Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Les secrets de la réussite d'une vidéo sous marine


Recommended Posts

Personnellement, je n'ai pas de tels liens ou autre. Par contre je peux te donner un conseil (que tu applique peut-être déjà) et qui fonctionne bien me concernant.

 

La plupart des gens qui font des vidéos filment, balancent tout sur le PC ou MAC selon la chapelle, et font avec ce qu'ils ont un film.

 

Personnellement, je procède différemment. Je pars avec l'idée que je vais faire un film. Ca peut araître idiot au premier abord, mais ça a tout son intérêt : en partant de cette manière, j'ai déjà une idée de mon film, des plans que je vais vouloir y mettre, de la musique ou style de musique que je vais vouloir utiliser. Cela me permet de faire les plans DONT J'AI BESOIN et non l'inverse.

Une fois mes rush chargés, je n'ai qu'a les traiter et ça colle parfaitement. J'ai très peu de pertes ou peu de plans qui ne me servent à rien tout est déjà calé.

 

Je ne sais pas si je me fait bien comprendre, mais l'idée de base c'est d'avoir son film dans la tête dans les grandes lignes avant même de le filmer, tu te fait ton propre scénario avant même de tourner.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement, je n'ai pas de tels liens ou autre. Par contre je peux te donner un conseil (que tu applique peut-être déjà) et qui fonctionne bien me concernant.

 

La plupart des gens qui font des vidéos filment, balancent tout sur le PC ou MAC selon la chapelle, et font avec ce qu'ils ont un film.

 

Personnellement, je procède différemment. Je pars avec l'idée que je vais faire un film. Ca peut araître idiot au premier abord, mais ça a tout son intérêt : en partant de cette manière, j'ai déjà une idée de mon film, des plans que je vais vouloir y mettre, de la musique ou style de musique que je vais vouloir utiliser. Cela me permet de faire les plans DONT J'AI BESOIN et non l'inverse.

Une fois mes rush chargés, je n'ai qu'a les traiter et ça colle parfaitement. J'ai très peu de pertes ou peu de plans qui ne me servent à rien tout est déjà calé.

 

Je ne sais pas si je me fait bien comprendre, mais l'idée de base c'est d'avoir son film dans la tête dans les grandes lignes avant même de le filmer, tu te fait ton propre scénario avant même de tourner.

 

je procede deja de la même manière que toi, quand je fais mes montages j'imagine deja le suivant.

des idées me viennent en montant les rushs et j'essaie de les appliquer sur le suivant

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Je bosse comme cadreur et je pense que ce qu'un amateur (averti :) ) doit tout d'abord penser c'est à faire des plans fixes courts. S'inspirer des fictions (qui disposent de matériel conséquent) et tenter de faire des "pseudo-travellings" est, je pense, une erreur.

 

Commencer par faire des images bien cadrées (comme une photo), variées et stables c'est l'assurance d'avoir un film propre.

 

En ce qui concerne le montage, il ne faut pas supprimer ce qui ne va pas mais conserver ce qui est le plus beau, le plus intéressant, le plus époustouflant... Bref, tourner 20 minutes de rush pour conserver 2 ou 3 minutes montées c'est tout à fait normal.

 

La base de la coupe en montage est le cut (coupe franche sans aucun effet entre les plans). Mettre un fondu, marque le plus souvent un changement de séquence (de sujet). Mettre, par exemple, un fondu en forme de page qui se tourne est, je trouve et ça n'engage que moi, un peu ridicule :) .

 

Le seul problème avec la Gopro c'est qu'on ne peut pas vraiment changer de focal. C'est soit du grand angle soit du très grand angle. Donc c'est un peu plus dur de varier les images.

 

Es tu content de ta Gopro ? Que donne le mode photo sous l'eau ? As tu des clichés à nous montrer ? Je pense en acheter une : la 2 qui est un peu plus sensible avec un écran lcd et un petit phare pas trop trop cher.

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Je bosse comme cadreur et je pense que ce qu'un amateur (averti :) ) doit tout d'abord penser c'est à faire des plans fixes courts. S'inspirer des fictions (qui disposent de matériel conséquent) et tenter de faire des "pseudo-travellings" est, je pense, une erreur.

 

Commencer par faire des images bien cadrées (comme une photo), variées et stables c'est l'assurance d'avoir un film propre.

 

En ce qui concerne le montage, il ne faut pas supprimer ce qui ne va pas mais conserver ce qui est le plus beau, le plus intéressant, le plus époustouflant... Bref, tourner 20 minutes de rush pour conserver 2 ou 3 minutes montées c'est tout à fait normal.

 

La base de la coupe en montage est le cut (coupe franche sans aucun effet entre les plans). Mettre un fondu, marque le plus souvent un changement de séquence (de sujet). Mettre, par exemple, un fondu en forme de page qui se tourne est, je trouve et ça n'engage que moi, un peu ridicule :) .

 

Le seul problème avec la Gopro c'est qu'on ne peut pas vraiment changer de focal. C'est soit du grand angle soit du très grand angle. Donc c'est un peu plus dur de varier les images.

 

Es tu content de ta Gopro ? Que donne le mode photo sous l'eau ? As tu des clichés à nous montrer ? Je pense en acheter une : la 2 qui est un peu plus sensible avec un écran lcd et un petit phare pas trop trop cher.

 

La stabilité, c'est souvent ca le problème.

Tu pense avoir une bonne séquence mais au moment du visionnage ca bouge tellement, ou alors au mauvais moment, et la du coup tu efface tout.

Sinon je fais que des plans courts, 5 à 10 secondes, des fois un peu plus mais je recoupe donc ca redescend à 10 secondes max.

Pour les transitions, je fais des fondus de 0,25sec, j'ai pas trop le choix, je fais mes montages avec windows live movie maker, et si je fais des "cut" c'est pas joli, ca provoque comme un saut d'image....

Pour les photos sous l'eau je ne sais pas, j'ai jamais essayé je suis plus vidéo.

Sinon oui je suis content de ma gopro, mais il faut absolument avoir un phare correct.

jusqu'à 20m pas de soucis, on peut même mettre un filtre rouge ou orange sur le blurfix.

A partir de 20 -25m ca commence à manquer de lumière, c'est là que tu te dis que tu es content (ou pas) de ton phare...

Link to comment
Share on other sites

La go pro est gourmande en lumière ..en profondeur celle -ci doit être diffuse, un phare puissant sans flood donne un sabre laser et un point chaud désagréable...en pleine lumière à profondeur raisonnable le résultat est vraiment sympa.

photo tirée d'une vidéo à titre indicatif:http://www.plongeur.com/forums/galerie/showphoto.php?photo=23052&sort=1&size=medium&cat=500&page=1

Link to comment
Share on other sites

 

en fichier pdf ca se traduit mas alors là....c'est pas gagné

mais merci quand même

Link to comment
Share on other sites

La go pro est gourmande en lumière ..en profondeur celle -ci doit être diffuse, un phare puissant sans flood donne un sabre laser et un point chaud désagréable...en pleine lumière à profondeur raisonnable le résultat est vraiment sympa.

photo tirée d'une vidéo à titre indicatif:http://www.plongeur.com/forums/galerie/showphoto.php?photo=23052&sort=1&size=medium&cat=500&page=1

 

Niveau éclairage j'ai ce qu'il faut, j'ai un phare Light & Motion SOLA 1200 ,

125, 300 et 500 lumens en mode spot (17°), et 300, 600, et 1200 lumens en mode flood (60°).

Link to comment
Share on other sites

Pour les coupes franches ça marche normalement sauf si les 2 plans sont trop ressemblants. Avec le grand angle de la GoPro, c'est vrai que c'est un peu plus délicat. Sur cette vidéo je trouve que ça fonctionne :

 

Sur cette vidéo au 5D qui est top, le type alterne les fondu et les cut :

Les fondus ne doivent pas forcément faire 0.25 s parfois c'est plus jolie un peu plus long.

Link to comment
Share on other sites

Pour les coupes franches ça marche normalement sauf si les 2 plans sont trop ressemblants. Avec le grand angle de la GoPro, c'est vrai que c'est un peu plus délicat. Sur cette vidéo je trouve que ça fonctionne :

 

Sur cette vidéo au 5D qui est top, le type alterne les fondu et les cut :

http://vimeo.com/9487571

Les fondus ne doivent pas forcément faire 0.25 s parfois c'est plus jolie un peu plus long.

 

c'est vrai qu'elles sont pas mal ces vidéos...

Link to comment
Share on other sites

Aussi ce qui est dommage avec Windows live movie maker, c'est qu'il est "verrouillé", on ne peux pas ajouter de "packs" avec de nouvelles transitions, génériques, titres, etc.... où alors j'ai mal cherché.

J'ai essayé tous les autres logiciels de montage, WLMM est le seul qui tourne correctement sur mon ordi.

Quand on voit les effets que proposent certains logiciels de montage (même gratuit),ça laisse rêveur!!!

Sur WLMM ça ressemble vaguement à du power point...mais je pense qu'il n'y a pas plus simple d'utilisation.

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, il n'y a qu'un logiciel pro qui permette de bosser efficacement et rapidement. Rien que de pouvoir superposer les éléments dans la time-line c'est essentiel pour pouvoir affiner un raccord par exemple. L'organisation du chutier que permet ce genre de logiciels permet de bien organiser son travail et de gagner du temps.

 

Mais, on peut bien sûr y arriver avec Movie Maker. Pour apprendre j'imagine que ça suffit (même si on ne peut pas apprendre à organiser c'est rushs avec). Avant la technique, le plus important c'est d'appréhender le rythme, les raccords.

 

Tout ce qui est effet fait souvent cheap. Je n'en utilise pas beaucoup. Voici un exemple de vidéo que je fais (si ça t'intéresse) :

 

 

Je suis cadreur avant d'être monteur mais j'ai été obligé de m'y (re)mettre pour mon travail. Ce qui m'a aidé c'est tous les cours théoriques que j'ai eu lors de mes études. Les règles sont les mêmes sur terre que dans l'eau alors je t'invite à te plonger dans les bouquins sur la vidéo même s'ils ne parlent pas de prise de vue sub. C’est impossible de tout connaitre mais on peut tout le temps s’améliorer :)

 

Au final, sous l'eau, si on oublie les conditions difficiles pour la prise de vue c’est exactement la même chose que sur terre. Le seul problème c’est qu’on a vite fait de se rendre compte que tous les petits problèmes qu’on rencontre sous l’eau sont un sacré handicap !!! Même avec une caméra comme la GoPro où il suffit d'appuyer sur le bouton ;)

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, il n'y a qu'un logiciel pro qui permette de bosser efficacement et rapidement. Rien que de pouvoir superposer les éléments dans la time-line c'est essentiel pour pouvoir affiner un raccord par exemple. L'organisation du chutier que permet ce genre de logiciels permet de bien organiser son travail et de gagner du temps.

 

Mais, on peut bien sûr y arriver avec Movie Maker. Pour apprendre j'imagine que ça suffit (même si on ne peut pas apprendre à organiser c'est rushs avec). Avant la technique, le plus important c'est d'appréhender le rythme, les raccords.

 

Tout ce qui est effet fait souvent cheap. Je n'en utilise pas beaucoup. Voici un exemple de vidéo que je fais (si ça t'intéresse) :

 

 

Je suis cadreur avant d'être monteur mais j'ai été obligé de m'y (re)mettre pour mon travail. Ce qui m'a aidé c'est tous les cours théoriques que j'ai eu lors de mes études. Les règles sont les mêmes sur terre que dans l'eau alors je t'invite à te plonger dans les bouquins sur la vidéo même s'ils ne parlent pas de prise de vue sub. C’est impossible de tout connaitre mais on peut tout le temps s’améliorer :)

 

Au final, sous l'eau, si on oublie les conditions difficiles pour la prise de vue c’est exactement la même chose que sur terre. Le seul problème c’est qu’on a vite fait de se rendre compte que tous les petits problèmes qu’on rencontre sous l’eau sont un sacré handicap !!! Même avec une caméra comme la GoPro où il suffit d'appuyer sur le bouton ;)

 

Sympa tes vidéos, c'est du montage de pro , rien à voir avec les miens.

pour les effets cités plus haut, c'est pas pour les transitions ou quoi que ce soit, mais juste pour par exemple avoir un beau titre autre qu'une bannière défilante, idem générique etc...

accessoirement ce qui pourrait etre pas mal de temps en temps, c'est les sortes de zoom progressifs (sans en abuser), bref des trucs sympa.

Il ne faut pas abuser des effets et rester le plus soft possible pour ne rien dénaturer, mais des fois le fais d'avoir un beau titre ou générique de depart avec des graphismes originaux ca permet d'accrocher l'oeil.

ca fait pas montage à 2 francs on va dire

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.