Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Leon, Boss ISC Destroys son Meg à -65m !


Yannig73

    Messages recommandés

    (...)De mémoire, l'accident de Brigitte Lenoir n'est pas dû à une erreur de sa part mais bien à une pièce du recycleur qui a injecté de l'O2 à -150m environ.

     

    Et ça, tu n'en sais rien et donc ne peut dire une chose pareil de manière aussi péremptoire. Les témoins sur place ce jour-là pas plus du reste, que ce soit Pascal ou d'autres ;)

     

    @mitié :),

     

    Yannig

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • Réponses 186
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Salut,

     

    L'Inspiration Vision, ou du moins ses contrôleurs, réagissent selon un programme précis, écrit et testé par des humains. Ce programme il est comme il est, charge à toi d'adapter ta réaction à la situation, avec ton cerveau.

     

    Et il réagit comment donc le Vision :confused:

     

    Par contre on sait toujours pas ce que fait un Meg si il perd 2 cellules sous l'eau, on sait déjà qu'il démarre, ce qui est un choix du concepteur dont on peut se permettre de discuter, sans se foutre sur la gueule (si si c'est possible). (...)

     

    Ok pour la question de "se foutre sur la gueule" ou plutôt de ne pas "se foutre sur la gueule" :)

     

    Pour ce qui est du Meg et comme j'ai déjà répondu auparavant, la réponse se trouve dans la vidéo que Leon nous propose ici. Maintenant et pour être plus explicite, c'est plutôt simple: 2 cellules à 0 et 1 valide => l'électronique va injecter en fonction de la cellule valide ;)

     

    En fait, l'électronique du Meg à une réponse pour chaque problème rencontré avec les cellules. Pour exemple, on pourrait prendre le cas suivant:

     

     

     

    • 1 cellules à 0, une autre à 1.1 et la 3ème à 1.5. Dans ce cas précis, l'électronique fera la moyenne des 2 cellules "valides" = 1.3 pour déterminer l'injection d'oxy en fonction du SP demandé. Au plongeur par la suite de s'occuper de savoir quelle cellule est la bonne et de prendre toute mesure qui s'impose => Plusieurs solutions possibles.

    Je pourrais te citer toutes les variantes que l'on peut rencontrer avec les cellules mais ce serait un peu long. Aussi si tu as encore une question précise, surtout n'hésites pas.

     

     

    @mitié :),

     

     

    Yannig

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Et il réagit comment donc le Vision :confused:

     

     

     

    Ok pour la question de "se foutre sur la gueule" ou plutôt de ne pas "se foutre sur la gueule" :)

     

    Pour ce qui est du Meg et comme j'ai déjà répondu auparavant, la réponse se trouve dans la vidéo que Leon nous propose ici. Maintenant et pour être plus explicite, c'est plutôt simple: 2 cellules à 0 et 1 valide => l'électronique va injecter en fonction de la cellule valide ;)

     

    En fait, l'électronique du Meg à une réponse pour chaque problème rencontré avec les cellules. Pour exemple, on pourrait prendre le cas suivant:

     

     

    • 1 cellules à 0, une autre à 1.1 et la 3ème à 1.5. Dans ce cas précis, l'électronique fera la moyenne des 2 cellules "valides" = 1.3 pour déterminer l'injection d'oxy en fonction du SP demandé. Au plongeur par la suite de s'occuper de savoir quelle cellule est la bonne et de prendre toute mesure qui s'impose => Plusieurs solutions possibles.

    Je pourrais te citer toutes les variantes que l'on peut rencontrer avec les cellules mais ce serait un peu long. Aussi si tu as encore une question précise, surtout n'hésites pas.

     

     

    @mitié :),

     

     

    Yannig

     

     

    On peut rajouter que le meg exclut dans son calcul de setpoint la cellule dont la valeur a trop d'ecart avec la moyenne des valeurs.

    :biere: Yannig

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Salut Pascal,

     

    Plutôt que d'ouvrir/fermer le robinet constamment ce qui reste laborieux bien que faisable, un passage en Set point low (ou en manuel sur un Meg = sécu de déclenchement du solénoïde si SP < à 0.2) puis controle au moyen de l'injecteur manuel d'oxy me semble plus aisé comme manoeuvre à réaliser ;)

     

    @mitié :),

     

    Yannig

     

    Ben non, ça marche pas (du moins sur l'INSPI, le SP le plus bas qu'on peut avoir doit ètre autour de 0.4 (seuil de l'alarme hypo), ce que je trouve soit dit en passant bien plus sécu que 0.2 (si on est à 0.2 à 15M et qu'on remonte d'un coup, pas sur qu'on va survivre à l'expérience)).

     

    Et sur le MEG comment tu fais si tu as 2 cellules qui passent à 0 (cas le plus probable). Là, quel que soit le SP la machine va vouloir injecter et le plus simple consiste à fermer/ouvrir le robinet, ça fait parti des apprentissages, en tout cas moi j'en fais faire 1H en formation trimix (attention aux piles, ça bouffe et attention au serrage du détendeur O2, pas la peiner de créer une cagade en formation).

    Pouvoir couper la commande du solenoide ça peut ètre pas mal à condition que ça soit une manip irréalisable par erreur ou par étourderie. Certaines sécurité sont à prendre avec des pincettes car elles nuisent plus qu'elles ne servent.

     

    Par exemple, j'ai eu récemment des élèves qui montaient un second étage sur l'O2 pour pouvoir faire au moins une partie du palier à 6M à l'O2 en cas de machine totalement irrespirable.

    L'idée est louable mais cette panne a une probabilité de 1/1000 (voir plus) si on n'est pas un étourdi.

    Par contre, la probabilité d'un second étage qui fuit (et vide la bouteille d'O2 progressivement) est beaucoup plus forte aussi j'ai une autre solution, un second étage avec un raccord 9/16 femelle -direct system male comme ça on range dans une poche un second étage de secours que l'on sort uniquement pour le connecter sur l'inflateur O2.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Mdr :tromaran::fou::tromaran: Vraiment :bravo:, C'est qu'on aurait pu y croire pour un peu :froglol:

     

    Donc une simple question en passant: Combien de plongées "profondes" dans les limites de celle UNIQUE effectuée par TOI dans des conditions toujours aussi obscures à ce jour sur le rEvo ont été réalisé par de SIMPLES propriétaires de Meg dans des conditions de clarté absolue à ce jour ??? :D

     

     

     

    Normal, on y a pas accès :rolleyes: Ceci dit, ça n'empêche pas de les noyer comme tout autre, seulement de les vidanger :D

     

    @mitié :),

     

    Yannig

     

     

    C'est pas un peu fini la gueguerre !!! Si yavait un système de poumons qui réunissait tous les avantages ça se saurait et yaurait plus que celui là sur le marché...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    Donc une simple question en passant: Combien de plongées "profondes" dans les limites de celle UNIQUE effectuée par TOI dans des conditions toujours aussi obscures à ce jour sur le rEvo ont été réalisé par de SIMPLES propriétaires de Meg dans des conditions de clarté absolue à ce jour ??? :D

    Yannig

     

    Nous connaissons tous 2 (au moins de réputation) un plongeur MEG qui a annoncé 200M alors que s'il a fait 160M (voir 130) c'est bien le bout du monde. C'est d'autant plus dégueu qu'à l'époque personne n'avait fait 200M en MEG. Heureusement que son binome a démenti...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On peut rajouter que le meg exclut dans son calcul de setpoint la cellule dont la valeur a trop d'ecart avec la moyenne des valeurs.

    :biere: Yannig

     

    NON, ça c'est l'INSPI...Et si ya 2 cellules à 0 tu as plutot intérèt à fermer fissa la bouteille d'O2. Si le MEG marche comme ça, il ne peut pas marcher sur une seule cellule.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Rolala Pascal :rougi:....pour le még

    1) Fonctionnement normal : moyenne des trois cellules.

    2) Fonctionnement dégradé avec une cellule qui devie de plus de 0.1 :moyenne des deux cellules les plus proches, la troisième est écartée.

    3) Fonctionnement avec deux cellules qui déconnent (dont une des deux à 0) : Moyenne des deux cellules restantes.

    4) Fonctionnement avec deux cellules qui déconnent (dont deux à 0) : Prise en compte de l'unique cellule restante pour le pilotage du solénoide.

     

    C'est logique comme fonctionnement, non?.. :cool:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Invité trimixeur
    Donc une simple question en passant: Combien de plongées "profondes" dans les limites de celle UNIQUE effectuée par TOI dans des conditions toujours aussi obscures à ce jour sur le rEvo ont été réalisé par de SIMPLES propriétaires de Meg dans des conditions de clarté absolue à ce jour ??? :D

    Mort de rire. Le marchand de boites de conserves belges veut nous faire croire que nombre de ses clients sont descendus à 200m ou qu'ils pourraient le faire sans modifications mystérieuses? Sur le Meg il y en a eu plusieurs tels Pim Hoorst ou Bernard Genier pour ne citer que les plus connus avec des machines standard. Et même des boites jaunes de la mort (identiques à celle que j'utilise), avec les deux équipiers du team Tartiflette..... A+ PAUL S. PS: Enfin sauf que je n'irai pas jouer à la roulette russe à de telles profondeurs, j'suis pas fou!
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ben non, ça marche pas (du moins sur l'INSPI, le SP le plus bas qu'on peut avoir doit ètre autour de 0.4 (seuil de l'alarme hypo), ce que je trouve soit dit en passant bien plus sécu que 0.2 (si on est à 0.2 à 15M et qu'on remonte d'un coup, pas sur qu'on va survivre à l'expérience)).

     

    Ben ça, c'est ton opinion ;)

     

    Ceci dit, peux-tu me citer les cas et les conditions où tu aurais à remonter de 15 à 0m d'un coup alors que ton SP ne serait qu'à 0.2 stp :confused::rolleyes:

     

    Et sur le MEG comment tu fais si tu as 2 cellules qui passent à 0 (cas le plus probable).

     

    Déjà répondu et Kiloas vient de te faire un tableau récapitulatif très clair donc... Je sais pas quoi te dire de plus quoi :confus:

     

    Là, quel que soit le SP la machine va vouloir injecter

     

    Ben non justement, pas dans le cas du Meg ;) Et il ne me semble pas non plus dans le cas de l'Inspi mais là encore, je peux me tromper n'étant pas non plus un grand connaisseur de la machine :confus: Je demanderai à l'occasion pour être certain tout de même.

     

    et le plus simple consiste à fermer/ouvrir le robinet, ça fait parti des apprentissages, en tout cas moi j'en fais faire 1H en formation trimix (attention aux piles, ça bouffe et attention au serrage du détendeur O2, pas la peiner de créer une cagade en formation).

     

    Ben moi je dis que dans le cas extrême (soit 1 cellule à 0 et les 2 autres affichants des valeurs très différentes) où l'on doit maintenir le SP manuellement en suivant la valeur d'1 seule cellule, passage sur SP bas (0.2 ou 0.4 peu importe) et maintien du SP au moyen de la commande manuelle. C'est comme même plus simple que d'ouvrir/fermer le robicot d'oxy quoi :confused: J'enseigne éventuellement cette dernière manœuvre que tu évoques plutôt dans le cas d'un exercice de simulation d'1 solénoïde bloqué ouvert ;)

     

    Pouvoir couper la commande du solenoide ça peut ètre pas mal à condition que ça soit une manip irréalisable par erreur ou par étourderie. Certaines sécurité sont à prendre avec des pincettes car elles nuisent plus qu'elles ne servent.

     

    On va dire que cette manip est quasi irréalisable par inattention (impossible n'est Français n'est-ce pas :D ) Et ce n'est pas simplement une question de sécurité, c'est aussi une question de contrôle de l'homme sur la machine ;)

     

    Par exemple, j'ai eu récemment des élèves qui montaient un second étage sur l'O2 pour pouvoir faire au moins une partie du palier à 6M à l'O2 en cas de machine totalement irrespirable.

    L'idée est louable mais cette panne a une probabilité de 1/1000 (voir plus) si on n'est pas un étourdi.

    Par contre, la probabilité d'un second étage qui fuit (et vide la bouteille d'O2 progressivement) est beaucoup plus forte aussi j'ai une autre solution, un second étage avec un raccord 9/16 femelle -direct system male comme ça on range dans une poche un second étage de secours que l'on sort uniquement pour le connecter sur l'inflateur O2.

     

    KISS :froglol:

     

    Donc d'un côté tu dis que la panne à une probabilité de 1/1000 et de l'autre côté tu trouves quand même une solution pour cette panne improbable :confused:

     

    Donc question: Dans quel cas exactement tu pourrais avoir besoin de ce 2ème étage ?

     

    Perso je n'en vois qu'1 où éventuellement je pourrais en avoir le besoin mais ça voudrait déjà dire que j'ai déjà toutes les M... du monde qui me sont tombées dessus (sans parler du fait que ça voudrait dire que je n'ai absolument pas planifié ma plongée) et comme en Sout, je prévois pour une M..., à la limite 2 mais après... Peux pas non plus tout prévoir quoi... Sinon je pars plonger avec un sous-marin en backup :D

     

    @mitié :),

     

    Yannig

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est pas un peu fini la gueguerre !!! Si yavait un système de poumons qui réunissait tous les avantages ça se saurait et yaurait plus que celui là sur le marché...

     

    Pffffffffffffffffffffffffffff... Mais qui t'as parlé de gueguerre là en l’occurrence :confused: Relis un peu les posts et dis-moi en quoi mon commentaire faisait référence à une quelconque supériorité d'un système de FP par rapport à un autre :confused:

     

    C'était plus simplement une réaction par rapport à une autre intervention plus ou moins (plutôt + que - d'ailleurs :D) orientée donc ta réaction me semble quelque peu déplacée en ce contexte.

     

    @mitié :),

     

    Yannig

     

    PS: Ceci dit et à ce jour, je préfère tout de même les FP frontaux aux dorsaux pour pleins d'excellentes raisons que je peux argumenter au besoin ;) Mais ça n'engage que moi bien sur.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Nous connaissons tous 2 (au moins de réputation) un plongeur MEG qui a annoncé 200M alors que s'il a fait 160M (voir 130) c'est bien le bout du monde. C'est d'autant plus dégueu qu'à l'époque personne n'avait fait 200M en MEG. Heureusement que son binome a démenti...

     

    Et :confused: Le rapport avec ce que je disais :confused::confused::confused:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    NON, ça c'est l'INSPI...

     

    Ben je comprend pas pourquoi tu dis "NON...", le Meg aussi fonctionne comme ça ;)

     

    Et si ya 2 cellules à 0 tu as plutot intérèt à fermer fissa la bouteille d'O2. Si le MEG marche comme ça, il ne peut pas marcher sur une seule cellule.

     

    Et pourquoi s'il-te-plait :confused: Ce n'est qu'une question de Volting Logic et de programmation au final ;) Et je ne comprend toujours pas pourquoi tu aurais besoin de fermer ta bouteille d'oxy "fissa" dans ce cas précis :confused: Et ce, même sur l'Inspi si mes connaissances de ce recycleur sont exactes ce que je pense ;)

     

    @mitié :),

     

    Yannig

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le marchand de boites de conserves belges veut nous faire croire que nombre de ses clients sont descendus à 200m .....

     

    et... quand/ou est-ce j'aurais dit ca? quelle post?

     

    Sur le Meg il y en a eu plusieurs tels Pim Hoorst ou Bernard Genier pour ne citer que les plus connus avec des machines standard.....

     

    oui, tres connu, je vois :-)

     

    tu veut probablement dire Pim van der Horst...

     

    effectiv, il a fait 207m avec son rEvo...

     

     

    mais ca joue pas de rôle dans la discussion, le nombre de personnes à +200m sur n'importe quelle machine

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ben non, ça marche pas (du moins sur l'INSPI, le SP le plus bas qu'on peut avoir doit ètre autour de 0.4 (seuil de l'alarme hypo), ce que je trouve soit dit en passant bien plus sécu que 0.2 (si on est à 0.2 à 15M et qu'on remonte d'un coup, pas sur qu'on va survivre à l'expérience)).

     

    Et sur le MEG comment tu fais si tu as 2 cellules qui passent à 0 (cas le plus probable). Là, quel que soit le SP la machine va vouloir injecter et le plus simple consiste à fermer/ouvrir le robinet, ça fait parti des apprentissages, en tout cas moi j'en fais faire 1H en formation trimix (attention aux piles, ça bouffe et attention au serrage du détendeur O2, pas la peiner de créer une cagade en formation).

    Pouvoir couper la commande du solenoide ça peut ètre pas mal à condition que ça soit une manip irréalisable par erreur ou par étourderie. Certaines sécurité sont à prendre avec des pincettes car elles nuisent plus qu'elles ne servent.

     

    Par exemple, j'ai eu récemment des élèves qui montaient un second étage sur l'O2 pour pouvoir faire au moins une partie du palier à 6M à l'O2 en cas de machine totalement irrespirable.

    L'idée est louable mais cette panne a une probabilité de 1/1000 (voir plus) si on n'est pas un étourdi.

    Par contre, la probabilité d'un second étage qui fuit (et vide la bouteille d'O2 progressivement) est beaucoup plus forte aussi j'ai une autre solution, un second étage avec un raccord 9/16 femelle -direct system male comme ça on range dans une poche un second étage de secours que l'on sort uniquement pour le connecter sur l'inflateur O2.

     

    Salut,

     

    Pour Yannig, je voulais rajouter quelques éléments.

     

    Oui, une PpO2 en dessous de 0,4 déclenche l'alarme. L'Inspiration a un système de vote: il prend les 2 cellules les plus proches et calcul la moyenne. Si une cellule a un écart par rapport à une autre de plus de 0,2, tu as un cell warning que tu peux débrayer pour 5 minutes avant qu'elle ne revienne. Un High O2 ou low O2 n'est pas débrayable. En alternative tu peux modifier les setpoints sous l'eau, mais si 2 cellules sont mortes ça va servir à rien.

     

    Si deux cellules sont à 0, c'est à dire morte, la machine va considérer que ce sont celles la les bonnes et va injecter de l'O2 pour arriver à son setpoint: fermeture du robinet indispensable, d'autant plus que les contrôleurs ne se laissent pas couper sous l'eau, normalement. Ca doit bouffer de la batterie grave...Il y a une fonction "cell checker" qui permet de lire directement la PpO2 lors du flush et de la comparer à ce que l'on devrait avoir.

     

    L'idée du détendeur O2 est casse gueule, mais proposée par beaucoup d'écoles, pour pouvoir purger le circuit le plus rapidement possible en cas de soucis, solénoïde bloqué ouvert, même si je ne crois pas beaucoup à cet incident (souvent il est également proposé de mettre un flow stop dessus). Je n'en suis pas partisan pour les même raisons que toi. Sinon, en dehors de ta solution (j'y avais pas pensé, c'est vraiment pas bête) il y a celle d'un bloc O2 indépendant fixé sur la caisse, qui permet d'alimenter la machine en externe (direct system) et de le respirer et là aussi pas de risques de se retrouver planté avec un débit continu.

     

    On constate des philosophies de fonctionnement différentes, qui se justifient mais qui nécessite surtout de connaître la logique pour pouvoir s'en sortir. J'ai un excellent document (en rosbif) intitulé "a closer look at Vision" (écrit pas un véritable gourou, qui utilise un Inspiration depuis 1997) qui explicite parfaitement la logique avec laquelle le microcode a été écrit et qui éclaire les liaisons entre le Vision et les contrôleurs. Ceux qui le veulent: email.

     

    Amicalement

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 6
        bonjour,   Je viens d'apprendre que les centres de plongées et nautiques fournissent leur matériel et interdisent l'apport de son propre matériel. Connaissez-vous un centre de plongée en Ile de France où l'on peut apporter ses mini bouteilles de plongées ? merci de votre aide  
      • 0
        Bonjour a tous les recycleux ,dans le sujet precedent ou Kindj pose une question sur les recycleurs  en demandant le plus pratique pour voyager la discussion a tourne et beaucoup parlent de leurs experience de voyage avec leurs joujous preferes du coup j ouvre un sujet car je trouve interessant les conbines et experience de chacun . Car je me suis souvent pose la question comment faire si je dois voyager avec le miens . Merci de vos reponses .
      • 7
        Salut a tous,   Un petit retour sur ma croisiere plongee aux Bahamas, itineraire tiger beach (il y a aussi un circuit Exhumas). Concernant le voyage, il faut obtenir un visa de sante aupres des bahamas, avec preuve de vaccins, et / ou test covid negatif, coute 40$. Sur place il convient de faire un autre test covid au bout de 5 jours. Etant sur un "hotel en mer", loin des cotes, nous avons une derogation pour etendre ce delais jusqu au vendredi, ou une infimiere vient sur le
      • 27
        Bonsoir, me voila avec mon niveau 1 en poche fait totalement en lac cet hiver et avec seulement plus d'une quinzaine de plongées en poche, et j'avoue être sans arrêt remis en question par mes binômes en explo, tous de très bonne volonté pour me guider, mais avec jamais le même avis sur mon réglage que j'aurai pu en partie trouver; effectivement j'ai encore beaucoup de choses a apprendre je reconnais. Mais voilà ca me pourri un peu la vie maintenant et je ne prend plus plaisir a être sous
      • 14
        Voici le cas d’un plongeur traité par oxygénothérapie pour une douleur au pouce.   Contexte : ce plongeur recycleur plonge 3 fois durant un week-end : 2 plongées en diluant air dans la zone des 30 à 40m le samedi , la dernière plongée dimanche matin au diluant trimix dans la zone des 55m. Pas de plongée l’après-midi. Les gaz sont conformes aux profondeurs, les protocoles de remontée et de désaturation sont tous respectés. 2 à 3 h après la sortie de l’eau, le pl
    ×
    ×
    • Créer...