Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Harnais SM et lest


    Messages recommandés

    • Réponses 94
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Interessante ton histoire, merci de la partager!

     

    Si tu l'as poste, je pense que c'est aussi afin d'etre commentee... ;)

     

     

    Perso je ne te rejoins que sur la premiere partie de ta conclusion:

     

    Pour moi ça a merdé à tous les niveaux (communication, action) avant, pendant et après la plongée.

     

     

     

    Mais pas du tout sur la seconde:

     

    Ca me fait réfléchir concernant cette histoire de plombs largable ou pas, même si je reste adepte du "on largue pas ses plombs". Je garde donc ma ceinture marseillaise, facile à larguer "au cas où ça merde". Ca évite d'avoir une stab chargée comme une mule ou d'avoir un harnais difficilement largable. N'empêche, tout cela me conforte dans l'idée de "il vaut mieux plonger seul que mal accompagné".

     

     

     

     

    Mon point de vu sur ton histoire:

     

    -- Plongeur non autonome: il ne peut pas fermer lui meme son robico!! Je comprend bien, en etanche et eaux froides... mais avec une bonne configue et entrainement plus pratique cela est possible!!

     

    -- Binome ignorant de la configuration de l'autre: essaye d'agir, mais le fait donc mal! (cohesion entre plongeurs?)

     

    -- un robico ferme, ça peut se reouvrir... procedure?

     

    -- plongeurs bien trop lestes! Le lestage ne devrait que compenser le poids du volume de gas embarque, nan? Test de flota a 5m blocs presque vides => moyen de control de flota vide! A faire avec etanche bien gonflee si besoin (eau froide!)

    La, tu nous racontes que le plongeur, meme apres avoir largue ses plombs, peine a remonter en palmant!!

     

    -- Techniques et procedures d'assistance... normalement, on ne doit que remonter... et donc aucun besoin de gonfler le moyen de flotaison, mais plutot l'inverse... revoire les bases de la gestion de flotabilite!!

     

    -- une configue redondante sans la pratique et les procedures qui l'acompagnent n'est pas une vrai redondance...

     

     

     

    Bref, perso, je vois surtout un gros manque de procedures, mauvais lestage... manque de tecnhique => entrainement et pratique!!

     

    Je suis de ceux, personnellement, qui n'aiment pas palier une mauvaise practice avec un element materiel, sinon par de l'entrainement!!

     

     

     

     

     

    Pour en revenir au sujet initial: lestage et SM en relation avec l'incident que tu commentes:

     

    -- Le SM est une configuration ou le lestage fin est un gros plus, et peut etre tres precis (pas de lest inherant a la configue: cerclages, plaques...)

     

    -- en cas de fuite: les robicos sont sous les bras: besoin de personne pour savoir d'ou ça fuit; besoin de personne pour fermer: c'est en face des yeux pour manipuler!!

     

    -- compenser la flota negative due au poid du gas embarquer necessite un tres faible volume pour la flotaison... apres quelques minutes de plongee (ou grosse fuite de gas!)... on a a peine besoin de palmer pour remonter ou compenser le poid negatif!

     

    -- L'entrainement et la pratique permettent au contraire d'eliminer tout l'inutile, afin d'arriver a une configue simple, minimaliste, legere... donnant plus de control precis du corps dans l'espace, des procedures de secu efficaces et un tres grand confort !

     

     

     

    Bref, je reste sur mon idee ou le lest largable est inutile... meme pour un "perçage" de tanche, parfaitement compensable avec le surplus du volume de l'element de flotaison!

     

     

    Ce n'est que mon point de vue... toi, tu preferes, au vu de cette histoire, prendre ta ceinture largable, perso, je prefere travailler la bonne practice, qui permet de prevenir l'incident, et si incident il y a, de le solutioner de maniere autonome et efficace, d'avoir une configuration efficace, et de compter en plus avec un binome capable!!

     

     

    Pour moi le materiel ne doit que repondre a des besoin precis, et non palier des manques techniques du plongeur!

     

     

     

     

     

     

    Un exemple illustratif a mes yeux flagrant: il y a peu quelqu'un postait un sujet sur une chtite boite electronique gestionant la flota du plongeur. Hors pour l'handiplongee peut-etre, je ne vois en cette "inovation", qu'un element materiel a defaillance probable potentiellement dangereux, et n'ayant comme raison d'etre que de palier une absence de maitrise technique pourtant elementaire en plongee?? Perso, je prefere les plongeurs ayant compris comment marche le concept de flotabilite...

     

    Je vois un peu le lest largable de meme maniere (a moindre mesure, cqfd...): un element ne repondant pas a un reel besoin, et en cas de defaillance (largage indesire intempestif... y'a plus d'une histoire du genre sur ce meme forum, de fait) potentielement dangereux!

     

     

     

    Ce n'est que mon point de vue... d'autres auront diverses reponses je pense?! ;)

     

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ben non, ce n'est pas de la théorie, les plombs largable ça sert à ôter ses plombs de sa stab avant de la faire passer sur le bateau. Ça sert à désolidariser facilement le lestage du bloc équipé, pour l'alléger.

     

    Mais dans le cas du harnais side-mount, le lestage étant porté par le plongeur, aucun intérêt effectivement.

     

    Ben même en sm rien ne t'empèche de retirer le harnais et de le passer au personne sur le bateau :grimace:

     

    Et pour ce qui est du bateau je me moque de savoir qu'elle est le poids de celui qui porte mon bloc :froglol: puisque par principe je suis dans l'eau et par sur le bateau :D

     

     

     

    Le plongeur A, mal équilibré, commence à redescendre et n'a d'air ni pour respirer ni pour gonfler son étanche ou sa stab. Il est à environ 20 m et tout ce qu'il trouve à faire est de larguer ses plombs et de remonter à la palme. Heureusement il réussi a atteindre la surface. Est ce qu'il y serait arrivé sans avoir pu largeur ses plombs? Ca se discute. Arrivé en surface, il rouvre le bloc que le plongeur B a fermé, charge sa stab avec des cailloux et redescend faire ses paliers.

     

    Les 2 plongeurs vont bien. Mais c'est tendu. Personne n'arrive à savoir vraiment tout ce qu'il s'est passé.

     

    Pour moi ça a merdé à tous les niveaux (communication, action) avant, pendant et après la plongée. Ca me fait réfléchir concernant cette histoire de plombs largable ou pas, même si je reste adepte du "on largue pas ses plombs". Je garde donc ma ceinture marseillaise, facile à larguer "au cas où ça merde". Ca évite d'avoir une stab chargée comme une mule ou d'avoir un harnais difficilement largable. N'empêche, tout cela me conforte dans l'idée de "il vaut mieux plonger seul que mal accompagné".

     

    Je connais un vieux plongeur de mon club qui te dirait qu'il suffit de prendre une petite inspiration dans son gilet puis en palmant expirer profondément dans son gilet à nouveau puis de reprendre une ou plusieur inspiration au fur et a mesure que l'on remonte :eek:

     

    Mais par contre la ou je ne suis pas d'accord c'est de redescendre pour faire ses paliers et de surcroit seul.

    Après une remontée comme cela!

    Dans son cas et comme DAN le préconise c'est O2 sous surveillance et si le moindre symptôme direct au caisson.

    Parce que faire un add seul sous l'eau :trouille:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En SM, ce genre de truc ne serai pas arrivé.

    Le robicco est sous le bras, facilement accessible pour le plongeur qui porte le harnais.

    A mon avis, avec une bonne communication entre les 2 plongeurs, ça ne serait pas arrivé non plus. Mais dans le cas que j'expose, le SM aurait effectivement permis de remédier à la bourde du plongeur B.

     

    Interessante ton histoire, merci de la partager!

     

    Si tu l'as poste, je pense que c'est aussi afin d'etre commentee... ;)

    Tout à fait, c'est fait pour ça :). Mais ça pourrait gêner Géronimo qu'on lui "pourrisse" son sujet? Il faudra splitter au besoin.

     

    Par contre, je pourrais difficilement donner plus de détails vu le flou qui règne sur ce qui s'est réellement passé. Je n'ai exposé que ce qui était sûr ou du moins ce qui se recoupe sur les 2 versions.

     

    Le plongeur A n'est effectivement pas encore bien familiarisé avec un bi séparé. Il s'est mis à la plongée spéléo il y a quelques mois. Il plonge aussi avec des plongeurs qui ne sont pas familiarisés avec les techniques spéléo --> manque de communication sur le matos et les procédures, gros point noir de l'histoire.

     

    Plongeur non autonome: il ne peut pas fermer lui meme son robico!! Je comprend bien, en etanche et eaux froides... mais avec bonne configue et entrainement plus pratique cela est possible!!

    Sa vision de la chose et qui aurait était la mienne à sa place, c'est : j'ai 2 blocs indépendants, je givre, je passe éventuellement sur l'autre détendeur par confort, plongée terminée, je remonte et si je me suis pas gourré sur ma planif, j'ai suffisamment d'air pour d'éventuels paliers même avec la moitié de mon gaz en moins.

     

    La tu nous raconte que le plongeur, meme apres avoir largue ses plombs, peine a remonter en palmant!!

    Non, non. Quand je dis qu'il est mal équilibré je ne parle pas du lestage. De mémoire, il ne m'a jamais semblé surlesté.

    Mais comme ils sont remontés, redescendus, puis remontés, il ne devait plus être tiptop niveau volume d'air dans la stab et l'étanche à la profondeur où ils se sont séparés, d'où le fait qu'il soit redescendu (à mon avis). Il ne pensait qu'à une chose, c'était remonter et dans la panique il a viré ses plombs pour remonter plus rapidement.

     

    Ce n'est que mon point de vue... toi, tu preferes au vu de cette histoire, prendre ta ceinture largable, perso, je prefere travailler la bonne practice, qui permet de prevenir l'incident, et si incident il y a, de le solutioner de maniere autonome et efficace, et de compter en plus avec un binome capable!!

    Ben, j'ai essayé les poches à plomb des stab, j'aime pas. Les systèmes sont toujours plus ou moins foireux je trouve. Puis ça fait une stab qui pèse un âne mort.

     

    Je garde la ceinture aussi parce que je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer le harnais.

     

    Ca fait partie des choses qu'il faut que je teste, comme le sidemount :)

     

    Un exemple a mes yeux flagrant: il y a peu quelqu'un postait un sujet sur une chtite boite electronique gestionant la flota du plongeur. Hors pour l'handiplongee peut-etre, je ne vois en cette "inovation", qu'un element materiel a defaillance probable potentiellement dangereux, et n'ayant comme raison d'etre que de palier une absence de maitrise technique pourtant elementaire en plongee?? Perso, je prefere les plongeurs ayant compris comment marche le concept de flotabilite...
    Oui, j'ai vu le sujet cet après midi. Je suis du même avis.

     

    Je connais un vieux plongeur de mon club qui te dirait qu'il suffit de prendre une petite inspiration dans son gilet puis en palmant expirer profondément dans son gilet à nouveau puis de reprendre une ou plusieur inspiration au fur et a mesure que l'on remonte

    Encore faut il qu'il reste de l'air dans tes poumons et dans la stab.

     

    Mais par contre la ou je ne suis pas d'accord c'est de redescendre pour faire ses paliers et de surcroit seul.

    Après une remontée comme cela!

    Pas forcément. Tu as 3 minutes pour redescendre. Puis parfois il vaut mieux être seul. Pour les paliers, d'après ce que j'ai compris, quand le givrage s'est produit, ils commençaient tout juste à avoir du palier ou étaient à la limite du no deco (chose incertaine). Je pense surtout que leurs ordi n'ont pas aimé les remontées et descentes rapides et ont affiché des paliers de sécu plus qu'autre chose.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sa vision de la chose et qui aurait était la mienne à sa place, c'est : j'ai 2 blocs indépendants, je givre, je passe éventuellement sur l'autre détendeur par confort, plongée terminée, je remonte et si je me suis pas gourré sur ma planif, j'ai suffisamment d'air pour d'éventuels paliers même avec la moitié de mon gaz en moins.

     

     

    C'est une des raisons qui me fait rejeter la configue du bi separe dans le dos... fuite d'un premier etage et/ou atenances= perte du gas d'un bloc!!

     

     

    C'est la, ou en montage dorsal, le manifold a un gros avantage; et en Sidemount, la procedure de respiration alternee avec manip' de valve, permet aussi d'utiliser le gas du bloc afecte par le probleme!!

     

    Une configue ou l'on admet qu'au moindre probleme materiel d'un des elements de respiration signifie perte de la moitie du gas embarque... :confus::confused:

     

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis d'accord. Moi c'est le manifold qui ne me plait pas. Pour moi ça fait un point faible, des joints en plus... Oui, je sais, c'est jamais arrivé, quelles sont mes sources, blablabla... j'ai pas de sources, c'est juste mon sentiment, j'arrive pas à m'enlever cette idée de la tête. Même si l'idée de récupérer une partie du gaz est séduisante, le manifold pour moi c'est niet ;)

     

    Et ça fait une manip à faire en cas de problème. Que se passe t'il si on est pas capable de manœuvrer le manifold pendant une minute ou deux? Par exemple à moitié bloqué dans une étroiture à ce moment là ou si on s'est pété un bras en post siphon? Oui, on a 2 bras, mais on aura peut être autre chose à gérer avec le bras valide.

     

    Pour moi le bi séparé a ses avantages et ses inconvénients que j'assume et je planifie en conséquence.

     

    Et encore une fois je suis d'accord, le SM est définitivement la solution la plus sécurisante :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je suis d'accord. Moi c'est le manifold qui ne me plait pas. Pour moi ça fait un point faible, des joints en plus... Oui, je sais, c'est jamais arrivé, quelles sont mes sources, blablabla... j'ai pas de sources, c'est juste mon sentiment, j'arrive pas à m'enlever cette idée de la tête. Même si l'idée de récupérer une partie du gaz est séduisante, le manifold pour moi c'est niet ;)

     

    Et ça fait une manip à faire en cas de problème. Que se passe t'il si on est pas capable de manœuvrer le manifold pendant une minute ou deux? Par exemple à moitié bloqué dans une étroiture à ce moment là ou si on s'est pété un bras en post siphon? Oui, on a 2 bras, mais on aura peut être autre chose à gérer avec le bras valide.

     

    Pour moi le bi séparé a ses avantages et ses inconvénients que j'assume et je planifie en conséquence.

     

    Et encore une fois je suis d'accord, le SM est définitivement la solution la plus sécurisante :)

     

     

    Certe, on est un chouille hors sujet... mais comme il y a dejas pas mal de bonnes reponses a la question initiale, l'elipse est interessante! ;)

     

     

    Seul avantage du bi separe = post siphon?... autant y aller en SM, ça donne plus de procedures de rechap' et donc plus de secu... et puis c'est moins de matos a transporter...

     

     

     

     

     

    Tu rejetes le manifold, soit, c'est un choix... mais ce qui me derange, c'est que, (venant de toi en plus), ton rejet est finalement lie a un "sentiment", subjectif et non pratique ou reflexif avec des donnees palpables!!

     

     

     

    Vis a vis de tes quelques exemples:

     

    -- Pas capable de manipuler la valve: entrainement... tout le monde y arrive!!

     

    -- Pas accessible en etroitures... la valve se trouve sur l'occiput: je vois pas comment on passe une etroiture et se retrouve en une position ou il est impossible de toucher le haut de la tete!?

     

    -- Bras casse en post siphon... la, parcontre, je suis ok... mais surtout car je ne m'emm**rais pas a trimbaler un bi manifolde + cercle pour crapahuter en zone exondee d'une cavite!! (et en un cas aussi extreme, tu peux fermer le manifold avant de partir dans le zone innondee!) :hehe:

     

    Mais parcontre le SM prend encore l'avantage en ce cas la aussi... :hehe:

     

    -- Securite... tu sais deja que les rapports d'accidents ayant pour cause rupture manifold donnent une siniestralite = 0 ...

     

    Parcontre les chiffres de siniestralite due a perte de gas irremediable sont malheureusement loins d'etre nulles... et la toute fuite de premier etage, joints, flexibles, givrage, flux continue... = perte de 50% du gas en bi separe!!

     

    -- et ces quelques arguments ne sont que pour de la souterraine etroite ou multi-siphon... en eaux ouvertes (mer, lac...), ras donc!? :hehe:

     

     

    Bref, un sentiment Vs donnees palpables... !!

     

     

     

    Ton rejet radical ("c'est niet!") me surprend un peu... ;)

     

     

     

     

    Pour moi, c'est chose claire:

    Sidemount > Bi-manifold > Bi-separe

     

     

     

     

    Mais chacun fait ses choix... et a chacun d'adapter ses marges de secu en fonction!

     

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Certe, on est un chouille hors sujet... mais comme il y a dejas pas mal de bonnes reponses a la question initiale, l'elipse est interessante!

     

    Je confirme, c'est très intéressant!!

     

    A la base, c'est une question qui m'est venue en comparant les système de lest des stab versus harnais/plaque versus sm.

    Bien que débutant, je me demandais si je ne passais pas à côté de quelque chose...

     

     

    Pour la petit histoire de ceinture largable: quand j'ai passé mon AOWD, il y a un des plongeurs de la palanquée (hors passage de niveau) qui a justement largué sa ceinture par inadvertance (photographe, avec une blessure au poignet fraîchement remise...) heureusement pour lui, il finissait le palier de secu à 5 m, et son binôme a ralentie sa remonté sur les mètres restant (récupération par le bout de la palme). Il a pas su nous expliquer comment il a fait...

    Le moins drôle c'est quand le mousse du bateau à plongé direct à 12 mètres en apnée, sans palme, avec masque et tuba. Il a bien remonté les 10 kg de lest, et a fait une syncope à l'arrivé...

    C'était ma première expérience d'oxygénation et des secours en mer, et une de mes premières motivations à passer un EFR;

     

     

    C'est pourquoi, je rejoins Narcosis, lorsqu'il parle d'équilibrage et de maîtrise de la situation versus compensation matériel.

    Je trouve qu'il y a un truc avec la plongée qui est très similaire à l'informatique (mon métier), c'est que plus c'est compliqué et plus ça m... dans 100% des cas.

    La loi de Murphy versus "What If", mais je m'égare....

     

    @+

    Jerome

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour la petit histoire de ceinture largable: quand j'ai passé mon AOWD, il y a un des plongeurs de la palanquée qui a justement largué sa ceinture par inadvertance heureusement pour lui, il finissait le palier de secu à 5 m, et son binôme a ralentie sa remonté sur les mètres restant (récupération par le bout de la palme). Il a pas su nous expliquer comment il a fait...

    Le moins drôle c'est quand le mousse du bateau à plongé direct à 12 mètres en apnée, sans palme, avec masque et tuba. Il a bien remonté les 10 kg de lest, et a fait une syncope à l'arrivée...

    3 remarques :

    - palier de sécu de 5 min, dans une plongée sans décompression ?

    dans d'autres systèmes de formation, ça s'appelle un palier de "principe", et on peut généralement s'en passer. donc, perdre sa ceinture de lest dans ces conditions n'a pas d'importance.

    - on ne connait pas le format ni l'équipement de ce plongeur, mais 10 kg, ça paraît beaucoup.

    aucun des N1/N2 de la dernière sortie du club n'avait plus de 6-7 kg ...

    - aller chercher 10 kg de plomb en apnée sans palmes, c'est une grosse erreur

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un truc pratique en SM mono S80 avec stab dépouillée c'est de mettre deux kilos dans la poche de la stab du côté du bloc et là ça rééquilibre bien. Pour ma première 1kg ne suffisait pas et la seconde plongée avec 2kg c'est mieux). Bien sûr le top c'est d'avoir les deux S80 mais en moto c'est très dur (voir impossible, je cherche une solution).

    Bref le SM c'est génial! J'ai plongé en side hier matin puis avec ma wing l'après midi, conclusion: sauf si plus gros qu'un bi 12l acier je resterai en SM, c'est bien plus confortable même quand on débute (alors après..?).

     

    Je sais aucun rapport désolé mais bon on parle bien de lestage en SM ici... (pas taper SVP :-) )

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis convaincu par le sm, mono ou bi (merci pour l'astuce :-) au passage).

    Pour le moment, je tourne autour, j'observe, ... je sais que je vais y passer, dès que j'aurais trouver la formation qui va bien autour.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    De rien ;-), un conseil aussi si tu peux prends la Z trim ça a l'air tip top.

     

    Moi aussi je suis convaincu par le sidemount!

    En plus j'ai été drivé par monsieur Laurent (loule06) le futur instructeur de SM à Marseille lol. Sérieusement c'est génial de pouvoir être conseillé/formé par quelqu'un de plus expérimenté car il permet de gagner du temps précieux pour tout configurer (et il en faut du temps! Et il en faudra beaucoup avant d'approcher le style de Steve Bogaerts).

    Encore MERCI Laurent!

    Et puis en Aout pélerinage dans le Yucatan!...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'avais cette préoccupation après un sejour d'une semaine à la Réunion en début d'année, ou je me suis pris la tête pour 2j de plongée à démonter et remonter mon harnais de manière à affiner le lest ( non je ne plonge pas avec un gilet sur le harnais sm, j'ai une wing ) ; puis en Mer Rouge au Printemps ou je me tapais 3 remontées/jour sur le zod sans échelle ou bout. Résultat : des réglages qui finissaient toujours en vrac, pas de possibilité de modifier proprement une fois dans l'eau pour le premier plouf quelque part, et en zozo c'était jusqu'à 1h avec le harnais lesté sur le dos pour etre sur d'avoir correctement glissé la wing interieur harnais ( une plaie a tous niveaux, la wing interieur harnais, mais bon... )

     

    Bref, pas cool. Solution testée et approuvée : le mois dernier sur une 15aine d'explos eau chaude : le baudrier de chasse style Seac chez D4.

     

    J'ai repassé ma wing à l'extérieur du harnais donc plus facile à enfiler : 1mn ; et je ne meurt plus étouffé quand elle est gonflée dans la houle en surface par exemple ( une tete de plus que les autres en surface avec la 15l, qui ose encore dire que les wings sont pas pratiques en surface? ). Le baudrier dessus avec maxi 6kg portable en lest : 1mn, capelé au cul sur le d ring ; les pectorales du baudrier sous le harnais. Ca s'oublie tellement vite que je me suis fait avoir une ou deux fois de retour sur le bateau : le harnais voulait pas tomber... le baudrier etait encore capelé.

     

    Bref : C'est solidaire, facile à enfiler, propre, ça plaque la wing le long du corps, ca laisse passer le ds, ca mobilise le gonflage en priorité sur la partie basse de la wing, ça se file aux gars du bateau après le caisson photo et le ou les blocs si besoin. Bref, du bonheur pour moins de 30€.

     

    http://www.decathlon.fr/baudrier-chasse-id_8136230.html

     

    Photos toutes pourries du montage en place, sur demande ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    De rien ;-), un conseil aussi si tu peux prends la Z trim ça a l'air tip top.

    Oui, le pied intégral.

    Pas de plomb en eau douce.

    2,5 kg logé dans la wing en eau salée.

     

    (avec la forme de plomb que j'ai choisi, on peut loger sans souci jusqu'a 3,2 kilos dans les poches de la Z-Trim, cela rend la chose encore plus propre que d'en mettre sur les sangles)

     

    Ca ressemble à ca, aucun lest d'apparent :top:

    110623084927623070.jpg

     

    Lestage en combinaison 7mm "humide".

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut tout le monde !!!!

     

    Alors pour le sujet sur le lest .....

     

    Je suis un anti plomb largable :D

     

    Si tu te prends dans un fil ou un filet ou pour x raisons tu dois décapeler, avec le lest sur la stab et ben c'est chaud ( j'ai pas dit infaisable mais fortement incommodant ....:D).

     

    De plus j'ai vu des poches à lest se barrer alors ......:rolleyes:

     

    Je suis un grand adepte de la ceinture Marseillaise pour des configs en BM car pour le SM pas besoin de ceinture tu mets tout sur le harnais et pas besoins de décapeler car pour s'accrocher dans le dos à quelque chose en SM .....:rolleyes:

     

    Bref j'ai opter pour un harnais à plomb pour l'étanche et les plombs direct sur l'Ultimate quand je suis en humide !!!

     

    Djxnorb : Instructeur de rien je suis .... ;), heureux d'avoir pû t'aider sur ta première dans cette conf et tu as bien compris que ce sont les détails qui font la différence ....;)

     

    Practice and training sont les maitres mots ...;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 136
        Bonjour,   J'ai acheté une stab dorsale récemment parce que je n'ai pas eu le courage de partir sur une vraie wing à plaque. Je souhaiterais savoir comment répartir le lest sur une wing, comment le faire de manière sécuritaire , et comment éviter trop de frais?    Par exemple si j'ai besoin de 5kg de plomb avec une stab classique, est-ce qu'une une plaque de 3kg et deux poches de chaque cotés du harnais remplies avec 1,5kg de plomb pourrait permettre de retrouver la même dens
      • 38
        Bonsoir à tous,   Ayant repris la plongée en début de saison 2019 et suite aux conditions particulières liées au COVID 19, j' ai pris la décision de m'acheter mon matériel. Je viens de recevoir mon gilet stab (Mares quantum) équipé de poches à lest et trim à l' arrière. Ayant toujours loué mon matériel (stab sans poche à lest, ni trim ), je n' ai jamais plongé avec ce type de gilet stab et donc, porté une ceinture, avec pour ma part 8 kg de plombs. (combinaison humide 7mm).
      • 2
        Bonsoir à tous,   je possède, pour mon RX100, un caisson Sony MPK-URX100A; ce dernier est particulièrement volumineux. Afin d'éviter que ce dernier ne joue le rôle d'un parachute, l'avez-vous lesté & dans l'affirmative, quel poids avez-vous mis? D'avance merci   e
      • 19
        Bonjour,   Je compte compléter au courant de l'été prochain - si j'ai un peu de temps devant moi - ma formation TDI Trimix et Advanced Trimix; jusqu'ici, j'ai toujours fait mes plongées tek en sidemount et ça roule, d'autant plus que c'est une configuration avec laquelle je suis très à l'aise sous l'eau (en fait, qui ne le serait pas???). Par contre, on me conseille très très fortement de ne même pas envisager de me taper des plongées adv. trimix à 250-275 pieds en SM puisque la gestio
      • 2
        Bonjour,   Je viens d'acquérir un harnais OMS Confort 3 et novice en matière de stab tech, les réglages des sangles d'épaules sont vendu par le fabriquant pour êtres d'une utilisation enfantine. je n'ai pas trouvé d'info sur les sites spécialisés et ne comprends pas le fonctionnement. Quelqu'un aurait il quelques tuyaux à me fournir.   D'avance merci.
    ×
    ×
    • Créer...