Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

après avc?


chrybt
 Share

    Recommended Posts

    bonjour! je vous souhaite une bonne année, de l'eau, de l'air, des poissons!

    j'ai fait un avc il y a un mois et demi sur l'artère cerebelleuse supérieure( je cite le rapport!) , le neuro l'a découvert hier! alors quand il me dit que je pourrai reprendre la plongée, je ne sais pas si je peux me fier a son avis !!

    en bref, y a t-il ''par ici'' un ou des neurologues qui pourraient me répondre? ou des plongeurs qui connaissent des neuro?

    j'ai quelques questions- sur les contreindications, l'infarctus cardiaque est un empèchement temporaire, mais l'infarctus cérébral? seules les causes possibles sont restrictives mais la lésion au cerveau? je me suis fait une petite idée en lisant d'autre posts, mais je crains mon excès d'optimisme.

    merci !!!

    nb hémiparésie, donc frappe clavier aléatoire et minimaliste, re-merci

    Link to comment
    Share on other sites

    Seuls des toubibs ayant ton dossier pourront répondre à ta question.

    Si ton neurologue te dit que tu peux reprendre, pourquoi ne pas lui faire confiance ?.

    Maintenant, si tu as un doute, va en voir un autre.

    Toutes les réponses, positives ou négatives, que tu pourrais avoir sur le forum, même de la part d'hommes de l'art, ne seraient que supputations.

     

    Dans tous les cas; Bon courage !

    Link to comment
    Share on other sites

    si tu veux un avis éclairé va voir un médecin hyperbare qui travaille dans un centre hyperbare et qui voit beaucoup de plongeurs en consultations.

     

    Affligeant !

     

    Qu'est qu'un spécialiste hyperbare va apporter par rapport à un AVC ???

    Link to comment
    Share on other sites

    Affligeant !

     

    Qu'est qu'un spécialiste hyperbare va apporter par rapport à un AVC ???

     

    ta réponse est un peu brutale je trouve...et ne fait pas avancer le truc...Tacaud a raison: solliciter plusieurs avis me semble correct!

     

    bonne chance en tout cas!

    Link to comment
    Share on other sites

    Un neurologue sera de très bon conseils pour te donner un traitement, éviter la récidive ou encore de te dire les risques encourus et les signes d'alertes.

    un neurologue sera là pour la vie courante.

     

    pour ce qui se passe sous l'eau le spécialiste est le médecin hyperbare : qui connaîtra les modifications physiologiques de l'immersion d'un plongeurs sains et malades, qui pourra te conseiller sur le choix du matériel, la façon de plonger, ses risques, les signes précurseurs. Qui aura une expérience soit propre soit à travers d'échanges avec ses confères (congrès...) sur ces pathologies en plongées.

     

    au final la décision se fait de façon collégiale et pour ce type de pathologie au cas par cas et surtout en fonction de la motivation et du comportement psychologique du patient/plongeur.

    Link to comment
    Share on other sites

    euh, Poune...ça c'est de la théorie...si chybt a subit un avc, il est à présent dans la "moulinette" hospitalière. ce qui veut dire que c'est maintenant qu'il faut solliciter des avis sur un dossier tout frais , et c'est à cet endroit qu'il pourra y avoir "décision collégiale". Les services hospitaliers spécialisés sont tout à fait aptes à gérer ce genre de problème.

    Link to comment
    Share on other sites

    merci! je cherche un neuro ffessm j'ai vu qu'il yen a un sur pau mais pas réussi à lui envoyer un mail. d'ou mon post sur ce forum

    pourquoi pas confiance à mon neuro? en insistant, j'ai vu 2 neuros dans les 10j qui ont suivit mon avc et ils m'ont dit que tout était normal jusqu'à l'irm avant-hier!! or depuis je marche de travers, ne peux rien tenir avec la main gauche et me prends toutes les portes ( à gauche).

    Je sais bien que je devrai allez voir un spécialiste pour pouvoir reprendre ( pourtant mon certif est encore à jour, lol!) je me dis que je ne suis pas la première à qui celà est arrivé et la question m'obsède littéralement. pour l'instant, on cherche la cause car, apriori je n'étais pas ''à risques'' à part 2 kg de trop pour avoir un imc moyen!! (perdus depuis) : femme, moins de 40 ans, jamais fumé, pas de contraception orale, pas de cholestérol, pas d'hypertension, stress modéré( on dirait une annonce matrimoniale!!!)

    je connais les causes qui sont des contre indications , ce qui me tracasse c'est les séquelles dans mon cerveau!!

    merci encore; je ne compte pas sur vous pour faire un diagnostic, mais pour m'orienter: je suis un peu isolée, dans mon entourage ils pensent tous que c'est à cause de la plongée que j'ai fait ce malaise !

    Link to comment
    Share on other sites

    Un neurologue...

     

    Bonjour, neurologue je suis, j'ai dirigé une UNV (service spécialisé dans le neuro-vasculaire), alors donc, voilà ce que je pense pouvoir te répondre. Tout en sachant qu'une consultation nécessite le dossier du patient, et que ce ne seront que des généralités.

    Le diagnostic d'AVC (ou plus précisément cérébelleux) n'est pas en lui-même le problème, mais plutôt deux de ses corollaires:

    - d'abord et surtout, le pourquoi. Pas du tout pareil d'avoir fait un bilan cardio-circulatoire, sanguin, génétique, exhaustif,qui s'il est clean met l'AVC sur "la faute à pas de chance", avec peu de risques de récidives; ou à l'inverse être porteur d'une pathologie emboligène récidivante (c'est-à-dire sous forte menace de refaire pareil ou pire), d'une maladie sanguine qui interagirait avec les effets de la pression ou de la surcharge azotée (et dans ce cas, même un hyperbariste serait limite pour conseiller, on n'a guère de recul statistiqe), d'un trouble du rythme cardiaque directement causé par la plongée (froid, pression, stress, effort éventuel...), d'une malformation vasculaire qui risque de saigner, ... Ce sont ces questions qui doivent être posées à ton neurologue s'il est neuro-vasculaire, ou sinon à un cardiologue (même tarif que pour un infarctus du coeur).

    - ensuite, la lourdeur des séquelles. C'est à mon avis moins préoccupant, si tu avais des séquelles lourdes tu ne penserais sanq doute pas à re-ploufer; de plus le cervelet récupère très bien le plus souvent. A ce propos, même si ça te semble long, continue la rééducation, on peut encore progresser plusieurs années après un accident, et beaucoup de gens gardent des séquelles parcequ'ils se sont découragés trop tôt (il faut dire que c'est pénible de faire des progrès millimétriques pendant des mois...)

    Voilà à peu près, j'espère t'avoir éclairé un peu. Nous allons voir s'il y a d'autres collègues sur le forum?

    Je te souhaite de bonnes nouvelles bulles (dehors, pas dans les artères, hein!) :diver:

    Link to comment
    Share on other sites

    Affligeant !

     

    Qu'est qu'un spécialiste hyperbare va apporter par rapport à un AVC ???

     

     

    moi, je n'aurai pas ecris "affligeant"

     

    mais sérieusement, une consultation par Internet, faut rester serieux et envoyer le patient chez les hommes de l'art, simplement !

    Link to comment
    Share on other sites

    merci phmar ! d'après ce que je comprends, si les causes (on cherche) ne sint pas des contreindications absolues , y a de l'espoir.

    j'ai peu de sequelles ''physiques'' je sens que je récupère( il faut qd même assurer le domestique c'est la première rééducation)

    la gène motrice ne me parait pas empécher la mise a l'eau.

    si les causes de mon avc ne sont pas rédhibitoires, je peux esperer replonger( même pas profond) dans combien de temps ( mon neuro m'a parler de cicatrisation)? (une réponse statistique ou approximative me convient. je revois mon medecin dans 15j seulement.

    Link to comment
    Share on other sites

    moi, je n'aurai pas ecris "affligeant"

     

    mais sérieusement, une consultation par Internet, faut rester serieux et envoyer le patient chez les hommes de l'art, simplement !

    stp, astu lu mon message? mon neuro m'a laissé courir la nature 1 mois et demi en me disant que tout allait bien et ne connait certainement rien à la plongée.

    Link to comment
    Share on other sites

    merci phmar ! d'après ce que je comprends, si les causes (on cherche) ne sint pas des contreindications absolues , y a de l'espoir.

    CQFD :D

    Une contre indication temporaire peut être levée par définition ;) .

     

    Et ne jamais oublier que si tu le sens pas... tu ne plonges pas!!! (même si un médecin t'y autorise. Il t'autorise, il t'oblige pas ;) ).

    Link to comment
    Share on other sites

    CQFD :D

    Et ne jamais oublier que si tu le sens pas... tu ne plonges pas!!! (même si un médecin t'y autorise. Il t'autorise, il t'oblige pas ;) ).

    C'est bien comme ça que je l'entend; le plaisir, pour le plaisir;et la sécurité au service du plaisir !

    Link to comment
    Share on other sites

    Neuro, suite....

     

    Si tu parles de la cicatrisation au niveau du tissu cérébral, tu penses bien que ça n'a pas été travaillé spécifiquement pour la plongée...

    Je ne peux donc que te soumettre une analogie: lorsqu'un AVC est dû à une sténose (un bouchon) de la carotide, qu'il faut déboucher pour empêcher une récidive, le chirurgien vasculaire est prié d'attendre 4 à 6 semaines avant d'intervenir, avec justement l'idée d'éviter (sauf urgence) la remise en pression de circulation de la zone lésée, qui risquerait de saigner par fragilité.

    Donc, très empiriquement, c'est cette période qui est considérée comme permettant une cicatrisation. Pas très différent des durées de cicatrisation des autres tissus du corps, ça se compte toujours en quelques semaines. :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 16
        Bonjour, Nous sommes une famille de 4 et venons tous de recevoir notre PADI niveau 1 Open water. Et pour la suite... je suis perdue. Je voudrais aller plonger dans les eaux du lac d'Annecy ou du Léman en avril. Nous n'avons jamais plongé en eaux douces, nous sommes encore très très débutants, et je voudrais donc trouver un club qui nous loue le matériel + nous accompagne pour une ou plusieurs sorties. Pour pas trop cher En regardant sur le site, je vois surtout des clubs, mais on ne va
      • 44
        Bjr,   Je pense déménager hors de la ville ( pollution, bruit, ..) et j’ai trouvé un pt’i coin sympa dans la montagne … En 6min je suis en bas dde celle-ci et 20 à 25 minutes plus tard au bureau … En plus je me rapproche un pt’i peu de la côte et si cela se trouve je vais trouver un raccourci pour aller plonger … bla bla bla ..   Qui dit montagne dit altitude, hors si mes souvenirs sont bons, prendre de l’altitude après avoir plongé c’est pas bon !!! (>< souvenirs). Je vais me
      • 5
        Apparemment une bonne partie de ceux qui se présentent sont ceux qui ont repris la plongée après une longue interruption. C'est mon cas également.   J'ai commencé à plonger en Belgique en 1988 et y ai eu l'activité typique des plongeurs de club de l'époque: carrières, Zélande, quelques voyages à l'étranger.   Pour des raisons professionnelles, j'ai déménagé sur la Côte d'Azur. Je suis d'abord inscrit dans un club pensant que c'était un bon moyen de faire des connaissances hor
      • 22
        Bonjour à tous,   Je suis novice niveau 1 en plongée avec une 40 aines de plongée à mon actif. J’expose ici un sujet que je trouve particulier et je ne sais pas si la plongée en est la cause, j’ai déjà pris un futur rdv chez un médecin pour confirmation mais j’aimerais avoir peut être des retours à des personnes à qui cela est déjà arrivé ? Suite à une journée classique avec deux plongées « consécutives » (intervalle de 3H entre les deux / 55 min de plongée / 20 mètres maxi / co
      • 114
        Bonjour à tous,   La communauté de ce groupe étant active, je me permets de poster un message sur ce forum en espérant avoir une réponse à mes interrogations.   Je tiens à m’excuser si la problématique a déjà été posée. Dans ce cas, n’hésitez pas à me renvoyer vers le bon post.   Pour donner un peu de contexte, je suis en prépa N2. Si j’ai bien assimilé mon cours, un plongeur N2 pouvant être autonome à 20m, il doit savoir gérer une remontée assisté.   En r
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.