Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Pteroïs aux Antilles


    Recommended Posts

    • 1 month later...
    • Replies 737
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Bonjour,

     

    Je reviens sur cet épineux problème du Pterois dans les Caraïbes.

     

    Les sites de vente de matériel de plongée ricains se sont tous lancés dans une nouvelle gamme de produits : "E.L.F. tools" (pour Eradication Lion Fish), livres de recettes du poisson lion, filets spéciaux pour remonter sa "chasse" etc...

     

    AQULFS.jpgcookbookcover.jpg

     

     

    Des tournois sont organisés...

     

    429022_352108914819591_329109180452898_1124998_598203815_n.jpg

     

     

    Et nous on en est où ? On tergiverse et on capture mollement toujours ?

     

    Curieux comme ça semble être un problème pris à bras le corps ailleurs et pas dans les Antilles Françaises.... :confused:

    Link to comment
    Share on other sites

    en, meme temps, ces ptérois, viennent bien d'un aquarium américain, de Floride, non...

     

    imaginons que nous leur polluions leurs eaux avec ce genre d’engeance, je ne suis pas certain que le comportement serait aussi passif :confus:

     

    Eh bien, je ne crois pas que l'on sache avec certitude quelle est la cause de cette invasion.

    Il semble assez certain que ce ne soit pas par le canal de Panama, et assez probable que cela vienne non pas d'un accident d'un aquarium de Floride (genre Caulerpa Taxifolia à Monaco), mais que ce soit plutôt lié à une mode pour l'aquarium d'eau de mer dans de nombreux foyers américains. Certains scientifiques penchent eux pour un passage de larves par les ballasts des cargos, on pompe ici, on vide là...

     

    Quoi qu'il en soit, on peut se boucher les oreilles et les yeux en se disant qu'on n'est pas responsable, mais ça ne va pas résoudre le problème chez nous.... :confus:

     

    Mais comment peut-on résoudre le problème ?

    Je me demande quel peut être l'impact d'une chasse, même massive....

    Link to comment
    Share on other sites

    Eh bien, je ne crois pas que l'on sache avec certitude quelle est la cause de cette invasion.

    Il semble assez certain que ce ne soit pas par le canal de Panama, et assez probable que cela vienne non pas d'un accident d'un aquarium de Floride (genre Caulerpa Taxifolia à Monaco), mais que ce soit plutôt lié à une mode pour l'aquarium d'eau de mer dans de nombreux foyers américains. Certains scientifiques penchent eux pour un passage de larves par les ballasts des cargos, on pompe ici, on vide là...

     

    Quoi qu'il en soit, on peut se boucher les oreilles et les yeux en se disant qu'on n'est pas responsable, mais ça ne va pas résoudre le problème chez nous.... :confus:

     

    Mais comment peut-on résoudre le problème ?

    Je me demande quel peut être l'impact d'une chasse, même massive....

     

     

    l'impact d'une chasse sur un nuisible qui n'a pas de prédateur ?

    est elle pire que le statut quo ?

     

    mettre une prime par Ptérois ramené, comme passé un temps, on faisait pour les renards ..

    Si c'est institué (lire autorisé), des techniques seront inventées ou développées..

    Link to comment
    Share on other sites

    l'impact d'une chasse sur un nuisible qui n'a pas de prédateur ?

    est elle pire que le statut quo ?

     

    Non je voulais dire que je m'interrogeais sur l'efficacité de la chasse pour éradiquer l'espèce.

    Pas qu'elle pouvait avoir un impact négatif... ;)

     

     

    mettre une prime par Ptérois ramené, comme passé un temps, on faisait pour les renards ..

    Moi j'ai connu la prime au doryphore dans le jardin de ma grand-mère !! :D

    Payée en bugnes !!

    Link to comment
    Share on other sites

    Non je voulais dire que je m'interrogeais sur l'efficacité de la chasse pour éradiquer l'espèce.

    Pas qu'elle pouvait avoir un impact négatif... ;)

     

     

     

    Moi j'ai connu la prime au doryphore dans le jardin de ma grand-mère !! :D

    Payée en bugnes !!

     

     

    l'impact ?

    he bien, faible :

    peu de plongeurs,

    pas forcement beaucoup d'autorisations pour les chasser,

    souvent les memes spots

    les profondeurs de chasse ou de prélévement.. (c'est à dire qu'ailleurs, ils vont pouvoir continuer à proliferer)

     

    Pour que ce soit efficace, il faudrait une coordination régionale (et avec des pays riverains qui n' ont pas les moyens, donc des zones où les poissons vont pouvoir continuer à se reproduire..)

     

    c'est pas gagné :rougi:

    Link to comment
    Share on other sites

     

     

    beau travail !

    donc, nous n'avons rien inventé (ça ne date pas d'hier mais des années 2000)

     

    je vais lire ça avec attention :) (des fois que je vienne dans la région, je saurai comment m'occuper)

     

    au niveau du kit, j'ai une petite idée :bosse:

    Link to comment
    Share on other sites

    En tant que observateur fréquent des milieux sous marins sur marie-galante, je peux vous faire part de mon constat:

     

    En deux ans, on a pu remarquer un develloppement assez rapide des juvéniles que ce soit en taille ou en nombre.

     

    leur présence est très importante sur la baie de saint louis. L'ichtyofaune est déjà très appauvrie sur cette partie de l'ile.La présence massive de ptérois n'est pas très optimisante pour les autres espèces.D'un autre coté, leur prolifération massive induit un nouvel intérêt à des explorations sous marines dans cette baie.

     

    Leur présence est très décroissante à mesure que on suit un axe Sud puis Est autour de l'ile.

     

    En effet, sur grand boug, sur 5 à 6 Km de cote par 17 à 30m de profondeur, l'implantation des ptérois est parsemée.

     

    En Partant de l'aéroport jusqu'à capesterre, leur présence est encore d'un moindre impact sur sur un site où une concentration de 4 individus a été constatée dans un rayon de 1m

     

    En remontant , nord est, je n'ai fait aucun constat de leur présence.

     

     

    Leur comportement semble aussi en plein changement, il ne reste plus dans les cavités en pleine journée. On les aperçoit le ventre face à la pente de tombant en position verticale ou à 20cm au dessus des platiers.

     

    Même si notre effet n'aura que peu d'impact sur leur invasion dans la caraibes, nous avons décidé d'éradiquer les indivudus(adulte ou juvéniles) aperçus en groupe sur les sites que nous visitons.

    Certes vu le peu de plongeurs que nous sommes sur marie galante, notre action ne sera qu'une goutte d'eau.

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Splujer

    Le lionfish j'en ai mangé et c'est un très bon poisson. Certes un nuisible invasif dans les Caraibes et en Floride, mais dont on peut faire quelque chose ! (Pas comme les algues vertes en Bretagne)

    Peut-etre une piste : licences professionnelles de chasse en scaphandre pour cette espèce exclusivement cela donnerait du travail pour fournir les restaus locaux et les marchés et pourquoi pas exporter surgelé. Cela ne resoudra probablement pas le problème vu la proliferation de ce poisson mais c'est toujours mieux que de ne rien faire et pendant ce temps les autres especes seraient moins pechees et plus protegees.

    Link to comment
    Share on other sites

    En tant que observateur fréquent des milieux sous marins sur marie-galante, je peux vous faire part de mon constat:

     

    En deux ans, on a pu remarquer un develloppement assez rapide des juvéniles que ce soit en taille ou en nombre.

     

    leur présence est très importante sur la baie de saint louis. L'ichtyofaune est déjà très appauvrie sur cette partie de l'ile.La présence massive de ptérois n'est pas très optimisante pour les autres espèces.D'un autre coté, leur prolifération massive induit un nouvel intérêt à des explorations sous marines dans cette baie.

     

    Leur présence est très décroissante à mesure que on suit un axe Sud puis Est autour de l'ile.

     

    En effet, sur grand boug, sur 5 à 6 Km de cote par 17 à 30m de profondeur, l'implantation des ptérois est parsemée.

     

    En Partant de l'aéroport jusqu'à capesterre, leur présence est encore d'un moindre impact sur sur un site où une concentration de 4 individus a été constatée dans un rayon de 1m

     

    En remontant , nord est, je n'ai fait aucun constat de leur présence.

     

     

    Leur comportement semble aussi en plein changement, il ne reste plus dans les cavités en pleine journée. On les aperçoit le ventre face à la pente de tombant en position verticale ou à 20cm au dessus des platiers.

     

    Même si notre effet n'aura que peu d'impact sur leur invasion dans la caraibes, nous avons décidé d'éradiquer les indivudus(adulte ou juvéniles) aperçus en groupe sur les sites que nous visitons.

    Certes vu le peu de plongeurs que nous sommes sur marie galante, notre action ne sera qu'une goutte d'eau.

     

     

    re,

     

    pour l'éradication, comment procèdes tu ?

     

     

    au sujet du changement de comportement, a t il à bouffer ? ou sort il pour optimiser ses chances de trouver de la pitance ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Peut-etre une piste : licences professionnelles de chasse en scaphandre pour cette espèce exclusivement .....

    ça on l'a déjà sous forme d'autoristaion de la DEAL

     

     

     

    pour l'éradication, comment procèdes tu ?

    mini fusil sous marin.......on attend les nouveaux kits car les anciens n'étaient pas très adaptés.

     

     

    au sujet du changement de comportement, a t il à bouffer ? ou sort il pour optimiser ses chances de trouver de la pitance ?

    normalement c'est une espèce nocturne, je n'ai pas encore observé happer un autre poisson ou crustacé.

     

    maintenant , vu la vitesse de croissance, ça doit pas mal manger.

    Link to comment
    Share on other sites

    En mer rouge, dès qu'on faisaient une plongée de nuit, les rasacasses volantes venaient s'agglutiner autour du rayon lumineux des lampes.

     

    Pourquoi ne pas les chasser de nuit ?

     

    J'vous dis ça bien que je ne crois pas trop à la possibilité d'inverser le processus. Il est très facile provoquer des catastrophes dans un écosystème, mais il faut beaucoup, beaucoup d'énergie pour rétablir l'équilibre.

     

    Il est déjà très difficile déradiquer les espèces invasives sur terre où l'on peu pourtant quadriller 100% du territoire, alors sous l'eau .....

     

    On trouve déjà le ptérois du new jersey au vénézuela...

     

    Pauvre ptérois, qui est aujourd'hui traité comme une bête malfaisante, alors qu'il se contente de mener sa vie de poisson, et qu'il à juste été entrainé là par une autre espèce invasive bien plus dangereuse.

     

    Un nouvel équilibre se mettra en place, c'est la vie normale d'un écosystème, il passe constamment d'un équilbre à un autre, à des échelles de temps plus ou moins grande.

     

     

    Je doute qu'une solution existe, mais comme l'homme est optimiste j'espère quand même que vous arrivez à faire quelque chose.

     

    Bonne chance à vous tous qui êtes sur place et menez la lutte.

    Link to comment
    Share on other sites

    En mer rouge, dès qu'on faisaient une plongée de nuit, les rasacasses volantes venaient s'agglutiner autour du rayon lumineux des lampes.

     

    Pourquoi ne pas les chasser de nuit ? .

     

    risque de blessure trop importante...la mise en oeuvre des plongées de nuit demandent un peu plus de temps et d'organisation.

     

     

    J'vous dis ça bien que je ne crois pas trop à la possibilité d'inverser le processus. .

    même les rapports scientifiques disent que c'est impossible

     

     

    Un nouvel équilibre se mettra en place, c'est la vie normale d'un écosystème, il passe constamment d'un équilbre à un autre, à des échelles de temps plus ou moins grande.

    c'est aussi ce que je pense .La nature malgré ses attaques humaines est bigrement forte pour se modifier et s'adapter

    les dinausores ont bien disparu, c'est pas pour autant que la terre s'est éteinte.....attention, je ne veux pas glisser vers un troll, "on pollue, on détruit et on s'en fout"

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 61
        Enfin….   Oui enfin après 2 années de COVID-19, nous entamons notre voyage prévu depuis novembre 2019 pour aout 2020, aux Philippines.     Quoi dire ? Oh nous n’étions certainement pas les seuls à avoir dû renoncer aux vacances de 2020… avec toutes les « tracasseries » qui s’en sont suivi. Récupération des sommes déjà versées pour les billets, pour les acomptes des hôtels cependant… pas possible. Mais j’avoue ne même pas avoir essayé.   Bref début 2022
      • 22
        C’est l’histoire du séjour aux Philippines de 6 amis dont le départ était prévu un 27 mars 2020. Mais ce départ n’eut jamais lieu, pour cause de confinement général décrété 10 jours avant. Qu’à cela ne tienne, les 6 décident de reporter d’un an le séjour, en 2021. Mais 1 an plus tard, toujours pas de voyage, alors on reporte encore à 2022. Hélas, au début de cette année, même les plus optimistes ne voyaient aucune perspective de faire ce voyage et décidaient un nouveau report en 2023… Et p
      • 2
        Toujours triste comme information 😢 https://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-plongeur-francais-porte-disparu-aux-acores-20220816   Edit: ce n'est que supputation mais aussi loin (18km) à l'ouest de Faial, ça ressemble drôlement à la localisation de Condor Banks, le spot pour voir les requins bleus aux Açores en plongée/apnée
      • 4
        Parti en vacances en juillet 2022 aux Seychelles, j’ai effectué : -          - 6 plongées à Mahé la plus grande de îles des Seychelles -          - 6 plongées depuis l’Ile de Praslin, la deuxième plus grande ile des 115 que comptent les Seychelles. Latitude : 4° Sud Longitude : 55 ° Est   En Juillet, même si on ne parle pas d’hiver ou d’été, ce n’est pas la meilleure saison ; on le savait en y allant. Il y a des alizées (venant) du sud-est. Le ciel est souven
      • 9
        Les plages du lac de Neuchâtel entre Cortaillod et Colombier sont interdites à la baignade... Du coup, la plongée...   Les autres plages, on verra sous peu...   https://www.ne.ch/autorites/DJSC/PONE/medias/Pages/Fermeture-des-plages-entre-l'embouchure-de-l'Areuse-et-Colombier-par-mesure-de-précaution.aspx
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.