Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Ghislain

Oxygene pur à 15m

    Messages recommandés

    Bonjour,

     

    Je viens de voir un reportage qui m'a surpris.

     

    Des médecins soignent des patients via la medecine hyper bar. Pour ce faire, ils mettent leurs patients dans des caissons où ils simulent une profondeurs de 15m. Ensuite, les patients commencent à respirer de l'oxygène pur. C'est cité plusieurs fois dans le reportage.

     

    Pourtant dans mes cours de plongée, on m'a toujours appris que l'oxygène pur était dangereuse et mortel sous les 7m.

     

    Où est l'erreur ?

     

    Davance merci pour vos réponses

     

    Bonne journée

     

    Ghislain

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Où est l'erreur ?

    Nulle part...

    Atmosphere sèche dans le caisson hyperbar (et pas dans l'eau. Les seuils de déclenchement de la crise hyperoxyque sont plus précoces dans l'eau)

    Apres l'oxy au dessous de 7m mortel, oui-non-peut être (enfin pas tout de suite :D )

     

    Bref, pour faire court il faut bien différencier le fait de se trouver dans l'eau ou non, et le temps passé à la PPO2 est bien plus important que le chiffre en lui même :rolleyes: (fallait bien mettre une limite quelque part, alors on s'est arreté à 1,6b de PPO2 (6m)...pour 45min d'exposition ;) )

     

    Et ce n'est pas l'oxy qui est mortel en soi, c'est la crise convulsive qui peut s'en suivre (si c'est dans l'air, ben c'est pas bien grave, si c'est dans l'eau...ben tu respires de la flotte si t'es pas tétanisé sur ton détendeur et de toute facon tu n'es plus bon à rien :confus: et là c'est moins bien deja :D )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La plupart des traitements hyperbariques ne concernent pas les accidents de plongées.

    Et c'est tant mieux.

    Au caisson d'a coté, de temps en temps, on y fait passer les plongeurs "pour voir"; effectivement les bars d'O2 grimpent sans problème.

    Le plus dur curieusement ce sont "les oreilles" ca passe tres mal.. peut etre le fait d'etre au sec. Le plus gros risque dans ces caissons c'est l'étincelle, dont pas de telephone, pas d'appareil électrique à l'interieur.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Auparavant les plongeur descendaient en oxy pure plus profond que 6 m, à l'époque la PPo2 max de la navy était de 2bars et puis il me semble que les nageurs de combat actuels peuvent faire une petite incursions brèves sur les 12 ou 15 m...

     

    Bref tu ne meurs pas instantanément dès que tu dépasses 6m :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    L

    Le plus dur curieusement ce sont "les oreilles" ca passe tres mal.. peut etre le fait d'etre au sec

     

    :confused: Pas vu ça perso... Au contraire vu la lenteur de la compression (15 minutes pour "descendre à 15 mètres") c'est le seul endroit où j'ai pu réussir la BTV ou à passer les oreilles seulement en avalant un peu d'eau.

     

     

    Pour répondre à la question initiale c'est une question de risque à prendre. En milieu médicalisé sec on peut risquer le déclenchement d'une crise d'hyperoxie, on saura la gérer et il suffit d'enlever le masque pour enlever l'apport d'O2 hyperbare (aujourd'hui la plupart des caissons sont comprimés à l'air et c'est par un masque respiratoire qu'on inhale l'O2).

     

    Sous l'eau difficile d'enlever sa source respiratoire et le gros risque est la noyade. C'est pour ça qu'on prend de grosses marges de sécurité pour éviter la survenue d'une crise hyperoxique.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    :confused: Pas vu ça perso... Au contraire vu la lenteur de la compression (15 minutes pour "descendre à 15 mètres") c'est le seul endroit où j'ai pu réussir la BTV ou à passer les oreilles seulement en avalant un peu d'eau.

     

     

    Pour répondre à la question initiale c'est une question de risque à prendre. En milieu médicalisé sec on peut risquer le déclenchement d'une crise d'hyperoxie, on saura la gérer et il suffit d'enlever le masque pour enlever l'apport d'O2 hyperbare (aujourd'hui la plupart des caissons sont comprimés à l'air et c'est par un masque respiratoire qu'on inhale l'O2).

     

    Sous l'eau difficile d'enlever sa source respiratoire et le gros risque est la noyade. C'est pour ça qu'on prend de grosses marges de sécurité pour éviter la survenue d'une crise hyperoxique.

    Meilleure réponse.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le plus gros risque dans ces caissons c'est l'étincelle, dont pas de telephone, pas d'appareil électrique à l'interieur.

     

     

    Et le maquillage.

     

    Notamment le rouge a levres extrèmement gras...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et le maquillage.

     

    Notamment le rouge a levres extrèmement gras...

    et emmener un hérisson compatible :hehe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour avoir vécu celà (caisson), je m'étais aussi étonné, mais la réponse des infirmiers hyperbares a été :

     

    1) que 6 m est une limite de sécurité statistique (au delà des 6m le nombre de personnes pouvant faire une crise convulsive s'accroît, mais la crise n'est pas systématique.)

     

    2) on "plonge" dans des conditions qui ne favorisent pas les crises (comme le disais arno22 et Penti plus haut)

     

    3) il y a des rinçages à l'air (ou avec des mélanges mois oxygénés) en cours de séance.

     

    3b) de plus, je respirait l'oxypur au masque, dans un environnement qui s'apparentait plus à un nitrox "léger" qu'à autre chose (cf Penti ci-dessus : compression du caisson à l'air), et le masque n'était pas d'une étanchéité parfaite. Donc je ne respirais peut être qu'un nitrox à 80%...

     

    4) il y a souvent un accompagnant thérapeutique "embarqué" (infirmier hyperbare) en cas de pépin (qui arrivent trés rarement, mais qui arrivent cependant.)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    3b) de plus, je respirait l'oxypur au masque, dans un environnement qui s'apparentait plus à un nitrox "léger" qu'à autre chose (cf Penti ci-dessus : compression du caisson à l'air), et le masque n'était pas d'une étanchéité parfaite. Donc je ne respirais peut être qu'un nitrox à 80%...

     

    Je pense que les médecins aiment savoir ce que tu respires quand même non?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comme dit par ARNO, ce qui est dangereux n'est pas la crise convulsive en soi, mais les effets de cette crise qui sont perte de connaissance et relachement du détendeur entrainant la noyade. Si on n'est pas sous l'eau, ben on se noye pas...

    Et entre risquer une crise ou une paralysie si mon ADD est mal soigné, je choisi la crise, je signe mème pour une CX30 à l'O2.

    Par contre aller au caisson pour me recomprimer avec un gaz (azote) que je dois éliminer, pas question...Mais ya qu'un seul caisson en FRANCE qui pratique sous héliox, c'est LYON (et ils ont des résultats étonnants, yen a mème qui ont surnommé Jésus CHRIST le professeur DELAFOSSE).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Par contre aller au caisson pour me recomprimer avec un gaz (azote) que je dois éliminer, pas question...Mais ya qu'un seul caisson en FRANCE qui pratique sous héliox, c'est LYON (et ils ont des résultats étonnants, yen a mème qui ont surnommé Jésus CHRIST le professeur DELAFOSSE).

     

    Oui enfin quand doit aller au caisson, on n'a pas vraiment le choix de la destination... Je suis pas sûr qu'un trajet Nice / Lyon en ambulance soit recommandé en cas d'urgence :eek:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Oui enfin quand doit aller au caisson, on n'a pas vraiment le choix de la destination... Je suis pas sûr qu'un trajet Nice / Lyon en ambulance soit recommandé en cas d'urgence :eek:

     

     

    en charette à bras, non, mais il existe des hélicos, aussi, voire des navions :trigolo:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    en charette à bras, non, mais il existe des hélicos, aussi, voire des navions :trigolo:

     

    Le p'tit hélicos qui rase les champs, why not. L'avion à 0.8 bar de pression, moyen :) (après, l'avion qui rase les paquerettes, why not mais surement pas un A320 qui va faire ça :D)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Oui enfin quand doit aller au caisson, on n'a pas vraiment le choix de la destination... Je suis pas sûr qu'un trajet Nice / Lyon en ambulance soit recommandé en cas d'urgence :eek:

     

    Faut pas voir comme ça, faire une CX18 O2 pas de PB...Si ça va pas mieux on peut pousser à CX30 O2 (tant pis pour la crise si elle arrive, z'auront ka nettoyer le pipi si on se fait dessus)...Mais ensuite si c'est pas mieux, pas question (en tout cas si c'est pour moi) de me laisser recomprimer à la zote à respirer.

    Au pire je signe une décharge et je me fais transférer à LYON, dans la voiture d'un copain si les assurances refusent la prise en charge au besoin.

    C'est pas pour de l'urgence, hein, c'est pour traiter une MDD et pas un ADD ce que je dis..

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 9
        Salut à tous,   Je possède un Mikron DIN (pas tout récent...) 1er et 2eme étage que je souhaite passer en détendeur utilisable sur 02 100% pour servir sur le kit à oxygène de notre bateau.   Le revendeur Aqualung du coin (Indonésie) me dit que c'est possible mais qu'il faut bien sûr changer les joints et le graissage et qu'il n'a pas les pièces disponibles. Et qu'il peut peut-être les commander mais que ça prendra entre 3 et 6 mois...Donc c'est plus rapide de me faire livrer les pièces en
      • 0
        Bonjour amies plongeuses et amis plongeurs !   Connaissez-vous une boutique qui gonfle au Nitrox à plus de 40% ou mieux à l'O2 en Île de France ?  
      • 3
        Bonjour,   J'aimerais me passer d'un fournisseur externe qui gère l’oxygène de secours se trouvant dans un bateau.   Avez-vous un plan de maintenance pour gérer cela (périodicité de renouvellement du gaz, test de la bouteille, test du détendeur et des masques,...)?
      • 10
        Bonjour a tous !   Je voudrais quelques infos sur l'entretien de certaines pieces de mon equipement et plus particulièrement l'application ( ou non ) de graisse. J'ai pour habitude de plonger en eau tropicale, puis de laisser dormir mon equipement 1 an. Pour cela, je prends toujours soin de bien nettoyer tout ce qu'il faut, rincer l'interieur du gilet, le gonfler, etc....   Avec le temps, le materiel reposant en milieu assez humide, un genre de vert-de-gris se développe sur certaines par
      • 20
        Bonjour, Sur ce forum, j'ai trouvé d'anciens messages indiquant qu'il était possible de gonfler des bail-out Nx >40% ou bloc recycleur oxy pur sur Montreuil chez Abello. Ce n'est plus possible depuis qq semaines et je n'ai pas trouvé d'autres endroits ou gonfler sur Paris/Région parisienne.   Qqun aurait-il un bon plan ?   Merci
    ×
    ×
    • Créer...