Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Incident à Marseille, cherchez l'erreur...


EQUILIBRE
 Share

    Recommended Posts

    Sur cet incident qui s'est bien terminé, chacun y va de ses conseils, moi y compris, mais cessons de critiquer systématiquement l'attitude de celui qui l'a vécu. Devant notre ordinateur tout parait si simple, mais sous l'eau quand ça arrive ???... :fumeur:

     

    Et bien avec un titre comme "cherchez l'erreur", je pense qu'il attendait justement les avis des uns et des autres !!!! :froglol:

     

    Je ne trouve pas le ton particulièrement agressif sur ce post, chacun amène ses idées et ses réflexions et c'est bien le but non ? :confused:

     

    Pour ce qui est de vivre une situation un peu délicate sous l'eau , j'ai donné et partagé ici même cette expérience pour justement avoir d'autre visions que la mienne ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 165
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Guest trimixeur
    Les palmes ne sont pas mes chaussantes habituelles, mais de lourdes palmes à lanières (récentes), je ne citerai pas la marque, les seuls qui acceptent les gros botillons de la combi étanche.

    Premier problème: modifier une configuration sans la tester au préalable sur une plongée facile et peu profonde

    Je m'immerge avec mon binôme, tout va bien, petite réadaptation je n'ai pas utiliser cette combi depuis plus d'un an (Bretagne). Niveau plongée en humide mes dernières plongées remontent à aout de cette année.

    Deuxième problème : le manque de pratique pour ce qui est de la combinaison étanche. Si tu as besoin de reprendre tes marques, entraine-toi au préalable, mais pas avec 30m de fond, et certainement pas en mer avec du vent.

    Bref je vois ma palme disparaitre vers le fond en tournoyant (…) Je me dis qu'une palme ne mérite pas cette prise de risque inconsidérée et que mon binome va faire demi tour, il va pouvoir la récupérer ou m'assister, nous serons deux. Je reste donc sur place, Je ne le vois déjà plus.

    Apres 40 ans de plongée tu te reposes toujours sur ton binôme ? Ca me laisse perplexe !

    je vois parfaitement le bateau, le pilote est à bord, il tourne le dos au site de larguage, je le vois trés distinctement, il est à l'avant du bateau dans la cabine et semble bablater à la radio. je me dis qu'il ne peut pas ne pas me voir. Il suffit qu'il tourne la tête vers l'arrière du bateau. Je siffle il n'entend pas le vent souffle en rafale et est contre moi, j'essaye de m'approcher mais je réalise que je n'y arriverai pas sans risquer l'essoufflement, j'appelle, je me sens idiot je ne vais pas engager une procédure de sauvetage en tapant du bras dans l'eau, je n'ai pas froid, ma stabe est gonflée, j'ai 70 bars au mano.

    Tu as honte d’appeler à l’aide ? Je ne comprends pas.

    En quelques minutes je suis à 150m puis 300m du bateau j'arrive dans une zone qui n'est plus protégée par la cote
    Sans parachute à soupape ni miroir, on n’est pas visible des 150m de distance. D’où l’intérêt de larguer le parachute le plus profond possible. Le largage au palier des 3 ou 6 m est une ineptie fédérale car on peut avoir dérivé de plusieurs centaines de mètres.

    Il me reste 35 bars. C'est fou ce que cela peut aussi descendre vite en surface. Je trouve mon détendeur hyper "dur" je regrette les quelques mètres de pression supplémentaires et le calme du dessous des vagues. Bon là je suis livré à moi même ca commence à cogiter. Je me dis que c'est trop bête de remonter en pleine forme à 40/50 m du bateau et d'être retrouvé noyé à 5kms de là.
    Trop fort, tu veux te noyer en surface ? Gonfle ton stab et mets-toi sur le dos plutôt que de rester la tête dans l’eau.

    En conclusion, j'ai racheté des fixes palmes que j'avais laissé à Paris, virer mon tuba "toutmou" pour reprendre le "vrai" et embrasser mon parachute. Reste à trouver un bon sifflet, un autre miroir, des fusées d'alarme et peut être un fumigène. Je lirai tous vos conseils , réflexions et commentaires avec le plus grand intérêt.
    Les fixes-palmes c’est de la daube. Achète plutôt des palmes avec des ressorts incassables.

     

    Je ne doute pas d'avoir "fauté" aider moi à analyser l'incident pour m'améliorer. On sait tous que l'accident est l'enchainement de grains de sable. Mais là je pense qu'on peut améliorer le truc.
    Pour résumer : tu es trop co-dépendant (apprends à résoudre tes problèmes seuls), l’équipement n’est qu’une partie du problème. La pratique régulière une autre. Si tu as besoin de retrouver tes marques, entraine-toi sur des plongées faciles, sans palier, à faible profondeur, sans courant…

     

    On peut affirmer à l’emporte-pièce, le stéréotype « Il n’existe pas de bons plongeurs, il n’y a que des vieux plongeurs », je suis de ceux qui pensent que les vieux plongeurs feraient mieux de remettre en question leur pratique de la plongée (peut-être leur survie tient plus au facteur chance qu’au facteur compétence en autonomie)

     

    A+ PAUL S.

    Link to comment
    Share on other sites

    pour répondre à Rémy:

     

    Bonjour à tous,

     

    Je souhaite partager avec vous un incident survenu ce week end (25/26 septembre) à Marseille et bien sur avoir votre "retour". Voici les circonstances:

    :coupez:

    Je ne doute pas d'avoir "fauté" aider moi à analyser l'incident pour m'améliorer. On sait tous que l'accident est l'enchainement de grains de sable. Mais là je pense qu'on peux améliorer le truc.

     

    Si cela peut aussi vous servir alors ce long post n'aura pas été totalement inutile.

     

     

    il me semble que c'est en gros ce qu'il a demandé...

    Link to comment
    Share on other sites

    Et bien avec un titre comme "cherchez l'erreur", je pense qu'il attendait justement les avis des uns et des autres !!!! :froglol:Je ne trouve pas le ton particulièrement agressif sur ce post, chacun amène ses idées et ses réflexions et c'est bien le but non ? :confused:Pour ce qui est de vivre une situation un peu délicate sous l'eau , j'ai donné et partagé ici même cette expérience pour justement avoir d'autre visions que la mienne ;)

    Tu n'est pas du tout visé dans mon post; certains seulement qui n'ont jamais vécu de problèmes, comme toi ou comme moi dans d'autres circonstances.

    Par exemple, je trouve le dernier post émis par Trimixer très bon, sans polémique. :fumeur:

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

    :+1: pour le jugement en "live" d'EQUILIBRE de ne pas redescendre chercher une palme sans visi, sans binome, sans connaitre la profondeur exacte, en étant limité en air et déjà dans un profil à palier.... :bravo:

     

    Peut-être je me trompe :confus:

    Mais et sans troll, pas taper hein !:fou:

    EQUILIBRE attendait peut-être que son binome maitrise à minima l'aptitude PA1...

     

    Autre question concernant le club de plongée :

    Etait-ce une prestation d'organisation avec DP et surveillance surface ?

    ou une prestation de transport ?

    EQUILIBRE et son "binome" étaient en autonomie, soit PA4

    Comment est rédigée la feuille de palanquée ?

    Quelles prestations ont été facturées ?

     

    Merci EQUILIBRE pour ce partage d'expérience ainsi qu'aux autres pour leurs analyses.

    :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

    :+1: pour le jugement en "live" d'EQUILIBRE de ne pas redescendre chercher une palme sans visi, sans binome, sans connaitre la profondeur exacte, en étant limité en air et déjà dans un profil à palier.... :bravo:

     

    ben comme il ne semble pas qu'il y avait pas de courant et qu'il était dans le bleu, la profondeur max il devait la connaître, non ?

    (à +/- 2m)

    accessoirement, il a écrit avoir plongé dans la courbe, donc de facto, pas dans "un profil à palier"

     

    Peut-être je me trompe :confus:

    Mais et sans troll, pas taper hein !:fou:

    EQUILIBRE attendait peut-être que son binome maitrise à minima l'aptitude PA1...

    c'est quoi PA1 ?

    c'est un brevet de chercher de palme au fond ou un de tracteur de plongeur en surface sous un vent de 8Bf ?

     

     

    Autre question concernant le club de plongée :

    Etait-ce une prestation d'organisation avec DP et surveillance surface ?

    ou une prestation de transport ?

    EQUILIBRE et son "binome" était en autonomie, soit PA4

    Comment est rédigée la feuille de palanquée ?

    Quelles prestations ont été facturée ?

    ça change quoi ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Hallucine mon grand c'est pas bien grave tu sais ......:D

     

    Et oui, je maintiens que si je perds ma palme et que le fond est à moins de 15m de là ou je suis ( 22m --> 35m ) , je vais chercher ma palme immédiatement !!!!

     

    Le touch and go entre 22m et 35m ne va pas non plus de faire prendre 10mn de palier ni te faire perdre 100b !!

     

    On parle bien de descendre immédiatement hein !! pas de remonter puis ensuite aller chercher la palme ... que l'on soit bien d'accord avec mes propos ....;)

     

    En étanche, tu purges et tu descends ( arrêtez moi si je dis une bêtise ....:rolleyes: ), pour l'essoufflement à mon sens tu le risque plus en surface à essayer de remontée vers le bateau avec un mistral à 70km/h plutôt qu'a faire un touch and go .....

     

    Maintenant je ne suis pas là pour donner des leçons mais simplement pour donner mon avis sur la question .

    Peut être que ce sont mes habitudes de plongeurs solo qui me font penser qu'il faut en premier lieu s'assurer d'être dans les meilleurs dispositions quand ça merde plutôt que d'attendre une hypothétique aide d'un binôme que je ne connais pas .

     

    Désolé Loule, je ne voulais pas être désagréable ou donneur de leçon et il est certain qu'en plongeur solo tu ne peux compter que sur toi et je le comprends bien:cool:.

     

    Je me rappelle une plongée où un moniteur avait sa purge rapide qui s'était mise en débit continu donc plus possible de gonfler ou d'être équilibré, le tout à 40 M.

     

    Malgré sa technique et son expérience, il nous a rapporté que l’essoufflement a vite été présent juste pour ne pas tomber plus profond, son binôme moniteur aussi l'a assisté immédiatement....

    Link to comment
    Share on other sites

    Je pense que ce post résume bien le fond de ma pensée. heureux de constater que certains partagent cette vision des évènements. Se défosser sur le matériel ou le choix d'une stratégie me parait léger. Si on plonge à deux avec une sécu surface c'est qu'il doit y avoir des raisons non? Autrement je reprends mes bonnes mauvaises vieilles habitude et fait comme j'ai fait durant + de 40 ans. Ne compter que sur moi une fois dans l'eau. Au moins je ne me ferai pas planter.

    Autrement en gros c'est quoi? Regagner l'échelle ou périr? J'ai du zapper un truc.

     

     

    Curieux comme raisonnement :confus:

    Demander l'avis général pour améliorer sa sécurité en surface pour conclure que cette façon et laisser sous entendre que tout l'équipement supplémentaire c'est bon pour les petits jeunots........

    Vraiment curieux, si le but était d'apporter une amélioration de sa sécurité, cette conclusion laisse perplexe :confus:

    Link to comment
    Share on other sites

    Re bonjour,

     

    ben comme il ne semble pas qu'il y avait pas de courant et qu'il était dans le bleu, la profondeur max il devait la connaître, non ?

    (à +/- 2m)

    accessoirement, il a écrit avoir plongé dans la courbe, donc de facto, pas dans "un profil à palier"

     

    Suppositions.... :non:

    Pleine eau, sans visi du fond.

    Il me semble que dans la procédure générale d'utilisation d'un ordi, si palier s'affiche et disparait (en étant sur la tangeante de procédure) : faire le palier.

    Peut-être est-ce l'explication du Beep soulevée par "MareNostrum" pendant le 1ier retour surface et l'application par EQILIBRE de la procédure mi-profondeur....:)

     

    c'est quoi PA1 ?

    c'est un brevet de chercher de palme au fond ou un de tracteur de plongeur en surface sous un vent de 8Bf ?

     

    Le CDS a évolué depuis le 1ier juillet, voir nombreux "post" :surpris:Parmis les aptitudes du PA1, il y a :

    "Intégration à une palanquée avec surveillance réciproque entre coéquipiers"

    Ne serait-ce pas une obligation de co-responsabilité entre membres d'une même palanquée ?

     

     

    ça change quoi ?

     

    Si prestation de transport, pas nécessairement d'attente vis-à-vis de la surveillance surface. :decu:

    Si prestations avec DP, il est logique d'en supposer une :captain:

     

    Amicalement.

    Link to comment
    Share on other sites

    Premier problème: modifier une configuration sans la tester au préalable sur une plongée facile et peu profonde

     

     

    Trop fort, tu veux te noyer en surface ? Gonfle ton stab et mets-toi sur le dos plutôt que de rester la tête dans l’eau.

    Les fixes-palmes c’est de la daube. Achète plutôt des palmes avec des ressorts incassables.

     

    Pour résumer : tu es trop co-dépendant (apprends à résoudre tes problèmes seuls), l’équipement n’est qu’une partie du problème. La pratique régulière une autre. Si tu as besoin de retrouver tes marques, entraine-toi sur des plongées faciles, sans palier, à faible profondeur, sans courant…

     

    On peut affirmer à l’emporte-pièce, le stéréotype « Il n’existe pas de bons plongeurs, il n’y a que des vieux plongeurs », je suis de ceux qui pensent que les vieux plongeurs feraient mieux de remettre en question leur pratique de la plongée (peut-être leur survie tient plus au facteur chance qu’au facteur compétence en autonomie)

     

    A+ PAUL S.

     

     

    Paul y'a du vrai la dedans, mais je ne peux pas rester sans répondre tu le comprendras bien.

     

    Qui a dit, où est il écrit que je n'étais pas sur le dos? Comment aurais je pu guetter les bateaux de surface la tête sous l'eau? Et comment appeler ou siffler ainsi? ceux qui étaient sur place ce jour là auront parfaitement compris mon propos. Avec les déferlantes il valait mieux avoir le détendeur en bouche ou à portée de main. Et dans cette configuration il est difficile de ne pas consommer. Ceux qui ont un doute peuvent se référer au témoignage du club qui m'a récupérer.

     

    Merci de ne pas remplir les blancs à ma place, demandez je vous répondrai, comme je l'ai fait honnêtement jusqu'à présent. A preuve du contraire c'est moi qui ai initié le post, je n'ai donc aucune raison de ne pas me prêter à l'exercise.

     

    La combi et les palmes n'étaient pas du tout une nouvelle configue. J'ai écrit; pas utilisé depuis l'année dernière. :). cette config a servi entre autres dans les eaux bretonnes et dans des conditions de temps qui étaient sans doute plus difficiles que celles de ce week end. Il est vrai que je plonge plus en eau chaude que le contraire (rapport 1/3 2/3) donc plus habitué à mes palmes chaussantes. Aucune confiance dans ces bazares réglables, la preuve ce week end s'il en était besoin.

    En ce qui concerne les palmes avec fixation ressorts je ne peux qu'être d'accord. reçu 5 sur 5 :)

     

    En ce qui concerne une éventuelle dépendance vis à vis du binôme que répondre? Oui sans doute. La preuve en est. Seul j'aurais agis autrement. Mais tant qu'on sera tenu à plonger en palanquée je m'en tiendrais à la procédure. Autrement, autant plongée hors structureicon14.gif

     

    Si je me suis exposé à vos remarques et critiques c'était dans le seul but de partager avec vous conseils et expériences, nullement d'ouvrir une polémique sur les "anciens et les modernes" ou une quelconque guerre de génération. :)

     

    Maintenant j'accepte les règles du jeu, à vous d'en faire autant.

    La machine à laver position essorage c'était samedi dernier :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Paul y'a du vrai la dedans, mais je ne peux pas rester sans répondre tu le comprendras bien.

     

    Qui a dit, où est il écrit que je n'étais pas sur le dos? Comment aurais je pu guetter les bateaux de surface la tête sous l'eau? Et comment appeler ou siffler ainsi? ceux qui étaient sur place ce jour là auront parfaitement compris mon propos. Avec les déferlantes il valait mieux avoir le détendeur en bouche ou à portée de main. Et dans cette configuration il est difficile de ne pas consommer. Ceux qui ont un doute peuvent se référer au témoignage du club qui m'a récupérer.

     

    Merci de ne pas remplir les blancs à ma place, demandez je vous répondrai, comme je l'ai fait honnêtement jusqu'à présent. A preuve du contraire c'est moi qui ai initié le post, je n'ai donc aucune raison de ne pas me prêter à l'exercise.

     

    La combi et les palmes n'étaient pas du tout une nouvelle configue. J'ai écrit; pas utilisé depuis l'année dernière. :). cette config a servi entre autres dans les eaux bretonnes et dans des conditions de temps qui étaient sans doute plus difficiles que celles de ce week end. Il est vrai que je plonge plus en eau chaude que le contraire (rapport 1/3 2/3) donc plus habitué à mes palmes chaussantes. Aucune confiance dans ces bazares réglables, la preuve ce week end s'il en était besoin.

    En ce qui concerne les palmes avec fixation ressorts je ne peux qu'être d'accord. reçu 5 sur 5 :)

     

    En ce qui concerne une éventuelle dépendance vis à vis du binôme que répondre? Oui sans doute. La preuve en est. Seul j'aurais agis autrement. Mais tant qu'on sera tenu à plonger en palanquée je m'en tiendrais à la procédure. Autrement, autant plongée hors structureicon14.gif

     

    Si je me suis exposé à vos remarques et critiques c'était dans le seul but de partager avec vous conseils et expériences, nullement d'ouvrir une polémique sur les "anciens et les modernes" ou une quelconque guerre de génération. :)

     

    Maintenant j'accepte les règles du jeu, à vous d'en faire autant.

    La machine à laver position essorage c'était samedi dernier :)

     

    Tout à fait ok avec toi Equilibre et comme je l'ai dit je ne vois pas d'erreur de ta part.

     

    Merci pour ton courageux témoignage et aussi aux commentaires tous très intéressants.

     

    Simplement je pense que si les(le) membres de la palanquée avaient aussi respecté les consignes de sécu, nul besoin de tant de post et d'avis ou de stratégie, tout le monde se serait retrouvé en surface et puis voilà!

    Link to comment
    Share on other sites

    Tu n'as pas dit où vous avez plongé, mais vu les 3 ou 4 sites possibles avec Mistral, je ne comprend pas ce qui t'a empéché de remonter à la roche, même avec une palme; le bâteau était obligatoirement mouillé prés du rocher et donc tu ne devais pas en être trés éloigné ?

     

    Comme tu l'auras remarqué je ne cite ni lieu précis ni nom. Le but de mon post est de dialoguer sur une situation lambda apllicable à toute région et à tout club de plongée. Nullement d'impliquer une structure en particulier. Si je cite le lieu précis ce ne sera plus le cas.

    Pour répondre à ta remarque de bon sens je peux te dire que vue la configuration du site si le vent ne m'avait pas poussé au large je serai mort déchiquetté. Des lames de 1m50 à 2m se brisaient violement sur la côte. Des gerbes de ouf. Surtout pas. Trop de victimes tous les ans.

    Link to comment
    Share on other sites

    hello

    en ce qui concerne le fait de redescendre chercher sa palme, je crois utile de rappeler le déroulement:

    - il a 120 bars, et a décidé, avec son binome, de rentrer au bateau.

    - il vient de faire des acrobaties par plus de 20 metres de fond (bascule pour se remettte a l'horizontal, perte d'une palme et situation de flottabilité positive, qu'il a dû gérer en urgence) => 1er incident

    - il ne voit plus sa palme perdue, et estime que le fond est à au moins 15 metres, mais ne la voit plus

    - il s'estime non manoeuvrant

    - il ne voit plus son binôme non plus => 2nd incident

     

    Son comportement est cohérent avec ce qu'on nous enseigne.

    Si j'avais été dans cette situation, j'aurai fait la même chose. Il doit faire face à 2 incidents simultanés: perte de palme ET de binôme. Par ailleurs, il ne se sent plus à l'aise dans sa combinaison. Je pense que son niveau de stress était suffisant pour qu'une redescente sur un fond d'au moins 40 mètres se traduise par un risque de narcose réel, et par le risque de rentrer dans une plongée à palier (une fois au fond, il se donnait combien de temps pour retrouver sa palme ? 1 minutes, 3 minutes ?), ce qui n'aurait pas été une bonne idée non plus.

     

    L'option surface me semble beaucoup plus sécurisée.

    Je crois par contre que la redescente à mi profondeur était une erreur (procédure non nécessaire, et prise de risque additionnel).

    Link to comment
    Share on other sites

    Je redescends donc aux alentours des 15/17m (mi prof max)

     

    ça nous fait combien ça ?

    avec une TVA à 20%, je dirais qu'on peut compter une plongée sur un fond de max 35m...

    avec 120b, c'est quand-même jouable.

    plus sûr que d'aller affronter le vent avec une seule palme...

     

    un point me chiffonne

    j'essaye de m'approcher mais je réalise que je n'y arriverai pas sans risquer l'essoufflement

    ça aurait changé quoi, si tu t'essoufflais en surface en nageant ?

    Link to comment
    Share on other sites

    ça nous fait combien ça ?

    avec une TVA à 20%, je dirais qu'on peut compter une plongée sur un fond de max 35m...

    avec 120b, c'est quand-même jouable.

    plus sûr que d'aller affronter le vent avec une seule palme...

    Hello

    j'étais sur le site. Perso, j'ai fait une plongée volontairemernt tranquille: je n'ai donc pas touché le fond, et j'ai quand même affiché une profondeur max à 42 m.

    Vu qu'il a pas dépassé les 32 / 35 metres, la mi profondeur était bien à 15 / 17 mètres mais pas le fond ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.