Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

lifras vers ffessm


    Messages recommandés

    Bonjour

    Je suis niveau 3 belge lifras mais pas ppa = plongee à air profonde et oui la ligue belge ne sait pas quoi inventer j'ai plus de 500 plongees malheureusement pas plus de 45 mts donc pour avoir mon ppa je dois repasser des exercices et avoir le temps et l'occasion de me rendre dans le midi , et cela fait 16 ans que je plonge avant que la ligue belge ne vienne encore mettre un grain de sel dans le système mon carnet est homologué plongee au de là des 40 mts donc plongee profonde inclue et maintenant retour en arrière :( quand est il chez vous car j'ai bien envie de m'inscrire dans un club Français même en 2ème appartenance chez nous la ligue de plongee c'est comme le reste : cherche le compliqué alors que c'était tout simple avant et pas plus d'incidents ni d'accidents

    Merci

    Alain

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 semaines après...

    Bonjour Alain,

    Il semble que tu sois N3 LIFRAS (*** CMAS ?).

    Quelle formation cherches-tu à suivre à la FF ? J'ai peur de ne pas comprendre la question, d'où l'impossibilité de te répondre.

    Merci de préciser tes besoins.

    @+

    JBB

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour

    Oui je suis plongeur N3 = 3* cmas mais maintenant la lifras à de nouveau pondu un supplément à ce brevet N3 : le PPA , donc les plongeurs 3* qui n'ont pas éffectuer de plongées à + de 40 mts doivent resuivrent une formation , pour moi c'est encore une connerie lifras car un 3* cmas est capable de plonger partout dans le monde , autrement c'est ridicule , tu prend en exemple je vais plonger en France dans un centre Français , je plonge avec un 3* Français et si l'épave est à 50 mts je vais dire non je ne peux pas car je suis affilié lifras alors là on va rire

    Je crois que la lifras ferait bien de lire ce que représente la CMAS avant de faire n'importe quoi .

    Perso je n'ai pas envie de passer cette formation supplémentaire , je vais voir question assurance et le reste !!!!!

    La lifras se plains de perdre des membres mais cherchez l'erreur

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Alain,

    Je comprends ta déception. Cela dit, en France, le CDS a évolué et même si tu es N3, un DP peut considérer que tu dois être accompagné pour plonger en dessous de 40m. Surtout si ton carnet de plongée ne mentionne aucune incursion dans cette zone.

    Plutôt que de descendre exprès pour des exercices, profite d'un moment où tu est sur une zone propice pour les réaliser. Tu peux par exemple plonger sur un site où l’intérêt se situe entre 30 et 50m et faire une plongée intéressante puis 5 minutes d'exercices.

    Courage

    @+

    JBB

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il reste aussi la solution assurance DAN , la SILVER qui couvre les plongées au delàs de 40 mts , car la lifras l'assureur pour plongeurs belges et qui plongent dans les prérogatives de la lifras c'est ARENA .

    Donc quand je plonge dans un centre de plongé Français je me demande s'il m'arrivait un problème si je serais couvert ??? donc dans le doute je vais prendre une assurance DAN qui elle fonctionnera aussi à l'étranger et surtout dans le cadre CMAS .

    J'ai posé la question pourquoi Lifras ne nous assure pas chez DAN et la , réponse : le prix ,par intérêt!! .

    Quand on s'inscrit dans un club de plongée chez nous il y aurait 10 € d'assurance Arena pas cher mais vu le nbs de plongeurs lifras et nélos ( nélos = lifras flamande ) l'assureur se rattrape sur le nombres . En bref cela est simple Arena va protéger un plongeur belge qui est inscrit dans un club belge et qui plonge suivant les régles LIFRAS , maintenant si je veux êtes couvert par cette assurance à l'étranger je dois impérativement plonger dans une structure LIFRAS , il y en a une ou deux dans le midi de la France et peut être une en Egypte . C'est trop peu et en plus cela oblige de plonger chez telle ou telle personne , donc vous êtes vraiment pris comme client . C'est du belge encore une fois :(

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il reste aussi la solution assurance DAN , la SILVER qui couvre les plongées au delàs de 40 mts , car la lifras l'assureur pour plongeurs belges et qui plongent dans les prérogatives de la lifras c'est ARENA .

    Donc quand je plonge dans un centre de plongé Français je me demande s'il m'arrivait un problème si je serais couvert ??? donc dans le doute je vais prendre une assurance DAN qui elle fonctionnera aussi à l'étranger et surtout dans le cadre CMAS .

    J'ai posé la question pourquoi Lifras ne nous assure pas chez DAN et la , réponse : le prix ,par intérêt!! .

    Quand on s'inscrit dans un club de plongée chez nous il y aurait 10 € d'assurance Arena pas cher mais vu le nbs de plongeurs lifras et nélos ( nélos = lifras flamande ) l'assureur se rattrape sur le nombres . En bref cela est simple Arena va protéger un plongeur belge qui est inscrit dans un club belge et qui plonge suivant les régles LIFRAS , maintenant si je veux êtes couvert par cette assurance à l'étranger je dois impérativement plonger dans une structure LIFRAS , il y en a une ou deux dans le midi de la France et peut être une en Egypte . C'est trop peu et en plus cela oblige de plonger chez telle ou telle personne , donc vous êtes vraiment pris comme client . C'est du belge encore une fois :(

    Ce fil part en n'importe quoi...

    Pour plonger en France, l'assurance n'est pas un souci (à part peut-être le tien). On parle de prérogatives accordées à un plongeur par un DP en fonction de son vécu, de ses capacités et éventuellement, d'une évaluation dans l'eau.

    Que viennent faire les assurances là dedans ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu es plongeur CMAS 3*** donc en France PE4 et PA4, quel que soit le DP.

    C'est dans le code du sport.

    Donc possibilité de plongée encadré ou autonome jusqu'à 60m à l'air.

     

    Malgré cela, et cela a toujours été le cas, même avant le nouveau code du sport, s'il y a un DP, c'est lui et lui seul qui autorise les plongées en autonomie et fixe les limites des paramètres de la plongée.

    (que tu sois N3 d'école française ou cmas3*, c'est pareil)

     

    Par contre en cas d'accident, la couverture de ton assurance est limitée à ce qui est écrit dans le contrat. Avec l'assurance proposée par la febras (ed. lifras), je ne sais pas, mais si tu prends une licence FFESSM, avec l'assurance incluse dedans c'est sans souci.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Par contre en cas d'accident, la couverture de ton assurance est limitée à ce qui est écrit dans le contrat. Avec l'assurance proposée par la febras, je ne sais pas, mais si tu prends une licence FFESSM, avec l'assurance incluse dedans c'est sans souci.

    Es-tu sûr ??

     

    extrait tiré du site du Cabinet Lafont :

     

    Du seul fait de votre licence vous bénéficiez de la garantie "Responsabilité Civile", qui vous couvre contre les conséquences financières que vous pourriez être amené à connaître, dans la pratique des activités reconnues par la FFESSM, si vous causiez un dommage à AUTRUI et que vous en étiez déclaré responsable, ainsi que la garantie de protection juridique.

     

    C’EST BEAUCOUP MAIS … CE N’EST PAS TOUT !

    Si vous êtes victime d’un accident, VOUS N’ETES PAS ASSURE … mais vous pouvez l’être … tout est possible, mais rien n’est fait sans votre demande.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Après, c'est la différence entre la responsabilité civile et l'assurance personnelle complémentaire.

    Ce n'est pas une limite dans la pratique de la plongée, mais dans les garanties de couverture que l'on attend.

    Je voulais dire que l'assurance AXA-Lafont de la FFESSM ne limite pas ses garanties en fonction de la profondeur. (je ne sais pas si l'assurance de la lifras le fait, c'était la question évoquée)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour préciser, effectivement il faut prendre les assurances optionnelles pour se couvrir soi même en cas d'accident.

    Il faut comparer les coûts d'adhésion à l'organisme, d'assurance complémentaire, et le niveau de garantie.

    Entre DAN et FFESSM, aucune idée.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il a le niveau légale pour prétendre à l'autonomie à 60m.

    Le DP reste seul maitre à bord, je suis bien d'accord

     

    S'il se pose dans un club/centre, un DP peut lui proposer une certaine progression sans être catégorique en disant qu'il ne descendra pas.

     

    Et l'assurance sera importante

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le DP reste seul maitre à bord, je suis bien d'accord

     

    S'il se pose dans un club/centre, un DP peut lui proposer une certaine progression sans être catégorique en disant qu'il ne descendra pas.

     

    Et l'assurance sera importante

    En effet, si le DP est malin, il lui proposera une progression (voir ma proposition initiale). Encore faut-il que le site choisi le permette.

    En ce qui concerne l'assurance, prendre une cotisation dans un club français et la loisirX de Lafont en plus de sa cotis' club belge me paraît un peu too much.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En résumé, il y a bien deux aspects dans son problème

     

    1- pouvoir plonger à plus de 45m

    En France légalement il a le droit, mais le DP décidera du où/quand/comment

     

    2-et être assuré

    Là, il y a beaucoup de solutions (et pas que FFESSM+LAFONT)

    Moi, mon assurance complémentaire perso me couvre pour presque tout, de la course à pied à la plongée.

    J'ai regardé DAN silver citée plus haut c'est pas mal aussi.

     

    Edit :

    Je n'avais pas vu le prix

    DAN SYLVER, c'est quand même à 88 €

    C'est clair aussi que les niveaux de garantie ne sont pas les mêmes que mon assurance

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comme je l'ai dit ailleurs, tu dois respecter TES prérogatives, donc celles liées à TA fédération (LIFRAS) point barre.

    Même si les clubs français te disent OK, tu n'as pas les prérogatives pour aller à 60.

     

    MAis comme déjà demandé ailleurs (plouf.be), connais-tu cette règle?

     

    Brevet de spécialisation "plongée profonde à l'air"

    Période transitoire durant laquelle les plongeurs 2* qui réussissent le brevet plongeur 3* peuvent faire valoir leur expérience de la plongée profonde et être autorisés à accéder aux profondeurs supérieures à 40m : 3 ans à dater du premier janvier 2009, soit jusqu’au 31 décembre 2011.

    Le plongeur 3* qui à la date du premier janvier 2009 totalise un minimum de 5 plongées à 45m ou plus, peut accéder aux profondeurs supérieures à 40m. Sur base d'une attestation rédigée par son chef d’école, ce plongeur pourra obtenir le brevet de spécialisation "plongée profonde à l'air".

    Les plongeurs 3* qui à la date du premier janvier 2009 n'ont pas le nombre de plongées requises doivent réaliser le cursus du brevet pour accéder aux profondeurs supérieures à 40m.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 996
        Il est un monde impitoyable, non loin de la Terre de la Piscine du Milieu, où se déroule une guerre sourde et meurtrière. On s'agite pour le Covid alors que des destinées se jouent et des ambitions brillantes se fracassent sur les digues de la mare délégataire.   Dans la lutte sanglante pour la conquête du trône de féd, la lutte est sans merci. Un trio se détache dans ce qui représentera l'évènement majeur de 2021 après le vrai-faux report imaginaire du Salon de la plongée   
      • 29
        [ACCIDENT DE PLONGÉE - UN PLONGEUR DÉCÉDÉ] Cet après-midi à 16h22 alors que nous sommes en manœuvres d'essais de drone de sauvetage autour de l'île du Grand Rouveau, interceptons l'appel VHF d'un support de plongée demandant au CROSSMED assistance immédiate suite à accident de plongée survenu à proximité de notre position. A 16h23 la SNS 164 Saint Elme II et le SR SNS 665 se rendent sans délai au contact. A 16h31, à couple du support de plongée, nous sommes en présence d'
      • 0
        Je n'ai pas vu passer cette info sur le forum alors je vous la mets ici:   "Message de la Commission Technique Nationale de la FFESSM. Suite à de nombreuses demandes de dérogation de candidats sur les différents stages et examens techniques FFESSM, la Commission Technique Nationale s’est prononcée sur un assouplissement des modes dérogatoires en cette période de CoViD. Les différents confinements ont entrainé des arrêts d’activité dans la plupart des régions.
      • 21
        Avez-vous des astuces ou bien où trouver l'outil pour démonter un étrier? C'est le dévissage de l'écrou de fixation de l'étrier qui me cause souci. Il s'agit de passer en DIN un détendeur Mk16 d'une amie. J'ai bien la fiche scuba sur ce modèle mais pas l'outil spécialisé.
      • 18
        Lu dans la presse généraliste. Sans doute pour accrocher le chaland, les requins ça fait toujours sensation, mais j'ai tout même trouvé ça intéressant.    
    ×
    ×
    • Créer...