Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Nocnoc

Evaluer la saturation avec un Vyper avant effort physique

    Messages recommandés

    Salut!

     

    Je vais plonger dimanche.

    Il s'agit de 2 plongées de formation N2 (ie probablement un peu de yoyo...)

     

    Or, je dois courir lundi. Je peux pas décaler car ça fait partie d'un plan d'entrainement.

     

    J'ai donc besoin de savoir si je peux courir en toute sécurité.

     

    Mon moniteur m'a dit qu'il faut attendre d'être complètent désaturé. J'imagine que tout le monde est d'accord...

     

    Je n'arrive pas à trouver le niveau de saturation ni le temps de désaturation restant sur mon suunto vyper. Pourant, j'ai épluché la doc...

     

    Par contre, je dispose du temps avant envol.

    Et la doc me dit:

    L’attente avant envol donnée par cet ordinateur de plongée est toujours d’au

    moins 12 heures. Elle est égale au temps de désaturation quand celui-ci dépasse

    12 heures.

     

    Donc, je me dit qu'à partir du moment où je n'ai plus l'icone "no fly", je peux courir comme un cinglé sans risque.

     

    J'ai bon ou j'ai rien compris?

    Attention à vos réponses ! Je met ma vie entre vos mains!:D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello,

     

    dans le corps humain, il existe différents types de tissus, ou "compartiments", selon la vitesse de saturation / désaturation en azote (tissus courts vs. tissus longs) et qu'on caractérise par des "périodes".

    Les tables MN90 sont basées sur la prise en compte de 12 compartiments, avec une période allant de 5 à 120mn.

    On considère la désaturation totale au bout de 6 périodes, donc 12h pour les tissus longs.

    CQFD.

     

    Courir comme un "cinglé", comme tu dis, ce serait le faire direct après les plongées, ce qui est clairement à déconseiller !! :-)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les tables MN90 sont basées sur la prise en compte de 12 compartiments, avec une période allant de 5 à 120mn.

    On considère la désaturation totale au bout de 6 périodes, donc 12h pour les tissus longs.

    CQFD.

    Pas tout à fait CQFD : il pose la question "Vyper", tu lui répond "MN90" ...

     

    Courir comme un "cinglé", comme tu dis, ce serait le faire direct après les plongées, ce qui est clairement à déconseiller !! :-)
    Toute la question est justement là. A partir de combien de temps, il peut considérer ne plus être dans le "direct après la plongée" ... ?

     

    Nocnoc, tu as déjà des éléments de réponse :

    Effectivement, si tu as complètement désaturé, tu peux courir sans risques.

    La démonstration d'Eaulivier te montre que si tu utilisais une autre procédure (la MN90), elle te dirais avoir complètement désaturé au bout de 12h. Autrement dit, à partir de 12h, tu n'as quasi aucun risque.

     

    Tu peux donc courir le lendemain de tes plongées.

    Par contre, soigne ton hydratation, car on est toujours déshydraté après une plongée, et tu risques de ne pas être au top de ta forme si tu n'y fais pas attention.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Pas tout à fait CQFD : il pose la question "Vyper", tu lui répond "MN90" ...

     

    Toute la question est justement là. A partir de combien de temps, il peut considérer ne plus être dans le "direct après la plongée" ... ?

     

    Nocnoc, tu as déjà des éléments de réponse :

    Effectivement, si tu as complètement désaturé, tu peux courir sans risques.

    La démonstration d'Eaulivier te montre que si tu utilisais une autre procédure (la MN90), elle te dirais avoir complètement désaturé au bout de 12h. Autrement dit, à partir de 12h, tu n'as quasi aucun risque.

     

    Tu peux donc courir le lendemain de tes plongées.

    Par contre, soigne ton hydratation, car on est toujours déshydraté après une plongée, et tu risques de ne pas être au top de ta forme si tu n'y fais pas attention.

     

    Je ne serais pas aussi souple...

    La consultation du manuel du Viper, trouvé sur le net, page 110 :

    "9 compartiments de tissus

    • Périodes de compartiment tissulaire : 2,5, 5, 10, 20, 40, 80, 120, 240 et 480 minutes

    (en absorption). Les périodes d'élimination des gaz sont réduites"

    On sait tous :rolleyes: que les compartiments sont une vue très approximative et ne sont pas indépendants les uns des autres mais qu'il y a diffusion des rapides vers les lents et inversement...:froglol:

    La prudence voudrait qu'à partir du moment où tu gères ta désaturation avec un instrument donné, tu devrais aller jusqu'au bout de la période la plus longue de celui-ci soit 480mn ! :cool:

    Amicalement, Phil

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je ne serais pas aussi souple...

    [...]

    La prudence voudrait qu'à partir du moment où tu gères ta désaturation avec un instrument donné, tu devrais aller jusqu'au bout de la période la plus longue de celui-ci soit 480mn ! :cool:

     

    Bonjour,

    J'ai du mal à comprendre en quoi conseiller d'attendre 480 min, soit 8 heures, c'est être moins souple que de conseiller d'attendre 12 heures ??? :confused:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ok! Merci pour l'ensemble des réponses!

    Donc, on peut utiliser l'indicateur d'envol et le temps avant envol du suunto pour évaluer la saturation.

    En fait, ce temps majore le temps de désaturation donc ça va dans le sens de la sécurité.

     

    Par ailleurs, même sans la vouloir, je respecte la durée minimum de 12h car après la plongée, j'ai plus envie de faire la sieste que de courir!;)

     

    Je voulais être sur car il parait que tous les ordis ne gèrent pas le temps avant envol de la même façon. Il semblerait que certain ordi autorisent l'envol alors que la désaturation n'est pas complètement terminée... Ca me parait bizarre mais c'est ce qu'on m'a dit au club. Peut être y a-t-il eu incompréhension...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il n'y a quasi pas d'etudes sur l'envol et les conditions après plongée .

    Suivant les écoles , et les plongées que tu as faites avant on te conseille d'attendre 12, 24 ou 48h.

    Théoriquement (cf ci dessus) 12h c'est bon.

    Les ordis font ce qu'ils veulent; ET on peut très bien prendre un vol avant la désaturation complète (mais vaut mieux assurer le coup).

    Un club en Corse te fait plonger le matin (dans certaines conditions) et tu t'envoles l’après midi (avec un certain délai). J'en suis pas mort....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je voulais être sur car il parait que tous les ordis ne gèrent pas le temps avant envol de la même façon. Il semblerait que certain ordi autorisent l'envol alors que la désaturation n'est pas complètement terminée... Ca me parait bizarre mais c'est ce qu'on m'a dit au club...

    C'est parfaitement vrai. Ca existe, et ça n'est pas si bizarre que ça. Pour faire simple, le concept est de considérer que le temps passé en surface est un nouveau palier, avant d'aller un peu plus haut.

    Est-ce qu'on attend d'avoir désaturé complétement à 3 m avant de monter en surface ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    La prudence voudrait qu'à partir du moment où tu gères ta désaturation avec un instrument donné, tu devrais aller jusqu'au bout de la période la plus longue de celui-ci soit 480mn ! :cool:

    Oui, la période de 480 min, soit 8h.

    Pour revenir à l'état de base on considère en général qu'il faut 6 ou 7 périodes, soit 48h (voir 56h) ...

    Il faudrait donc attendre 48h après une plongée pour désaturer complétement et pour avoir la possibilité de faire du sport, de l'apnée, prendre l'avion ... :fou: !!!

    Je pense qu'on verse dans la théorie théoricienne.:rolleyes:

     

    Restons un peu réaliste : des milliers de plongeurs font leur course à pied le lendemain de leur plongée (avant d'attaquer celles du jour), du sport en général, sans que celà pose le moindre problème.

    Il me paraît plus pertinent de rappeler aux pratiquants que d'autres facteurs de risque interviennent (comme la déshydratation), plutôt que de théoriser sur les compartiments.;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Restons un peu réaliste : des milliers de plongeurs font leur course à pied le lendemain de leur plongée (avant d'attaquer celles du jour), du sport en général, sans que celà pose le moindre problème.

    Il me paraît plus pertinent de rappeler aux pratiquants que d'autres facteurs de risque interviennent (comme la déshydratation), plutôt que de théoriser sur les compartiments.;)

     

     

    :+1: avec scubaphil

    La déshydratation est un facteur de risques bien plus important (surtout pour la course à pieds), qu'une durée de dé-saturation plus ou moins théorique et dont la valeur varie tellement d'un modèle à l'autre.

    Ce qui n'empêche pas de se préoccuper de bien désaturer mais comme cela dépend aussi du type de plongée (peu saturante ou pas). A mon sens 12 heures sont largement suffisant mais ce n'est que mon avis.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ...

    Restons un peu réaliste : des milliers de plongeurs font leur course à pied le lendemain de leur plongée (avant d'attaquer celles du jour), du sport en général, sans que celà pose le moindre problème.

    ...

     

    Et c'est même mieux Avant la plongée .....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et c'est même mieux Avant la plongée .....

    Mouais, on en revient quand même au facteur déshydratation ...bien déshydraté ou les réserves de glycogène bien entamées après un entrainement d'une heure qu'est ce que ça pourrait donner ?

     

    Pour moi principe de précaution, c'est plongée ou course à pieds dans la même tranche de 12 heures, mais pas les deux.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tout le monde semble d'accord sur 12 heures ou moins, y'a que moi qui ait appris "12 heures après une plongée, 24 heures après des successives ? "

     

    Moi je lis 2 plongées donc je dis a priori 24 heures (après tu feras comme tu veux) pour le principe.

     

     

    Pour la réalité, après ça va dépendre du profil des plongées, le terme "2 plongées de formation N2" peut désigner des plongées beaucoup plus saturantes que d'autres, si tu veux vraiment courir le lendemain une autre façon de voir le problème est d'en parler à ton moniteur pour adapter les plongées (on reste un minimum de temps profond et on essaie de travailler au maximum dans les petits fonds)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il n'y a quasi pas d'etudes sur l'envol et les conditions après plongée .

    Suivant les écoles , et les plongées que tu as faites avant on te conseille d'attendre 12, 24 ou 48h.

    Théoriquement (cf ci dessus) 12h c'est bon.

     

     

    Prendre un vol après une plongée sans tenir compte des recommandations fait passer ton risque d'ADD de 1/10000 à 5/100.

    Le délai de 12h ne concerne que les plongées uniques peu profondes et sans palier : et ce n'est pas de la théorie.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Prendre un vol après une plongée sans tenir compte des recommandations fait passer ton risque d'ADD de 1/10000 à 5/100.

    Le délai de 12h ne concerne que les plongées uniques peu profondes et sans palier : et ce n'est pas de la théorie.

     

    Ah, quand même, donc on est au moins 2 à dire 2 plongées techniques = 24 heures....

     

    sauf comme je le disais à les adapter de manière à réduire la saturation, à plonger au nitrox 50 ou autres manières dont tu devras discuter avec ton moniteur , mais bon, par défaut (a fortiori sur un forum public où l'on cause "en théorie" et où les écrits resteront lisibles ) je conseillerais de ne pas prendre de risque et si tes plongées sont des formations N2 "classiques" (travail entre 20 et 3 mètres + explo dans les mêmes profondeurs) il y a de fortes chances que ton ordi te donne entre 16 et 24 heures de no fly / désaturation.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...