Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Fil plombé, spool, parachute et nœuds


    Messages recommandés

    Ben si, si ton fil est enroulé autour d'un plomb, tu dois laisser pendre, sinon cela revient à dire que tu déroules 4m de fil qui traine autour de toi pour justement pas laisser pendre. Je sais pas pour toi, mais le courant même très léger fait que le fil, il va pas la ou tu veux, il reste pas planté là bien sagement, il bouge... Et c'est d'ailleurs pareil pour un fil plombé. Sans compter que si tu déroules 3 ou 4 m, faut pas laisser échapper la pelote...

     

    Bien sûr que tu le laisses pendre avant de le larguer. Mais rien ne t’empêche de le « ramasser » une fois que tu as largué le parachute.

     

     

     

     

    Il m'arrive (si, si, de temps en temps) de faire des plongées d'une profondeur supérieure à 7 m (rhaaaa c'est dangereux, je sais, je sais). Mais pour ceux qui dépassent pas cette limite, ils peuvent prendre un para avec 7m de bout. Pour les autres, c'est pas adapté
    On ne t’a jamais appris qu’un parachute ça ne se lance pas forcément collé sur le fond ?? Tu peux descendre plus profond que la longueur de ton bout (même enroulé sur un spool) et le largué en étant stabilisé en pleine eau.

     

     

     

    Donc si le bateau arrête pas complètement son moteur, hop, tu boudes et tu restes dans la flotte
    Clairement oui. Et je ne me gêne pas pour dire au "pilote" ce que je pense de sa façon de faire.

     

     

     

    Parce que souvent c'est pas toi qui choisit si l'hélice tourne ou pas...
    Avec un mauvais pilote peut-être. Mais chez nous, et j’ose espérer que c’est pareil ailleurs, les procédures sont très claires. On approche des plongeurs en étant débrayé, sur l’erre.
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 115
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Clairement oui. Et je ne me gêne pas pour dire au "pilote" ce que je pense de sa façon de faire.

    :eek: Comment que tu m'épates, tu parles les dialectes indonésiens? Et le malais? Et le thai ? T'es trop trop fort.

     

     

     

    Avec un mauvais pilote peut-être. Mais chez nous, et j’ose espérer que c’est pareil ailleurs, les procédures sont très claires. On approche des plongeurs en étant débrayé, sur l’erre.
    Ben ouai, chez toi, et tu dois pas en sortir très souvent pour être autant presuadé de ta supériorité. Les lois changent suivant les pays, les us et coutumes aussi. A Rome fait comme les Romains, et sur un bateau, le capitaine est seul maître à bord. Un conseil, évite tout ce qui est Asie du sud est, parce que sinon tu vas rester dans l'eau longtemps, longtemps...
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'utilise un plomb avec 10m, et ça ma va pas si mal. Le problème viendrait si je voulais le lancer depuis plus profond que 10m, ce qui pourrait potentiellement arriver... un jour.

     

    Du coup je regarde un peu le spool, mais je vois pas trop comment faire pour l'étape ci-dessous (et j'ai pas encore croiser quelqu'un qui puisse me montrer) :

     

    tu gonfles à l'aide de ton deuxième détendeur, en tenant le para et le détendeur secours de la main droite. T'envoies ton air et tu laisses gentiment la bobine se dérouler.

    "ouvrir" le bec du parachute, le tenir, appuyer sur le suppresseur et tout ça avec une seul main, ça doit pas être évident. :confused:. Si ?

     

    Quand à l'option gonflage à la bouche...:non: j'aime autant garder mon détendeur en bouche

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    pourquoi tu devrais tout tenir avec une seule main ?

    la 2e elle te sert à quoi ?

     

    issue du même message :

     

    Tu dois tenir ta main gauche paume vers le haut, la bobine pincée avec le pouce et le majeur.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    :eek: Comment que tu m'épates, tu parles les dialectes indonésiens? Et le malais? Et le thai ? T'es trop trop fort.
    On peut plonger ailleurs que là-bas

     

    Ben ouai, chez toi, et tu dois pas en sortir très souvent pour être autant presuadé de ta supériorité.
    Où ai-je parlé de supériorité ? Mais contrairement à ce que tu dis, je pilote régulièrement le bateau du club et je pratiques donc la récupération des plongeurs.
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ben tu essaie... pis si t'arrive pas, tu improvises...

    du coup, tu tiens la bobine et le parachute dans une main et le détendeur dans l'autre...

    pour ma part j'utilise en général le gaz que j'expire pour gonfler le parachute.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ben tu essaie... pis si t'arrive pas, tu improvises...

    du coup, tu tiens la bobine et le parachute dans une main et le détendeur dans l'autre...

    pour ma part j'utilise en général le gaz que j'expire pour gonfler le parachute.

     

    Mouais.... plutôt qu'improviser je vais attendre de trouver quelqu'un qui maitrise le truc, ou bien changer ma deuxième main gauche.

     

    Oui, pour le gonflage sur expiration, je le fais aussi (au début)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si tu fais le gonflage à la bouche, tu tiens impérativement ton détendeur dans ta main droite qui ne sert alors qu'à ça.

    Si tu utilises le bec de canard ou un para ouvert, tu tiens ta deuxième sortie d'air avec la main droite, tu ouvres le para avec ta main droite aussi ou les deux, du moment que tu ne laches pas le spool, qui lui est toujours dans la main gauche, avec pas de doigt dans le trou. Sur le net on peut trouver des vidéos in situ, mais c'est en anglais... Rien ne vaut une bonne démo et un exercice en piscine :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si tu fais le gonflage à la bouche, tu tiens impérativement ton détendeur dans ta main droite qui ne sert alors qu'à ça.

    ben non, le détendeur reste dans la bouche et on gonfle avec ce qui sort par les moustaches quand on expire...

     

     

    Rien ne vaut une bonne démo et un exercice en piscine :)

    si; une bonne démo dans une vraie eau après une vraie plongée...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    'tain faut être chiva pour faire votre truc? Pi attention c'est la main droite pas la gauche on sait jamais des fois que la droite soit jalouse ....

     

    Perso c'est avec spool pour plongées sur des fonds d'environ 20m, dévidoir au-delà et gonflage en utilisant le gaz expiré ça suffit amplement.

     

    Nemesis

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'utilise un plomb avec 10m, et ça ma va pas si mal. Le problème viendrait si je voulais le lancer depuis plus profond que 10m, ce qui pourrait potentiellement arriver... un jour.

     

    Du coup je regarde un peu le spool, mais je vois pas trop comment faire pour l'étape ci-dessous (et j'ai pas encore croiser quelqu'un qui puisse me montrer) :

     

     

    "ouvrir" le bec du parachute, le tenir, appuyer sur le suppresseur et tout ça avec une seul main, ça doit pas être évident. :confused:. Si ?

     

    Quand à l'option gonflage à la bouche...:non: j'aime autant garder mon détendeur en bouche

     

    on prend rendez-vous à Chamagnieu et je te montre

    tu plonges dans quel club ?

     

    à 20m, tu peux gonfler le parachute avec les moustaches de ton détendeur en bouche, lors de l'expiration

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ben non, le détendeur reste dans la bouche et on gonfle avec ce qui sort par les moustaches quand on expire...

    Yes, et même que si on incline le tête sur le coté on occulte une moustache et tout ce qui sort de l'autre va directement dans le parachute ... il n'y a pas de petites économies :D

    EDIT : Et pour ceux qui n'y arrivent pas, Aqualung a créé le Kronos :lol:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je vais en acheter un et voir....Le gonflage complet sur expiration permet de garder les deux mains libres et sera peut être la solution pour moi.

    Pour le moment j'expire dedans juste pour le mettre en forme avant d'utiliser l'octo.

     

    Bardass : je suis sur Sainté (oui il faut que je mette mon profil à jour), mais je garde la proposition de coté, parce que l'essai par 3m d'eau en piscine.... bof bof

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    pas de problème

    si tu achètes un spool, prends le avec une longeur de 25m minimum, il faudra ensuite enlever qlq mètres pour fixer le mousqueton plus facilement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 12
        Je ma baladais sur facebook et je suis tombé sur ce tuto qui me plait bien      
      • 83
        Bonjour,   Je vais utiliser le système ci-dessous pour attacher lampes, manomètre..   Sur les vidéos que j'ai vues, les hommes grenouilles utilisent du fil illustré donc prévu pour aller dans l'eau de mer.   La particularité du système est qu'après avoir fait le noeud, avec un briquet, ils brulent le bout pour bien solidifier le tout.   Je souhaiterais savoir quel type de fil ces personnes utilisent : composition, diamètre, et où en acheter ?   B
      • 7
        Bonjour,  je compte me remettre à la plongée la saison prochaine. J’avais gardé tout mon matos sauf la Suntoo D4i... paix à son âme.  j’ai cependant toujours l’émetteur sans fil compatible avec.  je me suis dit que tant qu’a racheter un ordi, autant upgrader sur la suunto D5.  mais sur le site suunto ils indiquent que le D5 n’est compatible qu’avec le tank air pod nouvelle génération.   ma question est la suivante, le système de connexion étant Bluetooth pour les deux, est-ce que
      • 33
        Bonjour à tous,   Quel sont les ratios que vous considérez pour connaître à peu près la profondeur maximale à laquelle vous pouvez lâcher votre parachute, en fonction de la longueur de fil sur votre spool ? La page que tout le monde connaît de @Narcosis préconise 45m pour pouvoir lâcher « depuis les 30m [...] en cas de courant », donc un rapport de 1.5 à peu près. C'est ce que je considérais au doigt mouillé jusqu'à lire sur scubaboard quelqu'un qui préconisait carrément un rapport 3 (donc 45
      • 143
        Une question que je me pose depuis un certain temps: est-ce qu'on est rendu, technologiquement, au moment où l'on pourrait virer les SPG analogiques et faire des plongées engagées (meaning avec d'la vraie déco ou en environnement confiné comme en grottes ou épaves) avec uniquement des émetteurs sans fil pour la gestion des bottom gaz??? Avoir sur un seul ordi les pressions de mes deux cylindres en SM, par exemple, c'est tellement plus convivial que de se référer à mes p'tits manos analogiques
    ×
    ×
    • Créer...