Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

accidents de plongée: la série noire


ciciglia2b
 Share

    Recommended Posts

    Je me demande s'il n'y a pas une dérive basée sur une confusion.

    Les études faites, ou en cours, disponibles et diffusées ne concernent QUE les ADD ou le risque d'apparition d'un ADD.

     

    Sur le fil, on parle plus généralement "d'accident de plongée" ou "en plongée" et je n'ai encore vu aucune étude sur le risque de "panne d'air" " ou "de surpression" ou de "malaise cardiaque".

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 631
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Et au premier mec qui se plantera à 20 m, on limitera les plongées pour tous à 20 m ??? Avec des flics et des radars pour contrôler tout ça ???

    Tant pis, les épaves à 50 on se les cognera de nuit à la chandelle !

    Les limites du code du sport devraient être celles définies par le décret hyperbare. Une étude de la fédé montre l'augmentation incoinsidérée du risque dans la zone 40/60 à l'air.

    Pour les épaves au-dela de 50 tu prendras du normoxique, c'est tout.

    Link to comment
    Share on other sites

    salut Berny

     

    tu sors le décret hyperbare à ta sauce !

    il concerne les pros, pas le loisir, pas les individuels !

    commence à le respecter, le decret hyperbare, avec ses durées de plongée, ses repos hebdo, sa déco sur les tables MT, puisque tu es un pro, parait il ( pareil que Trimixeur, tu avances masqué, enfin, casqué, donc anonyme).

    Va donc te frapper les visites médicales des pros, puisque tu te revendiques pro avec la meme regularité que les plongeurs pros et paie.

    Ensuite, actuellement, c'est encore (et pas pour longtemps) à 60 m à l'air

    Les ministères concernés n'ont pas encore signé le passage à 50.

     

    et tu me fais bien rigoler en parlant du normo ! (tu notes la pléthore de points d'exclamation ?)

    d'abord, il faut former et ça coute un bras (tout le monde ne le pourra pas)

    ensuite, il faut gonfler et là encore, ça coute un bras

    ensuite, il faut trouver un DP (et pas un moniteur qui était plongeur normo avant de passer son MF et qui a eu le titre de moniteur par équivalence, comme ça se passe pour le nitrox ; il faut des gens compétents)

     

    enfin, tu auras une explosion des accidents dus au trimix alors que les caissons ont du mal à les soigner.

     

    c'est vraiment ça que tu préconises ???

    Link to comment
    Share on other sites

    Interdire, réglementer, limiter, on le vit toute la journée dans tous les domaines...

    Vous en avez pas marre de faire où on vous dit de faire ?

    Trop dur de se servir du truc mou que chacun à entre les oreilles ?

     

    +1 avec Christophe... La bulle d'hélium ne pardonne pas vraiment !

    La banalisation du tx va certainement être une bénédiction pour les marchands de fauteuils à roulettes !

    Le même neuneu qui se jettait à 60 avec son 15 l d'air en descendant de son Scenic immatriculé 75 (provoc gratuite !), se jettera avec son trimix avec encore plus d'inconscience puisqu'on lui aura bourré le mou en lui disant que c'est pour sa sécurité !

    La remontée ballon sur un bête fil de parachute emmelé, ça va faire de la mousse dans les compartiments rapides !

    Nouvelle spécialité marseillaise de demain : Chantilly de moelle d'andouille ! Bonjour la cuisine moléculaire !

    Link to comment
    Share on other sites

    Arrêtons les mecs (et les filles)...

    On a choisi de faire de la plongée. On n'est pas dans notre milieu, on dépend de notre matériel et de notre bon comportement. C'est clair, on risque plus que sous la couette ou sur le terrain de boules. Si on le fait, on n'a pas les manches déchirées, personne nous oblige... Si on veut pas y aller on n'y va pas !!!

    Et c'est pareil pour tous les sports dits "à risque", avion, planeur, parapente, parachutisme, alpinisme, ... On choisit ou pas de prendre ce risque !

    J'espère vivre vieux, mais j'aime aussi voir des épaves à 50 m... autant que j'ai adoré planer en montagne à 50 m au dessus du caillou ou sortir à 250 km/h de sous la base d'un cumulus et passer en apesanteur sur la trajectoire parabolique de la ressource (les connaisseurs comprendront) ou passer un 8 paresseux en bijave (encore pour les connaisseurs !)... C'est dangereux et je l'assume... jusqu'au point où moi, ma femme, ma famille on juge pouvoir l'accepter ! J'ai eu des potes morts en planeur, pas encore en plongée et je touche du bois, mais ça arrivera... Par contre, j'ai aussi eu des collègues passés sous un train au boulot ! Ca c'est la loose !

    Arrêtons d'instaurer des règles et des dogmes, ou de chercher à se donner bonne conscience. Si plonger à 30 m est 300 fois plus dangereux qu'à 10 mais 300 fois plus jouissif que de rester à la maison, et ben merde ! moi je plonge !

    Je suis triste pour les gars qui ont perdu leur vie, pour leur famille, mais ils sont morts en exerçant leur passion, c'est mieux que de pêter un anévrisme ou de se faire bouffer par un cancer !

    Et merde, tant qu'à y passer, autant que ce soit en faisant ce qu'on aime...

     

    Désolé si je choque certains, mais là c'était trop !

     

    :+1: j'aime bien quand tu passes en mode groumpf :froglol:

     

    Interdire, réglementer, limiter, on le vit toute la journée dans tous les domaines...

    Vous en avez pas marre de faire où on vous dit de faire ?

    Trop dur de se servir du truc mou que chacun à entre les oreilles ?

     

    :+1: rien à ajouter ....

     

     

     

    Nouvelle spécialité marseillaise de demain : Chantilly de moelle d'andouille ! Bonjour la cuisine moléculaire !

     

    Excellent!! , macabre mais excellent :froglol:

    Link to comment
    Share on other sites

    @ Christophe :

    Drossé sur les rochers ça reste quand même un accident de plongée : les dangers du milieu, tout ça...

     

    Sinon effectivement, la crise cardiaque n'est pas accident de plongée mais accident en plongée, cela dit l'effort physique est un facteur déterminant (mais foot ou plongée c'était pareil, là dessus on est d'accord :) )

     

    Apparemment pas pour les assurances... accident arrivé il y a quelques temps en ma présence (pas dans le binome), l'assurance a refusé de couvrir en décrétant que ce n'était pas un accident de plongée...

     

    de mon côté, je connais les risques, mais la plongée c'est ma passion et je vais pas arrêter pour autant même si certains dans ma famille le verrait d'un très bon oeil.

    Comme on l'a dit plus haut, il y a des risques ont les prends en considération et on se fait plaisir!

    Et également comme dit plus haut, je préfère mourrir au fond d'une attaque qu'au fond d'un lit avec un respirateur!

    Link to comment
    Share on other sites

    Et au premier mec qui se plantera à 20 m, on limitera les plongées pour tous à 20 m ??? Avec des flics et des radars pour contrôler tout ça ???

    Tant pis, les épaves à 50 on se les cognera de nuit à la chandelle !

     

    La facilité c'est toujours de durcir la loi jean mi et tu le sais bien.

     

    Le problème c'est que comme d'hab ceux qui seront les plus pénalisés ( comprendre ceux qui profitent le plus de la mer ...), ce ne sont pas souvent les plus grosses têtes brulés ...

     

    Mais bon c'est pas nouveau hélas même si ça à tendance à pro fondement me gonfler ....

     

    Parce que c'est bien à notre liberté qu'il risque de toucher 8(

    Link to comment
    Share on other sites

    Arrêtons les mecs (et les filles)...

    On a choisi de faire de la plongée. On n'est pas dans notre milieu, on dépend de notre matériel et de notre bon comportement. C'est clair, on risque plus que sous la couette ou sur le terrain de boules. Si on le fait, on n'a pas les manches déchirées, personne nous oblige... Si on veut pas y aller on n'y va pas !!!

    Et c'est pareil pour tous les sports dits "à risque", avion, planeur, parapente, parachutisme, alpinisme, ... On choisit ou pas de prendre ce risque !

    J'espère vivre vieux, mais j'aime aussi voir des épaves à 50 m... autant que j'ai adoré planer en montagne à 50 m au dessus du caillou ou sortir à 250 km/h de sous la base d'un cumulus et passer en apesanteur sur la trajectoire parabolique de la ressource (les connaisseurs comprendront) ou passer un 8 paresseux en bijave (encore pour les connaisseurs !)... C'est dangereux et je l'assume... jusqu'au point où moi, ma femme, ma famille on juge pouvoir l'accepter ! J'ai eu des potes morts en planeur, pas encore en plongée et je touche du bois, mais ça arrivera... Par contre, j'ai aussi eu des collègues passés sous un train au boulot ! Ca c'est la loose !

    Arrêtons d'instaurer des règles et des dogmes, ou de chercher à se donner bonne conscience. Si plonger à 30 m est 300 fois plus dangereux qu'à 10 mais 300 fois plus jouissif que de rester à la maison, et ben merde ! moi je plonge !

    Je suis triste pour les gars qui ont perdu leur vie, pour leur famille, mais ils sont morts en exerçant leur passion, c'est mieux que de pêter un anévrisme ou de se faire bouffer par un cancer !

    Et merde, tant qu'à y passer, autant que ce soit en faisant ce qu'on aime...

     

    Désolé si je choque certains, mais là c'était trop !

     

    Comment dire? ......pas mieux !!!:+1:

    Link to comment
    Share on other sites

    Le risque le plus inconsidéré qui pourrait menacer ma vie, c'est d'avoir l'impression à la fin de cette dernière de l'avoir gâché. Je dis pas que ça doit être agréable de finir noyé, bon en tant que marin et plongeur, la logique voudrait que...

     

    M'enfin, à mon tour d'avoir les ourses (!), ras le cul de cette société de crétins assistés, attention je fais pas dans la politique, ou les gens portent plaintes parce qu'on a pas mis un panneau disant "si vous sautez du Cap Canaille, vous arriverez en bas en ptits morceaux", ou les gamins doivent jouer dans du molleton parce que les genoux écorchés ça a 0,0000001% de chance de vous filer la mixomatose doublé du philoxera et que ça c'est vraiment inconsidéré en comparaison du plaisir de jouer et d'apprendre bah que les orties ça pique.

    Il est important d'enseigner aux personnes les dangers et comment s'en prémunir, mais et après ? Merde, je suis bien placé pour évoquer la mer comme du dernier pseudo espace de liberté qu'il reste.

     

    Il y a deux mois, deux officiers français sont morts en testant.... des embarcations de sauvetage. L'un venait de sortir de mon école. Bravo la mort de merde bordel. Surtout lorsque l'on connait les statistiques, ces trucs tuent plus qu'ils ne sauvent car on les teste sans arrêt mais... c'est le réglement monsieur, allez, circulez, cherchez pas, on pense pour vous.

     

    Les gens qui ont un cerveau et qu'on a formé connaissent les risques et composent avec. Ceux qui n'ont pas un neurone sont de toutes façons amenés à se blesser, alors pourquoi chercher à les protéger d'eux même ? Darwin se chargera d'eux, il n'y a guère plus que par là que l'évolution peut encore espérer améliorer l'espèce humaine...

     

    Mes pensées pour les personnes disparues dans cette série noire.

    Link to comment
    Share on other sites

    Le risque le plus inconsidéré qui pourrait menacer ma vie, c'est d'avoir l'impression à la fin de cette dernière de l'avoir gâché. Je dis pas que ça doit être agréable de finir noyé, bon en tant que marin et plongeur, la logique voudrait que...

     

    M'enfin, à mon tour d'avoir les ourses (!), ras le cul de cette société de crétins assistés, attention je fais pas dans la politique, ou les gens portent plaintes parce qu'on a pas mis un panneau disant "si vous sautez du Cap Canaille, vous arriverez en bas en ptits morceaux", ou les gamins doivent jouer dans du molleton parce que les genoux écorchés ça a 0,0000001% de chance de vous filer la mixomatose doublé du philoxera et que ça c'est vraiment inconsidéré en comparaison du plaisir de jouer et d'apprendre bah que les orties ça pique.

    Il est important d'enseigner aux personnes les dangers et comment s'en prémunir, mais et après ? Merde, je suis bien placé pour évoquer la mer comme du dernier pseudo espace de liberté qu'il reste.

     

    Il y a deux mois, deux officiers français sont morts en testant.... des embarcations de sauvetage. L'un venait de sortir de mon école. Bravo la mort de merde bordel. Surtout lorsque l'on connait les statistiques, ces trucs tuent plus qu'ils ne sauvent car on les teste sans arrêt mais... c'est le réglement monsieur, allez, circulez, cherchez pas, on pense pour vous.

     

    Les gens qui ont un cerveau et qu'on a formé connaissent les risques et composent avec. Ceux qui n'ont pas un neurone sont de toutes façons amenés à se blesser, alors pourquoi chercher à les protéger d'eux même ? Darwin se chargera d'eux, il n'y a guère plus que par là que l'évolution peut encore espérer améliorer l'espèce humaine...

     

    Mes pensées pour les personnes disparues dans cette série noire.

    :+1: ainsi que :+1: pour lezours . Tout à fait d'accord avec vous deux.

    Condoléances aux familles ,amis et relations de ces 5 personnes disparues récemment.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je suis heureux d'avoir commencé la plongée avant que les "Bien pensants" ne s'y investissent, et viennent me gaver avec leur morale à deux balles. Morale dont ils changeront au moindre rebondissement médiatique.

    Heureux d'avoir connu la FFESSM quand elle était le pré carré d'amoureux de tous les milieux aquatiques.

    Heureux d'avoir fait de belles conneries que je n'osent même pas raconter.

    Heureux que ces conneries que je ne refais pas me permettent d'en faire de nouvelles.

    Heureux comme Confucius qui disait: "Mieux vaut plonger seul que mal accompagné."

    Quel pied de faire une épave à 40 m et de remonter sur le bateau laissé seul au mouillage !!

     

    Désolé de ne pas avoir eu assez de hargne pour empêcher les "Bien pensants" de pourrir cette activité qui n'est pas une activité de loisirs, mais un moyen de découvrir un milieu encore très méconnu.

    Désolé de laisser à mon fils et à tous les autres cet espace de liberté réduit à une peau de chagrin.

     

    Je suis heureux que ceux qui nous ont quitté l'aient fait en pratiquant leur activité préférée. J'aurais été triste qu'ils se soient vidés à cause de la mode "Ecoli".

     

    Je suis triste pour leurs familles et leurs amis.

     

    J'aimerais savoir ce qui leur est arrivé, pour que le négatif puisse devenir un peu positif, sans devenir une "morale" !

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...