Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Laurentbelge

Débutant en apnée : perspectives & appréhensions

    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

     

    D'abord je me présente, j'ai 21 ans et j'ai commencé la plongée bouteille en janvier, depuis je suis N1 à la LIFRAS (CMAS). Si je ne me suis inscrit à un club de plongée que maintenant, c'est parce que j'ai toujours dé-te-sté la natation, la piscine, l'apnée et ça ne me donnait pas envie... En fait, j'ai toujours eu des problèmes de respiration, à l'école c'était un calvaire de nager 20 minutes ou de faire de la course d'endurance, j'avais des points de côté après 2 minutes de course... Ne parlons même pas de l'apnée, je n'ai jamais dépassé les 30 secondes avant cette année.

     

    D'où mon étonnement lorsque, après avoir passé mon N1 j'ai commencé à participer aux classes d'apnée piscine de mon club et qu'après seulement 5 ou 6 séances d'1 heure j'arrive très vite à 50 mètres de dynamique et 1'50, puis 2'23 puis 2'45 en statique...

     

    A la dernière séance, notre moniteur d'apnée nous a appris une méthode de respiration qui consiste à pratiquer l'hyperventilation (que je ne connaissais pas) pendant disons 1 minute puis respirer fortement pendant 1 minute puis respirer normalement pendant 30 secondes avant de commencer la statique. Ca a changé du tout au tout, j'ai fait 4'01". Mais en sortant, mon moniteur me dit d'hyperventiler encore un peu parce que mes lèvres sont un peu bleues-noires... Je n'ai eu aucun spasme (confirmé par mes moniteurs) et suis sorti de l'eau dès que j'ai senti l'envie de respirer...

     

    Je ne voudrais pas mettre la parole de mes monos en doute quand ils me disent que c'est tout à fait normal et sans danger d'en arriver à avoir les lèvres bleues mais j'aurais aimé avoir l'avis de cette communauté sur le sujet :)

     

    Autre petite question, parce que l'apnée statique c'est bien mais ça ne sert à rien : une bonne capacité en statique présage-t-elle d'une bonne capacité en dynamique (snorkeling) ? Quelles-sont les équivalences +ou- ? Parce que je suis allé dernièrement passé mon S1 avec mon club mais ça n'a pas été facile, en mer houleuse pour la récupération au tuba etc. parfois après 20 secondes je sens déjà l'envie de remonter...

     

    Désolé pour ce sujet fourre-tout mais je sais que dans beaucoup de forums on aime bien que les nouveaux se présentent et puis ces derniers temps quand on pose une question courte on peut être mal compris et taxé de troll :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    De mon coté, j'ai plutôt entendu que la pratique de l'hyperventilation est interdite car très dangereuse.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le fait d’avoir des symptôme cutanée de manque d’oxygénée (lèvres bleu, visage blanc, lob des oreilles violet,… ) à la fin d’une apnée n’est pas problématique

     

    L’hyperventilation peut te permettre rapidement de faire de grosses performances en statique. Et tout aussi surement, elle te conduira rapidement aux syncopes qui elles sont a évité car, d’après certaines études, elles provoquent des lésions au cerveau. Les signes cutanée de manque d’oxygénée chez une personne entrainé apparaissent parfois rapidement et ils sont sans importances (c’est l’un des effets d’adaptation du corps a l’entrainement). Par contre chez un débutant ces signes sont plus significatif... de la proximité de la limite. Au regard de ton récit, je pense que tu ne devais pas être très loin de la samba voir de la syncope….

     

    Le bon sens à conduit de nombreux clubs et les associations à interdire la pratique de l’hyperventilation dans toutes les pratiques de l’apnée. L’hyperventilation repose sur une illusion. L’hyperventilation est parfois gérable en piscine (avec de bonnes conditions d’encadrement), mais elle ne l’est pas en milieux naturel. L’hyperventilation en apnée profonde (snorkeling, poids constant,…. ) est absolument proscrite.

     

    Progresser en statique par de l’hyperventilation ne te permettra pas de progresser en apnée dynamique ni en apnée profonde (snorkeling, poids constant,…. ).

     

    Tant que tu faits de l’hyperventilation, toutes recherche d’équivalences entre ton temps de statique et un temps de plonger est illusoire.

    Apprendre à faire des apnées en hyperventilation tu conduiras à faire mécaniquement la même chose en milieux naturel. Et la ce n’est pas un risque therorique de lésion que tu cours, mais un risque reel de mort par noyade.

     

    A+, Christophe

    A lire pour les infos CO2 O2,... : http://www.scf.asso.fr/docs/Risques_et_Dangers_de_l_Apnee.pdf

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :+1:

     

    Hyperventilation à proscrire ... tu peux faire 2 ou 3 grosses respirations avant de partir mais c'est tout. J'ai un bon copain qui s'est tué dans 10m d'eau en appliquant cette méthode : il a syncopé et s'est noyé.

     

    C'est clair que tu augmentes sérieusement tes performances mais tu multiplies de façon exponentielle le risque d'accident.

     

    En ce qui concerne tes performances en mer, c'est un peu normal si tu as été habitué à la piscine. Les conditions de plongée en milieu naturelle sont plus stressantes (même si tu ne le sens pas) et ton psychisme réagit suivant la visi, si tu vois le fond ou pas, s'il y a des vagues ... plein de choses interviennent. Chacun fait alors de façon différente pour se recentrer sur soi ...

     

    Personnellement, je me détend avant de plonger (même si il y a du monde autour, que le bateau bouge ou quoi que ce soit) en étalant longuement et bien dans les coins ma salive dans mon masque. Je me concentre là-dessus et je pense aux différentes étapes de mes descentes (même si c'est pour descendre à 6 ou 8m). Une fois dans l'eau et que ce soit pour descendre à la palme ou avec une gueuse, je m'imagine un immense écran de cinéma blanc dans le noir et je me focalise dessus pendant toute la phase de descente qui est pour moi la plus stressante (mais que je préfère). Je regarde bien-sûr mon environnement et mon but (le fond ou une certaine profondeur) mais très détaché, ce qui m'évite de "réfléchir" et de trop consommer ... tu consommes moins si tu ne te poses pas trop de questions.

     

    Là tu fais ce que tu as à faire, chasser, nager ou pas bouger pour regarder simplement et puis voila ... tu remontes tranquille. Suivant la profondeur, ne pas attendre d'avoir besoin de respirer pour entamer la remontée bien-sûr.

     

    Tes performances augmenteront avec la pratique, le travaille de la cage thoracique et sans hyperventiler. De grands apneistes ont aussi des poumons normaux ... à la base.

     

    Si vraiment tu veux des techniques de travaille sur la cage thoracique, la détente (genre yoga appliquée à l'apnée, je te conseille vivement un bouquin de Pelizarri : Apnée, de l'initiation à la performance aux éditions amphora. C'est une véritable bible, ça se lit simplement, et le champion donne ses techniques (inspirée en partie de celle de Jacques M) ... un bon bouquin si t'as choppé le virus quoi :D

     

    Bonnes plonges à toi ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    s'hyperventiler crée un confort artificiel ... pour autant, si tu as tenu plus de 4 min en hyperventilant, tu en es autant capable sans hyperventiler ... donc pédagogiquement, c'est la seule chose à retenir. Donc remet toi à respirer normalement et explore ton corps de sorte à y arriver simplement.

    de là à le proscrire, ce n'est pas très pédagogique non plus ...

     

    avec tes perfs hors hyperventil, tu as beaucoup de boulot avant de te ré interesser à cela .. sinon tu peux aussi inhaler de l'O2 pure ou même garder ton tuba ... ça marche aussi ...

     

    sinon, un détail ... en profondeur, ne t'interesse pas à ton envi de respirer ... car où elle est psycho et ça va ... ou elle est réelle et là, c'est trop tard, t'as pas le temps de remonter ... car en profondeur, l'envi de respirer est quai inexistante (hors psycho) ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci à vous tous pour ces réponses précises et directes. Je comprends bien que mon but étant simplement de développer mon apnée pour le plaisir c'est à dire pour en profiter en snorkeling et, détail important, en faible profondeur (-10m), il ne sert à rien de m'entraîner en hyperventilant.

     

    sansbulles peux-tu juste me dire si j'ai bien compris tes deux paragraphes ? Tu me dis que si j'ai atteint 4 minutes en hyperventilant je devrais pouvoir à force d'entraînement y arriver sans hyperventiler, mais que cela prendra beaucoup de boulot avant d'y arriver ? Je pensais pourtant qu'hyperventiler permettait réellement d'améliorer sa 'capacité max'.

     

    Merci encore pour vos réponses

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    j'en profite pour revenir sur une parole dite juste au dessus :

     

    je site manufly : Hyperventilation à proscrire ... tu peux faire 2 ou 3 grosses respirations avant de partir mais c'est tout.

     

    pour info, çà c'est une belle hyperventil ... donc à proscrire aussi.

     

    pour ma part, je suis hypervigilent de ma respiration les 2 dernières minutes précédent ma perf. Je respire normalement (0.5 à 1 litre par respiration en chercher surtout à me calmer)

     

    Laurent pour te répondre, c'est très simple : hyperventiler, pas d'0² en plus, juste du CO² en moins. 2 facteurs te donne l'envi de sortir : l'envi de respirer, crée par un excedent de CO² et l'instinct avec les autres phénomènes (charge lactique, engourdissement, très très forte envi de respirer) crée par la diminution du niveau d'oxygène

     

    je reviens donc à l'hyperventil ... grâce à elle, tu reportes les sensations liées à l'envi de respirer, sans augmenter ta réserve d'oxygène.

     

    ainsi, si ton corps a supporté d'aller jusqu'à 4 min en hyperventil, c'est donc que tu es capable d'aller jusque là grâce à ta réserve d'O².

    Il ne te reste plus qu'à apprendre à te maitriser pour vivre avec les symptomes d'envi de respirer. Pour cela, une petite adaptation physio, mais surtout de l'expérience.

     

    et surtout n'oublie pas un truc très important : ceux qui font 6 minutes, 150m en dyn, 100m en sans palme, 50m de constant ... sont constitués comme toi. Ce ne sont pas des surhomme. Ils ont juste appris !!!

     

    bonne route !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...