Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Shest

Déco à l'oxygene

    Messages recommandés

    J'ai l'impression d'avoir manqué quelque chose dans le sens de ta phrase !

    moi, j'ai l'impression d'être aller trop vite et d'avoir écrit une connerie :hehe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce que DuboisP voulait dire, c'est qu'il y a une grande quantité d'azote qui est dissoute dans le sang, sans être à l'état de bulles... juste dissoute, quoi. Effectivement il peut y avoir plus ou moins de micro-bulles, mais ce n'est pas la majorité de la quantité de N2 qui transite dans le sang.

    (Les bulles étant juste une concentration d'azote plus importante localement; les molécules dissoutes se sont regroupées pour l'une ou l'autre raison, ont formé un embryon de bulle qui peut s'agrandir au fur et à mesure que d'autres molécules s'y adjoignent (et également que la pression ambiante diminue, mais c'est une autre histoire).)

     

     

    Pour le mécanisme global, tu peux voir les choses comme ceci: quand le sang chargé en N2 arrive aux poumons en venant des tissus, il se désature en azote puisque la ppN2 pulmonaire est inférieure à la TN2 du sang. La majorité de cet azote transite d'une phase dissoute dans le sang en phase gazeuse dans les poumons, sans passer par un état de bulle dans le sang, dans le cas d'une décompression "normale".

    Si tu respires un mélange suroxygéné, la ppN2 pulmonaire est encore plus basse, donc le sang se débarrasse encore plus vite de cet azote qu'il contient; le sang revient aux tissus avec une tension d'azote dissous d'autant plus faible... et le cycle recommence donc de manière plus rapide.

     

    Une belle analogie est celle d'un wagon de métro sur une boucle: à la station "poumon"; en cas de déco surox, il reste moins de passagers qui restent dans le wagon qu'en cas de déco à l'air; quand le wagon arrive à la station "tissus", il y a donc plus de place pour que des voyageurs embarquent... etc.

     

     

    Ouch...

     

     

     

    Je ne suis pas du tout certain de saisir là ! Le gaz est dissout sous forme de gaz ?

     

    Si je me base sur quelques docs :

     

     

     

    De plus, lorsque nous sommes dans une phase ou l'azote se dissout c'est que nous sommes dans la première phase de la plongée et non dans le cadre de la remontée ou d'une déco ? Hors ma question sur la déco porte sur cette phase. J'ai l'impression d'avoir manqué quelque chose dans le sens de ta phrase !

     

     

     

     

    Bon, je vais finir de lire ça et je repasserais plus tard ;-)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je fais des paliers plus courts avec un Nitrox et je vais arriver en surface avec le même état qu'à l'air.

     

    Les réponses de la physiologie humaine soumis à l'air sous 1 Bar de pression sont a peu près connues. Pour le reste ??

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Faut pas oublier qu'une grande partie de l'azote est dissoute dans le sang.

    Donc la déssaturation est plus rapide en augmentant cette fraction dissoute par un gradient de Tension plus fort (dans les liquides donc le sang, le terme Tession remplace celui de pression partiel).

    Je reprends et je détaille :

     

    Une grande partie de l'Azote (N2) est dissous dans le sang : l'N2 est un gaz peu diffusible donc que l'on stock est destock lentement, mais très soluble, donc on peut en accumuler de grandes quandtités.

     

    Dissous, comme les bulles de CO2 du Coca :

    Bouteille de Coca fermée, pas de bulles, mais le CO2 est bien là. Pas de bulles parce que la bouteille est sous pression, donc pas de grandient de pression, pas de bulles.

    Tu ouvres la bouteille, chute violente de la pression ambiente, dégazage anarchique sous forme de bulles. Toutes les bulles ne partent pas instantanéement, c'est le CO2 dissous qui progressivement vien nourrir et générer les bulles.

     

    Même chose dans le corps :

    Au fond, on est sous pression, on stock l'N2 sous forme dissoute car il n'y a pas de gradient de pression pour générer des bulles.

    Remontée lente, la pression ambiente diminue, devient inférieure à la tension d'N2 de l'organisme le gradient de pression augmente (le corps est en sur-saturation), des bulles se forment et sont nouries par l'N2 dissous. Dans une décompression normale, ces bulles ne sont pas trop nombreuses et sont retenues puis éliminées par les poumons en même temps que le N2 dissous. C'est là que le fait de respirer de l'O2 augmente l'élimination de l'N2 (bulle ou dissous) car le gradient Tension N2 / Pression Partielle N2 est max.

    Mais comme le gradient pression ambiente (dépend de la profondeur) / Tension (dépend de ta saturation) est le même quelque soit le gaz respiré, ya pas plus de bulles à l'O2 ou à l'air.

     

    Yen a même un peu moins à l'O2, mais ça c'est la fenêtre Oxygène et je me lance pas dans son fonctionnement. D'autre l'on fait très bien : http://www.plongeesout.com/ (article Fenêtre Oxygène)

     

    A+

    Tybo

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci à vous pour ces informations, je vais regarder tout cela.

     

    Bonne soirée

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...