Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Compresseur et stick nitrox


    Recommended Posts

    Ah les vaches! Me parler comme ça de mon pays tôt le matin... Lingreville, Hauteville... Raaaah le bruit des vagues en ouvrant la fenêtre... Voir au loin Chausey et Jersey (quand le mauvais temps monte)...

    Snifff...

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 59
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Pour info mon compresseur est en tri, donc s'il y a une coupure éléc il ne redémarrera pas.

    tu peux expliquer ?

    j'aurais bien pensé que c'est la présence ou pas d'un disjoncteur à réarmement manuel qui aurait fait la différence, pas la tension d'alimentation ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    tu peux expliquer ?

    j'aurais bien pensé que c'est la présence ou pas d'un disjoncteur à réarmement manuel qui aurait fait la différence, pas la tension d'alimentation ;)

     

    Oh oui pardon, en effet il y a un DRT pour allumer le compresseur, donc si on coupe l'alimentation il ne repart pas.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ah les vaches! Me parler comme ça de mon pays tôt le matin... Lingreville, Hauteville... Raaaah le bruit des vagues en ouvrant la fenêtre... Voir au loin Chausey et Jersey (quand le mauvais temps monte)...

    Snifff...

    Ce soir quand la mer sera remontée, je te ferais une photo de la cale de Gouville avec le feu de Gorey à Jersey au loin, si le temps le permet !!

    Par contre pour le bruit des vagues, je laisse faire ton imagination.

     

    Sinon j'utilise l'huile de synthèse S150 de chez Bigata pour le compresseur, Y a t-il une contre indication ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Une idée est l'ajout d'une éléctrovanne sur l'arrivée d'O2 couplée au moteur du compresseur.

    Pour info mon compresseur est en tri, donc s'il y a une coupure éléc il ne redémarrera pas.

     

    Et rupture de courroie, ou glissement de la poulie moteur, donc perte de débit du compresseur?

     

    Je chipote un peu , mais bon hein :D

    Link to comment
    Share on other sites

    Mon grand père à un Bauer de 1971 dans le garage avec la couroie d'origine (il avait acheté une couroie de rechange au cas ou elle casserait, elle est toujours au dessus du compresseur).

     

    J'en ai un de 68, mais il ne tourne pas à 3000 T/MN, la courroie ne travail pas autant. Enfin, moi ce que j'en dis hein...

    Link to comment
    Share on other sites

    Daniel, tu crois franchement qu'avec ce type d'équipement, avec l'oeil sur l'afficheur, la main sur le volant et/ou le tube d'arrivée d'oxy il risque d'exploser? A moins que tu n'ais une autre solution?

    Link to comment
    Share on other sites

    Oh oui pardon, en effet il y a un DRT pour allumer le compresseur, donc si on coupe l'alimentation il ne repart pas.

     

    plus précisèment, pour les non-initiés la partie contacteur thermique en soi ne protège que de la surchauffe moteur en faisant interrupteur.

    mais prêt à redémarrer sournoisement dès refroidissement, sans même prévenir.

     

    c'est la partie relais auto entretenu qui fait qu'une intervention manuelle va être nécessaire pour ré-armer.

     

    Daniel, tu crois franchement qu'avec ce type d'équipement, avec l'oeil sur l'afficheur, la main sur le volant et/ou le tube d'arrivée d'oxy il risque d'exploser? A moins que tu n'ais une autre solution?

     

    avec un moteur thermique, c'est pas très confortable de rester la main sur le bouton et l'oeil sur l'afficheur (vous voulez une copie d emon audiogramme ?)

     

    dans mes moments de paranoïa ou de rêvasserie aigue, je me dis parfois que ce serait pas le bout du monde d'utiliser la tension de l'analyseur pour piloter un petit montage de coupure de l'alimentation de la bougie de mon moteur thermique en utilisant justement un relais auto-entretenu.

     

    et rapidement la raison, la fainéantise et la gestion du temps et des priorités me ramènent sur terre....

     

    et si ce montage existe dans le commerce ??? je crains fort que ma radinerie ne me retienne :)

    Link to comment
    Share on other sites

    bonjour,

    je confirme qu'il faut si possible mettre de l'huile de synthèse plutot que de la minérale, mais vous allez chercher midi a 14 heures pour les electrovannes et autres alarmes.

    il faut 2 paramètres:

    1 que phisiquement le taux d'o² ne puisse dépasser 40 % a 250 bars maxi

    2 que si le compresseur s'arrète et redemarre le l'o² ne se soit pas accumuler dans le tuyau

    dans le 1er cas cela se règle avec le mano détendeur (la pression ) et une vanne de laminage (le débit)

    dans le 2eme cas, il fauts 2 filtres , un fin et un + gros, dans ce cas , l'o² est injecter entre les 2 filtres et si le compresseur n'aspire pas , l'o² sort part le gros filtre et s'évacu dehors.

    dans le pire des cas on vide la B50 dehors.

    il faut rester simple et fiable, pas d'electrovanne foireuses ni d'alarme (basée sur la sonden, donc si la sonde déconne, l'alarme aussi)

    nous vendons ce type de stick a des centaines d'exemplaire par an sans aucuns soucis

    etienne

    Link to comment
    Share on other sites

    pas sur d'avoir tout compris, Uwe.

     

    moi je fais arriver l'oxy à la prise d'air avant le filtre.

    si de l'o2 continue d'arriver malgré la coupure du compresseur, il n'y a pas d'aspiration, donc l'O2 dégeule à l'air libre sans se concentrer nullupart dans la tuyauterie d'admission.

    aucun besoin de deux filtres ....

     

    et personne n'a parlé d'une électrovanne, foireuse ou pas.

    quand à savoir si on peut faire confiance totale à un manodétendeur et aucune confiance à une sonde.....

     

    en tout cas je suis content pour vous de découvrir que des centaines de gens ont un budget pour acheter ce type de stick tout fait :-))

    Link to comment
    Share on other sites

    bonjour,

    nous vendons nos fabrications surtout aux spéléos plongeurs, et aux magasins de plongée donc difficile d'avoir du jus pour alimenter une électro vanne dans un cas et surtout elle sont quasiment toute couplé sur la sonde , qui est l'élement le plus foireux d'un stick ,d'ou electrovanne foireuse car si la sonde rend l'ame pendant le gonflage, l'alarme ne se déclanche pas et l'electrovanne ne se ferme pas non plus et pourtant le gus qui gonfle se croit en sécurité.....

    etienne

    Link to comment
    Share on other sites

    Daniel, tu crois franchement qu'avec ce type d'équipement, avec l'oeil sur l'afficheur, la main sur le volant et/ou le tube d'arrivée d'oxy il risque d'exploser? A moins que tu n'ais une autre solution?

    Non, dans ces conditions, ça ne pose pas de probléme, mais je met juste en garde les "gonfleurs" qui prennent confiance trés rapidement et on tendance à faire autre chose pendant le gonflage du NX. J'ai eu, et pas que moi, quelques expériences qui ce sont bien terminées surtout parce qu'il y avait une bonne huile dans le comp.

    Il faut rester trés prudent lorsque l'on s'amuse avec de l'O2 à haute pression.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...