Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Rapports du DAN


alofi

Recommended Posts

  • Replies 96
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Le recycleur a été analysé et on a découvert un dysfonctionnement de la sonde à oxygène. A un moment, le plongeur a du respirer de l'oxygène à une pression partielle de 3 bars. Le bloc de diluent était vide. Le médecin a conclu à une mort par défaillance cardiaque, mais la remontée rapide et l'air dans le cœur font aussi penser à une embolie. Une crise d'hyperoxie est aussi possible.

 

Mais non: il s'est cogné la tête sur la coque en remontant...hématome extra dural. C'est un accident!

 

P.S. oserais-je dire: encore?

Link to comment
Share on other sites

Y aurait il des accidents "normaux" dans ce rapport ?
Qu'est-ce t'appelle un accident normal?Ce genre (CELUI CI JE L'AI INVENTÉ):

 

Deux gars N3 descendent à 40 m pour une plongée technique remontent à la surface à 15m/min en simulant une assitance, puis redescendent à 40 et ils refont une montée assistée en changeant les rôles, un peu trop rapide cette fois -ci (20m/min) il redescendent à 20 m ou ils font 4 ou 5 démarrage de DTH en remontant de 4 ou 5 m à chaque fois et en redescendant. Leur ordinateur n'indique pas de palier mais il font 3minutes de sécurité à 6m. 1/4 d'heure plus tard ils décident de partir pour une petite explo à 60m avec un bloc de 12L d'air, restent 10 minutes au fond et remontent en respectant les paliers indiqués par leur ordi. Sur le bateau, l'un d'eux commence à se sentir fatiguer et à avoir des sensations bizarre mais ne dit rien par fierté. Ce n'est que pendant la nuit qu'il deviendra tétraplégique...

 

Ben non, il n'y en a pas de ce genre; les français sont pas majoritaires au DAN.... et de toute façon, ce genre d'histoire, en France, c'est pas drôle.

 

Alors qu'aux states, je pense qu'ils se fendraient bien la poire avec ça:

 

"How much frenchs can be stupids!! ah ah!"

Link to comment
Share on other sites

Allons !

Je vous invite à avoir de la retenue svp. Non mais vous vous rendez compte au moins ?? Vous êtes simplement en train de vous fendre la poire du décès de plongeurs !

Vous vous sentez sans doute plus à l'aise parce que ce ne sont pas des Français ?

Permettez-moi de juger que vous sombrez dans l'hypocrisie et le très mauvais goût.

 

Quand l'un d'entre nous vient à disparaitre, que ce soit un plongeur inconnu, ou un membre, dans son activité ou pour toute autre raison, nous avons toujours veillé à laisser sauf l'honneur et le souvenir de ces personnes.

 

Comment vous permettez-vous cette franche rigolade ? Comment avez-vous le culot de vous moquer de chaque cas avec autant de légereté ?

Pensez-vous que les français soient si supérieurs ? Ou bien c'est juste parce que vous n'avez pas l'habitude de lire des rapports d'accidents, très confidentiels sur l'hexagone ?

 

Permettez-moi de rendre hommage aux plongeurs dans leur ensemble sans distinction de pays, ni caractéristique physique, et aux analyses qui evitent aussi de laisser un accident au stade de l'événement.

Jamais vous ne feriez cela pour un plongeur du coin, ou du forum.

 

Alors merci de votre compréhension, de la retenue svp, car je ne laisserai pas un tel fil de discussion devenir aussi malsain.

Link to comment
Share on other sites

Allons !

Je vous invite à avoir de la retenue svp. Non mais vous vous rendez compte au moins ?? Vous êtes simplement en train de vous fendre la poire du décès de plongeurs !

 

Merci Fab,

On a de temps en temps besoin d'un petit coup de sifflet.:confus:

 

Pour notre défense, je dirai (en citant Desproges): "Nous rions de la mort, mais c'est elle qui a commencé! Nous a-t-elle attendu, elle,la mort, pour se rire de nous?".

 

Mais tu as raison, il n'y a pas de raison de se moquer plus de la mort de plongeurs américains que de français.

 

Nous pouvons penser que nous avons tendance à nous tuer dans un style plus frenchies, de "meilleur goût", lors d'accidents normaux (sic). On meurt peut-être aussi en meilleure santé (ça c'est dans la trilogie de Pagnol) ou bien mieux formés. Mais on meurt TOUT AUTANT en plongée que les américains. Ya pas de quoi se la péter, isn't-it?

 

Nous mourrons certes plus discrètement.... comme Fab le souligne, avez vous vu des rapport similaires sur les accidents en France:grimace: ? Peut-être que l'on parle moins de la mort parce que nous avons un peu plus peur d'elle?

 

Alors rions de la mort en attendant le jour où la mort se rira de nous: mais, par honnêteté, rions aussi -surtout!- de nous !

 

Bon alors, lequel de nous se tue dimanche prochain que l'on puisse se la fendre :D?

Link to comment
Share on other sites

Bon alors, lequel de nous se tue dimanche prochain que l'on puisse se la fendre :D?

 

PS: Si vous préférez vous faire une ptite tétraplégie ça marche aussi!:tromaran:

 

(Pour une suggestion de méthode certifiée TRADITION FRANçAISE voir le post #68)

 

:gagoff: :gagoff:

-pour continuer à parler des rapports du DAN, sérieusement, je vous propose de continue sur ce post.

-pour déconner sur la mort: j'ai ouvert un fil militant "Tuons-nous français!" au bistrot -> c'est là:

http://www.plongeur.com/forums/showthread.php?p=947645#post947645

ça va comme ça Fab?

Link to comment
Share on other sites

Qu'est-ce t'appelle un accident normal?Ce genre (CELUI CI JE L'AI INVENTÉ):

 

Deux gars N3 descendent à 40 m pour une plongée technique remontent à la surface à 15m/min en simulant une assitance, puis redescendent à 40 et ils refont une montée assistée en changeant les rôles, un peu trop rapide cette fois -ci (20m/min) il redescendent à 20 m ou ils font 4 ou 5 démarrage de DTH en remontant de 4 ou 5 m à chaque fois et en redescendant. Leur ordinateur n'indique pas de palier mais il font 3minutes de sécurité à 6m. 1/4 d'heure plus tard ils décident de partir pour une petite explo à 60m avec un bloc de 12L d'air, restent 10 minutes au fond et remontent en respectant les paliers indiqués par leur ordi. Sur le bateau, l'un d'eux commence à se sentir fatiguer et à avoir des sensations bizarre mais ne dit rien par fierté. Ce n'est que pendant la nuit qu'il deviendra tétraplégique...

 

Ben non, il n'y en a pas de ce genre; les français sont pas majoritaires au DAN.... et de toute façon, ce genre d'histoire, en France, c'est pas drôle.

 

Alors qu'aux states, je pense qu'ils se fendraient bien la poire avec ça:

 

"How much frenchs can be stupids!! ah ah!"

 

Je parlais d'accidents effectivement que l'on trouve régulièrement - qualifiés parfois d'immérités - et/ou qui surviennent sournoisement, du moins du point de vue du plongeur lambda.

 

On trouve dans les accidents du DAN que tu relates, une étude approfondie et semble t-il assez exhaustive, de l'état de santé (au sens large) de l'individu. Je ne suis pas certain que cette étude soit aussi poussée chez nous, d'où le côté parfois ridicule qu'on pense discerner à la lecture de ces CR.

Le recrudescence d'accidents fatals cette année, avec pour causes de décès en particulier , des malaises cardiaques, pourrait peut-être amener à des constats similaires ou approchant... En réalité notre culture fait que les accidents ne sont pas déclarés ou très peu en France, et que les stats fournies par la CNPM sont effectuées sur un panel ridiculement petit (est ce représentatif ?) v/v de celles qui ressortent via le DAN.

 

Quand aux exercices de formation réglementaires que tu sembles mettre en cause lors de ton scénario, c'est un autre débat....qui probablement a déjà eu lieu sur ce forum ou d'autres.

Link to comment
Share on other sites

Le décès d'un plongeur, quelqu'en soit la cause est un drame pour ses proches et mérite le respect.

 

Le DAN n'assure pas que des américains, j'en suis membre, comme beaucoup d'autres.

La qualité des informations transmises par cet organisme est remarquable.

C'est effectivement, dans ce cadre, la grande force des américains d'avoir l'habitude et la possibilité de tout étudier et publier.

 

Ce rapport est fait par des assureurs, donc des financiers. Les enjeux économiques pour la socièté sont considérables, les indemnités versées n'ont rien à voir avec ce qui existe chez nous.

 

Les exemples cités sont des situations extrèmes, tellement qu'elles en deviennent ridicules( je parle de la situation bien sur et pas de la malheureuse victime).

 

Il n'y a la aucune morale mais des faits.

 

Alors que ces victimes reposent en paix, mais je ne pourrai pas m'empêcher de me demander comment elles ont pu se mettre dans des situations pareilles.

Link to comment
Share on other sites

 

C'est un pour ca que les stats sont importantes, et l analyse des cause en particulier, mais encore faut-il les connaitre et surtout les vraies.

 

Par exeample BSAC a fait paraitre depuis longtemps son rapport des Incidents 2009

C'est en anglais mais assez fouillé (genre Crossmed).

pour l'historique depuis 2000, c'est là aussi. .

 

Dans le même registre j avais commencé à compiler les incidents mondiaux cités par CDNN (c'est très loin d'etre complet, et c'est plus de l'article de canard qu'un rapport de police).

J'avais attaqué les mois de Juin à Septembre 2008 (stoppés pour cause de panne PC puis déménagement).

82 incidents notables.

57 à issues fatales qui sont recensés ci-dessous (j ai mis les pays, age, sexe et constat).

Pas de délire svp.

Accidents de plongée.pdf

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je pense enfoncer des portes ouvertes, mais quelques rappels ne font pas de mal... :D

 

Personnellement, je n'aime pas les termes "immérité" ou "sournois" qui ne me semblent pas traduire la réalité et peuvent donner une idée "biaisée" de la cause engendrant l'accident.

 

Il me parait nécessaire de gommer l'idée de mauvaise conscience ressentie par les "accidentés", leur entourage de pratiquants voire de leur formateurs.

 

Les procédures de décompression ne sont que des modèles mathématiques avec des critères de sécurité propres aux différents concepteurs qui ne communiquent pas tellement sur ce point.

 

Ces modèles sont élaborés en fonction d'échantillonnages de population sensés représenter le plus grand nombre de pratiquant mais sont inadaptés aux cas "extrêmes".

 

Cet éventail de pratiquants, grâce entre autre aux améliorations des équipements, évolue plus rapidement que les adaptations des procédures.

 

Il faut bien comprendre que dans ce cas, les pratiquants sont les "cobayes".

 

Dans le cadre des structures, leur déclaration est essentielle et obligatoire auprès de différents partenaires.

 

Les études sur les retours des déclarations d'accidents permettent d'améliorer les connaissances afin d'adapter les modèles.

 

A partir de combien de cas "semblables" les concepteurs mettent-ils en place des modifications ?

Je ne sais pas et cela reste pour beaucoup d'entre eux de l'information "ultra" confidentielle.

 

Plus il y aura de retours d'informations plus nos procédures seront "sensées" s'améliorer.

 

Concernant les accidents classifiés "malaises cardiaques", ils sont largement favorisés par l'activité plongée !

 

Les perturbations de fonctionnement de notre organisme sont causées par le changement de milieu d'évolution.

 

Méconnaitre ou sous-estimer ces éléments perturbants engendrent des comportements préventifs inadaptés se traduisant par ces malaises.

 

Malheureusement la majorité des cours théoriques sont déconnectés de la pratique, alors qu'ils sont utiles pour inculquer un "comportement" sécuritaire.

 

C'est flagrant pour ceux d'anatomie-physiologie donnés dans le cadre du cursus N4 qui parlent très peu ou font parfois du hors sujet dans leurs contenus comme celui sur le système nerveux, la circulation, la ventilation qui se résument à des descriptions de fonctionnement dans le milieu aérien qui ne nous intéressent pas.

 

Ces descriptions devraient mettre en évidence les perturbations engendrées par le passage dans le milieu aquatique ainsi que les réactions automatiques de défense, inadaptées, de notre organisme !

 

Bien évidemment à insérer dans les cursus des niveaux 1, 2 et 3, à des degrés d'informations adaptés.

 

Si les plongeurs ne comprennent pas le pourquoi de la nécessité d'une prévention, ils l'oublient très rapidement et les "malaises cardiaques" au cours de l'activité plongée se développent.

 

Amicalement. Phil.

 

 

Je parlais d'accidents effectivement que l'on trouve régulièrement - qualifiés parfois d'immérités - et/ou qui surviennent sournoisement, du moins du point de vue du plongeur lambda.

 

On trouve dans les accidents du DAN que tu relates, une étude approfondie et semble t-il assez exhaustive, de l'état de santé (au sens large) de l'individu. Je ne suis pas certain que cette étude soit aussi poussée chez nous, d'où le côté parfois ridicule qu'on pense discerner à la lecture de ces CR.

Le recrudescence d'accidents fatals cette année, avec pour causes de décès en particulier , des malaises cardiaques, pourrait peut-être amener à des constats similaires ou approchant... En réalité notre culture fait que les accidents ne sont pas déclarés ou très peu en France, et que les stats fournies par la CNPM sont effectuées sur un panel ridiculement petit (est ce représentatif ?) v/v de celles qui ressortent via le DAN.

 

Quand aux exercices de formation réglementaires que tu sembles mettre en cause lors de ton scénario, c'est un autre débat....qui probablement a déjà eu lieu sur ce forum ou d'autres.

Link to comment
Share on other sites

Le décès d'un plongeur, quelqu'en soit la cause est un drame pour ses proches et mérite le respect.

 

Le DAN n'assure pas que des américains, j'en suis membre, comme beaucoup d'autres.

La qualité des informations transmises par cet organisme est remarquable.

C'est effectivement, dans ce cadre, la grande force des américains d'avoir l'habitude et la possibilité de tout étudier et publier.

 

Ce rapport est fait par des assureurs, donc des financiers. Les enjeux économiques pour la socièté sont considérables, les indemnités versées n'ont rien à voir avec ce qui existe chez nous.

 

Les exemples cités sont des situations extrèmes, tellement qu'elles en deviennent ridicules( je parle de la situation bien sur et pas de la malheureuse victime).

 

Il n'y a la aucune morale mais des faits.

 

Alors que ces victimes reposent en paix, mais je ne pourrai pas m'empêcher de me demander comment elles ont pu se mettre dans des situations pareilles.

:+1:

 

La mort d'un plongeur quel qu'il soit reste un drame.

 

Je suis aussi assuré DAN et j'en suis heureux à plusieurs titres, dont celui d'apporter quelque part mon soutien au travail considérable qu'ils mènent pour la sécurité de TOUS les plongeurs.

C'est peut être le seul véritable "assureur militant" !

 

Les exemples cités ne relèvent que les cas les plus "cocasses" (désolé, mais il y en a c'est quand même "énorme") du rapport. Celà peut faire rire, mais derrière il y a une réalité qui doit aussi être prise en compte par tous les plongeurs.

(NB : certaines pathologies se voient mieux après autopsie que lors d'un examen rapide par un médecin fédéral. C'est pas juste, mais c'est comme ça !).

 

Ne nous moquons pas trop des américains non plus, on a tous vu des gens en méforme (age, fatigue, gueule de bois mal digérée), obèses, inquiets (combien de fistons réticents coachés par un papa vaguement tyrannique n'ais-je pas vu faire une bascule arrière hésitante !), pas prêt, matériel pas adapté ou mal capelé, DS pas branché, trop lesté.... bref la liste est longue.

 

Les exemples du DAN report peuvent préter à rire (et même difficile de s'en empécher parfois) mais il y a certainement des enseignements à en tirer.

 

Et DAN assure des plongeurs dans le monde entier, et n'est pas une initiative américaine, mais italienne, si je ne me trompe pas !

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.