Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

[AFP] La Méditerranée, mer la plus menacée au monde


    Messages recommandés

    Rien de nouveau ni d'étonnant sauf que maintenant on le dit...

    Mais en effet ça fait peur

     

    Pour moi aussi la photo ça fait mer Rouge à moins que le réchauffement climatique... Bon...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mais en effet ça fait peur

     

     

    Bof :decu: Ce qui me fait peur à moi c'est plutôt le niveau de l'article en question : les chiffres cités ne sont pas parlants (plus on cherche d'espèces... plus on en trouve ! Ok mais en quoi cela montre qu'elles sont menaçées ? je ne dis pas que ce n'est pas vrai mais je ne vois pas le rapport...)

    , on sur-vole la sur-peche (qui semble quand même etre le probleme majeur, non ?) et la pollution (au fait c'etait mieux y a 30 ou 50 ans ? j'en doute...) et la moitié de l'article sur le rechauffement climatique qui menace les poissons... C'est sûr pour accrocher le lecteur, le rechauffement c'est plutot bien. Mais si la méditerrannée est condamnée par la rechauffement a se transformer en mer rouge, on ne va pas se plaindre non ?:D

     

    Mais franchement j'en doute... la mer morte est plus probable :eek:

     

    Bref pour moi un article a ranger avec les "avant c'etait mieux" ou "tout fout le camp" qui ne fera pas avancer la cause de la grande bleue !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le fond de l'article n'est pas vraiment la disparition de la vie en méditerrannée mais plutôt du remplacement de la faune/flore sous-marine méditerranéenne par autre chose qui ne devrait pas y être. Pollution, pêche et réchauffement contribuent à préparer le terrain à des espèces venues d'ailleurs via le Canal de Suez ou Gibraltar.

     

    Ca fait plus de 20 ans que je plonge en méditerranée et durant ce lapse de temps, j'ai pu voir des changements sur les mêmes sites entre l'apparition de zones à caulerpa taxifolia, des occurences de plus en plus fréquentes de rencontres peu probables qui vont toutes dans le même sens : les espèces vivant dans les eaux plus chaudes sont de plus en plus nombreuses sur nos côtes.

     

    Le plongeur peut se réjouir de voir plus de mérous, barracudas, balistes, poissons perroquets voire même mantas et récemment poissons trompettes. La question c'est de savoir si tout ceci est normal.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    pour les mantas par exemple, quelle est la réelle part de migration "hasardeuse" par rapport à celle d'un réchauffement de l'eau ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est bien là tout le problème de distinguer une tendance par rapport à un "bruit de fond".

     

    Il y a toujours eu des mantas ou des barracudas en méditerranée tout comme il y a toujours des balistes sur les côtes bretonnes alors qu'on lit dans la presse parfois que c'est une preuve du réchauffement climatique. J'ai fait toute ma "carrière" de plongeurs à la Gabinière. La colonie de barracudas n'y était pas il y a 20 ans.

     

    On peut voir les choses sous différents angles quand on observe davantage d'individus d'une espèce:

    - soit il y en a plus parce qu'il y a plus de poissons dû à des mesures de conservations. (Bon)

    - soit il y en a plus parce que les prédateurs ont disparu (pas bon)

    - soit il y en a plus parce qu'une colonie s'est implantée (bon ou pas bon ? ça dépend de l'impact sur l'environnement local et/ou des raisons de l'implantation)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ouais et en même temps si demain plus de pétrole on ira comment plonger ?

    :D

     

    [edit]

    et pis non...

    je dis rien, je passerais dans la vulgarité sinon...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    [edit]

    et pis non...

    je dis rien, je passerais dans la vulgarité sinon...

     

    Effectivement si tu ne peux pas t’empêcher de donner un avis sans la vulgarité, c'est mieux de s'abstenir ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est bien là tout le problème de distinguer une tendance par rapport à un "bruit de fond".

     

    Il y a toujours eu des mantas ou des barracudas en méditerranée tout comme il y a toujours des balistes sur les côtes bretonnes alors qu'on lit dans la presse parfois que c'est une preuve du réchauffement climatique. J'ai fait toute ma "carrière" de plongeurs à la Gabinière. La colonie de barracudas n'y était pas il y a 20 ans.

     

    On peut voir les choses sous différents angles quand on observe davantage d'individus d'une espèce:

    - soit il y en a plus parce qu'il y a plus de poissons dû à des mesures de conservations. (Bon)

    - soit il y en a plus parce que les prédateurs ont disparu (pas bon)

    - soit il y en a plus parce qu'une colonie s'est implantée (bon ou pas bon ? ça dépend de l'impact sur l'environnement local et/ou des raisons de l'implantation)

     

     

    :+1:

     

    mais on n'a pas du lire le meme article car je n'y ai pas trouvé ce bon sens et ces nuances... A moins (a prononcer à moinsse SVP) que tu fasses reference à la publication dont parle l'article de libé...

     

     

    Concernant la gabinière : l'effet reserve semble indéniable pour les barracudas : ils se sont installés près du garde manger !:D Plus sérieusement il faudrait poser la question à un ancien : est ce qu'on en voyait avant quand il y avait plus de poisson (dans les années 40-50) sur nos côtes ? si oui c'est que le rechauffement n'est pas en cause...

    A Marseille on en voit de temps en temps (un énorme banc a été vu à Carramassaigne la semaine dernière) mais ils ne sont pas fixés comme à Port Cros.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Y'a plusieurs doc qui font état depuis longtemps de l'extension vers le nord des espèces vivant au sud de la méditerranée. Il suffit de taper dans google "Mediterranean warming fish" pour tomber sur la doc scientifique assez conséquente (par exemple: http://www.ciesm.org/online/monographs/Helgoland08.pdf )

     

    Pour le reste, les pratiques de pêche ont tellement changé de même que la fréquentation de nos côtes en 50 ans qu'il est difficile de savoir ce qui est réellement responsable des changements observés.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ouais et en même temps si demain plus de pétrole on ira comment plonger ?

    :D

     

    un jour viendra ou le pétrole manquera... quand la chine, l'inde et d'autres pays consommeront autant de pétrole que nous...

     

    mais ç'est pas le plus inquietant, on pourra toujours y aller à la voile ou avec des moteurs électriques, peut-être les 2 ;) çà serait chouette çà un bateau hybride qui recharge ses batteries quand le vent le pousse, qui recharge aussi ses batteries avec des paneaux solaires en cas de calme plat... Si j'avais des sous je ferai une maquette et je déposerai quelques brevets tient !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    un jour viendra ou le pétrole manquera... quand la chine, l'inde et d'autres pays consommeront autant de pétrole que nous...

     

    mais ç'est pas le plus inquietant, on pourra toujours y aller à la voile ou avec des moteurs électriques, peut-être les 2 ;) çà serait chouette çà un bateau hybride qui recharge ses batteries quand le vent le pousse, qui recharge aussi ses batteries avec des paneaux solaires en cas de calme plat... Si j'avais des sous je ferai une maquette et je déposerai quelques brevets tient !

     

    Effectivement un jour viendra ce sera sûrement comme ça (ou pas) Un jour le pétrole manquera c'est évident.

    En attendant on ne peux pas stigmatiser ainsi ce carburant fossile, genre "il est les maux de la terre ..."

     

    Moi je suis très content de pouvoir prendre ma petite famille dans ma voiture et aller au je veux, ou encore faire des trajets en moto avec ma femme, et donc également aller avec cyber faire un tour de bateau (quand ile st pas en panne :D)

     

    Souvent on me dit, car j'ai peur de l'avion : fait le rapport entre le nombre de passager et le nombre de mort par année.

    Peut être faudrait il faire pareil entre le nombre de litres déversés en mer et le nombre consommés.

     

    Ps : je relativise .. je ne fait sûrement pas l'apologie de la pollution (mer ou terre d'ailleurs)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Effectivement un jour viendra ce sera sûrement comme ça (ou pas) Un jour le pétrole manquera c'est évident.

    En attendant on ne peux pas stigmatiser ainsi ce carburant fossile, genre "il est les maux de la terre ..."

     

    Moi je suis très content de pouvoir prendre ma petite famille dans ma voiture et aller au je veux, ou encore faire des trajets en moto avec ma femme, et donc également aller avec cyber faire un tour de bateau (quand ile st pas en panne :D)

     

    Souvent on me dit, car j'ai peur de l'avion : fait le rapport entre le nombre de passager et le nombre de mort par année.

    Peut être faudrait il faire pareil entre le nombre de litres déversés en mer et le nombre consommés.

     

    Ps : je relativise .. je ne fait sûrement pas l'apologie de la pollution (mer ou terre d'ailleurs)

     

     

    c'est sur que si on fait le rapport entre le nombre de litres déversés dans la mer et le nombre de litres consomés on va trouver les marées noires ridicules !! mais je te conseille pas de sortir ces chiffres à la face des gens qui voient leurs plages sinistrées par une marée noire !!! je ne pense pas qu'ils pensent que ce rapport veuille dire quelque chose !

     

    sinon les maux de la terre je sais pas... le réchauffement de la planète c'est certain !

     

    maintenant moi le réchauffement çà m'empeche pas de dormir non plus ! et les transports ne sont pas les premiers coupables...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 105
        Rien de sexuel là dedans ,   Je regardais une vidéo qui semble présenter un conduit pour gonfler son parachute à la bouche plus rapidement que les petits embouts DS classiques. Apeks se targue même de pouvoir gonfler son parachute en une expiration!   Sur la vidéo on dirait que c'est le volume du para qui est plus petit, et vous me direz tu expires la même quantité d'air dans tous les cas donc bon ça change rien que l'embout soit comme-ci ou comme ça, mais quand même je pose
      • 0
        https://www.zubludiving.com/articles/zublu-insights/sea-cucumber-poo-could-save-a-queensland-reef  
      • 6
        Un record du monde etabli par un français : record d'apnée horizontale de 120m sous glace sans palme et combi de 2 mm etabli par Arthur Guerin-Boeli. Meme pas un orteil je mouille dans cette eau... Pas tres mediatisé car pas de record de profondeur....Dommage...
      • 8
        Et voilà, on est tombé dans la fosse en achetant un appareil photo   Notre premier appareil ! Choix: - Olympus TG-6 + Caisson Olympus PT-059 Prévu pour 45m maximum, on compte pas faire de photo plus bas, mais on a cru comprendre qu'on pouvait le descendre à 50m (prof maxi en polynésie) sans le transformer en passoire, pour faire des photos a la remonté. - Eclairage Weefine LG3000 : c'est un anneau qui s'installe au niveau de l'objectif. Ce n'est donc pas un flash
      • 9
        Bonsoir à tous,   début Février (le 2), je plongeais en carrière (comme d'hab). Petite forme avant la plongée, de la fatigue. Bref, à la descente, ça pique et la plongée est compliquée. A la remontée, je crache un peu de sang. Je consulte après une semaine: otite (pas de douleurs particulières). Nouvelle plongée fin Février (le 28) et encore des douleurs à la descente. Consultation chez un ORL qui m'indique que pour lui, pas de contre-indication à la plongée. Je lui
    ×
    ×
    • Créer...