Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Incident à Marseille, cherchez l'erreur...


EQUILIBRE
 Share

    Recommended Posts

    Tout à fait d'accord Christophe. Quand je parle des MN90 c'est juste pour dire que trancher net en disant y'avait pas de palier à faire me parait un peu court. J'ai toujours fait confiance à mon ordi et j'ai gardé les tables pour pouvoir planifier avant ou en cas de panne. Dans le cas présent sans doute la bonne attitude aurait elle été de rester en surface et de ne pas redescendre. Mais la question reste posée: comment être bien visible? Je pensais (à tort) que mon parachute en surface suffirait largement à me faire repérer. Ce qui n'a pas de sens puisque à ma remontée j'avais le pilote en visu et que durant toute ma baignade il me tournait le dos. Sans compter qu'un seul parachute ne constitue pas un signe de difficulté. Quoiqu'avec les conditions climatiques un plongeur en surface avec son parachute sorti était déjà dans une situation de difficulté.

    Là intervient en effet le 2eme parachute et peut être après la fluo.

    Oui j'avais un compas il m'aurait été indispensable en effet car nager avec une seule palme ne facilite pas la ligne droite.

    Je crois que tu as mis le doigt sur une chose importante. Croiser les parachutes avec ma config (un seul para) n'est possible qu'avec son binôme à dispo.

    Le choix de 2 para ne me semble donc pas être un réflexe de parano mais de bon sens. Reste à bosser un peu pour que j'arrive à gérer tout cela dans des conditions difficiles et à intégrer les 2 dans ma stab. Tuba, + second masque (j'en ai toujours un) + MN90 +2 para dont un grand à soupape+ un enrouleur+fluo, fusées, sifflet, miroir+ caisson video et éclairage (12kgs en surface) j'oubliais l'ardoise qui ne me quitte pas... oups.. Bon je m'y mets j'ai du pain sur la planche. :)

     

    Merci à toi pour cet éclairage de qualité.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 165
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Hello j'espèrais un peu (bcp) croiser l'un d'entre vous. Cela me permet de vous remercier à nouveau. Sans l'attention de votre pilote et votre solidarité à tous l'incident aurais été sans doute plus traumatisant. De ce coté les choses se sont bien passées j'étais présent aux plongées du lendemain matin et après midi.

    Passe bien le message: merci encore.

    Si tu repasses par ce coin, tu pourras dire merci à George, le patron du centre UCPA de Cap Croisette.

    Pour ce qui est des membres de mon club: je le ferai.

    Pour info mon binôme s'est fait vertement ramasser par le pilote qui a rejeter toute responsabilité sur lui en se drapant dans sa dignité. Vous l'avez cueilli à sec il ne vous avait même pas vu arriver avec votre bateau.

    Je te confirme: il n'a pas compris ce qui se passait... Et il a du être vexé... Le monde de la plongée est tout petit, et je pense qu'il a du avoir une explication avec le pilote de notre bateau, en off...

    Oui personne n'avait été prévenu c'est cela qui me gêne un peu. Perso j'aurai immédiatement passé l'info à un bateau sur le site. Avec la radio les infos circulent vite et peut être mon pilote aurait il levé les yeux.

    [mode légèreté ON] Je pense qu'on ne sait pas tout: peut être que tu lui a piqué sa femme, ou que tu ne veux pas lui rembourser une dette ? On ne le saura jamais... :D [mode légèreté OFF]

    En tout cas, content que tu ai su passer outre: tu as dû vivre un loooong moment éprouvant...

    C'est finalement une leçon qui ne t'aura couté qu'une paire de palme.

    Link to comment
    Share on other sites

    re,

     

    sur la wing et ma plaque, j'ai 2 parachutes, un orange avec bouteille d'air et un jaune (qui normalement veut dire "signal detresse" selon la CMAS, mais faut regler au cas par cas avec les DP pour confirmer la signification)

    de l'autre coté, j'ai un oeuf etanche à 100m qui contient un signal HANSSEN jour/nuit (etanche lui à 30m, donc insuffisant dans mes plongées). http://www.bigship.com/catalogue/securite-1/signalisation-visuelle-et-sonore/signal-jour-nuit-etanche-a-100m

    Sur le direct system, j'ai un coupe fil,

    sur l'anneau de la sous cutale, j'ai un spool avec 2 mousquetons et 45m de fil,

    sur un anneau de poitrine, une boussole (et maintenant, avec le nitek trio, j'ai une boussole aussi)

    j'ai 2 ordis,

    dans la poche de hanche, un spool de rechange avec un mousqueton double, un filet (pour remonter un truc re découvert et se libérer les mains),un sifflet (fox 40), une paire de ciseaux JESCO (la redondance du coupe fil, très utile pour les filets de pêche http://www.smsp.fr/images/291200.jpg ), des tables (MT92), une ardoise et un crayon taillé, une planchette bio,

     

    dans le sac, c'est à dire que j'emporte selon les profils, un moulinet avec 80m de fil et un glotoob http://www.glo-toob.com/ (et un sur mon gilet de sauvetage)

     

     

    ici, nous plongeons presque sans filet (un seul hélico et encore depuis moins d'un an et qui ne vole pas en permanence), marée avec marnage important, peu de plaisanciers (donc pas de secours à attendre ici), la prédation (les requins) .... donc, détendus mais concentrés. on rigole mais on fait gaffe à nous

     

    coté matos, cela fait plus de 20 ans que je plonge ; j'ai eu le temps de méditer ma configuration, aidé par des copains (compagnonnage) ; la config n'est pas donnée mais j'estime que ma peau vaut plus que ça.

     

    ici, je rencontre des binômes qui n'ont pas de parachute, qui n'ont pas de second détendeur .... bref qui n'ont d'autonome que le nom mais pas le comportement ni la prise en compte mentale, qui ne vérifient pas le fonctionnement du matos de l'autre ... bref, un florilège.

     

    @ Cymbulia : laisse moi rentrer en metropole ; je suis normalement sur Hendaye, mais j'ai des attaches sur Toulon, Ollioules, je plonge sur Cavalaire, j'ai des amis sur Mars, d'autres sur Cannes .... bref, la cote est mon second jardin

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est vrai que sortir le we dernier, il fallait y être obligé. :eek:

    Ceci dit, c'est un excellente chose que tout ce soit bien terminé pour toi.

    Maintenant , quand je lis çà:

     

    Là intervient en effet le 2eme parachute et peut être après la fluo.

    Oui j'avais un compas il m'aurait été indispensable en effet car nager avec une seule palme ne facilite pas la ligne droite.

    Je crois que tu as mis le doigt sur une chose importante. Croiser les parachutes avec ma config (un seul para) n'est possible qu'avec son binôme à dispo.

    Le choix de 2 para ne me semble donc pas être un réflexe de parano mais de bon sens. Reste à bosser un peu pour que j'arrive à gérer tout cela dans des conditions difficiles et à intégrer les 2 dans ma stab. Tuba, + second masque (j'en ai toujours un) + MN90 +2 para dont un grand à soupape+ un enrouleur+fluo, fusées, sifflet, miroir+ caisson video et éclairage (12kgs en surface) j'oubliais l'ardoise qui ne me quitte pas... oups.. Bon je m'y mets j'ai du pain sur la planche. :)

     

    je prend peur.

    Je pense que mon grand âge et les qques plongées que j'ai derrière moi (probablement un peu moins devant, mais c'est pas fini) m'autorisent à prétendre que si tu te trimbales tout çà, m'étonnerait pas que tu aies d'autres emmerdes.

    J'ai toujours pensé que dans l'eau , plus c'était simple et plus c'était sûr; d'ailleurs mon matos amuse beaucoup les petits jeunes avec qui je plonge :hehe: mais il s'est toujours avéré d'une parfaite efficacité.

    La course à l'armement c'est fait pour faire gagner du pognon aux fabricants, mais pas sûr que çà apporte toujours d'avantage de sécu. Ceci n'est bien entendu qu'un avis d'un vieux sage.

     

    bonnes plonges. ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Aller chercher la palme ou pas, je pense que cela dépend des circonstances et qu'en l'absence de binôme, de visibilité, de connaissance précise de la profondeur où elle est, du courant... je n'y serais pas allée et ma seule préoccupation aurait été moi, ma "survie" :remonter, repérer le bateau, y aller, le tout au plus vite.

     

    Hélas, ce cas est bien une succession de petits incidents : perte de palme, perte de binôme, combi à gérer, gestion de la fin de plongée (redescente), absence de surveillance du bateau, mauvais temps... tout ces petits incidents qui pris individuellement peuvent arriver à tous et peuvent être gérés, mais mis bout à bout... ça commence à faire beaucoup.

    Et tout est parti de quoi finalement? à part des soucis matériels ou météo, c'est qui notre sécurité en plongée? ben le binôme puisqu'on part du postulat que ce n'est pas une plongée solo prévue ainsi dès le départ... et le surveillant en surface, puisqu'on part aussi du principe qu'il était là pour ça...

     

    Pas de solution idéale, mais à mon avis maximiser les chances de se faire voir et entendre.

    Pour ceux qui comme moi ont (peut-être à tort), un à priori négatif sur le dive alert, je confirme, pour avoir essayé, que oui, faire du bruit avec le sifflet sous l'eau, ça marche. Au pire le binôme ne comprend pas ou ne sait pas localiser... mais un signal sonore (à moins qu'en plus d'aveugle il ne soit sourd), ça peut interpeler... et on peut aussi se mettre d'accord avant de plonger sur le code sonore simple au sifflet en cas de problème.

     

    En surface aussi ça marche pas mal un bon sifflet. Je n'ai pas testé des conditions de tempête extrêmes, mais quand même, essayez chez vous et vous verrez la réaction du conjoint ou des voisins...

     

    J'ai testé 2 modèles efficaces et franchement, vu le prix et la place que ça prend, pourquoi s'en priver:

     

    5399Fox40_Classic.jpg 5399StormWhistle.JPG

     

    Il reste à mon avis une dernière solution qui est envisagée en Mer rouge et déjà appliquée sur certains bateaux, le "Seasafe", qui a peut-être un autre nom selon le modèle, exemple ici Seasafe .

    Je trouve que c'est une bonne idée (mais ne fonctionne qu'en surface). Personnellement, dans des conditions de plongée à risque de dérive... je prends!

    Connaissez vous des centres de plongée qui le proposent?

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est vrai que sortir le we dernier, il fallait y être obligé. :eek:

    Ceci dit, c'est un excellente chose que tout ce soit bien terminé pour toi.

    Maintenant , quand je lis çà:

     

     

     

    je prend peur.

    Je pense que mon grand âge et les qques plongées que j'ai derrière moi (probablement un peu moins devant, mais c'est pas fini) m'autorisent à prétendre que si tu te trimbales tout çà, m'étonnerait pas que tu aies d'autres emmerdes.

    J'ai toujours pensé que dans l'eau , plus c'était simple et plus c'était sûr; d'ailleurs mon matos amuse beaucoup les petits jeunes avec qui je plonge :hehe: mais il s'est toujours avéré d'une parfaite efficacité.

    La course à l'armement c'est fait pour faire gagner du pognon aux fabricants, mais pas sûr que çà apporte toujours d'avantage de sécu. Ceci n'est bien entendu qu'un avis d'un vieux sage.

     

    bonnes plonges. ;)

     

    Mdr. Tu sais ce qu'on dit?: "Il n'y a pas de bons plongeurs il n'y a que de vieux plongeurs". Ayant commencé mes premières bulles en 1968 avec un Mistral pas de stab et la sous cutale tressée en corde ce dicton me va très bien. Je vois que la vieille génération tient encore la route.

    Je laisse les petits jeunots penser que cela n'arrive qu'aux autres et que leur stab est plus grosse que celle de leur petits copains. On fera un point dans 20 ans si nous sommes encore là et que nos vieux doigts nous permettent de taper sur un clavier.

     

    Clin d'oeil à un collègue. :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Et tout est parti de quoi finalement? à part des soucis matériels ou météo, c'est qui notre sécurité en plongée? ben le binôme puisqu'on part du postulat que ce n'est pas une plongée solo prévue ainsi dès le départ... et le surveillant en surface, puisqu'on part aussi du principe qu'il était là pour ça...

     

     

    Je pense que ce post résume bien le fond de ma pensée. heureux de constater que certains partagent cette vision des évènements. Se défosser sur le matériel ou le choix d'une stratégie me parait léger. Si on plonge à deux avec une sécu surface c'est qu'il doit y avoir des raisons non? Autrement je reprends mes bonnes mauvaises vieilles habitude et fait comme j'ai fait durant + de 40 ans. Ne compter que sur moi une fois dans l'eau. Au moins je ne me ferai pas planter.

    Autrement en gros c'est quoi? Regagner l'échelle ou périr? J'ai du zapper un truc.

    Link to comment
    Share on other sites

    Bjr;

    toujours facile de taper après coup...

    en fait tout le monde est coupable un peu mais la somme "des un peu" fait trop.

     

    Toi : perdre ta palme pas malin,j'ai presque donné pas fier mais la rechercher n'aurait pas été un luxe vu ton profil, et une palme qui glisse on n'insiste pas, les ressorts et t'es tranquille.(j'y étais pas, ton jugement est donc le seul valable)

    Le palier seul ? aucun intérêt c'est du confort si on a le temps, sinon c'est dehors et vite, il est plus facile de gérer un accident qu'une noyade,

    ou simplement un problème sous l'eau

     

    Ton binôme : bon là je tape encore dans le mou, un binôme ça sert à rien, (c'est pas vrai bien sur mais si on le pense vraiment on s'occupe soit même de ses problèmes)

    et on compte sur soi, il n'a pas vu ? ("on" m'a oublier à 60! alors je connais.) ça arrive, et ça va encore arriver.

    Vu mon profil sur des plongées un peu engagées, le fait de dire "ton binôme est un peu léger" ce qui dans ce cas est vrai, le binôme dans une remontée longue

    et précise pour peu que les profils soient diférents (ce qui n'est certes pas conseillé) t'es (un peu) seul donc personne ne peut vraiment quelque chose pour toi.

    Le blâmer : ben voyons ! il a été mauvais ?! et qui ne l'a jamais été ?

     

    Le bateau : là c'est plus compliqué.

    D'abord parce que vues les conditions c'est rapidement compliqué.

    Le parachute c'est AU DEBUT de la remontée (donc au fond) pas au palier ou je ne sais quoi, fin de plongée c'est envoi du parachute et on ne le lâche pas

    La dérive : déjà vécu, avec début d'angoisse sérieuse du binôme, il y a une solution c'est de lâcher sa ceinture de plomb accrochée au dévidoir et de s'en servir

    comme d'une ancre,, il faut suffisamment de fil, c'est inconfortablement...

    ça marche je connais un gars qui y a passer la nuit (plongée solo) cause perte du bateau, mais ça marche.

     

    Le pilote... c'est pas évident de trouver un berger qui connait le lieu, les courants etc, incompétent dans ces conditions mais pas forcément à blâmer.

     

     

    Le shaker? tu oublies le vent le bruit de l'eau ça sert à rien en lac peut être? connais pas

    Le sifflet : oui et non suivant la direction du vent et sa force, l'avoir ne fait pas de mal.

    Reste le système "lourd" : fusée de détresse.

     

    Ton comportement (légèrement) inapproprié : tout à fait symptomatique: on panique, tout se mélange, on fait des conneries (dans le on je suis évidemment présent)

     

    Méditerranée!!!!! ( sur le ton de la chanson) oui car dans le courant en Manche c'est un tout autre scénario

     

    Au final ... ?

    aller et retour au mouillage ?

     

    Au plaisir de vous lire...

    Link to comment
    Share on other sites

    Bjr;

    toujours facile de taper après coup...

    en fait tout le monde est coupable un peu mais la somme "des un peu" fait trop.

     

     

    C'est sur qu'après coup c'est plus facile de lister non pas l'erreur mais les erreurs... et on a bien tapé sur toutes au fil de la discussion...

     

    Mon sentiment est que, soit on planifie une plongée solo et/ou sans sécurité de surface, soit une plongée à 2 et/ou sécurité de surface.

    Malgré tout on doit toujours se demander "et si...", et si l'un ou l'autre merdouille... et pas mal d'idées ont été formulées, ça pourra servir à tous.

    Que celui qui n'a jamais perdu une palme ou ses plombs, mal géré son équilibre, suivi une procédure un peu "étrange" en pensant bien faire, perdu son binôme, dérivé ou été oublié par le bateau, lance la première bulle...

    Heureusement, on est moins nombreux à avoir tout cumulé en une seule plongée! Heureuse que ce triste record se termine bien pour toi Equilibre...

    Link to comment
    Share on other sites

    Il reste à mon avis une dernière solution qui est envisagée en Mer rouge et déjà appliquée sur certains bateaux, le "Seasafe", qui a peut-être un autre nom selon le modèle, exemple ici Seasafe .

    Je trouve que c'est une bonne idée (mais ne fonctionne qu'en surface). Personnellement, dans des conditions de plongée à risque de dérive... je prends!

    Connaissez vous des centres de plongée qui le proposent?

    Aux Galapagos, tu es équipé de:

    1°) Un grand drapeau au bout d'une tige télescopique.

    2°) D'une balise satellite. :fumeur:

    Link to comment
    Share on other sites

    Je pense que ce post résume bien le fond de ma pensée. heureux de constater que certains partagent cette vision des évènements. Se défosser sur le matériel ou le choix d'une stratégie me parait léger. Si on plonge à deux avec une sécu surface c'est qu'il doit y avoir des raisons non? Autrement je reprends mes bonnes mauvaises vieilles habitude et fait comme j'ai fait durant + de 40 ans. Ne compter que sur moi une fois dans l'eau. Au moins je ne me ferai pas planter.

    Autrement en gros c'est quoi? Regagner l'échelle ou périr? J'ai du zapper un truc.

     

    Eh bien permets donc à un jeune plongeur de donner son avis :

    Je rejoins Christian pour dire que sortir dimanche à Marseille, faut y être obligé, donc en gros être plongeur sauveteur ou nageur de combat... mais avec 40 ans d'expérience... Mauvaise stratégie !

    Les vieilles habitudes de ne compter que sur soi ? Pourquoi les as tu perdues ? Pourquoi prèfères tu compter sur deux personnes que tu ne connais pas plus que ça dans des conditions difficiles ?

     

    Désolé je ne comprends pas et je trouve que tu t'abrites derrière des arguments de jeune débutant pour occulter la vérité crue ! L'erreur de base est d'avoir plongé ce dimanche en abandonnant ton libre arbitre pour suivre un centre qui n'aurait pas du sortir, vu le temps ! Il a bien failli y avoir un vieux plongeur mort dimanche à Marseille...

    Link to comment
    Share on other sites

    ... si tu te trimbales tout çà, m'étonnerait pas que tu aies d'autres emmerdes.

    J'ai toujours pensé que dans l'eau , plus c'était simple et plus c'était sûr;

    Comme toi, du haut de mon grand âge, de mes plongées passées et futures, je ne peux qu'approuver !

    Et ce n'est pas seulement dans d'eau que l'adage "plus c'est simple, moins ça merde" se vérifie ; ma vie d'ingénieur m'a montré que cela s'applique pratiquement partout.

     

    Bientôt il faudra 4 détendeurs (je ne parle pas ici de plongée tek), 2 paires de palmes, 2 masques, 4 ordinateurs (ça permettra de passer le temps au palier en comparant leurs indications), 2 combinaisons, on ne sait jamais, une combinaison peut se découdre en plongée*, etc, etc !

     

     

     

    d'ailleurs mon matos amuse beaucoup les petits jeunes avec qui je plonge :hehe: mais il s'est toujours avéré d'une parfaite efficacité.

    De temps en temps, je me pointe sur le bateau avec ma collerette Fenzy et mon Mistral (Royal tout de même), j'ai un succès fou.

     

     

     

    La course à l'armement c'est fait pour faire gagner du pognon aux fabricants, mais pas sûr que çà apporte toujours d'avantage de sécu. Ceci n'est bien entendu qu'un avis d'un vieux sage.

    Pas mieux !

     

     

     

     

    * Ne riez pas, histoire vécue, une combinaison qui s'ouvre largement dans une eau à 9° !

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...