Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Du nouveau chez VR Technology


Barbuzard
 Share

    Recommended Posts

    recycleur 1 gas, 32 ou 40, mode SCR, mais injection gas règlé par electronicque, electrovanne, suivant fraction/PPO2 voulu

    aussi extraction gas automatique par electrovanne

     

    (c'est comme on m'a expliqué)

     

    Pardonnez mon ignorance mais si je comprends bien il n'y a qu'une bouteille de nitrox et la régulation en injecte dans la boucle dès que la ppO2 baisse en dessous du plancher. Donc en pratique on respire un air plus pauvre en O2 que ce qui est dans la bouteille, d'où sans doute le nitrox.

    J'imagine que le CO2 est absorbé dans son coin aussi. J'ai bon ? :confused:

    On peut s'attendre à quel ordre de grandeur côté économie de gaz avec un tel système ?

     

    Et quelqu'un sait combien pèse ce nouveau jouet ? parce que là aussi en général, ils ont un côté egyptien assez affirmé ..

     

    Il me semble que le gars parle de 35 livres, ça ferait dans les 16 kilos, à la louche.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 37
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Ca a l'air d'être un SCR, un peu plus fermé que ce qui existe actuellement... tout en gardant les inconvénients du SCR (profondeur limitée par le Nx utilisé)...

    En gros ça doit plutôt réagir à la FO2 maintenue dans une fourchette autour de la FO2 du bloc plutôt qu'à la PPO2... Genre quand ça tombe à FO2 30, pfft d'un côté et prout de l'autre... et hop on a du 31,8 dans la boucle. Ca doit pas changer grand chose par rapport à un SCR classique bien calibré... si ce n'est compliquer la machine ! J'ai du mal à voir quel est l'avantage...

     

    Ah un bon meg hybride à double solénoïde...:love:

    Link to comment
    Share on other sites

    Pardonnez mon ignorance mais si je comprends bien il n'y a qu'une bouteille de nitrox et la régulation en injecte dans la boucle dès que la ppO2 baisse en dessous du plancher. Donc en pratique on respire un air plus pauvre en O2 que ce qui est dans la bouteille, d'où sans doute le nitrox.

    J'imagine que le CO2 est absorbé dans son coin aussi. J'ai bon ? :confused:

    On peut s'attendre à quel ordre de grandeur côté économie de gaz avec un tel système ?

    .

     

    Il parle d'un système hybdride SCR/CCR. En gros il fonctionne selon le mode (SCR ou CCR) qui donne la PPO2 la plus adéquate pour le plongeur. En première approche, je dirais plutot CCR au fond et avec un nitrox 40 et SCR en surface et un nitrox 32. La consommation de gaz doit dépendre du profil, ie de la proportion de SCR vs CCR mais au final elle devrait être entre les deux systèmes.

     

    Mais au final, tu as surement raison en disant que la PPO2 sera plus faible que celle du nitrox.

     

    Cela me semble très limité comme machine si on veut bricoler dessus.

    Link to comment
    Share on other sites

    bonjour

    il régule le debit en tenant compte de la consommation métabolique du plongeur ,donc en gros avec du nx 32 débit de 15lMin a l'effort donc ppo2 a X, il voie une augmentation de la PPO2 l'ordi en déduit que le plongeur fait moins d'effort et baise le débit a12L

    j'ai fais un drager ray 3 gaz sur le meme principe mais mecanique (vanne gaz )ci on met un trimix on est plus limiter en profondeur

    les scr sont utiliser en grande profondeur pour la secu 300 M et plus car tres peut d'électronique a la limite on même pas besoin de cellule ci on connais ca profondeur et son mélange ,le débit étant lui établis a l'avance

    Link to comment
    Share on other sites

    bonjour

    il régule le debit en tenant compte de la consommation métabolique du plongeur ,donc en gros avec du nx 32 débit de 15lMin a l'effort donc ppo2 a X, il voie une augmentation de la PPO2 l'ordi en déduit que le plongeur fait moins d'effort et baise le débit a12L

    j'ai fais un drager ray 3 gaz sur le meme principe mais mecanique (vanne gaz )ci on met un trimix on est plus limiter en profondeur

    les scr sont utiliser en grande profondeur pour la secu 300 M et plus car tres peut d'électronique a la limite on même pas besoin de cellule ci on connais ca profondeur et son mélange ,le débit étant lui établis a l'avance

     

    Salut,

     

    La question que je me pose (mais c'est vrai que je ne plonge plus en SCR depuis longtemps) est: c'est quoi l'intérêt de compliquer un SCR ? Par ailleurs, je voudrais que tu m'expliques ce que diantre tu veux faire avec un débit de 15L/Min. en SCR avec un Nx 32 ? Par ailleurs, les militaires (plongeurs démineurs français) utilisent des pSCR, donc à "fuite proportionnelle", qui ne sont pas vraiment similaires à des SCR de loisirs, comme l'est le produit proposé par VR Technology. Quant à utiliser des recycleurs à plus de 300 m............................... un Ray avec 3 gaz, ouaip, même kiss CCR si tu veux: :trouille: (pour mémoire un pSCR militaire, comme le DC55, c'est 85 m au Tx, le nouveau "CRABE" sans doute plus, mais avec celui là, j'ai pas encore plongé, donc j'sais pas, mais j'suis volontaire si tu as un contact pour organiser un plouf)

     

    Amicalement

    Link to comment
    Share on other sites

    salut Bertrand

    tout a fais d'accord pour ne surtout pas compliquer un scr

    15 l et le debit conseiller par drager loisir avec une conso metabolique de 2,5 l d'o2 pour les norme CE le FGT 1/D ce contente de 13 et pour moi c'est 13 lMin donc 1,5 d'o2

    en loisir on a le RB 80, le RON ,Edo 4 et d'autre encore son dit passif et loisir bien sur.

    oups je me suis tromper ,il y a longtemps que j'ai vus la machine c'est 400M desolé

    http://www.divexglobal.com/index.asp?id=1&ref=564&ref2=595&ref3=608&con=629

     

    pour le Ray voici mes modifs http://www.onplonge.com/Default.aspx?tabid=682&AlbumID=1603-16&language=fr-FR

    ci tu cherche il y a un IDA 71 ccr et scr et un INSPI aussi en redondance scr que j'ai aussi modifier

    ps je bricole le recycleur depuis 95

    bon amusement

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut Mike,

     

    Sur un Ray tu n'as quasiment pas de stab, déjà sur un Dolphin t'as qu'un tout petit volume d'origine... Demande à Christian P, comment il accroche son 3l, j'ai jamais vraiment fait attention, mais comme c'est pas vraiment conçu pour aller profond, faut pas s'attendre à des miracles.

     

    (Je ne t'ai pas oublié pour la chaux, je te rappelle semaine prochaine, Tom est en Californie jusqu'à demain).

     

    Amicalement

    Link to comment
    Share on other sites

    salut Bertrand

    tout a fais d'accord pour ne surtout pas compliquer un scr

    15 l et le debit conseiller par drager loisir avec une conso metabolique de 2,5 l d'o2 pour les norme CE le FGT 1/D ce contente de 13 et pour moi c'est 13 lMin donc 1,5 d'o2

    en loisir on a le RB 80, le RON ,Edo 4 et d'autre encore son dit passif et loisir bien sur.

    oups je me suis tromper ,il y a longtemps que j'ai vus la machine c'est 400M desolé

    http://www.divexglobal.com/index.asp?id=1&ref=564&ref2=595&ref3=608&con=629

     

    pour le Ray voici mes modifs http://www.onplonge.com/Default.aspx?tabid=682&AlbumID=1603-16&language=fr-FR

    ci tu cherche il y a un IDA 71 ccr et scr et un INSPI aussi en redondance scr que j'ai aussi modifier

    ps je bricole le recycleur depuis 95

    bon amusement

     

    Salut,

     

    15L/Min. avec un 32% ça donne 4,8 L d'O2 minute et une PpO2 d'environ 0,25 en surface selon ton métabolisme, donc une profondeur théorique atteignable de 54 m. Si tu es obligé de rincer tu explose à plus de 2 de PpO2 et cerise sur le gateau le Ray il n'a quasiment pas de stab, donc en cas de pépin au fond avec en plus le bailout qui va bien accroché (faut pas oublier que là du palier tu vas en avoir) et bien tu vas pas être bien du tout...

     

    Quant à faire une comparaison avec un matériel de sauvetage militaire, capable sur le papier, de te faire remonter de 400 m...................... Ça m'intéresserai beaucoup de savoir comment, toujours sur le papier, c'est censé fonctionner....

     

    Depuis que je suis passé sur Inspiration, je m'interdis toute forme de bricolage, c'est pour ça que j'ai choisi cette technologie, justement pour ne plus m'emmerder avec un Panzer Dolphin bidouillé de partout: chacun sa voie.

     

    Amicalement

     

    Bertrand

    Link to comment
    Share on other sites

    salut

    sans tourner au pugilat

    tu te trompe désoler F02R= (QI x F02B - V02)/ (QI - V02) donc ca donne

    15X0,32-1.5 /15-1,5 = 0,244 donc un debit de 15 L avec du 32 donne 1,5 de metabolique et 24,4 dans la boucle ci tu le refais avec 4,8 L

     

    15x0.32-4,8/15-4,8 = 0/10.2 =0 donc pas bon tes 4,8 vienne de 15X0,32=4,8

     

     

    le ray a une stab de 20 L mon inspi a 16 L une x bien equilibré on a pas besoin de plus et la seche fait redondance

     

    j'ai plongé avec lui et 3 deco carbonne et un scout pas de probleme

    c'est tres loin d'etre du materiel de sauvetage militaire mais bien civil de grand fond

    il y a aussi le LAMA bien francais lui et qui fonctionne

    Drager a commencer avec du SCR en 1915 avec la dm 40 puis on suivi les intervention en grande profondeur pour le pétrole et le sauvetage sur des 100 m

    les russe aussi sauvetage ET plonger sur 200m

    pour ne pas polluer en débat steril on peux continuer en mp ci tu veux en toute amitier

    Fabien

    Link to comment
    Share on other sites

    salut f12bov

    ce sont des carbones 300B neutre a 30 B suivant les gaz elle ne sont tenue que par un mousqueton au col attacher sur la ceinture par des anneaux rigide quand il y a 2 bail-out du meme coter je les attaches a 2

    je ne plonge plus avec que en vacance les fond sont limiter a 84M donc 3 deco de 7 L suffise je croix que tu l'a vus sur UFP avec la caisse inspi c'est moi

    a plus et ci tu veux des photo en mp pas de prob

    fab

    Link to comment
    Share on other sites

    salut

    sans tourner au pugilat

    tu te trompe désoler F02R= (QI x F02B - V02)/ (QI - V02) donc ca donne

    15X0,32-1.5 /15-1,5 = 0,244 donc un debit de 15 L avec du 32 donne 1,5 de metabolique et 24,4 dans la boucle ci tu le refais avec 4,8 L

     

    15x0.32-4,8/15-4,8 = 0/10.2 =0 donc pas bon tes 4,8 vienne de 15X0,32=4,8

     

     

    le ray a une stab de 20 L mon inspi a 16 L une x bien equilibré on a pas besoin de plus et la seche fait redondance

     

    j'ai plongé avec lui et 3 deco carbonne et un scout pas de probleme

    c'est tres loin d'etre du materiel de sauvetage militaire mais bien civil de grand fond

    il y a aussi le LAMA bien francais lui et qui fonctionne

    Drager a commencer avec du SCR en 1915 avec la dm 40 puis on suivi les intervention en grande profondeur pour le pétrole et le sauvetage sur des 100 m

    les russe aussi sauvetage ET plonger sur 200m

    pour ne pas polluer en débat steril on peux continuer en mp ci tu veux en toute amitier

    Fabien

     

    Salut,

     

    Je te remercie mais la formule de la Royal Navy je la connais aussi (d'ailleurs ce qui est rigolo c'est que tu trouves 0,244, alors que je te donne à la louche 0,25 qui correspondent à 80% du nominal du bloc et c'est ce que l'on enseigne en l'absence de système de décompression intégré à un oxymetre, genre Uwatec). Ton postulat ne tient, pour ce qui est de la fraction inspiratoire O2 dans ta boucle (FO2R) que si tu as un métabolisme (VO2) à 1,5 L/Min (QI dans ta formule c'est le débit en litres et FO2B, le % d'O2 de ton Nx, pour les autres lecteurs de mon post). En plongée normale tu n'as pas 1,5 L/Min. de métabolisme. Mon métabolisme une fois au calme est de l'ordre de 0,6 à 0,7 L/Min, c'est aussi pour ça que l'on trouve ce genre de réglage sur les mCCR. Pour ce qui est de déterminer la valeur de ton métabolisme réel en plongée, fait donc l'inverse et en lisant ce que t'indique ton oxymètre fait le calcul de ton métabolisme avec la même formule, dans différentes situation, en intégrant le tout dans un tableau Excel tu pourras planifier facilement tes plongées Nx. Tu peux refaire la même chose avec du Tx (attention aux débits des injecteurs) et le tout existe déjà tout fait sur RBW. Ceci étant, personne ne plonge avec un injecteur Dolphin à 32%, d'ailleurs il n'est même pas livré d'origine... quant à ce qui a écrit dans le bouquin Dräger, j'en ai un, que je peux te revendre, qui traine encore chez moi. Pour les plongée un peu profonde en Dolphin, sachant tout de même que c'est pas fait pour ça, on utilise un injecteur dit 40% et un mélange que je ne citerai pas, j'ai pas envie de donner de mauvaises idées aux personnes sur ce forum. Ceci étant au delà de 50m avec un Dolphin, ça devient très vite hyper chaud et je ne recommande à personne de le faire, soyons clair, sachant que la profondeur maximum d'utilisation est de 40 m et de 25 m pour un Ray...

     

    Le Ray n'a pas de Stab de 20 l d'origine, ni le Dolphin d'ailleurs. Les stabs de Dolphin sont fabriqués en UK par.... Buddy. Mon Inspiration à une stab de 22,5L ... Sur mon Panzer dolphin j'avais une OMS de 40 L...

     

    Du matériel civil de grand fond: restons sérieux, s'il te plait, 400 m avec un recycleur, je ne sais pas si tu imagines ce que tu écris là, ne serait-ce qu'en terme de WOB et de gaz embarqué qui pourrait être utilisé sur une telle plage de profondeur, pas besoin de MP pour ça...D'ailleurs c'est pas un débat stérile, ni un pugilat.

     

    Amicalement

     

    Bertrand

    Link to comment
    Share on other sites

    A mon sens, le but n'est ici pas de faire simple mais de dire que c'est une "technologie révolutionnaire". Nuance !

     

    La conclusion semble évidente à tout ancien utilisateur de Dolphin/Ray, Vr Tech a réinventé la roue du char.

     

    Absolument un truc bien merdique avec de l'électronique, là où il n'y en a surtout pas besoin. D'un autre coté ça va ravir le marché du "PADI recreationnal diving" comme il le dit dans l'interview et ça fera plein de formations à vendre pour plonger avec son aspirateur DYSON.

    Link to comment
    Share on other sites

    Voici ce que l'on peut lire sur la page web que tu m'as transmise concernant ton recycleur à 400 m:

     

    The Divex Secondary Life Support (SLS) System is an emergency breathing apparatus intended for use in the event of a fundamental failure of a diver’s primary life support umbilical.

     

    Designed in response to the acknowledged need to enhance diver safety, Divex recognised the shortcomings of conventional open circuit bailout systems which lack endurance, thermal protection and adequate work of breathing.

     

    The SLS MkIV System operates on a semi-closed circuit rebreather principle independent from the primary system, providing over 13 minutes of warm breathing gas at depths of 400 metres.

     

     

     

    • 13.5 minutes of warm gas at 1300ft / 400m depth
    • 26 minutes duration at 500ft / 150msw
    • Smaller than conventional bailout systems
    • Complies with NPD Regulations

    Il s'agit donc bien d'un système de secours et pas d'un matériel de plongée grand public. Par ailleurs, je les trouve particulièrement gonflés de parler de WOB plus favorable en recycleur qu'en OC, ça c'est fort le café ! En plus il y a pour 13 minutes de gaz à 400m, c'est donc pas prévu pour remonter à la surface mais plutôt pour retourner à une cloche, parce que sinon, je vois pas bien dans quel état ton plongeur qui fait une remontée à 30 m par minute (avec de l'heliox...) il va arriver en surface, ni comment il va pouvoir faire ne serait-ce qu'un semblant de palier, j'ose même pas calculer les durées, ça n'a aucun sens...

     

    Amicalement

     

    Bertrand

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...