Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
infosub

Etude comportementale du plongeur en immersion

    Messages recommandés

    Très intéresante la synthèse. C'est vrai que le stress s'observe sur soi et les autres juste avant la plongée: les oublis, les gestes parfois accadés etc autant de signes parfois difficiles à gérer en fonction du type de plongées.C'est vrai que je n'ai jamais rencontré cette approche de la gestion émotionnelle de la plongée en formation.On est davantage centré sur les aspects technicistes.;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    salut

     

    le stress qui fait perdre les moyens ou faire des erreurs ??

     

    oui !

     

    le remede, c'est l'entrainement

    faire, refaire et refaire encore les gestes, de sorte qu'ils deviennent des automatismes (dans d'autres corporations professionnelles, le drill est un mode de fonctionnement)

    prévoir les problemes et connaitre les moyens de s'en sortir

     

    alors, c'est sur que la planification (de la plongée) n'est pas encore au menu des cursus et c'est bien dommage :grimace:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    alors, c'est sur que la planification (de la plongée) n'est pas encore au menu des cursus et c'est bien dommage :grimace:

     

    :+1: 10 % de l'ensemble de mes formations...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    alors, c'est sur que la planification (de la plongée) n'est pas encore au menu des cursus et c'est bien dommage :grimace:

     

    Si si, il y a des moniteurs qui en parlent ;)

     

    J'ai fait d'abord le test lors d'une session Niveau 3 de mon club (y a environ 8 cours d'une bonne heure et demi pour l'ensemble).

    D'abord leur expliquer comment calculer leur consommation moyenne (hum !) puis un exercice tout simple de planification (basique) d'une plongée à 50 m : temps fond, temps de remontée (tables). Ensuite leur demander si ça passe toujours avec un problème au pire moment (tuyau qui pète par ex.).

    -> Résultat, je ne les ai pas sentis très réceptifs. Le volume global de cours est élevé et ils font des choix de "mobilisation cérébrale", certains de ces plongeurs plongent depuis looongtemps et/ou hors club, et considèrent en gros que s'ils n'ont jamais eu de problème majeur, y a pas de raison qu'ils en aient un...

     

    J'ai relancé la chose pour une préparation Niveau 2 cette fois-ci avec un nouveau cours "autonomie-orientation-planification" dont la partie planification était surtout orientée sur les "what if" même si je l'ai présenté différemment. En gros, prévenir les éventuels problèmes plutôt que d'attendre de les avoir dans l'eau et de se demander comment les gérer. Je pense bien avoir attiré leur attention sur le concept général, ils étaient globalement intéressés et ça colle bien avec d'autres cours (matériel, tables, essoufflement...). J'en remettrai une couche si je les revois au N3.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si si, il y a des moniteurs qui en parlent ;)

     

    J'ai fait d'abord le test lors d'une session Niveau 3 de mon club (y a environ 8 cours d'une bonne heure et demi pour l'ensemble).

    D'abord leur expliquer comment calculer leur consommation moyenne (hum !) puis un exercice tout simple de planification (basique) d'une plongée à 50 m : temps fond, temps de remontée (tables). Ensuite leur demander si ça passe toujours avec un problème au pire moment (tuyau qui pète par ex.).

    -> Résultat, je ne les ai pas sentis très réceptifs. Le volume global de cours est élevé et ils font des choix de "mobilisation cérébrale", certains de ces plongeurs plongent depuis looongtemps et/ou hors club, et considèrent en gros que s'ils n'ont jamais eu de problème majeur, y a pas de raison qu'ils en aient un...

     

    J'ai relancé la chose pour une préparation Niveau 2 cette fois-ci avec un nouveau cours "autonomie-orientation-planification" dont la partie planification était surtout orientée sur les "what if" même si je l'ai présenté différemment. En gros, prévenir les éventuels problèmes plutôt que d'attendre de les avoir dans l'eau et de se demander comment les gérer. Je pense bien avoir attiré leur attention sur le concept général, ils étaient globalement intéressés et ça colle bien avec d'autres cours (matériel, tables, essoufflement...). J'en remettrai une couche si je les revois au N3.

     

     

    salut Clem,

     

    la population n'est pas la meme : d'un coté des vieux plongeurs, qui pensent qu'ils pourront faire face et de l'autre des gens qui veulent etre autonome et veulent connaitre toutes les variables

     

    je suis content de voir des cadres qui se mobilisent pour ça :bravo::)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    alors, c'est sur que la planification (de la plongée) n'est pas encore au menu des cursus et c'est bien dommage :grimace:

     

    ah bon ? j'ai pas la prétention de parler pour les autres, mais moi j'en ai fait en préparant mon N2 en club asso.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    salut Clem,

     

    la population n'est pas la meme : d'un coté des vieux plongeurs, qui pensent qu'ils pourront faire face et de l'autre des gens qui veulent etre autonome et veulent connaitre toutes les variables

     

    Oui, oui, c'est bien ce que j'ai analysé.

    Malheureusement, ces vieux plongeurs N2 (ou 1er échelon pour certains) restent des plongeurs qui ont longtemps plongé encadrés, ou par petits fonds.

    Mais bon, les cours "dans l'eau" sont l'occasion d'en remettre une couche...

     

    je suis content de voir des cadres qui se mobilisent pour ça :bravo::)

     

    Les choses évoluent, lentement certes :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    bonjour Sara

     

    c'est bien

     

    on en reparle sur les sites et sur les bateaux ?

    je suis curieux de savoir combien planifient ou se donnent des limites/reserves..

     

    je n'ai pas la prétention d'etre partout, hein, de tout voir :

    depuis le début de l'année, j'en suis à 50-55 plongées

    la cote basque, centre pro,

    pareil, club associatif,

    Mayotte, centre pro,

    la Reunion, centre pro,

    La Ciotat,

     

    je n'ai guere vu/entendu de gens se donner des limites, bornes.

    il suffit de regarder les manos à la remontée (pour voir que la planif des gaz est dans les choux)

     

    par contre, des plongeurs qui me voient avec un ou deux parachutes et qui ne veulent pas en prendre, je peux t'en presenter des wagons.

    Avec un para par palanquée, faudra m'expliquer comment le mec fait pour signaler une détresse.. (qui peut se faire avec l'envoi de 2 parachutes)

    me dire où est l'ardoise pour indiquer à la surface la nature de la détresse,

    comment le mec remonte en surface si on se perd et que ce n'est pas lui qui a le seul para de la palanquée..

     

    bref, juste sur ces éléments, j'ai des dizaines d'exemples :vexe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    j'écoute pas trop ce que font les autres, vu que je me concentre sur notre palanquée, mais oui, nous on planifie, d'ailleurs avec mon binôme habituel c'est une habitude qu'on a prise et vu que je la trouve logique je compte bien la garder. on écoute le briefing, on organise l'explo, dans quelle direction on part, par rapport au courant et à la disposition du site, on décide de la mi-pression et de la réserve, étant bien entendu qu'à 50 on est sous le bateau.

    je devrais pas être surprise, mais je le suis un peu, pour moi ça faisait partie de la formation N2 et tout le monde le faisait.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    j'écoute pas trop ce que font les autres, vu que je me concentre sur notre palanquée, mais oui, nous on planifie, d'ailleurs avec mon binôme habituel c'est une habitude qu'on a prise et vu que je la trouve logique je compte bien la garder. on écoute le briefing, on organise l'explo, dans quelle direction on part, par rapport au courant et à la disposition du site, on décide de la mi-pression et de la réserve, étant bien entendu qu'à 50 on est sous le bateau.

    je devrais pas être surprise, mais je le suis un peu, pour moi ça faisait partie de la formation N2 et tout le monde le faisait.

     

     

    sans moquerie, c'est bien

     

    mais moi, je n'ai pas de binome habituel ; je plonge avec celui que le DP m'associe.

     

    avec des binomes habituels, un regard peut suffire au lieu d'un échange long et complexe de signes.

     

    avec des gens de passage (dont je fais partie), rappeler qu'à 100 bars, on se prévient, ça devient une aventure

    se mettre des couples de valeur (comme, pour une profonde, 60 metres, 110 bars ou 20 minutes de DTR, le premier des deux parametres atteint, on remonte), c'est de la fiction (ou presque)

     

    disons que c'est différent (plonger entre binomes d'habitude et avec des "estrangers" (dont je fais partie, je repete))

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    disons que c'est celui avec qui j'ai appris, du coup c'est vrai, on a les mêmes habitudes ça aide. mon N2 est trop récent pour que j'aie pu prendre de l'expérience avec d'autres, j'attends de voir, mais de toute façon j'aime autant éviter l'autonomie quand je ne sais pas avec qui je plonge (hors de mon club). Je préfère plonger encadrée, au moins y'a le GP pour veiller.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    mais de toute façon j'aime autant éviter l'autonomie quand je ne sais pas avec qui je plonge (hors de mon club). Je préfère plonger encadrée, au moins y'a le GP pour veiller.

    C'est vrai que ça t'arrive jamais de plonger hors structure, avec un inconnu, non encadrée, en dehors de tes prérogatives :demon:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est vrai que ça t'arrive jamais de plonger hors structure j'ai jamais dit ça ;)

    avec un inconnu là non plus

    non encadrée c'était pas toi le GP ? j'ai cru moi :confus:

    en dehors de tes prérogatives :demon:me fais pas ce regard méchant moi aussi je peux le faire :hehe: mais si tu m'encadres, j'ai le droit de descendre à -25 non ?

     

    pis on a fait un briefing quand même

    pis tu m'avais l'air très sérieux et à cheval sur la sécurité et expérimenté

    pis j'ai choisi de plonger avec toi, c'est pas un dp qui me l'a imposé. et si j'étais ok, c'est parce que tout ce que j'ai dit plus haut me fais pas répéter stp ;)

     

    là où j'aurais tendance à être méfiante, c'est dans une structure, si on m'impose qqun en autonomie, ça me plaît pas. je suis pas assez expérimentée pour ça.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    bah moi je suis sensibilisé à ca car c'est rafael qui m'a fait passer mon N3 :D

     

    Il base sa formation sur le mental, la réflexion, la préparation avant la plongée. Il est très très fort, avec une pédagogie extrêmement efficace et une cool-attitude a toute épreuve !

     

    Au début de la formation, tout est cool, no stress (T'as plus d'air ? et alors ? c'est pas grave, demande a ton copain !!)

     

    A la fin de la semaine, tout est cool si et seulement si tu utilise ton cerveau !

    des cours sur le système nerveux, (pointus mais vulgarisés) ça doit pas être si courant je pense

     

     

    en ce qui me concerne, et je suis pas le seul, ça a été un grosse remise en question. Pas vraiment sur la technique comme on le voit parfois sur des formation N3 "commando", mais sur l'approche "globale" de ce loisir. J'ai vraiment pas eu l'impression d'acheter une carte mais de recevoir une vraie formation.

     

    J'avais avant passé un niveau 1 et un niveau 2, avec lui, j'ai appris a plonger : très différent comme approche !

     

    Pour la petite histoire, il axe son travail sur le coaching mental pour des sportifs pros : on m'a dis qu'il faisait travailler les appuis des golfeurs et les tennisman sous l'eau ! :froglol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...