;-P

    Merci

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'ai une question de pure curiosité sur la réponse de Françoise-Pierre. Quand tu dis :

     

    cela signifie-t-il que seuls les photographes sous-marins utilisaient "autrefois" des flashes déportés commandés en slave par le flash intégré ?

     

    N'existait-il pas de tels flashes pour la photo terrestre ? Et dans ce cas pour quelle raison ? (peut-être simplement parce qu'une liaison filaire était plus simple)...

     

    Réponse simple : oui, le concept n'est utilisé que par les photographes sous-marins.

     

    Réponse un poil plus détaillé : il existe depuis toujours (enfin dans les années 70, ça existait déjà) des petites cellules qu'on branchait sur la prise synchro des flashs cobras qui permettaient de déclencher à distance à partir d'un flash maître. Cette génération n'avait pas de problème de pré flash et ça existe toujours sur les flashs de studio.

     

    Puis sont arrivés les systèmes TTL sans fil (fin des années 80) qui utilisent un protocole complexe avec modulation de fréquence d'un signal lumineux. Le système était propriétaire et réservé aux reflex. Il existe toujours (c'est la base même des différences d'appellation selon les marques i-TTL, E-TTL...)

     

    Enfin il semble que Nikon ait sorti, il y a quelques années, un flash terrestre assez proche du concept S-TTL pour ses compacts, mais je ne l'ai jamais essayé. D'autres marques ont fait la même chose sur des flashs à puissance fixe, mais ces flashs sont dédiés à une marque et "savent" s'il faut gérer les prés flash. Mais ça reste du marché de niche qui n'intéresse que peu de monde, d'où ma réponse 1.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bon, je me suis résolu à partir sans, j'ai tout essayé mais...

     

    Ne pas jeter votre flash, il peut intéresser un utilisateur de compact Canon en mode M, qui n'utilise pas de pré flash dans ce mode.

     

    Dans mon comité, il y a des bricoleurs qui ont fait une adaptation électronique sur les flashs sous-marins "argentiques" Nikon SB 105 (qui fût très utilisé) pour que ceux-ci puissent gérer les prés flash. Matière à réflexion...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Réponse simple : oui, le concept n'est utilisé que par les photographes sous-marins.

     

    Réponse un poil plus détaillé : il existe depuis toujours (enfin dans les années 70, ça existait déjà) des petites cellules qu'on branchait sur la prise synchro des flashs cobras qui permettaient de déclencher à distance à partir d'un flash maître. Cette génération n'avait pas de problème de pré flash et ça existe toujours sur les flashs de studio.

     

    Puis sont arrivés les systèmes TTL sans fil (fin des années 80) qui utilisent un protocole complexe avec modulation de fréquence d'un signal lumineux. Le système était propriétaire et réservé aux reflex. Il existe toujours (c'est la base même des différences d'appellation selon les marques i-TTL, E-TTL...)

     

    Enfin il semble que Nikon ait sorti, il y a quelques années, un flash terrestre assez proche du concept S-TTL pour ses compacts, mais je ne l'ai jamais essayé. D'autres marques ont fait la même chose sur des flashs à puissance fixe, mais ces flashs sont dédiés à une marque et "savent" s'il faut gérer les prés flash. Mais ça reste du marché de niche qui n'intéresse que peu de monde, d'où ma réponse 1.

     

    Merci François-Pierre pour cette réponse détaillée et fort intéressante.... :top:

     

    J'aurais pensé qu'en matière de flash déporté, la quasi seule différence entre terrestre et sous-marin concernait l'étanchéité du système, visiblement non...!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Merci François-Pierre pour cette réponse détaillée et fort intéressante.... :top:

     

    J'aurais pensé qu'en matière de flash déporté, la quasi seule différence entre terrestre et sous-marin concernait l'étanchéité du système, visiblement non...!

    En fait si ! Mais le fait est, qu'en photo sous-marine le flash déporté est absolument obligatoire d'où l'énergie de quelques fabricants pour trouver des solutions pour les apn compacts.

     

    Alors qu'en terrestre le marché est très confidentiel, car le besoin est moins évident.

     

    Sinon la complexité des systèmes TTL sans fil pour reflex tient au fait qu'ils savent très bien gérer les ratios d'un groupe de trois flashs : où comment ne pas faire cramer la photo par le flash le plus puissant ou le plus proche. Ce que ne sait pas faire le système s-TTL. Avec deux flashs, on ne peut pas corriger le ratio flash droit flash gauche autrement qu'en jouant sur la position des flashs.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

    j'ai lu plus haut, possibilité d'utiliser une lampe ou un phare grand angle, ma question est: doit on laisser l'appareil en mode sous marin et faut t'il aussi ajouter le flash de l'appareil.J 'utilise un panasonic TZ8

    Cdt

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour,

    j'ai lu plus haut, possibilité d'utiliser une lampe ou un phare grand angle, ma question est: doit on laisser l'appareil en mode sous marin et faut t'il aussi ajouter le flash de l'appareil.J 'utilise un panasonic TZ8

    Cdt

     

     

    bot ?

     

    le message auquel tu réponds a 6 ans :vexe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    le mode sous m1rin augmente la sensibilite et corrige les bleus. mais si tu mets un phare, la partie eclairee, deja bien orange, va etre surcorigee de magenta et va paroitre tres bizare.

    bref, fais un essais pour voir (vive le numerique) mais repasse en mode normal, au moins piur la proxi

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...