Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Accident de plongée à Mayotte


RenaudMars
 Share

    Recommended Posts

    • Replies 42
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Rien ne dit non plus que le "jeune" N1 n'avait pas déjà 400 plongées derrière lui, qu'il avait bien plus d'expérience que certains N2 avec 20 plongées et qu'il savait très bien ce qu'il faisait.

     

    c'est de moi qu'tu causes ? :demon:

    sinon, je suis toutafé d'accord avec toi, le niveau n'est pas garant de l'expérience, qui elle-meme ne permet pas toujours d'éviter l'accident. au-delà des responsabilités, y'a aussi la faute à pas de chance, un concours de circonstances, des tuiles accumulées qui font que ça arrive, comme un pneu qui éclate quand tu roules à 130 sur l'autoroute.

    Link to comment
    Share on other sites

    oulaa loin de moi l'idée de vouloir relancer une quelconque polémique entre professionnels/associatif/plongeurs hors structure ...

    et je suis bien conscient, du haut de mes 14 plongées, que les accidents arrivent aussi bien hors structure qu'en structure

     

    mon propos, qui n'était pas du 2nd degré (désolé), visait simplement à regretter que ce gamin, dont on nous dit qu'il était niveau 1, se soit retrouvé hors structure à envisager une profonde ... ce qui aurait été impossible en structure

    et que son frère, dont on nous dit qu'il est Niveau 4, ne disposait peut être pas de l'expérience et de la formation suffisante pour éviter le drame ...

     

    et en aucun cas je ne viens cracher sur les plongeurs autonomes hors structure ...

     

    il aurait donc été plus exact d'écrire

    "enfin une remarque, encore un accident mortel hors structure ... lorsque tout le monde aura réellement compris que la plongée est dangereuse et qu'elle nécessite, lorsque l'on ne dispose pas de l'expérience nécessaire, d'être pratiquée encadrée par des pro (structure ou asso), nous aurons fait un grand pas !"

     

    l'essentiel étant d'avoir le niveau suffisant pour s'affranchir d'un encadrement efficace, ce qui semble n'être pas le cas de ce plongeur à présent mort ...

     

    Ta reformulation est mieux ;) mais c'est pas encore ça.

     

    Alors attention à ma schizophrénie hein, parce qu'en tant que fervant défenseur de l'associatif, encadrant en structure associative et ayant - déjà ici - défendu l'idée qu'il fallait se former et tant qu'à faire en passant par des gens dont on a un minimum de garantie qu'ils sont capable de former ... Je dis quand même que :

     

    Pour se former, on peut passer par le compagnonage, avec quelqu'un qui à une fibre pédagogique, avec qui on s'entend bien et avec lequel on est en accord sur la philosophie du truc et le type de plongée qu'on veut faire. Comme le montre malheureusement certains exemple, dont un très récent sur un fil encore actif, la carte, qu'elle soit de plongeur ou de moniteur ne garantie pas dé-facto la compétence absolue du détenteur, elle garantie qu'il est passé par une formation et que quelqu'un de plus gradé l'a considéré apte à exercer les prérogatives de sa carte au moment de l'évaluation.

     

    Bref, il est des milieux bénis, fréquenté par un petit nombre de personnes, qui arrivent encore à passer à travers les mailles de plus en plus sérrée de la volonté de tout border, encader légalement, contraindre etc ... parmi lesquels la plongée sout.

     

    Et pourtant ce sont souvent des activités très exigeante en matière de technique, d'expérience ... et ceux qui se sont formé en compagnonage, hors structure, sans aucune carte, sont souvent très bon, très carrés dans leur démarche, très compétent et les accidents ne sont pas plus nombreux.

     

    Seulement, et cela est peut-être dû au niveau élevé de dangers engendrés par la pratique, ils sont conscient que si ils ne se forment pas, si il ne se laisse pas le temps de progresser et d'acquérir de l'expérience, la sanction est violente et rapide, donc, n'étant pas suicidaire ils font ce qu'il faut sans que personne ne leur impose.

     

    Le problème avec les cartes et lois, c'est que certains peuvent être amené à croire que, si ils ont la carte, ça suffit pour qu'ils puissent faire tout et n'importe quoi en sécurité, ils s'appuient sur la carte pour éviter de se poser des questions et développer un sens critique personnel, faire le travail de préparation nécessaire à l'activité...

    Link to comment
    Share on other sites

    c'est de moi qu'tu causes ? :demon:

    Je parlais d'une manière générale, mais t'es dans le lot :demon:

     

    Ta reformulation est mieux ;) mais c'est pas encore ça.

     

    Alors attention à ma schizophrénie hein,....

    C'est pour ça que t'aimes bien United States of Tara :D

    Link to comment
    Share on other sites

    Rien ne dit non plus que le "jeune" N1 n'avait pas déjà 400 plongées derrière lui, qu'il avait bien plus d'expérience que certains N2 avec 20 plongées et qu'il savait très bien ce qu'il faisait.

    +1

    Les 2 frangins avaient peut être l'habitude de plonger ensemble et étaient de fait très expérimenté tous les deux, sans avoir de vrais diplôme derrière.... et là l'enquête part bien pour le grand frère.

    Ou alors tout à fait l'inverse le grand frère a poussé son jeune frère qui venait de découvrir la plongé à faire une plongée qu'il ne voulait pas faire... et là l'enquête part mal pour le grand frère.

     

    Le N4 est plus gradé au niveau fédéral que le N1... mais dans la vrais vie ça dépend :D . Et comme l'accident c'est passé dans la vrais vie et hors structure.

    Link to comment
    Share on other sites

    je fais essayer de ne pas écrire une nouvelle connerie et je ne garantie rien :confus:

    mais peu importe le nombre de plongées puisqu'en tant que N1, ce plongeur n'avait pas reçu de formation notamment au palier, à la profonde, à la remontée assistée, au parachute etc etc ...

    alors si l'on me dit que bien que N1, il avait 1.000 plongées au carnet et avait suivi des formations N1, N3, N4 sans concrétiser par un "examen" ses niveaux, alors la référence au N1 dans l'article induit en erreur

    Link to comment
    Share on other sites

    je fais essayer de ne pas écrire une nouvelle connerie et je ne garantie rien :confus:

    mais peu importe le nombre de plongées puisqu'en tant que N1, ce plongeur n'avait pas reçu de formation notamment au palier, à la profonde, à la remontée assistée, au parachute etc etc ...

    alors si l'on me dit que bien que N1, il avait 1.000 plongées au carnet et avait suivi des formations N1, N3, N4 sans concrétiser par un "examen" ses niveaux, alors la référence au N1 dans l'article induit en erreur

    Enlève toi de la tête que pour être correctement formé il faut suivre un cursus "officiel" N1, N2... en concrétisant ou pas par un "examen". Le compagnonnage fonctionne très bien ;)

     

    La formation en structure n'est pas forcément gage de qualité. C'est aussi valable pour le compagnonnage. Mais quand tu vois le dernier CR de Fale13 sur sa formation au PA40 par un pro, tout ce qu'il risque de concrétiser c'est de se retrouver dans une boite en sapin.

    Link to comment
    Share on other sites

    je fais essayer de ne pas écrire une nouvelle connerie et je ne garantie rien :confus:

    mais peu importe le nombre de plongées puisqu'en tant que N1, ce plongeur n'avait pas reçu de formation notamment au palier, à la profonde, à la remontée assistée, au parachute etc etc ...

    alors si l'on me dit que bien que N1, il avait 1.000 plongées au carnet et avait suivi des formations N1, N3, N4 sans concrétiser par un "examen" ses niveaux, alors la référence au N1 dans l'article induit en erreur

    Tu es dans un journal... on va pas raconter sa vie :D .

    Officiellement il n'a que le N1 fédéral, ça c'est c'est du factuel et du sur.

    Après son niveau réel de plongeur (que l'on peut en partie résumer à : faire des paliers, planifier une plongée, lancer un parachute, ...) ... nous n'en savons rien ;) .

    L'enquête va surement se pencher dessus.

     

    Et en ce sens l'article est bien écrit car il dit pas : "c'est 1 N1 donc automatiquement un bleu qu'on a envoyé au casse pipe"... la réalité est souvent bien plus complexe que ça.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ah, mon bon Floryan, au moins toi tu as vu la lumière!!!!!!! Celle qui dit que les petites bulles d'hélium associées au bi sont le sésame des abysses. Le jour ou tu passeras au mimix tu me comprendras encore d'avantage........ A+ PAUL S.

     

    :+1: Le mimix, pourquoi ne pas essayer... Mais bon, je ne sais pas si c'est pour moi. Par contre, je commence le nitrox bientôt :top:

    @+

    Link to comment
    Share on other sites

    Hum, d'après ce qu'on entend ici - radio pontons - le N1 en question aurait paniqué en voyant la profondeur à laquelle il se trouvait ( on parle de 60-70m)... Pas sur qu'il soit aussi expérimenté que ça...

     

    Dommage, toutes mes condoléances à la famille

    Link to comment
    Share on other sites

    Hum, d'après ce qu'on entend ici - radio pontons - le N1 en question aurait paniqué en voyant la profondeur à laquelle il se trouvait ( on parle de 60-70m)... Pas sur qu'il soit aussi expérimenté que ça...

     

    Dommage, toutes mes condoléances à la famille

     

    C'est aussi ce que j'ai entendu sur place mais en l'absence de la version du N4, qui est le seul a pouvoir expliquer le déroulement de la plongée, cela reste hélas des supputations.

     

    Renaud

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...