Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

passage chez l'orl, je suis perplexe


Sara
 Share

    Recommended Posts

    pour résumer vite fait, j'ai toujours un peu de mal à faire passer les oreilles vers 5-6m, enfin une en général, l'autre passant sans pb. ensuite plus de pb, je peux descendre jusqu'à 40 sans que ça ne coince, voire remonter et redescendre, sans pb.

    il y a une semaine quand même, j'ai eu un peu plus de mal que d'habitude, et en sortant j'avais une sensation d'oreille bouchée d'un côté, puis est venue une légère douleur des 2. j'ai attendu qq jours pour voir si ça allait passer, puis j'ai pris un rdv chez l'orl, histoire de vérifier quand même.

    donc passage chez l'orl, pour lui y'a pas d'otite barotraumatique, il n'a rien vu de spécial. ok, tant mieux.

     

    sauf que pour lui, je devrais laisser la btv aux "grands" et m'entraîner à faire correctement le valsalva, si ça coince toujours à la même profondeur c'est que je ne le fais pas correctement. je veux bien, sauf que déjà j'ai testé de tenter un valsalva quand ça coince, et ça ne m'avance pas plus, c'est toujours la même oreille qui passe et l'autre non, et puis je me dis que si ensuite j'arrive à descendre sans difficulté, c'est bien que je dois compenser correctement non ? c'est pas volontairement que j'en suis arrivée compenser en déglutissant, au début j'avais du mal avec le valsalva, les oreilles ne passaient pas, et puis je me suis rendue compte que juste en déglutissant régulièrement ça passait et depuis je fais comme ça, je n'ai jamais fait d'exercices pour apprendre à le faire, je le fais c'est tout.

     

    l'orl m'a aussi expliqué que plus tard, en tant que n3 (ce que je n'envisage pas avant qq temps) faudrait que j'arrive à descendre plus vite, que tout le monde n'allait pas attendre que je fasse passer mes oreilles, qu'il fallait que j'apprenne à le faire vite et bien et que pour ça le valsalva était idéal.

     

    du coup là quand même, je suis perplexe. dès que je dis que je fais passer mes oreilles en déglutissant tout le monde trouve que c'est bien, j'ai toujours entendu que c'était moins traumatisant pour les tympans que le valsalva, bref ça m'allait bien jusque là. et puis les oreilles passent sans que je m'en rende compte. mercredi dernier, je m'étais accrochée au mouillage quand ça a coincé, je déglutissais encore et encore, quand je me suis rendue compte que je touchais le fond avec ma palme, il devait y avoir de la vase ou je ne sais quoi sur le mouillage et ma main glissait dessus et moi préoccupée par cette satanée oreille je ne l'ai pas réalisé, mais je suis descendue comme ça à 17m et au final les oreilles sont bien passées.

     

    je sais bien que je suis un boulet, qu'il y a sûrement des plongeurs que ça a gonflé de devoir m'attendre, mais enfin, qu'est-ce que j'y peux moi ? Au final c'était bien la peine d'aller consulter, j'ai toujours (un peu) mal, je sais toujours pas pourquoi y'a une oreille qui coince toujours à la même profondeur, et je suis ressortie avec une ordo pour un anti-inflammatoire et du derinox pour dégager les voix nasales avant de plonger.

     

    Sara, perplexe.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 58
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Bonjour Sara,

     

    J'ai la chance de pouvoir faire la BTV. Par contre ma femme met entre 5 et 10 minutes pour passer la barre des 10 mètres.

     

    Ce sont tes oreilles qui dictent ta descente. Si ça casse les coudes à d'autres dans ta palanque ... eh bien tant pis pour eux!

     

    l'orl m'a aussi expliqué que plus tard' date=' en tant que n3 (ce que je n'envisage pas avant qq temps) faudrait que j'arrive à descendre plus vite, que tout le monde n'allait pas attendre que je fasse passer mes oreilles, qu'il fallait que j'apprenne à le faire vite et bien et que pour ça le valsalva était idéal.[/quote']

     

    (j'ose, j'ose pas ? ...) Ton ORL est un con! (j'ai osé)

    La plongée n'est pas une compétition à celui/celle qui aura la plus grosse ... vitesse de descente. ;-)

     

    Un conseil : préfère la méthode douce pour tes oreilles, préviens les membres de ta palanquée que tu mettras peut-être du temps à descendre à cause de tes oreilles.

    Ensuite, profite de ta plongée :top:

    Link to comment
    Share on other sites

    (j'ose, j'ose pas ? ...) Ton ORL est un con! (j'ai osé)

    La plongée n'est pas une compétition à celui/celle qui aura la plus grosse ... vitesse de descente. ;-)

    sur certaines plongées, si.

     

    à Elphinstone, par exemple, c'est tout le monde à l'eau et rendez-vous en bas.

    si tu restes à 6m pour passer les oreilles, tu dérives, tu rates le site, et ne pas oublier le matériel de sécurité dans ce cas (miroir, parachute, sifflet).

    pour les plongées au delà de 60m en circuit ouvert, ne pas traîner non plus.

     

    méthode Valsalva alternative : le faire avec les muscles de la gorge/la langue qui remonte pour envoyer l'air.

    avantage, on ne met pas les poumons en pression, ça peut se faire poumons vides !

    méthode ayant un nom également italien....

     

    les trompes d'Eustache peuvent avoir des configurations plus ou moins droites.

    une collègue de travail qui voulait plonger n'a pas pu le faire, ses trompes d'Eustache étaient vraiment en tire-bouchon, et ça ne passait pas du tout.

    perso, j'ai un oreille plus fainéante que l'autre

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

    je suis d'accord avec ce qui a été dit précédemment.

    Essaye de descendre assise (tu le fais déjà peut-être), et "anticipe" l'équilibration : pratique ta manoeuvre régulièrement dès l'immersion, sans attendre que la pression te le rappelle (comme en caisson : il faut compenser très fréquemment, alors que l'"immersion" est très lente, et en général seulement à 12/15 mètres fictifs...).

    Pratique aussi les manoeuvres de rééducation tubaire...

    Et tant pis pour les descentes rapides, si ta trompe d'Eustache ne le permet pas !

    Bonnes bulles !

    Link to comment
    Share on other sites

    pour résumer vite fait, j'ai toujours un peu de mal à faire passer les oreilles vers 5-6m, enfin une en général, l'autre passant sans pb. ensuite plus de pb, je peux descendre jusqu'à 40 sans que ça ne coince, voire remonter et redescendre, sans pb.

    il y a une semaine quand même, j'ai eu un peu plus de mal que d'habitude, et en sortant j'avais une sensation d'oreille bouchée d'un côté, puis est venue une légère douleur des 2. j'ai attendu qq jours pour voir si ça allait passer, puis j'ai pris un rdv chez l'orl, histoire de vérifier quand même.

    donc passage chez l'orl, pour lui y'a pas d'otite barotraumatique, il n'a rien vu de spécial. ok, tant mieux.

     

    sauf que pour lui, je devrais laisser la btv aux "grands" et m'entraîner à faire correctement le valsalva, si ça coince toujours à la même profondeur c'est que je ne le fais pas correctement. je veux bien, sauf que déjà j'ai testé de tenter un valsalva quand ça coince, et ça ne m'avance pas plus, c'est toujours la même oreille qui passe et l'autre non, et puis je me dis que si ensuite j'arrive à descendre sans difficulté, c'est bien que je dois compenser correctement non ? c'est pas volontairement que j'en suis arrivée compenser en déglutissant, au début j'avais du mal avec le valsalva, les oreilles ne passaient pas, et puis je me suis rendue compte que juste en déglutissant régulièrement ça passait et depuis je fais comme ça, je n'ai jamais fait d'exercices pour apprendre à le faire, je le fais c'est tout.

     

    l'orl m'a aussi expliqué que plus tard, en tant que n3 (ce que je n'envisage pas avant qq temps) faudrait que j'arrive à descendre plus vite, que tout le monde n'allait pas attendre que je fasse passer mes oreilles, qu'il fallait que j'apprenne à le faire vite et bien et que pour ça le valsalva était idéal.

     

    du coup là quand même, je suis perplexe. dès que je dis que je fais passer mes oreilles en déglutissant tout le monde trouve que c'est bien, j'ai toujours entendu que c'était moins traumatisant pour les tympans que le valsalva, bref ça m'allait bien jusque là. et puis les oreilles passent sans que je m'en rende compte. mercredi dernier, je m'étais accrochée au mouillage quand ça a coincé, je déglutissais encore et encore, quand je me suis rendue compte que je touchais le fond avec ma palme, il devait y avoir de la vase ou je ne sais quoi sur le mouillage et ma main glissait dessus et moi préoccupée par cette satanée oreille je ne l'ai pas réalisé, mais je suis descendue comme ça à 17m et au final les oreilles sont bien passées.

     

    je sais bien que je suis un boulet, qu'il y a sûrement des plongeurs que ça a gonflé de devoir m'attendre, mais enfin, qu'est-ce que j'y peux moi ? Au final c'était bien la peine d'aller consulter, j'ai toujours (un peu) mal, je sais toujours pas pourquoi y'a une oreille qui coince toujours à la même profondeur, et je suis ressortie avec une ordo pour un anti-inflammatoire et du derinox pour dégager les voix nasales avant de plonger.

     

    Sara, perplexe.

    bonjour sara,

     

    t"as été voir l'ancien à meyzieu??orl fd??

    il est un peu vieille ecole...mais tres bon orl...il m'a deja sauvée la mise 2/3 fois...

     

    Je pense qu'il ne faut pas te mettre la pression...il n'y a pas tres longtemps que tu plonge (il me semble...) donc avec le temps tu va améliorez ta technique de deglution...et celle si deviendrat rapide...on avait une eleve en N1 cette année, qui ne passait que le oreilles en deglutissant...sur 20 plongée je peu te dire,qu'elle à vachement améliorer ça technique...(d'ailleurs je me dit que c'ets peu etre toi derriere ce pseudo...elodie sort de ce corps??? ;))

    Non plus serieusement,je connais plusieurs N3 et 1 IR tres connu en rhone-alpes...qui ne passe leurs oreilles que comme ça...et je peu te garantir que ça descend vite....donc,moi je serait toi...je ne me mettrai pas la pression...essai de paufiner ta technique....

    @+

    Link to comment
    Share on other sites

    l'orl m'a aussi expliqué que plus tard, en tant que n3 (ce que je n'envisage pas avant qq temps) faudrait que j'arrive à descendre plus vite, que tout le monde n'allait pas attendre que je fasse passer mes oreilles, qu'il fallait que j'apprenne à le faire vite et bien et que pour ça le valsalva était idéal.

    Ben ça, c'est bien con comme remarque. Sauf cas particulier où il faut descendre comme une enclume comme l'indique DuboiP, c'est pas parce que tu es N3 qu'il faut descendre vite.

     

    Une oreille qui passe mal, ça peut arriver à tout le monde. Celui que ça dérange, il plonge seul.

    Link to comment
    Share on other sites

    Soyons honnête, si tu passes systématiquement 5min pour faire les 6 premiers mètres... tu seras nommé le boulet :D .

    Je crois qu'à la fin je resterais en surface, arrivé à 6m (si la visi le permet) tu me fais le signe ok, et j'arrive ;) .

    Link to comment
    Share on other sites

    ...et "anticipe" l'équilibration : pratique ta manoeuvre régulièrement dès l'immersion, sans attendre que la pression te le rappelle ...

     

    :+1:

     

    J'avais souvent des soucis à 5/6m et depuis que je fais ca plus de probleme : valsalva en douceur tous les 50cm depuis la surface et ca passe à tous les coups, meme pour les descentes rapides.

     

    Chacun est différent et il m'a fallu un peu de temps avant de comprendre. Je pense que pour moi, lorsque je commence à ressentir une gene c'est qu'il y a déjà une grosse surpression et du coup la valsalva est traumatisante si bien qu'après 2 ou 3 plongées ca s'irrite et ca ne passe plus. Si j'anticipe, pas d'irritation, pas de traumatisme et plus de problemes d'oreilles au final.

     

    Si ca peut t'aider ...

    Link to comment
    Share on other sites

    oui c'est l'orl de meyzieu, et non je suis pas élodie :lol: j'ai bien eu l'impression qu'il était vieille école, moi aussi.

     

    je me dis que de toute façon, tant que mes oreilles m'embêteront, je me risquerai pas sur des plongées où il faut descendre vite, genre dérivantes ou très profondes. et puis tant qu'à faire, j'aimerais autant améliorer ma technique de déglutition (comment ?).

    je descends tête en haut sauf pour les 3 1ers mètres, comment j'ai souvent du mal à les descendre je les fais en canard puis je me redresse pour la suite. j'ai remarqué aussi qu'en descendant tout doucement tête en haut les oreilles passaient en douceur et sans pb.

    Link to comment
    Share on other sites

    :+1:

     

    J'avais souvent des soucis à 5/6m et depuis que je fais ca plus de probleme : valsalva en douceur tous les 50cm depuis la surface et ca passe à tous les coups, meme pour les descentes rapides.

     

    Chacun est différent et il m'a fallu un peu de temps avant de comprendre. Je pense que pour moi, lorsque je commence à ressentir une gene c'est qu'il y a déjà une grosse surpression et du coup la valsalva est traumatisante si bien qu'après 2 ou 3 plongées ca s'irrite et ca ne passe plus. Si j'anticipe, pas d'irritation, pas de traumatisme et plus de problemes d'oreilles au final.

     

    Si ca peut t'aider ...

     

    plus ça va et plus je me dis que c'est là que ma technique pèche : sur les 3 1ers mètres, je me concentre essentiellement à descendre, faudrait que je pense à équilibrer en même temps, et non attendre de ressentir une gêne.

    Link to comment
    Share on other sites

    Vrai, mais c'était pour qualifier les conjoints non plongeurs qui sont de vrais boulets. Quelques exemples :

    - Et tu reviens à quelle heure gnagnagna....

    - Et je vais m'ennuyer tout(e) seul(e) gnagnagna....

    - Et fais attention gnagnagna....

    - Et c'est long, c'est loin, tu penses qu'à toi, ça coute trop cher, j'aime pas la mer gnagnagna....

     

    Par contre c'est là que Meroo605 nous a avoué qu'il est gay, et qu'il cherche un boulet et non pas une boulette :)

     

    Question : Un boulet plongeur est il plus ou moins chiant qu'un boulet non plongeur?

    Link to comment
    Share on other sites

    oui c'est l'orl de meyzieu, et non je suis pas élodie :lol: j'ai bien eu l'impression qu'il était vieille école, moi aussi.

     

    je me dis que de toute façon, tant que mes oreilles m'embêteront, je me risquerai pas sur des plongées où il faut descendre vite, genre dérivantes ou très profondes. et puis tant qu'à faire, j'aimerais autant améliorer ma technique de déglutition (comment ?).

    je descends tête en haut sauf pour les 3 1ers mètres, comment j'ai souvent du mal à les descendre je les fais en canard puis je me redresse pour la suite. j'ai remarqué aussi qu'en descendant tout doucement tête en haut les oreilles passaient en douceur et sans pb.

    il faut descendre des le debut tete en haut...et commence à deglutir des l'immersion,ne pas attendre de ressentir la gene...apres tu va apprendre à maitriser tes trompes d'eustache....et si tu veux mon avis, ne te met pas la pression...trouve toi un bon binome patient...Et vas y plonge...tu verra à la longue tu connaitra mieux ton "corp"...pas de commentaire cochon svp....et ça passera tranquille!!!

    @+

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...