Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Ghislain

Oxygene pur à 15m

    Messages recommandés

    Ah je comprends mieux, parce que j'imaginais mal le mec du SAMU te demander ton choix de destination au moment de monter dans l'ambulance, façon taxi "Bon il va où le p'tit monsieur ?" :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Déjà on te demande rien, mise à part la vital qu'en tu arrive :lol:

    Tu est automatiquement transféré au caisson le plus proche et basta et franchement ... sa me va très bien ;)

    Vus que déjà tu est pas bien, je voie mal demander à aller à Lyon :rolleyes: et je pense que les personnes qui ont vraiment eu le malheur de faire cette expérience seront d accord.

     

    Car ce qu'il faut aussi savoir, c'est que l'hélico qui vous attends n'a pas forcement le plein de carburant, le carburant est calculé selon le nombre de personnes à bord et d'autre paramètre donc là aussi sa m'étonnerai qu'il te transfère à l'autre bout de la France ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu est automatiquement transféré au caisson le plus proche et basta et franchement ... sa me va très bien ;)

     

    Mais oui, évidemment....

    Un ADD ça se traite en 3 phases:

    -dès qu'il y a un soupçon il faut prendre O2, s'hydrater (éventuellement aspirine mais pas n'importe comment) et pisser (pas sur qu'on va y arriver si ça s'aggrave alors prendre les devants). Mettre les secours en préalerte ou directement alerte si ça semble grave (ça parait évident) et insister sur le besoin de transfert rapide au caisson DISPONIBLE le plus proche...Et si ya pas de caisson et seulement des symptomes légers, mettre en oeuvre une recompression sous l'eau (attention, ça s'improvise pas, faut beaucoup d'O2...one point for rebreather...et du monde pour accompagner un bon moment le malade...A prévoir à l'avance et seulement pour des lieux reculés).

    - un premier jet en urgence au caisson avec une CX18 (ou moins) à l'O2 au masque (ça tous les caissons savent faire) suivi d'un processus thérapeutique qui peut durer un bon moment (jusqu'à 1 semaine) mais toujours à l'O2. Attention, je parle d'ADD, là...Pour autre chose genre surpression on comprime beaucoup plus et à l'air mais ce n'est pas du tout la mème problématique.

    -s'il n'y a pas assez de régression des signes d' ADD et qu'en plus les médecins envisagent de faire plus profond que CX30 (donc à l'air) ben là il est temps de prendre contact avec LYON et de se barrer dare-dare....

    Du moins je ferais comme ça si c'était pour moi ou un ami...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Faut pas voir comme ça, faire une CX18 O2 pas de PB...Si ça va pas mieux on peut pousser à CX30 O2

    Juste pour être clair, la CX30 se fait d'abord à l'héliox 50/50 puis à l'O2 à partir de 18m.

     

    Et si ya pas de caisson et seulement des symptomes légers, mettre en oeuvre une recompression sous l'eau (attention, ça s'improvise pas, faut beaucoup d'O2...one point for rebreather...et du monde pour accompagner un bon moment le malade...A prévoir à l'avance et seulement pour des lieux reculés).

    Faut arrêter le délire de la recompressions en eau.

    En France on a la chance d'avoir des caissons un peu partout et les bons médecins et techniciens qui vont avec. Ce serais de la connerie de prendre le risque de se ré-immerger.

    C'est quoi des symptômes légers ? une petite douleur à l'épaule ? des fourmillements dans les orteils ? la tête qui tourne ? Et à ton avis ça va évoluer comment sous l'eau ? 3h30 à gerber dans ton détendeur ça semble raisonnable ?

    On nage carrément dans le délire !

    D’ailleurs je serais bien curieux de voir la tête des opérateurs du CROSS quand tu leur dis que tu va te réimmerger avec ta patte folle ;-)

     

    Oxy, eau (si on peut) et caisson !!!

     

    A+

    Tybo

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Faut arrêter le délire de la recompressions en eau.

    En France on a la chance d'avoir des caissons un peu partout et les bons médecins et techniciens qui vont avec. Ce serais de la connerie de prendre le risque de se ré-immerger.

    C'est quoi des symptômes légers ? une petite douleur à l'épaule ? des fourmillements dans les orteils ? la tête qui tourne ? Et à ton avis ça va évoluer comment sous l'eau ? 3h30 à gerber dans ton détendeur ça semble raisonnable ?

    On nage carrément dans le délire !

    D’ailleurs je serais bien curieux de voir la tête des opérateurs du CROSS quand tu leur dis que tu va te réimmerger avec ta patte folle ;-)

    Pascal44 parle de recompression en eau dans le cas de lieux reculés et à condition que la mise en oeuvre ait été étudiée avant, pas d'une plongée à Marseille ;)

     

    Et si ya pas de caisson et seulement des symptomes légers, mettre en oeuvre une recompression sous l'eau (attention, ça s'improvise pas, faut beaucoup d'O2...one point for rebreather...et du monde pour accompagner un bon moment le malade...A prévoir à l'avance et seulement pour des lieux reculés).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ok mais les cas sont tellement exceptionnel que c'est limite d'en parler.

     

    Normalement, les personnes devant penser à l'IWR ont une liste de what-if longue comme le bras et ceux là se posent la question de savoir ce qu'il faut faire s'il y a un souci.

     

    Ces temps ci, sur plusieurs fora, pas mal de personnes parlent d'IWR, ça doit être la mode. En parler dans un post qui n'a rien à voir avec la choucroute, c'est potentiellement mettre des mauvaises idées dans la tête des gens (la procédure reste extrêmement lourde quand même !).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Déjà on te demande rien, mise à part la vital qu'en tu arrive :lol:

    Tu est automatiquement transféré au caisson le plus proche et basta et franchement ... sa me va très bien ;)

    Vus que déjà tu est pas bien, je voie mal demander à aller à Lyon :rolleyes: et je pense que les personnes qui ont vraiment eu le malheur de faire cette expérience seront d accord.

     

    Car ce qu'il faut aussi savoir, c'est que l'hélico qui vous attends n'a pas forcement le plein de carburant, le carburant est calculé selon le nombre de personnes à bord et d'autre paramètre donc là aussi sa m'étonnerai qu'il te transfère à l'autre bout de la France ;)

     

    En mer, normalement c'est le médecin du Cross qui va décider, ou et comment; en fonction du lieu de l'accident, du caisson dispo et des moyens de transport utilisables.

    Sa réponse ne sera pas forcément la même en zone Marseille ou en zone Toulon.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Justement p'tite question, à Toulon ils font pas de la recompressions avec de héliox ?

    Me semblait qu'en j'étais là-bas que l'infirmier avait demandé, mais bon ... suis plus trop sur car j'avais d'autre chat à fouetter :lol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En mer, normalement c'est le médecin du Cross qui va décider, ou et comment; en fonction du lieu de l'accident, du caisson dispo et des moyens de transport utilisables.

    Sa réponse ne sera pas forcément la même en zone Marseille ou en zone Toulon.

     

    Hmmm oui, mais crois moi il te libère fisa le caisson le plus proche ;) il te bloque aussi la radiologie et tout et tout.

     

    :gagon:

     

    Même la morgue !

     

    :gagoff:

     

    Du moins si la communication entre pompier - le doc de l'hélico puis l’hôpital ce fait mal :rolleyes:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mais oui, évidemment....

    Un ADD ça se traite en 3 phases:

    -dès qu'il y a un soupçon il faut prendre O2, s'hydrater (éventuellement aspirine mais pas n'importe comment) et pisser (pas sur qu'on va y arriver si ça s'aggrave alors prendre les devants). Mettre les secours en préalerte ou directement alerte si ça semble grave (ça parait évident) et insister sur le besoin de transfert rapide au caisson DISPONIBLE le plus proche...Et si ya pas de caisson et seulement des symptomes légers, mettre en oeuvre une recompression sous l'eau (attention, ça s'improvise pas, faut beaucoup d'O2...one point for rebreather...et du monde pour accompagner un bon moment le malade...A prévoir à l'avance et seulement pour des lieux reculés).

    - un premier jet en urgence au caisson avec une CX18 (ou moins) à l'O2 au masque (ça tous les caissons savent faire) suivi d'un processus thérapeutique qui peut durer un bon moment (jusqu'à 1 semaine) mais toujours à l'O2. Attention, je parle d'ADD, là...Pour autre chose genre surpression on comprime beaucoup plus et à l'air mais ce n'est pas du tout la mème problématique.

    -s'il n'y a pas assez de régression des signes d' ADD et qu'en plus les médecins envisagent de faire plus profond que CX30 (donc à l'air) ben là il est temps de prendre contact avec LYON et de se barrer dare-dare....

    Du moins je ferais comme ça si c'était pour moi ou un ami...

     

    Moi je passerai directement en alerte, mais c'est un choix perso ;)

    Pour la recompressions par immersion comme tu le dis vraiment si tu est au trou du cul du monde et franchement dans ces cas là, je préfère patauger :hehe: car c'est une technique qui m'inspire pas confiance et faut des sacrés bon binômes ce qui à mon avis vus le lieu n'est pas le cas :lol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour la recompressions par immersion comme tu le dis vraiment si tu est au trou du cul du monde et franchement dans ces cas là, je préfère patauger :hehe: car c'est une technique qui m'inspire pas confiance et faut des sacrés bon binômes ce qui à mon avis vus le lieu n'est pas le cas :lol:

     

    Bah même si t'as des binômes de pointe, faut une quantité de gaz assez conséquentes (même en recycleur, tu dégazes donc tu rinces, donc tu perds du gaz...)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ok mais les cas sont tellement exceptionnel que c'est limite d'en parler.

     

    Non, faut pas en parler parce que c'est politiquement incorrect...Ca voudrait dire qu'il y a des endroits au monde où on ne pourrait pas ètree soigné correctement (quelle horreur).

     

    Normalement, les personnes devant penser à l'IWR ont une liste de what-if longue comme le bras et ceux là se posent la question de savoir ce qu'il faut faire s'il y a un souci.

     

    Et bien oui, et pour ça ils en ont débattu et y ont réfléchi avant.

    Il y quelques années, au cours d'une expé souterraine profonde (c'était les premières fois où on allait au-delà de 150M en recycleur), l'un des pointeurs avait fait l'acquisition d'un caisson portable. L'organisation avait prévenu le caisson de TOULOUSE et de BORDEAUX et une zone d'atterrissage hélico sur site avait été prévue...Il y a eu malgré le respect des procédures (de l'époque) un bend sur un des plongeurs d'assistance. Pas de bol, hélico indisponible pour 2H et minimum 3H par la route. Le plongeur a été recomprimé en CX12 (je crois) dans le caisson portable (c'est pas de la réimmerssion mais c'était un monoplace) après avoir pesé le pour et le contre avec les médecins du caisson et son état à la sortie était si correct qu'il n'y a pas eu d'autre séance de caisson. Pas sur que ça se soit passé si bien si le délai avait été de 3H...

     

    Ces temps ci, sur plusieurs fora, pas mal de personnes parlent d'IWR, ça doit être la mode. En parler dans un post qui n'a rien à voir avec la choucroute, c'est potentiellement mettre des mauvaises idées dans la tête des gens (la procédure reste extrêmement lourde quand même !).

     

    Ben on va parler de quoi alors ?? On est sur plongeur.com, dans la rubrique Nitrox, trimix, recycleur et tu as bien regardé le titre du post, là ?? O2 à 15M en caisson et tu voudrais qu'on ne parle pas d' ADD ??

    Fais attention à ne pas trop dériver fédéraste, ce sont les mèmes qui voudraient interdire le recycleur (bientot 60 ans qu'on fait des bulles, faut surtout rien changer). L'obscurantisme, ça n'apporte rien de bon, mon gars !!!

     

    Bah même si t'as des binômes de pointe, faut une quantité de gaz assez conséquentes (même en recycleur, tu dégazes donc tu rinces, donc tu perds du gaz...)

     

    Argument à 2 balles pour justifier l'immobilisme, en plus tu sais très bien que ce n'est pas vrai....Le recycleur est au contraire l'outil quasi indispensable pour cela car il faut avoir à disposition tout l'O2 nécessaire (attention, ça suffit pas mais sans ça faut pas engager l'IWR) et le recycleur permet une économie de 90% (au bas mot)....Quand à devoir rincer régulièrement, mème en admettant que ça soit autant que la consommation, c'est pas la mort non plus.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour

     

    La recompression n'a de sens qu'à la condition de respirer de l'O². D'autre part La tolérance à l'hyperoxie est bien plus grande en milieu aérien; de l'ordre de 2.8b contre 1.6b en milieu liquide. En caisson il est courant de respirer de l'O² pur à une profondeur de 18m ( 2.8b ) durant des séances d'1h/1h30 .

    Les séances engageant la respiration d'Heliox à des profondeurs pouvant atteindre 30m sont entrecoupées de "lavages" à l'air de 5mn par périodes de 25mn pour palier aux risques liés à l'hyperoxie.

    En effet, certaines séances OHB peuvent durer plus de 6h.

    Par ailleurs une assistance ( médecin et/ou infirmier(e) ) est toujours présente dans le caisson pour intervenir en cas de problème, notamment ceux liés à l'hyperoxie.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En mer, normalement c'est le médecin du Cross qui va décider, [...]

    Sa réponse ne sera pas forcément la même en zone Marseille ou en zone Toulon.

    En fait, il n'y a pas de "médecin du Cross".

    Sur un problème médical type ADD, le CROSS va mettre en relation les demandeurs avec un médecin.

    Dans la cas particulier du CROSSMED, c'est le médecin régulateur du SAMU 83 (Var) qui est censé gérer les problèmes de plongée. Autrement dit, même sur un appel passé depuis Banyuls, Marseille ou Nice, vous serez mis en relation avec le SAMU 83. C'est lui qui définira, en coopération avec le CROSSMED, les moyens à engager et la destination (en fonctions du problème, des disponibilités etc).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les séances engageant la respiration d'Heliox à des profondeurs pouvant atteindre 30m sont entrecoupées de "lavages" à l'air de 5mn par périodes de 25mn pour palier aux risques liés à l'hyperoxie.

    En effet, certaines séances OHB peuvent durer plus de 6h.

    Par ailleurs une assistance ( médecin et/ou infirmier(e) ) est toujours présente dans le caisson pour intervenir en cas de problème, notamment ceux liés à l'hyperoxie.

     

    Ca c'est pour l'effet pulmonaire de l'O2 (dit effet LORRAIN SMITH). En plongée "normale " on a tendance à l'oublier mais il se manifeste pour des temps d'exposition prolongés. Un gaz humide est mieux supporté (barboteur ou recycleur). Et effectivement une coupure de 5MN par demi-heure pour une séance au delà d'une heure trente est nécessaire..

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...