Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Cartilage de requin...et cancer.


    Messages recommandés

    J'ai pas reussi a ouvrir ton lien, mais ton titre est suffisament explicite !

    Ce n'est pas la premiere fois que j'entends ce genre de choses, et il semblerait que ca provienne de l'observation toute bete que chez les squales, le taux de mortalité du a une tumeur/cancer est tres sensiblement inferieur aux autres especes vivantes. A priori, ce n'est donc pas un canular. On pourrait se dire ( a juste titre d'ailleurs) que ca ne sens pas bon pour les requins, et ben en fait se sera pas pire. Les labo pharmaceutiques ne s'interressent pas a cette substance naturelle tout simplemement parce qu'elle est ............ naturelle donc ils ne peuvent pas deposer de brevet dessus. Du coup, ils essaient de developper cette substance en labo pour poser un brevet et ramasser les $.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut Lemates,

    Je te rassure... mettre des brevets sur des espèces vivantes ça n'arrête absolument pas les laboratoires. J'ai découvert ça avec stupéfaction. Sans être pro-attac et altermondialiste, il y a des choses très inquiétantes qui se profilent. Ci joint un lien qui en parle si ca t'intéresse

     

    http://ogmdangers.org/action/brevet/brevets_intro.htm

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Méfiance, méfiance,

     

    Une recherche sur scirus.com (moteur de recherche scientifique) sur Prudden shark donne lieu à 1 et un seul article scientifique dont le résumé semble contredire en partie la thèse de ce M. Prudden et 54 liens sur le web pour des vendeurs de pillules pour l'essentiel (à ne pas confondre avec des labos pharmaceutiques).

     

    Par ailleurs les résultats miraculeux obtenus au Mexique ont été fortement contesté par la communauté scientifique : quasiment aucune publication, pas de suivi dans les règles de l'art, etc. En revanche la non toxicité des cartilages de requins est prouvé et permet de vendre ce type de produit sans contrainte particulière (au moins aux États-Unis mais on en trouve aussi en Suisse par exemple). Donc on a d'une part quelques publications (sérieuses) sur le sujet mais qui restent théoriques pour l'essentiel et (en gros) des vendeurs de cosmétiques qui sous le prétexte que cela n'est pas toxique vendent des produits "miracles".

     

    Je ne vais pas jouer les "négationistes" , les requins ont effectivement un taux très faible de cancers, ils ont également un taux d'urée que nous ne pourrions supporter. Toutefois il ne faut pas négliger non plus le fait que les requins ne font pas l'objet de recherches intensives et sont particulièrement méconnus sous de multiples aspects.

     

    Alors oui il y a sûrement des choses à apprendre de ces animaux qui sont sous leur forme moderne depuis 100 millions d'années et qui ont résisté à deux extinctions majeures tuant à chaque fois 80% des espèces de la planète dont les dinosaures. Mais de là à aboutir à un produit fini (validé phase 3) aux effets documentés en aussi peu de temps, non. C'est seulement une hypothèse ou une constatation mais ce n'est en aucune façon une évidence.

     

    Ce n'est un secret pour personne : nous sommes capable d'aller dans l'espace, de faire une carte topographique de la Lune mais on ignore à peu près tout de l'Océan.

    Donc c'est peut être maintenant qu'il faut faire quelque chose pour ces animaux car ce n'est pas une boîte de conserve d'ailerons de requin qui fera avancer les choses et la recherche.

     

    Les labo pharmaceutiques ne s'interressent pas a cette substance naturelle tout simplemement parce qu'elle est ............ naturelle donc ils ne peuvent pas deposer de brevet dessus.

     

    Non, en Europe jusqu'à maintenant - touchons du bois - seul un procédé est brevetable ; autrement dit on ne brevète pas une substance mais le procédé de fabrication/transformation permettant d'aboutir à un produit utilisable. Donc si un labo juge qu'il peut développer un médicament basé sur du cartilage de requin il peut le faire et poser un brevet sur les méthodes de transformation. On peut également supposer que les labos bossent sur ce sujet mais les recherches systématiques se font sur des millions de molécules et demandent des années d'analyse, de tris et d'expérimentations. Donc il n'y a aucune certitude aujourd'hui, juste des pistes.

     

    mettre des brevets sur des espèces vivantes ça n'arrête absolument pas les laboratoires.

     

    C'est un peu plus complexe, vu que cela s'applique au génie génétique et c'est effectivement une connerie sans nom au même titre que les brevets logiciels mais ici on parle des cartilages de requins et on reste dans du médicament conventionnel, donc on ne brevete pas une molécule mais le procédé utilisé pour obtenir cette molécule, enfin tout du moins (encore) en Europe.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    cartilage de requin...et cancer : suite, sans fin !

     

    Floo 1203...

    Il te revient le privilège de poster, à présent, les 2 liens que tu m'as si aimablement communiqués.

    Il y a, pratiquement 10 ans que je me bats...ressemblant en celà, à Don Quichotte. pour la protection et la sauvegarde de mes petites bestioles préférées.

    Un de mes projets, entre autre, est de constituer un dossier sur le thème de l'utilisation aberrante du cartilage de requin dans le traitement de certaines formes de cancer...puis de le soumettre aux organismes adéquats gouvernementaux ou non.

    Combat ambitieux s'il en est...mais je ne tiens pas à ce que mes enfants (ou plutôt mes petits enfants...compte tenu de mon âge) en soit réduit à visiter un aquarium pour voir un requin , un dauphin, une tortue etc...

    (Je vais, cependant, cet été, les amener au plus grand aquarium d'Europe : l'Océanografic de Valencia...avec pour buts avoués de leur faire mieux appréhender la mer et la vie sous marine ).

    Comme il a été déjà été dit : TOUT est bon pour faire du fric...et, peut être, plus spécialement avec l'utilisation du requin !!!

    Après les ailerons, (qui permettent à nos amis asiatiques de suppléer une libido défaillante...remarquez, ce rôle était tenu auparavant par les dents de lion et les cornes de rhinocéros ), le foie...il y a, à présent, le cartilage...sans compter les divers trophés : petits requins marteaux embaumés , têtes, queues ( vus de mes yeus vus), mâchoires, dents...et je ne sais plus quoi encore.

    On peut donc affirmer, sans grande crainte de se tromper, que le requin est très "porteur" pour le business ! Il me paraît parfaitement indécent (pour ne pas dire plus) de se servir de la souffrance des gens pour arrondir son chiffre d'affaire.

    La personne qui souffre est prête à tout pour soulager sa douleur...et c'est là qu' entrent en jeu les charlatans....vérifiez la signification de ce mot...vous serez édifiés.

    Renseignements pris, par exemple, en Espagne, les pharmaciens ont dû récemment, retirer de la vente tout pseudo "médicament" à base de cartilage de requin. Seuls ont été autorisés les "compléments alimentaires " !!!

    Il y a là anguille sous roche...pour terminer sur une petite pointe d'humour !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Carcharinus,

    Je pense qu'on est pas mieux protégé en Europe. Ces protections (si tant est qu'elles existent) finiront par tomber, comme l'iterdiction des OGM....Mais enfin c'est pas un sujet de débat sur un forum de plongée.....

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    d'autant que si vous lisez l'article,

    Le taux de survie des patients s'améliora dès qu'ils reçurent du cartilage de veau

    Donc même si c'était vérifié, pourquoi du requin plutôt que du veau?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 5 months later...
    • 4 weeks later...

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2
        [h=1]Ci-dessous un copier/coller d'un article de l'institut pour la protection de la santé naturelle. (IPSN) Il est un peu long et suscitera peut-être quelques commentaires de toubibs présents sur le forum.   Quand la plongée permet de mieux soigner le cancer[/h] Chère amie, cher ami,   Une équipe de chercheurs américains autour du Dr Dominic D’Agostino, professeur de physiologie et de neurologie à l’Université de Floride Sud (1), a étudié les variations d’oxygène sur des cerveaux
      • 8
        Bonjour a toutes et tous, je suis nouveau sur le site et j'ai une question très précise, je suis actuellement en traitement pour lutter contre un lymphome (cancer système immunitaire). J'ai une chambre implantatoire sous cutanée, et je voulais savoir si à la fin du traitement (fin mai) je pourrais reprendre la plongée, et si oui, a quelle profondeur max je peux défendre. Je dois finir et valider mon N3.   Merci ledams
      • 2 470
        on m a décelé un cancer du sein il y a une semaine avec une séance de chimio toutes les 3 semaines; j ai une croisière de prévu aux maldives fin avril; pensez-vous que c est compatible? je pense que côté moral, cela ne peut que m aider! merci
      • 16
        Un plongeur de ma ville ( je ne le connais pas personnellement,juste de vue ) souffre d'un cancer des amydales. Son ORL lui aurait dit que cela avait été provoqué par des échanges d'embout. J'ai un peu de mal à le croire. Avez vous entendu parler ou vu des cas similaires ?
      • 14
        Témoignage de Pascale Martel (Le cancer du cerveau et la plongée sous-marine). Suivez le cheminement de Pascale Martel qui, en mars 2009, dans un hôpital universitaire de Montréal, apprenait qu’elle était atteinte d’une tumeur cérébrale, un glioblastome multiforme grade 4 sur 4. Aussi froidement que possible, le neuro-chirurgien qui l’a opérée lui a annoncé qu’il ne lui restait que 14 mois à vivre. Aussitôt sortie de l’hôpital, des proches de Pascale lui ont grandement recommandé le Docteur
    ×
    ×
    • Créer...