Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Parachute de levage


Labrax
 Share

    Recommended Posts

    Attention, ici on ne va pas parler de saucisses oranges ou jaunes.

    Plutôt de boudin blanc, ça tombe bien c'est la période.

     

    Voilà, j'utilise un parachute de levage (Aqualung 50 l, blanc).... pour marquer le mouillage certains jours de touillasse. ça permet aussi d'aider à remonter l'ancre, et c'est appréciable...

     

    Mais je ne l'ai jamais utilisé pour remonter de façon maitrisée un truc, du fond. Imaginons, une hélice, par exemple.

     

    Il y a au sommet une ouverture avec un bouchon, ...ce qui n'a rien d'une purge.

     

    Et une fois ouvert/viré... va le remettre en place .

     

    Si je veux garantir une remontée propre, disons d'une trentaine de mètres, je n'ai pas trop envie de balancer la sauce et de voir l'ensemble remonter en fusée, voir de basculer si l'air essaie de s'échapper par dessous la jupe (ce qui parait envisageable si la masse de l'objet à remonter n'est pas parfaitement équilibrée).

     

    Je préférerai remonter tranquille à coté, avec une main pas loin de la "purge". Mais pas sûr que le bouchon vissant soit bien pratique pour gérer la remontée de cette façon...

     

    Ya t'il une technique particulière ? :confused:

     

    Et si je me fais peut être des noeuds au cerveau pour rien... :D dites le moi, gentiment... :froglol:

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 30
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    pas de compétence sur le sujet mais juste pour dire...

     

     

    grande forme aujourd'hui :D

     

    Ouais, j'sais pas bien ce que j'ai en ce moment, je me sent tout bizarre..., comme ... inspiré... de l'intérieur,

     

    ... et éclairé en même temps, ...comme un abat-jour,

     

    difficile à..., je me demande si... cette grande lumière hier soir, et ces 10 minutes de décalage entre ma montre et mon autre montre....

     

    Mais ça m'aide pas trop, question parachute.... :confus:

    Link to comment
    Share on other sites

    s'il n'y a pas de purge, il te faut en adapter une. Avec le mien, la purge/cordon est à l’intérieur. Je suis le parachute une main sur le cordon et tu contrôle d'une seule main.

     

     

    J'en ai d'autres avec la purge à l’extérieur, mais je trouve beaucoup moins pratique, il te faut les deux mains pour purger.

    Link to comment
    Share on other sites

    Et c'est le même modèle de parachute que le mien ?

     

    Tu l'as monté toi même ? Quel genre de purge, idem parachute saucisse ?

     

    Ca , je ne sais pas si c'est le même parachute que le tien???

     

    C'est un 50 L, et la purge était dessus. C'est le même système de purge que sur une WING ou sur parachute à purge....

     

    Tu peux aussi faire un système avec un toyo annelé et purge lente, c'est plus précis si tu veux remonter en même temps.

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est un 50 L, et la purge était dessus. C'est le même système de purge que sur une WING ou sur parachute à purge....

    donc, la purge est montée sur l'intérieur du parachute, et non sur l'extérieur ?

    pas de souci visible/prévisible ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Tu peux installer une purge de stab sur ton pépin, mais pour pouvoir l'actionner il faut que tu l'accompagnes.

    Je crois que c'est du domaine de la manœuvre hasardeuse. La remontée contrôlée avec un pépin de 50 l, ...???

    Cela reste jouable quand au bout du pépin, la charge est assez lourde.

     

    J'ai le même pépin que toi, et je l'utilise également pour repérer mon mouillage et m'aider à le remonter. Mais avec une pelle de 10 kg plus 15 m de chaîne de 10, il ne fait pas de folies à la remontée.

     

    Dans le cas ou je trouverais quelque chose d'intéressant, j'ai un pliable, léger de 30 l à bec de canard qui refuse de vomir si il arrive trop vite en surface.

     

    Pour le 50 l d'assistance de mouillage, bien roulé, et lesté d'un plomb de 3 kg, il descend tout seul le long du mouillage grâce à un gros mousqueton.

    Cela m'évite de faire suer avec en plus de l'appareil photo.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ca , je ne sais pas si c'est le même parachute que le tien???

     

    C'est un 50 L, et la purge était dessus. C'est le même système de purge que sur une WING ou sur parachute à purge....

     

    Tu peux aussi faire un système avec un toyo annelé et purge lente, c'est plus précis si tu veux remonter en même temps.

    Ben, un 50 l Aqualung, il n'y en a pas des masses...

     

    Moi j'ai juste un trou avec un pas de vis et un bouchon vissant.

     

    Euh, non en regardant mieux. (quel con, je l'ai depuis 6 mois, et j'avais jamais regardé ça de près), le bouchon est en trois parties :

    1) le trou coté "bulle" avec un insert en plastique équipé d'un pas de vis,

    2) un cylindre (équipé d'un filtre à trous trous) qui d'un coté se visse sur le pas de vis du ballon, et de l'autre posséde lui même un pas de vis sur lequel se visse ...

    3) le bouchon lui même.

     

    Du coup, pas de purge automatique, juste une sorte de filtre, sensé, peut être..., réguler le débit d'air sortant à la remontée.

    Hou, là.

    Va falloir faire des essais au calme.... :D

    Link to comment
    Share on other sites

    Tu peux installer une purge de stab sur ton pépin, mais pour pouvoir l'actionner il faut que tu l'accompagnes.

    L'accompagner, oui, c'est exactement ce que je comptais faire.

    Je crois que c'est du domaine de la manœuvre hasardeuse. La remontée contrôlée avec un pépin de 50 l, ...???

    Cela reste jouable quand au bout du pépin, la charge est assez lourde.

    Ben, oui, c'est pour ça que j'essaie de comprendre et d'avoir des avis autorisés. Parce qu'à voir comme ça. ça le fait moyen ! Je me dis que certains ont peut être développé une technique....

    J'ai le même pépin que toi, et je l'utilise également pour repérer mon mouillage et m'aider à le remonter. Mais avec une pelle de 10 kg plus 15 m de chaîne de 10, il ne fait pas de folies à la remontée.

    Oui, pareil, c'est plus pour éviter de tirer sur le mouillage comme un boeuf. Faut soulager le marin, comme on disait Quai de la Fosse en son temps.... :D

    Mais pour ça, pas de soucis.

    Dans le cas ou je trouverais quelque chose d'intéressant, j'ai un pliable, léger de 30 l à bec de canard qui refuse de vomir si il arrive trop vite en surface.

    Ouais, bonne idée.

    Pour le 50 l d'assistance de mouillage, bien roulé, et lesté d'un plomb de 3 kg, il descend tout seul le long du mouillage grâce à un gros mousqueton.

    Cela m'évite de faire suer avec en plus de l'appareil photo.

    C'est quand même bien pratique, ces parachutes.

     

    Ce qui m'étonne c'est que c'est quand même un parachute de levage. Et qu'a part le gonfler dans le fond, et le laisser partir sans contrôle :surpris: , je ne vois pas trop quoi faire, et ça me met un peu mal à l'aise d'envoyer la bulle du fond comme ça.

    Je parle, bien sûr, du levage d'un objet quelconque, pas du mouillage, là en général, on est sur le bateau. Et ça se passe trés bien.

     

    Le bouchon..., peut être qu'en le dévissant plus ou moins, ça fait purge. :confused: Avec le risque qu'il se barre à un moment ou un autre. :surpris:

     

    J'aimerais contrôler, un minimum, la remontée du machin... :confus:

    Link to comment
    Share on other sites

    En ayant la commande de la purge à l’intérieur, dés que le parachute monte un peu trop vite, tu tires sur la soupape qui laisse alors échapper de l'air, et ça ralenti la remontée...Exactement comme une purge de wing.

    Link to comment
    Share on other sites

    J'aimerais contrôler, un minimum, la remontée du machin... :confus:
    Question de néophyte : Quel intérêt y a-t-il à contrôler la remontée ?

    J'ai beau chercher, je ne vois pas de risque à laisser la charge remonter seule jusqu'à la surface. Alors que si on dose mal la purge, c'est direct au fond...

    Link to comment
    Share on other sites

    Plusieurs raisons, je pense :

    - pas envie de laisser le parachute arriver (potentiellement) a toute blinde en surface avec un truc accroché en dessous. En général, j'aime bien les trucs maitrisés... Je n'ai pas dit que j'allais forcément l'accompagner jusqu'à la surface d'ailleurs.

    - risque qu'il se retourne, s'il est trop gonflé, l'air va sans doute chercher à se barrer d'une façon ou d'une autre. Et sans purge sur le dessus... il va certainement essayer de se barrer par en dessous... Et là, redescente en vrac assurée.

     

    En réfléchissant, je me dis que le plus simple (dans le cas ou : pas de purge) c'est sans doute de gonfler un minimum (parachute en légère tension), d'aider au décollage du fond à la palme ou avec sa propre stab, accompagner tranquille la première phase de montée (tout dépend bien sûr du poids de l'objet remonté), puis le laisser remonter en contrôlant d'en bas avec un bout, comme un parachute de sécu...

     

    Ou d'ajouter une purge, effectivement...

    Link to comment
    Share on other sites

    La seule expérience que j'ai du "parachutage", c'est pour remonter les gueuses lors des plongées sur épaves. On utilise une bâche pour remonter la gueuse (15/20 kg) du fond (entre 20 et 60m suivant les plongées). La gueuse est remontée en début de plongée, donc inutile de songer la remonter avec. On met ce qu'il faut d'air pour la décoller du fond et on la laisse monter seule.

    Mais je n'ai jamais vu de gueuse retomber suite à une percée trop violente de la surface, même si la mer est agitée.

     

    Contrôler la remontée depuis le fond à l'aide d'un bout me parait hasardeux.

    Link to comment
    Share on other sites

    A mon avis ton inquiétude ne doit pas l'être si ta vache est suffisamment dimensionnée. Je m'explique, ton arrimage doit être long de manière à ce que le point de traction soit le plus pendulaire possible (moins de risque de bascule) vache bien dimensionnée pour qu'arrivée en surface, la vidange due à la percussion en surface ne fasse pas retomber le boudin vers le fond...

    My 2 cents...

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 69
        Bonjour et bon dimanche.    Je recherche un parachute  # étroit et pas trop long (pour rentrer facilement dans ma poche de cuisse)  # avec un bec de canard (pour le gonfler au détendeur et qu'il ne se dégonfle pas en surface)  # sans tuyau pour le gonflage au direct system (pas envie de me balader toute la plongée avec un tuyau supplémentaire pour ça)  # sans cannule pour le gonflage à la bouche (pas envie de risquer un shunt pulmonaire si on peut faire autrement) 
      • 0
        Bonjour, de retour d'une plongée sur le Saint Sunniva au Pays Basque, je me rend compte que mon parachute (fermé) est à moitié dégonflé en surface. Je le gonfle généralement au DS ou à la bouche.   De retour à la maison, je me rend compte que l'air s'échappe au niveau de l'inflateur du DS. Au fond du parachute, à l'intérieur, je trouve le petit joint marron (cf photo). J'essaie de remonter le bousin. En reconnectant le joint sur l'espèce de fléchette. Maintenant l'air ne passe plus du
      • 33
        Bonjour à tous,   Quel sont les ratios que vous considérez pour connaître à peu près la profondeur maximale à laquelle vous pouvez lâcher votre parachute, en fonction de la longueur de fil sur votre spool ? La page que tout le monde connaît de @Narcosis préconise 45m pour pouvoir lâcher « depuis les 30m [...] en cas de courant », donc un rapport de 1.5 à peu près. C'est ce que je considérais au doigt mouillé jusqu'à lire sur scubaboard quelqu'un qui préconisait carrément un rapport 3 (donc 45
      • 48
        Bonjour à tous,   Je suis à la recherche de bout lesté pour mon parachute, mais je n'en trouve nul part ou alors c'est par bobine de 100m. Si vous avez des adresses je suis preneur.   Merci
      • 21
        Bonjour tout le monde,   Tout d'abord : pas taper, j'ai lu avant les autres posts sur le sujet...! Je suis en cours d'acquisition d'un parachute, et force est de constater qu'il y en a un sacré paquet... L'usage sera en mer ainsi qu'en gravière. Il m'a été conseillé de prendre un modèle avec bec de canard plombé pour que le parachute reste bien droit en dehors de l'eau. Est-ce que le gain est réel par rapport à des parachutes plus classiques ?   S'agissant de la taille d
    ×
    ×
    • Create New...