Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Parution du nouveau code du sport au 1er juillet


Recommended Posts

J'estime qu'un moniteur s'il veut pouvoir informer, doit, en tant que formateur, ne pas se contenter de ce qu'on lui donne mais aussi chercher un peu. En l'occurence un OWSI qui ne connaît pas le cursus FF ou Lifras ou un Moniteur Fédéral qui ne connaît pas ce qu'on demande à un OWD...Dans les deux cas je trouve que c'est un c...

Tout à fait d'accord sur le fond.

Néanmoins, concrètement, je rejoint pparis : les standards des brevets PADI ne sont pas faciles à dénicher. Certes, aujourd'hui, même dans les "bon vieux clubs FFESSM de l'intérieur" :bandit: , on croise régulièrement des plongeurs certifiés PADI. Et en discutant avec eux, ou en parcourant ce forum, on finit par avoir une idée de leur formation (au moins dans les grandes lignes).

Il n'empêche qu'il existe de fait une asymétrie : les contenus de formation FFESSM sont publics et consultables à volonté, tandis que les standards du "plus grand organisme de plongée au monde" restent bien cachés (au moins officiellement). PADI semble d'ailleurs cultiver le secret en la matière. :D Je comprend bien l'argument commercial de vente des supports.

Mais il faut avouer que c'est dommage pour un plongeur "extra-PADI" qui voudrait découvrir un peu plus cette institution. Et dans le contexte du nouveau Code du Sport, où le DP est investi pleinement de la mission de reconnaître ou non des aptitudes sur la simple présentation d'un diplôme et/ou de carnets de plongée, c'est carrément embêtant !

Dés lors que les cursus restent un peu mystérieux, il ne faut pas s'étonner de la méfiance que peu susciter l'organisme chez "les autres", voir de certaines réactions épidermiques, aussi idiotes soient-elles (comme celles des soit-disant moniteurs de MaRel).

 

la CEE a défini des normes [...] les législateurs ont légiféré, on doit s'aligner.

A ma connaissance (limitée certes), les normes européennes sont des spécifications techniques élaborées par le CEN (Comité Européen de Normalisation), émanation de la Commission Européenne. Elles sont le fruit de concertations/négociations des organismes nationaux dédiés à la normalisation. Mais je ne crois pas qu'elles soient visées par le Parlement Européen (donc pas issues d'un "législateur" au sens propre).

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 1.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Sacré MaRel !

 

Sérieusement, je ne peux pas croire que MaRel soit authentique. Son discours relève du troll de A à Z. Il reprend tous les poncifs qui peuvent circuler sur PADI depuis des années. Qu'il en sorte un ou 2, ce serait banal. Mais là, tout y est, sans exception. C'est forcément fait exprès.

C'est vrai que si c'était sincère, ce serait pathétique. Mais là, ça me fait bien rire. Une belle caricature du dinosaure fédéral. Mon extrait préféré :

ils disent qu'il faut être au moins divemonster, et qu'il faut ...
(post #1200) :trigolo::trigolo::trigolo:

Excellent !!!

Link to comment
Share on other sites

Il n'empêche qu'il existe de fait une asymétrie : les contenus de formation FFESSM sont publics et consultables à volonté, tandis que les standards du "plus grand organisme de plongée au monde" restent bien cachés (au moins officiellement). PADI semble d'ailleurs cultiver le secret en la matière. :D Je comprend bien l'argument commercial de vente des supports.

Mais il faut avouer que c'est dommage pour un plongeur "extra-PADI" qui voudrait découvrir un peu plus cette institution. Et dans le contexte du nouveau Code du Sport, où le DP est investi pleinement de la mission de reconnaître ou non des aptitudes sur la simple présentation d'un diplôme et/ou de carnets de plongée, c'est carrément embêtant !

Dés lors que les cursus restent un peu mystérieux, il ne faut pas s'étonner de la méfiance que peu susciter l'organisme chez "les autres", voir de certaines réactions épidermiques, aussi idiotes soient-elles (comme celles des soit-disant moniteurs de MaRel).

.

 

Le probleme avec les standards PADI c'est qu'ils sont "vivants" et mis a jour tous les 3 mois via des "trannings bulletin". Ils evoluent en permanence... C'est le "systeme" qui fait qu'ils ne soient pas accessibles par le commun des mortels ... Le secret ne me semble plus vraiment de mise. Plutot des histoires de "communication" et RC.

 

Par contre, les standards rentrent dans le cadre la WRSTC ainsi que CEN (de meme que la CMAS). Il est, a mon avis facile, d'y acceder.

 

On peut aussi acheter une manuel PADI sur le net un peu partout sinon. Il y a meme des copies qui circulent....

 

Les standards de la WRSTC sont publics.

http://www.wrstc.com/downloads.php

 

Ainsi que ceux de la CEN

http://www.wosd.com/Site/en/cen-en-standards

 

Pour MaeEl, d'accord avec toi...

 

Cordialement, Nicolas

Link to comment
Share on other sites

bonjour

je rentre tardivement dans la boucle et j'avoue ne pas avoir lu les 64 pages du file (suis flemmarde et j'ai fait une profonde ce matin :) )

 

à la première lecture du nouveau texte, la première réaction de nombreux plongeurs du club que je fréquente, a été "m... alors, finies les plongées avec l'autorisation de dépassement de 5m avec l'autorisation du DP" et j'en fais partie. Beaucoup de sites deviennent très intéressants par la faune et la flore entre 15m et 45m donc en tant que N2 finies la plongée en autonomie à 25m pour aller faire coucou au mérou et adieux à de nombreux sites pour les plongées profondes. Par contre ça relance l'envie d'aller passer mon N3, juste pour pouvoir continuer à plonger en autonomie sans pour autant aller taper dans de la plongée profonde.

La seule chose que j'espère c'est que cela n'entraînera pas plus de plongeurs à aller plonger hors structure sans l'expérience nécessaire qu'ont les N3 confirmés et que l'on enlèvera à notre passion l'étiquette "danger qui lui colle à la combinaison" quand certains imprudents ont des accidents.

bon week-end à tous et le plus important est que l'on puisse continuer à profiter des fonds. :)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

D'accord mais enfin moi, "ma bible" c'est le code du sport . Bon ou mauvais, peu importe c'est pas à moi d'en juger. En tant que professionnel et DP je dois l'appliquer.

Pour appliquer les nouvelles directives j'ai besoin de savoir ce dont est capable le plongeur qui se trouve en face de moi. Pas question d'improviser !

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait d'accord sur le fond.

Néanmoins, concrètement, je rejoint pparis : les standards des brevets PADI ne sont pas faciles à dénicher. Certes, aujourd'hui, même dans les "bon vieux clubs FFESSM de l'intérieur" :bandit: , on croise régulièrement des plongeurs certifiés PADI. Et en discutant avec eux, ou en parcourant ce forum, on finit par avoir une idée de leur formation (au moins dans les grandes lignes).

Il n'empêche qu'il existe de fait une asymétrie : les contenus de formation FFESSM sont publics et consultables à volonté, tandis que les standards du "plus grand organisme de plongée au monde" restent bien cachés (au moins officiellement). PADI semble d'ailleurs cultiver le secret en la matière. :D Je comprend bien l'argument commercial de vente des supports.

Mais il faut avouer que c'est dommage pour un plongeur "extra-PADI" qui voudrait découvrir un peu plus cette institution. Et dans le contexte du nouveau Code du Sport, où le DP est investi pleinement de la mission de reconnaître ou non des aptitudes sur la simple présentation d'un diplôme et/ou de carnets de plongée, c'est carrément embêtant !

Dés lors que les cursus restent un peu mystérieux, il ne faut pas s'étonner de la méfiance que peu susciter l'organisme chez "les autres", voir de certaines réactions épidermiques, aussi idiotes soient-elles (comme celles des soit-disant moniteurs de MaRel).

QUOTE]

 

Bonjour Scubaphil,

 

Le contenu des cours PADI et les exercices à réaliser ne sont pas si secret que cela :)

 

http://www.padi.com/scuba/plongee/cours-padi/cours-niveau-plongeur/cours-recommandes/default.aspx

Link to comment
Share on other sites

bonjour

je rentre tardivement dans la boucle et j'avoue ne pas avoir lu les 64 pages du file (suis flemmarde et j'ai fait une profonde ce matin :) )

 

à la première lecture du nouveau texte, la première réaction de nombreux plongeurs du club que je fréquente, a été "m... alors, finies les plongées avec l'autorisation de dépassement de 5m avec l'autorisation du DP" et j'en fais partie. Beaucoup de sites deviennent très intéressants par la faune et la flore entre 15m et 45m donc en tant que N2 finies la plongée en autonomie à 25m pour aller faire coucou au mérou et adieux à de nombreux sites pour les plongées profondes. Par contre ça relance l'envie d'aller passer mon N3, juste pour pouvoir continuer à plonger en autonomie sans pour autant aller taper dans de la plongée profonde.

La seule chose que j'espère c'est que cela n'entraînera pas plus de plongeurs à aller plonger hors structure sans l'expérience nécessaire qu'ont les N3 confirmés et que l'on enlèvera à notre passion l'étiquette "danger qui lui colle à la combinaison" quand certains imprudents ont des accidents.

bon week-end à tous et le plus important est que l'on puisse continuer à profiter des fonds. :)

 

L'histoire des 5m est du genre "tolérance supplémentaire octroyée systématiquement", que la plupart s'autorisaient à dépasser encore de 4-5 m voire plus.

Donc inutile de jouer l'hypocrisie du genre "c'est justement là que je voulais aller parce que c'est mieux".

Des N2 autonomes sur l'hélice du Chaouen à 30+ est assez classique.

Je ne suis pas pour une réglementation abusive mais on s'en tire pas trop mal.

Donc maintenant c'est en gros N3 pour tous et on sera tous peinard.

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait d'accord sur le fond.

Néanmoins, concrètement, je rejoint pparis : les standards des brevets PADI ne sont pas faciles à dénicher. Certes, aujourd'hui, même dans les "bon vieux clubs FFESSM de l'intérieur" :bandit: , on croise régulièrement des plongeurs certifiés PADI. Et en discutant avec eux, ou en parcourant ce forum, on finit par avoir une idée de leur formation (au moins dans les grandes lignes).

Il n'empêche qu'il existe de fait une asymétrie : les contenus de formation FFESSM sont publics et consultables à volonté, tandis que les standards du "plus grand organisme de plongée au monde" restent bien cachés (au moins officiellement). PADI semble d'ailleurs cultiver le secret en la matière. :D Je comprend bien l'argument commercial de vente des supports.

Mais il faut avouer que c'est dommage pour un plongeur "extra-PADI" qui voudrait découvrir un peu plus cette institution. Et dans le contexte du nouveau Code du Sport, où le DP est investi pleinement de la mission de reconnaître ou non des aptitudes sur la simple présentation d'un diplôme et/ou de carnets de plongée, c'est carrément embêtant !

Dés lors que les cursus restent un peu mystérieux, il ne faut pas s'étonner de la méfiance que peu susciter l'organisme chez "les autres", voir de certaines réactions épidermiques, aussi idiotes soient-elles (comme celles des soit-disant moniteurs de MaRel).

 

 

A ma connaissance (limitée certes), les normes européennes sont des spécifications techniques élaborées par le CEN (Comité Européen de Normalisation), émanation de la Commission Européenne. Elles sont le fruit de concertations/négociations des organismes nationaux dédiés à la normalisation. Mais je ne crois pas qu'elles soient visées par le Parlement Européen (donc pas issues d'un "législateur" au sens propre).

 

Mais mais ou as tu vu un cours FF accessible en ligne gratos..

Le manuel technique ??? c'est hyper général. Chaque niveau est décrit en quelques pages.

Chaque cours de niveau Padi fait l'objet d'un bouquin complet pour l'élève (comme le manuel de AF qui n'est pas FF) ET d'un manuel du moniteur (qui n'existe pas en FF pour cause de liberté pédagogique, comme ils disent).

Pour être plus clair , la formation Padi (et des autres organismes) relève du savoir-faire valorisé.

C'est un métier, et je ne vois pas pourquoi un pro livrerait gratuitement ses procédures (comme si Peugeot livrait ses gammes de fabrication à Opel).

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

Bon alors plus simplement et sans chipoter :

Quand un document définit :

- Les conditions d'organisation et de délivrance d'un brevet

- les conditions d'accès générales et particulières.

- Les prérogatives et recommandations associées.

- Les contenus de formation détaillés avec les compétences à acquérir détaillées en :

Connaissances , savoir faire et savoir être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

 

On ne peut objectivement pas vraiment parler de "généralités". :confus:

Au contraire, on sait clairement ce que doit savoir faire un plongeur pour accéder à des prérogatives.

 

Le reste comme les bouquins d'AF ( Fort bien faits d'ailleurs ) ne sont que des supports de cours divers et variés ...

 

Il n'est pas question de pirater les procédures mais simplement de savoir ce que doit connaitre un plongeur pour obtenir l'OWD par exemple. Je ne sais pas moi :

- Savoir vider son masque, Connaitre les signes etc...

 

Amicalement

 

 

-

Link to comment
Share on other sites

salut

pour les cours CEDIP (en detail sur http://www.anmp-plongee.com/index.cfm?action=moniteurs&actionleft=nosformations&actioncentre=cursus)

 

FEUILLE DE PROGRESSION NIVEAU 1

 

 

GERER ET

 

UTILISER

 

SON MATERIEL

 

COMPORTEMENT

 

ET GESTES

 

TECHNIQUES EN

 

SURFACE

 

Autonomie dans l’équipement

 

Notion de réserve

 

Entretien et hygiène courante

 

Mises à l’eau

 

PMT

 

Capelé

 

Equip.-déséquip. Dans l’eau

 

Technique d’immersion

 

 

 

 

 

IMMERSIONS ET

 

RETOUR EN

 

SURFACE

 

Maîtrise de la remontée

 

Maintien niveau d’immersion

 

Passage embout/tuba

 

Enseignement gilet (facultatif)

 

Ventilation sur détendeur

 

R.C.E espace proche

 

 

MAITRISE DE LA

 

VENTILATION

 

L.R.E (expiration- surpresseur)

 

Réaction remplissage masque

 

Maîtrise du poumon-ballast

 

Initiation à l’apnée

 

Signes de communication

 

 

REACTIONS AUX

 

SITUATIONS

 

USUELLES

 

Savoir demander l’air (moniteur)

 

Savoir donner l’air (coéquipier)

 

Savoir évoluer en palanquée

 

Procédure si perte de palanquée

 

 

ACCESSION

 

PROGRESSIVE A

 

LA PLONGEE EN

 

EQUIPE ( facultatif )

 

Initiation à l’orientation

 

Gestion des paramètres plongée

 

Contrôle mutuel de l’équipe

 

Principe et prévention des Baro.

 

L’essoufflement

 

 

CONNAISSANCES

 

THEORIQUES

 

ELEMENTAIRES

 

Froid, dangers du milieu naturel

 

Principe ADD-table-ordi.-courbe

 

Flottabilité

 

Réglements-doc. obligatoires

 

Organi.-respect-comportement

Link to comment
Share on other sites

pour la FFESSM

 

Compétence n° 1a : UTILISER SON MATERIEL

- Gréer et dégréer.

- Réglage des sangles (ou du système gonflable de stabilisation).

- Réglage de la ceinture de lest et du masque.

- Si milieu naturel, mettre et enlever une combinaison.

- Notion de réserve: manomètre immergeable, réserve mécanique ou ordinateur

- Entretien courant du matériel personnel; règles d'hygiène.

 

Compétence n° 1b : COMPORTEMENTS ET GESTES TECHNIQUES EN SURFACE

 

- Mises à l'eau :

* saut droit avec scaphandre.

- PMT:

* palmage de sustentation.

* déplacement ventral.

* déplacement dorsal.

- Déplacements en capelé.

- Décapelage et recapelage à la surface de l’eau

 

Compétence n° 2 : IMMERSIONS ET RETOUR EN SURFACE

- Techniques d'immersion:phoque ou canard

- Maîtrise de la remontée.

- Maintien d'un niveau d'im-mersion en pleine eau.

- Passage embout / tuba et vice-versa

- Enseignement du système gonflable de stabilisation

(facultatif) : s'équilibrer en utilisant le Direct Système

 

Compétence n° 3 : MAITRISE DE LA VENTILATION EN PLONGEE

- Ventilation sur détendeur.

- Remonter en expiration, embout en bouche, d'une profondeur de 3 à 5 mètres.

- Lacher et reprise d'embout :

* Reprise de l'embout vidé par une expiration,

* Reprise en utilisant le surpresseur

- Réaction au remplissage (inopiné) du masque, et maîtrise de la dissociation bucco nasale.

- Maîtrise du poumon-ballast.

- Initiation à l'apnée.

 

Compétence n° 4 : REACTIONS AUX SITUATIONS USUELLES

- Communication:

OK / non OK.

Froid.

Plus d'air.

Essoufflement.

Sur réserve.

Réserve à passer.

Monter / descendre.

Mi-pression mano.

Fin.

- Savoir demander de l'air au moniteur.

- Savoir donner de l'air à un coéquipier en panne d'air.

 

- Savoir évoluer en palanquée.

Notion de binôme et de surveillance réciproque

Procédure de sécurité en cas de perte de l'encadrant.

 

Compétence n° 5 (facultative) :

ACCESSION PROGRESSIVE A LA PLONGEE EN EQUIPE SUR 10 METRES MAXIMUM

- Initiation à l'orientation.

- Gestion des paramètres d'une plongée.

- Contrôle mutuel membres de l'équipe.

 

 

Compétence n° 6 : CONNAISSANCES THEORIQUES ELEMENTAIRES

 

- Principe des barotraumatismes et prévention

- L'essoufflement.

- Le froid, les dangers du milieu naturel.

- Le principe de l'accident de décompression; symptômes courants et prévention; présentation de la table et de l'or dinateur de plongée.

- La courbe de sécurité de la table MN90.

 

Flottabilité

 

Connaissances sur la réglementation.

Documents à présenter pour pouvoir plonger dans un centre.

- Organisation de plongées,

respect de l'environnement, comportement.

Link to comment
Share on other sites

pour PADI open water (la theorie est faite via un dvd et un bouquin + un examen final avec mini 75 % de bonnes reponses a avoir, c'est equivalent voire un peu superieur a la theorie du N1 + N2)

 

Plongée en Milieu Protégé Un

• Gonflage/ dégonflage du gilet en surface

• Respiration sous l’eau

• Purge du détendeur

• Récupération du détendeur

• Vidage du masque partiellement rempli

• Nage sous l’eau

• Utilisation de la source d’air de secours

• Signes de plongée

• Utilisation du manomètre immergeable

• Remontées

 

Plongée en Milieu Naturel Un

• Contrôle pré-plongée

• Mise à l’eau

• Vérification du lestage

• Descente contrôlée (max. 12 m)

 

Plongée en Milieu Protégé Deux

• Contrôle pré-plongée

• Passage tuba/détendeur

• Descentes

• Nage en surface avec le scaphandre

• Enlever, remettre et vider le masque

• Respiration sans masque

• Déconnecter le tuyau moyenne pression du Direct Système

• Gonfler le gilet à la bouche et le dégonfler en surface

• Vérification du lestage

• Simulation de panne d’air

• Enlever les plombs en surface

• Enlever le matériel en surface

 

Plongée en Milieu Protégé Trois

• Flottabilité nulle, pivot sur les palmes gonflage à la bouche et avec le Direct Système

• Nage en flottabilité nulle

• Soulagement d’une crampe

• Remorquage d’un plongeur fatigué

• Exercices combinés de la panne d’air & source d’air de secours

• Respiration sur un détendeur en débit continu

• Remontée d’urgence contrôlée (R.U.C.)

 

 

 

Plongée en Milieu Protégé Quatre

• Nage sans masque

• Ludion

• Echange d’embout

 

Plongée en Milieu Protégé Cinq

• Enlever et remettre le scaphandre et les plombs sous l’eau

• Enlever et remettre le scaphandre et les plombs en surface

 

Plongée en Milieu Naturel Deux

• Contrôle pré-plongée

• Mise à l’eau

• Vérification du lestage

• Soulagement d’une crampe pour soi même et pour le binôme

• Remorquage du plongeur fatigué sur 25 mètres

• Echange tuba/détendeur

• Descente contrôlée (max. 12 m)

• Enlever et replacer le système de lestage en surface

• Contrôle de la flottabilité au Direct Système

• Vidage partiel et complet du masque

• Récupération et purge du détendeur

• Utilisation de la source d’air de secours en stationnaire et en remontée assistée

• Enlever le lestage en surface

Plongée en Milieu Naturel Trois

• Contrôle pré-plongée

• Mise à l’eau

• Vérification du lestage

• Nage en surface sur 50 mètres en ligne droite au compas

• Descente libre avec référence de 6/9 mètres (max. 18 m)

• Contrôle de la flottabilité gonflage à la bouche

• Vidage complet du masque

• Remontée d’urgence contrôlée (R.U.C.)

• Echange d’embout (facultatif)

 

Plongée en Milieu Naturel Quatre

• Contrôle pré-plongée

• Mise à l’eau

• Vérification du lestage

• Descente libre sans référence à une profondeur maximale de 18 mètres

• Ludion

• Enlever, remettre et vider le masque

• Navigation sous-marine au compas

Link to comment
Share on other sites

Eh ben voilà...

Sur quel site on trouve tout ça ?

ce sont mes docs professionnelles padi

 

pour la ffessm on trouve dans le manuel ici http://www.infoplongee.fr/ctn/manmon.php

 

pour cedip en detail ici : http://www.anmp-plongee.com/index.cfm?action=moniteurs&actionleft=nosformations&actioncentre=cursus

 

pour la cmas ; http://www.cmas.org/document.php?sessionId=906b25e091fad638c2aef8476e03644e&fileId=973&language=1

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.