Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Incident à Marseille, cherchez l'erreur...


EQUILIBRE
 Share

    Recommended Posts

    hello

    en ce qui concerne le fait de redescendre chercher sa palme, je crois utile de rappeler le déroulement:

    - il a 120 bars, et a décidé, avec son binome, de rentrer au bateau.

    - il vient de faire des acrobaties par plus de 20 metres de fond (bascule pour se remettte a l'horizontal, perte d'une palme et situation de flottabilité positive, qu'il a dû gérer en urgence) => 1er incident

    - il ne voit plus sa palme perdue, et estime que le fond est à au moins 15 metres, mais ne la voit plus

    - il s'estime non manoeuvrant

    - il ne voit plus son binôme non plus => 2nd incident

     

    Son comportement est cohérent avec ce qu'on nous enseigne.

    Si j'avais été dans cette situation, j'aurai fait la même chose. Il doit faire face à 2 incidents simultanés: perte de palme ET de binôme. Par ailleurs, il ne se sent plus à l'aise dans sa combinaison. Je pense que son niveau de stress était suffisant pour qu'une redescente sur un fond d'au moins 40 mètres se traduise par un risque de narcose réel, et par le risque de rentrer dans une plongée à palier (une fois au fond, il se donnait combien de temps pour retrouver sa palme ? 1 minutes, 3 minutes ?), ce qui n'aurait pas été une bonne idée non plus.

     

    L'option surface me semble beaucoup plus sécurisée.

    Je crois par contre que la redescente à mi profondeur était une erreur (procédure non nécessaire, et prise de risque additionnel).

    QUOTE=viktor30fr]hello

     

    Bonjour Viktor

    Je te remercie pour cette analyse.

    Aprés "maturation" il est probable que revivant la même situation j'opterais peut être pour une autre option. Quoique...J'ai pris le temps de sortir et gonfler mon parachute puis consulter mes tables. Je ne serai pas redescendu sans une signalisation de surface. d'ou l'intérêt d'un long bout de para et d'une grosse manille en inox qui a fait un peu office de ligne de vie.

     

    Je dois ajouter qu'à ce moment le stress était trés faible. Et que ma seule préocupation était l'achat d'une nouvelle paire de palmes.

     

    Le stress est arrivé aprés (20 minutes dans les rouleaux c'est long) au moment ou vous êtes arrivés. Vous avez été "ma bonne Mére" :)

    En tant qu'autônome j'ai pris sur l'instant des décisions pour ma vie que j'ai assumées et que j'assume encore, ce qui ne veut nullement dire que ces décisions étaient les meilleures. D'où l'intérêt de ce forum et de vos multiples réactions.

     

    Bien à toi.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 165
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    un point me chiffonne

     

    ça aurait changé quoi, si tu t'essoufflais en surface en nageant ?

     

    un point me chiffonne

     

    ça aurait changé quoi, si tu t'essoufflais en surface en nageant ?

     

    Bah avec mon sac à patate qui me transformait en surfer des mers, une seule palme, un DP qui me tournait le dos, la perte de mon binome, les déferlantes, le vent qui piaulait, mon parachute que je tirais et agitais lui redonnant de la vigueur avec mon détendeur toutes les 2 minutes, je le sentais pas trop... :) J'ai bien essayé mais j'avais oublié ma pile à combustible AREVA dans ma stabe de secours. :)

    C'est sûr l'essoufflement m'aurait bien aidé.

    Une autre bonne idée? :)

    Link to comment
    Share on other sites

    En tant qu'autônome j'ai pris sur l'instant des décisions pour ma vie que j'ai assumées et que j'assume encore, ce qui ne veut nullement dire que ces décisions étaient les meilleures. D'où l'intérêt de ce forum et de vos multiples réactions.

     

    Bien à toi.

    ok: on va la faire "à l'envers" ;)

    Tu es DP. Une équipe d'autonome N3 (j'imagine, puisque vous étiez 2 au dela des 30 m) s'immerge.

    Au bout d'un certain temps, un plongeur fait surface, seul. Il t'informe qu'il a perdu l'autre membre de l'équipe, et que conformément aux règles en vigueur, il est remonté de quelques mètres, a fait un tour d'horizon pour chercher les bulles de son équipier, et ne les voyant pas, a mis fin à sa plongée pour le retrouver en surface.

     

    Là, toi, DP, te dit qu'il y a eu un incident de plongée. Tu cherches donc l'autre plongeur qui, si ce n'est le cas, devrait déjà être en surface (là encore, réaction standard).

    Et le temps s'écoule ainsi: de longues minutes.... Avec du vent, une visibilité pas terrible (le vent soulève des gerbes d'eau...)

     

    15 minutes plus tard, tu vois revenir au bateau le 2nd membre de l'équipe (appelons le ... "équilibre", tiens ).

    Tu viens de te faire un sang d'encre (ben oui, 15 minutes à chercher dans tous les sens ou est ce foutui plongeur...)

    lui demande ce qu'il s'est passé , et il te dit que:

    "On venait de faire demi tour, j'ai fait une cabriole et j'ai perdu ma palme. quand je me suis rétabli, j'ai vu que j'avais aussi perdu mon binome. Voyant cela, j'ai décidé de redescendre tout seul tout au fond (donc, > à 40, crois moi ;) ). pour chercher la palme que j'avais perdu, mais je ne savais pas ou elle était . Là, j'ai cherché ma palme pendant 3 minutes. Finalement, je l'ai retrouvé, et le temps de la mettre, ben en fait, j'ai affiché des paliers. Je suis donc remonté normalement, j'ai fait mes paliers, et me voila"

     

    Maintenant, 1 question a ceux qui sont DP:

    un plongeur vous fait un coup pareil: avez vous déclenché les secours durant les 15 minutes pendant lesquels vous avez perdu votre plongeur ?

    Lorsque finalement, il remonte à la surface, vous lui dites quoi ?

    Link to comment
    Share on other sites

    ok: on va la faire "à l'envers" ;)

     

     

    C.Q.F.D

    Une bonne manière de poser les choses. :)

     

    Tu me confortes dans mon choix (qui me paraissait déjà évident) quand tu me confirmes la profondeur mini du fond ( + de 40)

     

    Je plombais ma plongée, je tirais encore mon air (pour info quand vous m'avez repêché restait à peine 30 bars au mano et cela descendait assez vite (début d'essoufflement? Stress? bandage du para? sans doute un peu les 3) je n'avais quasi aucune chance de récupérer ma palme. Les dix secondes pour stabiliser le tout ,faire un 360° pour repérer mon binôme, m'avait fait suffisamment dériver pour en être sans doute éloigné. en plus une palme qui tournoie dans le jus et se tape 20 m ou + dans le bleu c'est pas forcément la ligne verticale. Qui a déjà pêché à la palangre pourra le confirmer. En visuel je ne dis pas. Mais là non!

    Le gaz qui restait c'est ce qui a tout changé. :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Equilibre, en faisant ce compte rendu d'incident, tu fais preuve d'un grand sens de la responsabilité. Tu permets aux autres plongeurs de réfléchir à un risque. Beaucoup trop souvent, un plongeur, de peur qu'on lui reproche ses erreurs se tait.

     

    Un des éléments de la sécurité, dans un club est la communication; lorsque, pendant 10 ans, j'ai été responsable d'un club sportif, j'avais oeuvré pour créer une ambiance dans laquelle il était naturel à chacun de parler des difficultés rencontrées.

     

    La communication nait de l'ambiance. Ambiance concurrentielle, faite de "moi je" de "moi j'aurai" et de "moi je n'aurai pas" voire pire: les adhérents vont apprendre à se taire. Ambiance saine: "je fais aussi des erreurs", "réfléchissons ensemble".

     

    Dans ce fil, pour moi, l'archétype de la réaction positive est celle de Manta; une vraie pro,c'est sûr. Beaucoup d'autres réagissent positivement.

     

    Mais il y a aussi des messages "moi, j'aurais", débiles dans le fond et la forme... Et je ne parle pas des réactions sur la forme du message 1: un gars vous raconte qu'il a failli mourir et, première réaction, on lui demande de soigner la présentation de son texte? Une façon certaine mais inconsciente, de lui dire "tais-toi, ne raconte rien!" !

     

    Le milieu de la plongée peut être très concurrentiel; je me rappelle ce plongeur chevronné qui est passé sur mon île à qui j'avais raconté à l'occasion d'une discussion un incident de plongée que j'avais eu lorsque j'étais débutant; il m'avait dit "Tu as fais ça? Et bien, moi, je ne plongerai jamais avec toi!". Soit! On n'a jamais plongé ensemble! Pas grave: moi, je préfère plonger avec des plongeurs comme Equilibre, Manta, viktor30fr, etc...

    Link to comment
    Share on other sites

    Mais il y a aussi des messages "moi, j'aurais", débiles dans le fond et la forme... Et je ne parle pas des réactions sur la forme du message 1: un gars vous raconte qu'il a failli mourir et, première réaction, on lui demande de soigner la présentation de son texte? Une façon certaine mais inconsciente, de lui dire "tais-toi, ne raconte rien!" !

     

    Le milieu de la plongée peut être très concurrentiel; je me rappelle ce plongeur chevronné qui est passé sur mon île à qui j'avais raconté à l'occasion d'une discussion un incident de plongée que j'avais eu lorsque j'étais débutant; il m'avait dit "Tu as fais ça? Et bien, moi, je ne plongerai jamais avec toi!". Soit! On n'a jamais plongé ensemble! Pas grave: moi, je préfère plonger avec des plongeurs comme Equilibre, Manta, viktor30fr, etc...

     

    icon11.gifOups,confus2.gif

     

    Etant concerné il m'est difficile de rester objectif. Mais c'est le genre de commentaire qui fait chaud au coeur. Indépendamment du fait qu'il me parait parfaitement posé, cohérent et rassembleur. La preuve d'une grande maturité, et humilité à la fois. Il me semblait en effet qu'un débrief nécessitait toutes ces qualités. Se taire est bien plus commode. Le risque de s'exposer à la critique peut en effet faire peur, cela demande un certain courage, mais si cela peut aider la bonne cause il me semble qu'il ne faut pas hésiter.

    A chacun de décider qu'elle est la bonne attitude.

    Je remercie aussi tous les autres (ils sont les plus nombreux) qui ont compris et adhérer à cette démarche.

    Vous noterez aussi que malgré de nombreuses demandes je n'ai pas souhaité donner d'indications sur le club concerné. Je ne garde aucune amertume de cette expérience. Je ne m'arroge pas non plus le droit ni la capacité à porter des jugements ou distribuer des responsabilités.

    Je pense que l'erreur est partagée (j'en prends ma part) et n'accepterais pas qu'une seule partie soit visée et paye pour une erreur collective.

    Que celui qui n'a jamais commis une maladresse me jette la première bulle. :)

    Je garde toute ma confiance à cette profession qui se donne du mal et prend souvent avec nous des risques pour au final notre seul plaisir. J'ai passé trop de bons moments en leur compagnie pour tout à coup "cracher dans la soupe". La plongée est aussi un sport à risque, les diminuer certes, mais les assumer aussi.

     

    Je replongerai à Marseille... :)

    Link to comment
    Share on other sites

    bonsoir à tous,

     

    oui ça a soufflé pas mal cette semaine...

    je suis sorti mardi 28 apm

     

    EUH je dois dire qu'entre estaque et frioul ç' a tabassait plutôt coton....

     

    A tel point que j'ai été me planquer vers le tombant de l'elvine..

    D'ailleurs au moulon, il y avait patrick michel et 2 autres bateaux..

     

    BREF, plongeable mais beaucoup de zef..

     

    Pour en revenir à ton temoignage, EQUILIBRE;

    Permets moi de saluer le grand sang froid dont tu as fais preuve

     

    Et merci à toi pour ce retex qui ma foi peut servir plus d'un.. ;)

     

    Aprés, Il y a pas de leçons à donner....seule l'experience apprends..

     

    mon père me disait , enfant : l'experience est la reine des écoles, elle donne d'abord les notes.....et ensuite les leçons ...

     

    pas mal le père.. :trigolo:

     

    Il faut sentir les choses.... les vieux parlent de "sensations "..mais c'est tellement vrai..

     

    Je ne veux pas, ni ne souhaites rentrer dans le débat sur le bien fondé, ou la qualité ou la formation du bi nôme...

    Chacun à son idée la dessus, et toutes verités se valent au bout du compte...

     

    il y a un seul point sur lequel je me permet d'être "intrangigeant"..c'est la CONDITION PHYSIQUE;

     

    les formations N2/3/4 etc etc avec les nages capelées etc etc

    c'est pas neutre,

     

    mais dans le temps, il faut maintenir sa capacité à palmer ongtemps , à correctement naviguer ( j'entends nager ) par une mer formée..

    *et c'est vrai qu'equipé avec une séche etc, ben c'est pas très hydrodynamique ...

     

    J'espere que je n'aurai pas été trop " professoral" en tout cas, ce n'etait pas mon intention....

     

    Oui, content qu'il n'y a pas de casses....

     

    bonne soirée :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est vrai que sortir le we dernier, il fallait y être obligé. :eek:

    Ceci dit, c'est un excellente chose que tout ce soit bien terminé pour toi.

    Maintenant , quand je lis çà:

     

     

     

    je prend peur.

    Je pense que mon grand âge et les qques plongées que j'ai derrière moi (probablement un peu moins devant, mais c'est pas fini) m'autorisent à prétendre que si tu te trimbales tout çà, m'étonnerait pas que tu aies d'autres emmerdes.

    J'ai toujours pensé que dans l'eau , plus c'était simple et plus c'était sûr; d'ailleurs mon matos amuse beaucoup les petits jeunes avec qui je plonge :hehe: mais il s'est toujours avéré d'une parfaite efficacité.

    La course à l'armement c'est fait pour faire gagner du pognon aux fabricants, mais pas sûr que çà apporte toujours d'avantage de sécu. Ceci n'est bien entendu qu'un avis d'un vieux sage.

     

    bonnes plonges. ;)

    +1...je suis un peu plus jeune.... :hehe:

    d'autre part redescendre ou pas peu importe ...si on met un aveugle en secu surface ben meme apres la premiere remontée y t'aurait pas vu et tu aurais derivé tout pareil

    au final ton recit montre que la plongée solo c'est facile à condition d'avoir une secu surface digne de ce nom

    et merci pour ton recit....qui me rappelle quelques derives en Manche...mais avec "des bons" à la surface :)

    Link to comment
    Share on other sites

    @ Alofi

    Pour expliquer la réaction de certains dont la miènne, je soulignerai le coté excessif du récit et des interventions qui ont suivies...

    il y a dans ce récit un flou artistique en sécurité qui après 40 ans d'expériences en plongée parait déraisonable (pallier - pas pallier, table-ordi, le choix de la combinaison sèche dans les circontances, et le choix du binome..... car un binome habitué à ce genre de plongée "chacun pour soi", il faut pas lui rejetter la faute non plus si c'est dans les habitudes prises )

     

    Ensuite le ton est souvent ironique ou limite polémique:

    vouloir entasser l'ensemble des propositions suggérées dans la stab.... puis se rallier aux anciens sur l'équiment minimal....

     

    Bref, on récolte souvent se que l'on seme, et si je suis d'accord sur le fait de laisser la palme couler dans cette circonstance pour le reste chacun des protagonistes à ses tors et le but de toute cette discussion c'était bien d'y apporter une amélioration.

    Donner son point de vue et d'en discuter avec les autres, voir d'enrichir les marchants de matos en s'équipant d'un bon sifflet ou d'un deuxième parachute, non?

     

    Les intervenants qui se sont imaginé dans cette situation et qui ont répondu "moi j'aurai fait ci ou ça" prouvent qu'ils se sentaient concernés et ont peut etre modifié leur attidude si elle était érronnée en lisant la suite du fil.

    et si Monsieur equilibre s'est senti vexé dans son honneur par mes interventions :froglol: je lui présente mes plus palmes excuses

    Link to comment
    Share on other sites

    @ Alofi

     

    Les intervenants qui se sont imaginé dans cette situation et qui ont répondu "moi j'aurai fait ci ou ça" prouvent qu'ils se sentaient concernés et ont peut etre modifié leur attidude si elle était érronnée en lisant la suite du fil.

    et si Monsieur equilibre s'est senti vexé dans son honneur par mes interventions :froglol: je lui présente mes plus palmes excuses

     

    Non, je te rassure. tu n'étais pas en ligne de mire. Du moins de ma part. Tu as eu par rapport à d'autres le mérite de lire voir décortiquer mon récit ce qui prouve de ta part un intérêt certain. Que tu ne sois pas d'accord avec mes choix/réactions/ou états d'âmes me parait aussi le but de ce forum. Dialoguer avec nos différences ne peut qu'être bénéfique. Je n'ai jamais cherché un plébiscite, juste un regard extérieur objectif que je ne pouvais pas avoir. Même si parfois ca fait mal. De toute facon ce ne sera jamais pire qu'un véritable accident.

    Donc contrat rempli: merci à toi. ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    je ne prodigerai aucun conseil car pas assez chevronné mais je te remercie (Equilibre) d'avoir poster ton récit que tu as tres factuelement exposé. Souvent ce type de CR vire vite au tribunal populaire par la faute de quelqu'un.

     

    Merci aux divers cr, on peut e profiter et en tirer des conclusions.

     

    Peux tu simplement préciser le lieu ?

     

    a+

    Link to comment
    Share on other sites

    heu... je suis perplexe...

     

    Les donneurs de leçon sont des deux côtés il me semble :froglol:

     

    À en croire certains, alors que le titre de ce thread encourage à "chercher l'erreur", il faudrait ne faire aucune critique sur cette fameuse erreur et se contenter de dire "bravo, tu t'en es bien sorti".

     

    Je n'ai pas vu d'attaque personnelle, et comme je l'ai déjà précisé, on ne juge pas la personne, juste ce qu'on interprète des éléments qu'il a bien voulu nous donner, c'est la règle de l'exercice sur un forum.

     

    Ensuite, il n'y a certainement pas une seule et unique bonne réponse, d'autant que les éléments de sécu sont floue ( palier obligatoire ou pas alors ??? ) ; il y a des réponses suivant la capcité technique de chacun, les habitudes, la confiance en ces capacités...

     

    Donc se mettre en situation et dire "j'aurais, moi, fais ça ..." c'est justement donner son point de vue et pas porter un jugement général et pas une solution absolue.

     

    Loule, par exemple, l'a fait sur un autre fil, et ça c'est très bien passé. Il a abordé humblement l'exercice, lu les critiques, les a analysé, en a reconnu d'emblée lui-même, en a admis d'autres ensuite, à réfléchis à certaines puis les à refuser en argumentant et en précisant pourquoi sur le fil ...

     

    Finalement, j'ai l'impression que tu n'as pas l'impression d'avoir fais d'erreur EQUILIBRE. En tout cas j'en ai pas lu explicitement dans tes écrits. Du coup ça fausse un peu le débat.

     

    Enfin, pour moi, on donne notre point de vue, on est pas forcément d'accord, mais on fait TOUS avancer notre réflexion sur ces situation pour réfléchir à la meilleur solution si ça nous arrive. Un "wath if" collectif et à posteriori d'un incident.

    Link to comment
    Share on other sites

    heu... je suis perplexe...

     

    Les donneurs de leçon sont des deux côtés il me semble :froglol:

     

    À en croire certains, alors que le titre de ce thread encourage à "chercher l'erreur", il faudrait ne faire aucune critique sur cette fameuse erreur et se contenter de dire "bravo, tu t'en es bien sorti".

     

    Je n'ai pas vu d'attaque personnelle, et comme je l'ai déjà précisé, on ne juge pas la personne, juste ce qu'on interprète des éléments qu'il a bien voulu nous donner, c'est la règle de l'exercice sur un forum.

     

    Loule, par exemple, l'a fait sur un autre fil, et ça c'est très bien passé. Il a abordé humblement l'exercice, lu les critiques, les a analysé, en a reconnu d'emblée lui-même, en a admis d'autres ensuite, à réfléchis à certaines puis les à refuser en argumentant et en précisant pourquoi sur le fil ...

     

    Finalement, j'ai l'impression que tu n'as pas l'impression d'avoir fais d'erreur EQUILIBRE. En tout cas j'en ai pas lu explicitement dans tes écrits. Du coup ça fausse un peu le débat.

     

     

    Oui, c'est en effet le but du forum. Et si je m'y prête dans cet état d'esprit.

    La présence de mon post est bien la preuve d'une erreur et même plusieurs de ma part. J'assume mes responsabilités (mauvais choix de matériel dans les conditions de temps/manque de matériel de sécurité adéquat/pas de parachute à soupape. Pas de sifflet/Mauvaise coordination avec le binome avant la plongée/redescente hasardeuse ... etc.

    Aussi mauvaise analyse des paramètres extérieurs qui auraient du me faire renoncer à cette plongée.

    Ne pensez pas que cette expérience et vos remarques ne vont pas changer mon attitude ou mon comportement. Il y aura un avant et un aprés. Laissez moi tout de même un peu de temps pour tout assimiler et tout décortiquer.

    Indépendamment de cela (et sans me défosser le moins du monde de mes erreurs ou responsabilités) n'est il pas possible (aussi) d'analyser une situation ou des réactions (innapropriées ok) sans forcémment faire des procès d'intention. Parlons de situation Lambda à un endroit lambda avec un plongeur lambda.

     

    L'intérêt c'est que mes erreurs nous servent à tous et que vos remarques nous fassent progresser. Le but n'est pas une analyse de mon style de narration (ironique/polémique) etc ou un jugement de valeur. Je pense, (ne vous offusquez pas) que l'analyse psychologique d'EQUILIBRE les membres du forum s'en fichent.

    Si certains souhaitent me faire passer pour la quiche que je suis, libre à eux, mais je ne pense pas que cela puisse aider les autres à avancer.

    :) Ou même les inciter à confier leurs faiblesses et leurs erreurs.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ensuite, il n'y a certainement pas une seule et unique bonne réponse, d'autant que les éléments de sécu sont floue ( palier obligatoire ou pas alors ??? ) ; il y a des réponses suivant la capcité technique de chacun, les habitudes, la confiance en ces capacités...

     

    Donc se mettre en situation et dire "j'aurais, moi, fais ça ..." c'est justement donner son point de vue et pas porter un jugement général et pas une solution absolue.

    Ca fait un moment que ça me titillait...

     

    Je voulais écrire sensiblement la même chose.

    Donc, merci cooltrane de m'avoir épargné du temps à écrire ces quelques lignes... :bravo:

     

    Et donc puisque j'ai du temps, j'en profite pour compléter un peu "à la sauce bleue poilue"... :tromaran:

     

     

     

     

    Heureusement que la plongée n'est pas une science exacte.

    C'est pas des maths, c'est pas cartésien...

    Plusieurs possibilités de réaction/solution existent en fonction de divers paramètres (voir post de cooltrane).

    Bien sûr il existe des procédures quasi incontournables et des grandes lignes directrices mais il y a toujours le facteur humain qui... et ben parfois..., ça se passe pas comme ça... et il faut improviser.

     

    Et même si par miracle on tombait tous d'accord sur CE QU'IL FAUT FAIRE et qu'on dit "voilà, il n'y a plus rien à boire,on peut éteindre la lumière" on peut être sûr que demain il y en aura au moins un qui va oublier, ou qui va se louper , ou qui choisira autre chose parce que..., ou qui "ah oui mais là sur le coup c'est plus pareil", etc...etc...

     

     

    Enfin...

    Bon ceci dit, moi j'ai LA SOLUTION... :D , mais je la garde pour moi :tromaran:

     

    :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 7
        Bonjour à tous,   On m'informe que les secours ont été dépêchés vers l'émergence de Marchepied. Quelqu'un en sait plus ?
      • 2
        Bonjour,   Je cherche quelqu'un pour faire freediving à Marseille.   Je suis débutant et je jamais fait des courses de plongée.    Je ferais les courses quand ma situation financière me permet.    Je suis brésilien, je suis un bon nageur et je parle français, anglais, portugais et un peu d'espagnol. J'ai 39 ans et j'habite à Marseille ça fait 5 ans déjà.   Donc, voilà, j'ai pas beaucoup des amis à Marseille et je connais personne pour la plongée.
      • 18
        Olà !   Petit retour sur ma plongée de samedi. Pierre à Bise, 60 mètres...parti avec deux déco' 50¨% et oxy' 100 %. Visi' à 20 mètres pas top top... ...et pour la première fois, erreur de prise de gamelle de détendeur ! C'est là que je me dis qu'avoir un tuyau bleu pour l'oxy' et vert pour le nox', d'avoir sur chaque gamelle, côté moustache, un tape avec la MOD, d'avoir en plus sur le tuyau un autre tape avec encore la MOD, ben c'est pas déconnant .   Sino
      • 36
        Bonjour Monde de Neptune, J,ouvre une discution sur le scaphandre de Marseille non identifié de la ville de Marseille. il fut un temps exposé au musée du vieux Marseille puis il a fini dans la vitrine de la chambre de commerce ou , il y avait aussi musée de la marine. depuis quelque mois je suis sur le projet de vouloir redonner à Marseille l'histoire de ce scaphandre.   ce que je recherche, qui pourrait me renseigner sur le lieu ou ce scaphandre fut trouver , il y a une histoire
      • 46
        Voilà une petite expérience qui peut servir de leçon.   En fin de séjour à Marseille (j'ai déjà quelques plongées à 40m et plus). On doit plonger sur le grand Conglouë. J'ai un binôme N4 avec qui j'ai fais quelques plongées les jours précédents. Une autre palanquée autonome décide de partir en premier et un de deux connait bien le site (On l'appellera A et son binôme B). Mon binôme (C) décide de les suivre avec leur accord vu que A connait le site.   Bref on se met à l'eau et
    ×
    ×
    • Create New...