Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

A Propos De Votre Formation Initiateur Club


Recommended Posts

Bonsoir,

 

Juste une petite question sur le poumon-ballast ...

On a un élève qui coince un peu et j'ai un peu de mal j'avoue à en déterminer la cause : pas de problème pour lui pour le ressentir, ni pour l'utiliser en plongée ... par contre sur l'exercice basique : à plat ventre au fond, sur une inspiration, monter horizontalement il coince (il pivote sur ses palmes, si vous voyez ce que je veux dire) ...

Est-ce que ça peut venir du fait qu'il force trop sur l'inspiration et qu'il a une inspiration "poumons-haut" ? Ou alors que, sachant qu'il est censé "monter", il dresse la tête vers le haut ... mais je n'ai pas l'impression qu'il le fasse en fait ...

 

Sans revenir sur ce qu'a indiqué @cooltrane, il peut être utile d'expliquer et faire ressentir que la ventilation en plongée se résume à une expiration volontaire contrôlée avec contraction musculaire et l'inspiration devient un relâchement musculaire abdominale.

Une fois que ce nouvel automatisme ventilatoire est en place, la plongée devient un vrai plaisir !

Il n'y a plus entre autre de "stab ballast" :froglol:

 

Sinon, concernant le point soulevé sur le pivot, peut-être réfléchir à la distinction entre la notion d'équilibre et celle de la stabilisation ?

 

L'identification de cette notion et ce qu'elle induit comme comportements réflexes inadaptés en immersion nécessite la mise en place d'apprentissages afin d'acquérir de nouveaux automatismes comportementaux adaptés à une évolution en 3D sans point d'appuis ! :tromaran:

 

Amicalement Phil.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 724
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bonsoir,

 

Ce message concerne plus les stagiaires pédagogiques que les stagiaires initiateurs qui n'auront pas ce type de responsabilité d'organisation en milieu naturel mais la méthode d'approche est sensiblement la même.

 

Le message suivant de @JoQ dans un autre fil illustre parfaitement une mise en situation de ce type de sujets de pédagogie organisationnelle.

 

Vous êtes chargé d’organiser une sortie technique en mer, sur 2 jours pour 4 plongeurs en fin de formation niveau 1.

Présentez au jury vos impératifs en termes de sécurité d'organisation des palanquées, et de formation

 

autre formulation :

 

Votre club vous confie l’organisation d’un WE de première plongée en mer pour 2 plongeurs venant d’achever leur formation N1 en piscine.

1- Quelles vont-être les difficultés auxquelles les élèves vont être confrontées

2- Quelles consignes donnerez vous aux encadrants ?

3- Après avoir indiqué l’organisation matérielle, déterminer les contenus et

caractéristiques (temps, profondeur,…) pour les 4 plongées du Week-end.

 

Le message de notre ami @JoQ :

http://www.plongeur.com/forums/showpost.php?p=994943&postcount=8

 

Essayez de vous limiter en temps de préparation, 1/2h max ce qui permet de ne mettre que des points clés sans trop de développement, si possible en organisant votre rendu avec un fil conducteur pour la conduite de l'exposé que vous devrez faire aux encadrants à qui vous confierez la prise en charge des plongeurs.

 

Bon courage !

 

Amicalement Phil.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Tu es la plus courageuse !

 

Effectivement réfléchir et taper sur un clavier peut prendre plus de temps que d'écrire au stylo sur une feuille ;)

 

Tout à fait des sujets de péda orga MF1!:hehe:

 

Accueil de 4 plongeurs N1 en fin de formation. Se sont les 4plongées de validations en milieu naturel.

Le site de plongée choisi est un site abrité avec une pente douce(maxi 20m), le sol est peu sensible principalement du sable mais avec une faune varier, le bateau au mouillage sur un fond de 6m.

Lors des ces 4plongées doivent être vérifier l'ensemble des compétences niveau 1 acquis en piscine.(mise à l'eau, technique d'immesion, stabilisation, VDM, LRE...)

La 1ére plongée est une découverte du nouveau milieu, et nouveau équipement (combi, gant, cagoule, lest).

1 élève pour un encardent, maxi 6m.

2éme plongée vérification des acquis, 1élève 1encardant 12m maxi.

3éme plongée accoutuence à la profondeur 16m maxi. 1 élève pour 1 encadrant.

4éme plongée compotement en palanquée, 2éléves pour 1encadrant maxi 20m.

Consigne de sécu en plus de celle connu en piscine: procédure en cas de perte de palanquée et mise en sécurité en surface, attention aussi au froid et essouflement, ainsi qu'à la consomation de l'élève.

 

Bon bah en 15min c'est bref surtout en tapant sur le pc...Auto critique ça me paret trés incomplet et plan de séance pas assez développé...Les éléments de sécu y en manque surment aussi...

 

 

 

Là le sujet est plus détaillé mais on retouve gros merdo les même réponse que le sujet préscedent...

 

1-L'élève va de voir transposer ce qu'il a appris en piscine au milieu naturel. L'équipement va être différent (gant, cagoule, combimaison, lest...) le milieu aussi (depuis un bateau, le froid, le courant, la houle, la visi...) la profondeur s'ils n'ont connu qu'une piscine de 3m...

 

2-Vigilance sur la conso, le froid, l'essouflement. Gérer au mieux le stress de l'élève. Obligation de donner la consigne en cas de perte de palanquée.

 

3-Organisation materiel: Bateau, vérifier les élèments de sécu obligatoire (rôle du DP), choix du site peu profond et protégé avec un mouillage à 6m maxi, vérfier le matos et donner les consignes aux élèves sur l'organisation de la plongée.

 

Pongée 1: mise à l'eau sans gilet, capelage en surface, vérification du lestage (attention au sur lestage inutile!) descente le long du boot, vérifier que l'élève c'est rejoindre la surface et ce mettre en sécurité, gestion du gilet(purge...) sa conso, adapté sa respiration et ces effort,maxi 6m.

 

Plongée 2: mise à l'eau saut droit, descente le long du boot, VMD, LRE.Gilet, conso...Maxi 12m

 

Plongée 3: mise à l'eau bascule arriére, descente en pleine eau, LRE, VDM, Panne d'air.Gilet, conso...Maxi 16m

 

Plongée 4: Mise à l'eau au choix, descente en pleine eau, balade, notion de palanquée ...maxi 20m

 

Ouai 15min c'est court...Va y avoir du boulo...

 

C'est une bonne approche ! :)

 

Nous sommes d'accord, ce sont 2 formulations d'un même type de sujet dont la seconde est un peu plus orientée.

Je n'y ai incorporé que la variante du nombre de plongeurs. :D

 

L'attente vis-à-vis de ton exposé, n'est pas que tu détailles les contenus de chaque plongée, penses que tu t'adresses à d'autres formateurs que tu diriges et tu leur expliques le programme que tu leur demandes d'appliquer.

 

En complément de ce que tu as exposé précédemment, pour t'aider à organiser ta réflexion et ta démarche, quelques éléments sous forme de questions...

 

Pourrais-tu me préciser, étant l'un des x formateurs de l'équipe que tu superviseras en tant que DP et responsable des différentes formations pendant ce weekend :

 

Dans un 1ier temps l'objectif final que tu souhaites que ces plongeurs atteignent à l'issue du weekend ?

(essaye de le formuler non par rapport à des exercices mais en termes de prérogatives :))

 

2 - Peux-tu me justifier succinctement ton choix afin que j'adhère à ton programme et que je l'applique pour les plongeurs ?

 

3- Par rapport à cet objectif final, quelle progression sur les 4 plongées me demandes-tu de suivre ?

 

4- Concernant chaque objectif ainsi définis pour chacune des 4 plongées, quels points clés me demandes-tu de mettre en avant et de respecter ?

 

5- Quels conseils peux-tu me donner afin que je permette aux plongeurs d'atteindre les objectifs de cette progression ?

 

6- Comment organises-tu le déroulement de ce weekend ?

 

7- Peux-tu m'indiquer schématiquement le planning de chaque 1/2 journée ?

 

8- Souhaites-tu ne faire un point avec ton équipe de formateurs et les plongeurs qu'à l'issue du weekend ?

 

Je pense que c'est déjà suffisant comme matières à réflexion. :froglol:

 

Bon courage !

Amicalement Phil.

Link to comment
Share on other sites

.

 

Bonjour à tous,

 

Juste un petit coucou.

 

Je suis de retour d'une petite semaine à Marseille avec 3 plongées chez Atoll plongée (Le Chaouen et l'impérial du large entre autre).

 

Sinon, le WE sera plus frais avec 4 tech au programme (4 prépa PA3) à la Graule (base fédé).

 

Et vous, quoi de neuf !

 

A + Richard

Link to comment
Share on other sites

Bah en termes de prérogative que ce soit des plongeurs N1 :D: plongeur encardé jusqu'à 20m...

Oui mais insuffisant...

Qu'ils aient réussi à s'adapter au nouveau milieu et matériel, transposé en milieu naturel ce qu'ils ont appris en piscine.

Oui très bien.

(Et puis d'abord si ils ont effectué leur N1 en piscine, ils leurs faud 4 plongée en milieu naturel pour le valider...Ok y a 12mois pour le faire mais bon...)

 

Certes, mais les questions que tu devrais te poser afin d'identifier un objectif cohérent avec le niveau de plongeur seraient par exemple :

Pourquoi 4 plongées ont-elles été quantifiées ?

A quoi sont-elles utiles pour que le niveau 1 puisse pratiquer toutes ses prérogatives en milieu naturel après sa formation complète en piscine ?

 

Dans ton premier rendu tu identifies un certain nombre de points intéressants à transposer au milieu naturel sur des compétences acquises en piscine.

Tu occultes encore un point très important que tu devrais pouvoir identifier dans une lecture complète des prérogatives du niveau 1.

 

Tu le "frôles" mais pas suffisamment dans ta seconde approche.

 

Une piste...

Reprend simplement l'énoncé des prérogatives d'un niveau 1 et rapproche le du nombre de plongées...

 

Lorsque tu auras identifié ce complément de l'objectif final pour ces 4 plongées en milieu naturel il te restera à mettre en place une progression cohérente car il est très rare qu'un plongeur en fin de formation de niveau 1, formé en milieu "fermé" puisse l'atteindre en 1 ou même 2 plongées.

 

Quel choix? De faire 4plongées? Le choix du site? De l'organisation? ???

 

On va dire que les 4plongées en milieu naturel sont obligatoire, et que c'est un accompagnement à la découverte du milieu naturel.Le but final étant de plonger en mer ou lac...

 

Justement, pourquoi sont-elles obligatoires ?

Se limiter à cette obligation mise dans un texte n'est pas suffisant à justifier la nécessité d'un contenu.

 

Je demande de faire découvrir le milieu, et vérifier les acquis N1.

La 1ére étant une découverte du nouveau matériel et milieu

La 2éme vérification des acquis N1

La 3éme accoutumance à la profondeur

La 4éme évolution en palanquée

 

Penses-tu que cela s'acquiert en 1 plongée ?

Quelles sont les particularités/possibilités de configuration de cette palanquée ? (Je ne parle pas de la compétence n°6 optionnelle sur les 7 actuelles)

Bref ce que j'ai dit pour le 1er sujet...

 

Heu là ça ce complique...Points clés? J'aurai tendance à redécrire ce que je mettrais dans la plongée...Faud que je réfléchisse...

 

De ne pas placer un objectif trop élevé, ne pas hésiter à le modifier au besoin et revenir sur les choses qui n'ont pas été assimilé.

 

Accueil des participants, brif des encardents, visite des lieux, description du déroulement du week-end, des plongées, distribution du matos, plongée, débrif, repas...

 

 

Heu...???

Matos, brif, plouf, débrif...

 

 

Avec les formateurs je leur demandrai aprés chaque plongée si tout est ok, et j'attendrai qu'on viennent me parler des difficultées éventuellement rencontré (mais ça c'est sur faud que je le dise au brif de départ por les encardants)

Pour les plongeurs ce serai plus informel: conversation de leur ressenti lors du repas...

On peu faire éventuellement un 1er bilan le 1er soir tous ensemble...Et un en fin de séjour...

Tout ceci est bien il faut seulement identifier un objectif en corrélation avec les prérogatives ! ;)

 

Ouais c'est le début, je manque d'entrainement et je vois pas toujours bien ce qui est attendu ou comment y arriver...

Y a ce que je connais et qui ce pratique au club, mais faud que j'arrive à m'en détacher...Et avoir une réflexion personnelle, pas reproduire ce dont j'ai l'habitude!

Exactement, pense surtout que le passage par des situations d'apprentissages n'est utile qu'avec des séquences dont les objectifs sont en rapport avec la finalité qui est la pratique en sécurité de l'activité en exploration en fonction des prérogatives d'un niveau.

 

 

Bon courage !

Amicalement Phil.

Link to comment
Share on other sites

Une question qui va paraître bien bête à certains mais tant pis ... j'ai fait des baptêmes en piscine, vu des baptêmes en mer avec départ plage et des baptêmes en mer avec départ bateau mais plomb dans les poches de la stab ...

Admettons qu'on soit sur un bateau ou un ponton duquel la mise à l'eau se fait généralement en saut droit mais équipé tout de même d'une échelle perroquet. Comment metteriez-vous à l'eau le baptisé ? J'opterais de prime abord pour mettre le scaphandre gonflé dans l'eau, faire descendre le baptisé à l'echelle avec masque et palmes puis l'équiper de son scaphandre dans l'eau (parce que descendre tout équipé pour une première, vu le poids du matériel, ça ne me semble pas très futé comme première approche de la plongée) ... Mon problème réside du coup dans la ceinture de plomb... ok normalement elle n'est pas sensée faire "couler" quelqu'un, sauf que dans le cadre du baptême on y va forcément un peu au feeling dans le lest qu'on donne au baptisé ... donc si on équipe le baptisé de sa ceinture de plomb avant qu'il descende dans l'eau et que celle-ci est légèrement trop fournie c'est problématique. Mais d'un autre côté lui la mettre après le scaphandre (gilet gonflé) c'est pas très possible...

 

Enfin bref, certains d'entre vous ayant sans doute une grande expérience en la matière, comment faites-vous en pratique ? Ici les baptêmes c'est en piscine ... alors forcément la question ne se pose pas trop, le baptisé ayant pied et n'ayant de toute façon en général pas besoin d'être lesté ...

Link to comment
Share on other sites

tchoups: pour ma part c'est combi PMT, et ceinture sur le bateau, moi dans l'eau avec le scaph les bras passer dans les anses de la stab et présenter vers le baptisé.

 

Le baptisé se met à l'eau à l'échelle ou assis sur le boudin d'un semi en se laissant glisser dans l'eau et il pose directement les main sur la stab en point d'appuie.

 

Je le fais se retourner dos à la stab, lui dit de mettre ses mains dans les miennes (qui sont passées dans les bretelles de la stab) et je l'équipe ... puis zou.

Link to comment
Share on other sites

 

Je le fais se retourner dos à la stab, lui dit de mettre ses mains dans les miennes (qui sont passées dans les bretelles de la stab) et je l'équipe ... puis zou.

 

Ah je faisais pas comme ça mais l'idée de prendre les mains est excellente. Je pense que je vais changer de technique du coup :p

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Encore des questions ... séance d'initiation à l'assistance pour un N2

... pour moi il y a 3 choses indispensables :

- savoir se stabiliser et gérer sa propre remontée au gilet (pré-requis ?)

- la prise

- savoir gérer en plus le gilet de l'assisté

Donc

1) On vérifie que l'élève est capable de remonter seul au gilet et de se stabiliser à 3 mètres

2) On travaille la prise au fond

3) On amorce la remontée assistée (gonfler la stab de l'assisté ou la sienne jusqu'à ce qu'on sente que l'on commence à monter et c'est tout)

 

Le truc c'est que le tout se passe à 6 mètres max de profondeur ... en pratique pour moi dans une fosse de 5 mètres et que décoller de 5 mètres et arriver à s'arrêter à 3 mètres ça ne laisse pas beaucoup de marge donc travailler la remontée seul au gilet dans ces conditions c'est pas évident ... vous en pensez quoi ?

 

De plus l'exercice risque de ne pas se faire avec 1 seul élève ... S'ils sont 3 ou 4 : je travaille avec les élèves les uns après les autres en laissant les autres au fond (vu qu'ils sont N1 à priori en piscine ils peuvent être autorisés à plonger en autonomie donc les laisser à 2 ou 3 en auto-surveillance le temps que je suive l'autre élève dans son exercice ne me parait pas trop déroger aux règles de sécurité ...).

Pour les prises les élèves travaillent d'abord sur moi puis éventuellement à tour de rôle 2 par 2 l'un sur l'autre. Pour l'amorce de la remontée je pense qu'il vaut mieux dans un premier temps les faire travailler uniquement sur moi ... mais juse l'amorce sinon bonjour les yoyos et mes oreilles ne vont pas aimer !

 

Ca vous parait abhérant tout ça ?

Link to comment
Share on other sites

Pour travailler les remontées avec plusieurs élèves, tu peux aussi décider de prendre les élèves 1 par 1 et de faire patienter les 2 autres en surface sous l'oeil de la personne chargée de la sécu.

Pour ce qui est de travailler les prises au fond, pourquoi pas faire bosser les élèves l'un sur l'autre, je n'aurais peut-être pas fait comme ça mais après tout... Ou alors l'un sert "d'assisté" et tu regardes comment l'autre se positionne, tu lui donnes des conseils, replace ses mains, etc.

 

Par contre pour travailler le décollage, je pense qu'il faut qu'ils travaillent sur toi à tour de rôle, non ?

Au moins si ça part en sucette, tu es là pour tout stopper.

Link to comment
Share on other sites

Heu j'aurais 2-3 remarques :

 

C'est bien une séance d'initiation ?

 

Ça veut dire quoi initiation ?

 

Ils ont quel niveau ? N1 non ?

 

Que doit savoir faire un N1 ?

 

Où les fais-tu travailler ? Dans 5m d'eau ? Quels sont les risques liés à cette profondeur (ou pas :D ) ?

 

Quelle est donc la sécu nécessaire ? Quels sont les prérequis ?

 

Quel est l'objectif d'une séance D'INITIATION à l'assitance pour un prépa n2 ?

 

Quels sont donc les sous objectifs ? Ou, autrement dit, quel sont les étapes/points clefs de l'assistance ?

 

Je fais travailler quoi en premier vu que c'est une INI... (je l'ai déjà écris non ? pardon :D ) ? Et que puis-je faire travailler d'intéressant dans 5m d'eau ...

Link to comment
Share on other sites

OK c'est une séance d'initiation mais en 40-60 minutes ou plus avec les blocs on a déjà le temps de pas mal avancer ... donc il s'agit d'une séance d'initiation dans la mesure où c'est la première sur ce sujet mais avec un laps de temps suffisant pour bien avancer : je ne suis pas entrain de vous demander de l'aide pour un quelconque sujet d'examen ou le temps est très réduit mais bien pour une vraie séance en fosse de 5 mètres.

Du coup les risques (surpression pulmonaire je n'en ai pas parlé mais quand même je suis consciente qu'il existe), idem pour les pré-requis (RSE, stabilisation)

Pour les étapes il me semblait avoir donné celles que je voyais :

1) savoir remonter seul avec son gilet ... même si en fosse de 5 mètres remonter au gilet de 5 mètres à 3 mètres en se stabilisant à cette profondeur peut ne pas être évident ...

2) interprêter les signes, savoir quels signes demandent une intervention et intervenir effectivement (prise)

3) gérer le gilet de l'assisté en plus du sien, et pour une première séance, pour ne pas faire trop de yoyo je me contenterai du décollage.

Link to comment
Share on other sites

1) savoir remonter seul avec son gilet ... .

 

Je voudrais pas dire, mais à 5 mètres, ton élève il est pas censé remonter au poumon ballast ?

A condition qu'il ait appris à se stabiliser à 5 m bien sûr...

Link to comment
Share on other sites

OK c'est une séance d'initiation mais en 40-60 minutes ou plus avec les blocs on a déjà le temps de pas mal avancer ...

Ok, mais donc quel est ton objectif pour la séance ? Est-il en adéquation avec la justification de l'exercice (Pourquoi on apprend l'assistance pour gérer quelles situations ... Donc que doit savoir faire ton élève et comment pour réagir comme il faut dans la vraie vie ... Donc quels sont les points clefs ... Donc quels sont tes critères de réussite ) ?

 

donc il s'agit d'une séance d'initiation dans la mesure où c'est la première sur ce sujet mais avec un laps de temps suffisant pour bien avancer : je ne suis pas entrain de vous demander de l'aide pour un quelconque sujet d'examen ou le temps est très réduit mais bien pour une vraie séance en fosse de 5 mètres.

D'accords, alors tu commences par quoi ? Quelle est la progression que tu envisage ? Que peux tu faire travailler dans ces conditions ?

Du coup les risques (surpression pulmonaire je n'en ai pas parlé mais quand même je suis consciente qu'il existe), idem pour les pré-requis (RSE, stabilisation)

Est-ce que c'est censé être acquis pour un n1 ? (ça ne t'empêche pas de vérifier mais devrait te tranquiliser pour l'exercice ... Si la Remonté sur Expiration Contrôlée est maîtrisée)

Pour les étapes il me semblait avoir donné celles que je voyais :

1) savoir remonter seul avec son gilet ... même si en fosse de 5 mètres remonter au gilet de 5 mètres à 3 mètres en se stabilisant à cette profondeur peut ne pas être évident ...

2) interprêter les signes, savoir quels signes demandent une intervention et intervenir effectivement (prise)

3) gérer le gilet de l'assisté en plus du sien, et pour une première séance, pour ne pas faire trop de yoyo je me contenterai du décollage.

C'est un début mais ce ne sont pas les points clefs ... Tu n'explique pas le "Comment on fait" mais ce qu'il faut savoir faire là ...

 

;)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.