Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Oxygène, CO2, respiration et tout ça...


Flat
 Share

    Recommended Posts

    B'jour,

    Je me pose une question au sujet de la consommation d'air en plongée :

    J'ai bien remarqué (du haut de mes 5 plongées au compteur :king: ) qu'on respire à peu près autant en volume (celui de nos poumons) à la surface qu'au fond, cependant une fois sous pression la quantité d'air (en masse) qui rentre dans nos petits poumons est bien différente.

    Si notre besoin en oxygène, en volume constant (ou en masse), n'augmente que peu avec la profondeur, on en respire beaucoup plus au fur et à mesure qu'on descend...

    Oui mais pourquoi un tel gaspillage ? :confused:

     

    Je me doute que ça a à voir avec la PpCO2, mais justement, dans un gaz sous pression le CO2 devrait se dissoudre plus aisément, non ?

     

    Bref, si vous avez une explication scientifique j'suis preneur... :fou::rolleyes:

    Link to comment
    Share on other sites

    Ben voui, c'est ça ma question... :fou:

     

    Pourquoi j'ai besoin de respirer 2 litres au lieu d'un ?

    Ou pour le dire autrement, pourquoi chaque inspiration ne me dure pas le double de temps (pour simplifier, à 10m) ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Ou pour le dire autrement, pourquoi chaque inspiration ne me dure pas le double de temps (pour simplifier, à 10m) ?
    Parce que tu consommes le même nombre de molécules d'oxygène quelle que soit la profondeur.

    Cette consommation dépend uniquement du travail musculaire produit.

    En surface on respire 21% d'O2 et on en recrache 15 à 16%, quel gâchis! :) D'où l'idée de recycler ...

    Link to comment
    Share on other sites

    Si j'absorbe, en surface, 5 ou 6% de l'oxygène de l'air que je viens d'inspirer, et que j'absorbe aussi 5 à 6% de l'oxygène contenu dans le volume de mes poumons à 10m, alors j'ai assimilé deux fois plus de molécules d'oxygène qu'en surface...

     

    Bien évidemment c'est pas comme ça que ça marche, et c'est bien dommage ! :D

     

    Je dois donc supposer que l'organisme va prendre juste l'oxygène dont il a besoin, et rejeter le reste, sans considération de quantité disponible, d'où en effet un gaspillage sévère...

     

    Tiens justement, un plongeur en recycleur consomme-t-il son oxygène de façon constante (à effort constant, bien sûr) quelle que soit la profondeur ?

     

    J'ai lu quelque part que c'est le CO2 qui déclenche le réflexe respiratoire et pas le manque d'oxygène. Mais comment l'organisme détermine-t-il que les poumons sont "pleins" de CO2 ?

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est valable pour tout le monde, la consommation métabolique d'O2 ne dépend pas de la profondeur.

     

    C'est logique. Je citais le plongeur en recycleur parce que lui doit pouvoir facilement vérifier la chose avec son mano.

     

    Donc pour l'oxygène c'est réglé : on gaspille grave. :larme:

     

    Je précise que je ne veux rien prouver de bizarre hein, je voudrais juste comprendre pourquoi on respire à la même vitesse avec beaucoup plus de molécules "disponibles". Et merci à tous pour vos commentaires ! :chinois:

    Link to comment
    Share on other sites

    Le corps ne sait pas que les poumons sont plein de CO2, mais il le sait pour le sang (un lien avec le pH sanguin peut être). Conclusion, tu as toujours autant de CO2 dans le sang malgré une disponibilité plus importante en oxygène.

     

    Les records d'apnée obtenus en respirant de l'oxygène pur, montre que l'on peut exercer un certain controle sur la paramêtre CO2, mais j'imagine que cela demande un entrainement certains et risque de donner quelques maux de tête au final.

    Link to comment
    Share on other sites

    Pourquoi j'ai besoin de respirer 2 litres au lieu d'un ?

    Ou pour le dire autrement, pourquoi chaque inspiration ne me dure pas le double de temps (pour simplifier, à 10m) ?

    Bah non. En surface comme au fond, tes poumons font toujours le même volume (environ 5L de mémoire).

    Donc tu respires toujours 2L d'air par exemple.

    N'oublies pas que la pression autour de toi augmente quand tu descends.

    Link to comment
    Share on other sites

    Bah non. En surface comme au fond, tes poumons font toujours le même volume (environ 5L de mémoire).

    Donc tu respires toujours 2L d'air par exemple.

    N'oublies pas que la pression autour de toi augmente quand tu descends.

     

    Je ne l'oublie certes pas c'est justement la question ! :fou:;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Le corps ne sait pas que les poumons sont plein de CO2, mais il le sait pour le sang (un lien avec le pH sanguin peut être). Conclusion, tu as toujours autant de CO2 dans le sang malgré une disponibilité plus importante en oxygène.

     

    Ah mais voui ! :+1:

     

    Si la saturation en CO2 sanguin déclenche le réflexe respiratoire alors c'est probablement l'explication que je cherchais.

    Comme le sang est compressible comme la flotte (soit franchement pas beaucoup) ça devient une mesure indépendante de la pression et du coup on respire à la même cadence.

     

    Eurêka ? :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    En fait, je crois qu'il y a aussi des "capteurs" sensiblent à l'oxygène, mais qui déclenchent des réflexes moins impérieux pour le corps. Dans la crosse aortique il me semble ... À vérifier auprès d'un membre du corps médical ... si y en a un qui passe par là ... :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Je n'ai pas de plongée a mon actif (a part les différents baptêmes) mais la logique me fais dire :

    une bouteille 150 Bar si elle fait 1 litre a 1 bar tu obtiens 150 litres, à 2 bar 75 litres. Donc plus tu descends mois tu décomprime l'air et donc comme le volume de tes poumon me varie pas tu consomme plus de bar.

    Suis je claire et les pros pourront peut être me dire si j'ai raison ou si je me trompe.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je pense que l'explication est plus simple:

     

    Lorsque l'on respire, il serait trés difficile, en circuit ouvert, de modifier la composition de l'air. Or nous avons besoin de respirer un gaz a la préssion ambiante car notre masse musculaire ne permettrais pas de lutter contre la pression.

     

    Donc, en profondeur, nous respirons un air beucoup trop riche en O² par rapport a nos besoin mais nous n'avons pas la possibilité tech nique de modifier ca.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ah mais voui ! :+1:

     

    Si la saturation en CO2 sanguin déclenche le réflexe respiratoire alors c'est probablement l'explication que je cherchais.

    Comme le sang est compressible comme la flotte (soit franchement pas beaucoup) ça devient une mesure indépendante de la pression et du coup on respire à la même cadence.

     

    Eurêka ? :biere:

    Ce qu'il faut retenir, c'est que quelque soit la pression la quantité d'oxygène métabolisée par ton corps est constante en masse (donc effectivement en nombre de molécules) de même que la quantité de CO2 produite, tout ça à effort constant bien sur...

    (Les recycleurs mCCR injectent en permanence et quelque soit la profondeur un flux massique constant de 0,8l/mn légèrement inférieur en moyenne à la consommation d'O2 en effort modéré).

    C'est effectivement la quantité de CO2 contenue dans le sang qui déclenche le réflexe repiratoire (et conduit parfois à l'essouflement si la production de CO2 est supérieure à la capacité d'évacuation des alvéoles pulmonaires).

    Les apnéistes chevronnés arrivent à contrôler le seuil de déclenchement du réflexe respiratoire dans une certaine mesure, mais l'essentiel des gains obtenus est surtout le fait de la diminution de la production de CO2 (minimisation de l'effort, contrôle du rythme cardiaque, et pour les plus forts capacité à maîtriser leur circulation sanguine pour n'alimenter que les organes vitaux, cerveaux, coeur...). Cela s'obtient entre autre pour les 2 derniers chapitres par une maîtirse mentale type yoga de haut niveau... Par contre le réflexe est contrôlé par la partie reptilienne de notre cerveau et donc on ne peut pas le contrôler totalement (pas plus qu'on peut arrêter notre coeur).

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 44
        Bonjour à vous! Je viens car j’ai une petite question.   Je cherche comment je peux remplir ma petite bouteille à oxygène de la marque Smaco , avec une plus grande bouteille. Je m’explique.  Il est possible de transférer l’air d’une grande bouteille à ma petite bouteille avec un outil. (Photos jointes,  . Problème, je n’ai pas vraiment réussi à trouver une plus grosse bouteille oxygène sur internet, si ce n’est chez décathlon (photo jointe) , qui semble avoir le même exact design.
      • Guest
        1,212
        Vous en avez marre de vos posts censurés ? Quand vous interrogez la modération, on vous répond que c'est hors sujet ! Alors postez ici, si vous y êtes censuré, vous êtes , au moins sûr que ce n'est pas pour un hors-sujet! Moi, en tous cas, je ne fermerais pas ce post. Je vous encourage à quoter des pots censurés afin d'y obtenir des réponses de vos interlocuteurs . Faites vivre ce post c'est le votre
      • 5
        Hello tout le monde,    Je vais partir dans l'Estartit en recycleur et je voulais savoir si vous connaissiez un endroit où l'on pouvait gonfler de l'oxygène ?   D'avance, je vous remercie pour vos retours.   Salutations
      • 19
        Bonjour, Je cherche de l'oxygène médical ou bien industriel (pur à au moins 99%). Par contre ce ne serait pas pour la plongée mais pour une thérapie à l'ozone (je ne savais pas trop où poser ma question mais la problématique reste la même je pense). Je peux avoir une prescription d'un ami médecin retraité, mais après avoir contacté Sosoxygène et Medi Alpes, leurs réservoirs en location ne s'adaptent par au régulateur faible débit qu'il faut pour les générateurs d'ozone (cela descend ju
      • 8
        Bonjour,   Petite question aux spécialiste de la respiration. Tout d'abord le contexte : je travaille ma respiration diaphragmatique depuis un petit moment et je pense arriver à bien ressentir le déplacement du diaphragme. Donc allongé sur le dos j'arrive à l'inspiration et a l'expiration à "dissocier" un mouvement plutôt de type piston avec une grande partie du diaphragme, plutôt à l'intérieur (mais c'est peut-être juste les abdos ??) et une sorte de déroulé (resp. enroulé) de la
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.