Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
TeBu

[CR] Chuuk... et ses epaves

    Messages recommandés

    Me voici donc sirotant un daiquiri a la fraise au bar du Blue Lagoon Resort a Chuuk, un oeil sur le coucher de soleil parfait sur le lagon, l'autre sur les multiples dedicaces de plongeurs et autres t shirts de club ornant les plafonds du local.

     

    L'heure du debut de desaturation et d'un petit CR sur une grosse semaine et deux douzaines de plongees memorables a sonne.

     

    Chuuk et ses epaves. Je laisse le googleur qui veille en chacun verifier l'histoire et l'interet du site (un indice, tapez "operation Hailstone"), on se contentera de dire que plusieurs dizaines d'epaves japonaises de la deuxieme guerre gisent desormais dans le lagon.

    Difficile de faire un CR plongee par plongee sans tomber dans une enumeration parfois penible a la Prevert. Je vais donc essayer de maintenir le tout a un niveau "macro" en essayant d'apporter quelques impressions generales qui pourraient etre utiles a quiconque envisage de faire un long Paris-Manille-Guam-Chuuk pour claquer ensuite un minimum de 1500 a 2000 EUR de la semaine, ce qu'il faut compter au minimum pour hebergement + plongee + divers (dont nourriture). J'ai eu la chance de ne pas partir de Paris, mais quand meme.

    Il y a globalement 4 options de sejour sur Chuuk, 2 liveaboards (un luxueux, un raisonnable) et 2 hotels. Pour des raisons de prix et de dispo, j'etais au sol, au Blue Lagoon Resort. Aucun regret. Vous lirez sur internet quelques decus du BLR hurler sur le manque de piscine, les chambres vieillotes, l'absence d'eau chaude (voire l'absence d'eau tout court a certaines heures), les coupures regulieres de courant... Ces personnes n'ont peut etre pas remarque le niveau de pauvrete extreme de l'Etat de Chuuk. Pour le role qu'il joue (repos entre plongees, soirees au bar, sommeil reparateur), l'hotel est parfait. C'est un hotel pour les plongeurs tenu par des locaux, avec une consideration tres minimaliste de ce qui n'a pas trait a la plongee. La nourriture servie y est grandiose (et faite main, comme en temoigne la demie heure d'attente a chaque plat, surtout s'il y a plus de 10 personnes a dejeuner simultanement) et le staff dispo pour essayer de rendre le sejour le plus agreable possible.

     

    Sur la duree du sejour, je n'ai croise que 2 personnes qui n'etaient pas plongeurs, le reste vient pour les epaves.

     

    La clientele plongeuse est variee, avec une dominante australienne, et peu d'Europeens. Je ne suis moi meme pas un tec, mais une bonne moitie des residents m'a semble avoir une certaine experience, voire une experience certaine. Les plongeurs en bi avec deco en melange varie sont legions.

     

    Ca ne veut pas dire qu'un plongeur "leisure" comme moi n'a pas sa place a Chuuk. Les epaves sont a des profondeurs "raisonnables" pour des plongeurs plus ou moins debutants pour les plus accessibles d'entre elles (environ 20m pour les avions, 10m pour le Suzuki, et certaines superstructures effleurent la surface), avec une moyenne entre 30 et 40m cependant. Il faut donc avoir un minimum de confiance, d'experience, et de formation pour en profiter pleinement, meme si les guides savent accomoder les plongeurs sur des sites moins profonds. Je plongeais a l'air, j'ai tres souvent ete "taper" dans la deco, une bouteille pend toujours pour permettre des paliers qui dureraient, mais bon on est tres clairement a la limite de la "non decompression dive" du monde Padi, voire carrement au dela, sauf a rester 5 mins sur chaque epave, ou plonger en nitrox "leger" et ne pas aller voir les coins les plus profonds. Relire le mode d'emploi de l'ordi de plongee pour etre sur de ce qui se passe en cas de passage en deco, et avoir un vernis sur les paliers pourra aider. Quelques epaves sont sous 50, 60 (voire plus), ca depasse ce que je peux/sais faire, mais quelques tec divers allaient verifier ce qui s'y passait.

     

    Donc un coin plongee qui peut etre apprecie par tous, mais avoir un semblant d'experience est sans doute le bienvenu.

     

    Guide ou pas guide... pour les liveaboards il est possible d'y aller sans, je ne le recommande pas, sauf sejour repetitif. Les guides connaissent --par coeur-- les epaves et sont capables d'amener le lambin plongeur aux points les plus interessants sans perdre trop de temps au fond et surtout montrer les zones de penetration realistes et les zones plus risquees. Mon guide, local, n'a d'ailleurs pas manque de taper sur le Thorfinn et l'Odyssey (les liveaboards), notant que les deces sur les liveaboards resultaient souvent de plongeurs aventureux qui partaient sans guide en penetration sur des epaves qui ne le permettaient pas. Je ne puis qu'etre impressionne par mon guide, d'ailleurs. Il a vu defile des collections de plongeurs de tous les niveaux en 20 ans de carriere, il est capable d'adapter parfaitement le style de la journee a la palanquee qu'il encadre. Il saura laisser la liberte d'exploration quand le site le permet, emmener une palanquee en qui il a confiance un peu plus bas ou un peu plus loin dans l'epave, changer l'ordre des plongees du jour pour adapter aux profils et aux desideratas de chacun... bravo !

     

    Quand j'y pense, Chuuk est probablement l'un des seuls endroits au monde ou on peut choisir le deroule de la journee en fonction de la profondeur des epaves explorees... et le tout en se laissant des options... Ce qui est impossible avec les liveaboards, qui restent sur chaque epave.

     

    J'ai eu de plus la chance de ne pas avoir de grosses palanquees, question de date, qui sait. Fondamental comme je l'ai vite compris pour une penetration un peu etroite. Meme en limitant au maximum les battements de palmes et faire la grenouille, on a vite fait de remplir la moindre piece en une bouillie de particules. Pas grave quand on est en tete de palanquee, moins bien pour ceux qui suivent. Bref, j'etais avec un ou deux comparses, souvent d'ailleurs avec des logs se chiffrant en centaines de plongees, et parfois meme tout seul avec le guide. Meme le meilleur des palmeurs aura quand j'y pense probablement du mal a ne rien soulever... Dans les vastes cargos, pas de problemes, mais dans les coursives, les cuisines ou les toilettes, il faut un peu de volonte et de contorsionisme et on a vite fait de toucher pour reprendre l'equilibre.

     

    Au passage, il n'y a pas beaucoup de bateaux de guerre a Chuuk, de tete le Fumizuki et l'Oite. Le reste est constitue de bateaux cargos, bateaux annexes, avions et un sous marin. L'Oite est (trop) profond (pour moi), j'ai du me "contenter" du Fumizuki.

     

    Niveau vie, c'est la Micronesie mais ce n'est clairement pas Palau. Evidemment, les poissons de recif sont la, mais niveau gros ce n'est pas ca (mais bon, on est pas la pour ca comme dirait l'autre, et on est au milieu du lagon). Un requin leopard au fond, un ou deux requins gris qui sillonnent au dessus des epaves a la recherche des plongeurs qui remontent, et quelques pointes noires. Dans les epaves, euh... des homards ?

    Et des meduses, beaucoup, beaucoup, beaucoup de meduses. Pas de bestioles mortelles apparemment, mais des bestioles qui piquent (un Americain en shorty est ressorti le bras couvert de pustules...). Je n'ai pas demande si c'etait lie a la saison, mais meme si l'eau etait a 29 j'etais content de porter une wetsuit integrale.

     

    La visibilite est variable, de terrible a pas trop mal, sans non plus tomber dans l'exceptionnel, mais sur une epave ce n'est pas dramatique de n'avoir pas une visibilite a 50m. Au mieux, ca donne une vision generale de la disposition de la chose, mais ca ne change absolument rien pour les penetrations.

     

    La meteo est comme la visibilite, et bon il parait que les deux sont lies... c'est donc extremement variable ! Il m'est arrive de descendre sous un deluge tropical et de remonter en plein soleil, et inversement de descendre sur une mer d'huile pour remonter avec des creux de 2m. Mais pas au dela, on est dans un lagon quand meme. Pas une fois une sortie n'a ete annulee pour cause de meteo.

     

    Au sol, les iles sont pauvres. La route entre l'aeroport et le resort fait 10 km, il faut cependant compter une bonne demi-heure de zigzag entre des nids de poule qui peuvent probablement faire office de piscines en cas de pluie trop forte. Je suggere tres fortement un "Island Tour" pour aller decouvrir les autres iles du lagon et comprendre le niveau de developpement du pays. Ca remet vraiment en perspective l'hotel... Pour ceux qui peuvent, passer par Jeep Island pour discuter avec Hiroshi Yoshida est aussi tres interessant. Ce Japonais s'est installe sur une minuscule ile deserte depuis 15 ans, il a une quantite d'anecdotes sur la vie locale et il fait tourner une cabane sur l'ile pour ceux qui souhaitent du repos et de l'isolation. Les guides mentionnent des problemes de securite au sol, ce que je peux tout a fait comprendre. Yoshida raconte que les rixes sont frequentes, et que les machettes sortent vite.

     

    Anecdote et accidents de plongees??? pas grand-chose en fait, et c'est tant mieux. Un americain dont c'etait la premiere plongee apres son OW a fait une penetration dans un cargo pendant mon sejour (pas dans mes palanquees), naturellement excite par la decouverte il a pompe sur sa bouteille, et etait a la limite de la panne d'air. Il a donc verifie que la bouteille sous le bateau etait pleine, Rien de dramatique, la aussi le DM a vu venir le truc et avait amene le bonhomme dans un tres vaste cargo proche de la surface, et il a rapidement compris que la conso du gars partait en vrille. A part ca, pas de coincage dans les epaves, de remontee en urgence ou de perte de binome. Je soupconne l'un des membres de ma palanquee d'avoir claque son tympan lors d'une plongee mais d'avoir fait le fier en le dissimulant, sauf s'il est normal de sortir en saignant de l'oreille et de se reveiller le matin avec une tache d'eau sur l'oreiller. Il n'a ensuite plus plonge, "fatigue" par la journee.

     

    Qu'est ce que j'en retire...

    - Pas beaucoup de rapports entre la taille d'une epave, sa profondeur, sa penetrabilite et son interet. L'une des epaves que j'ai preferees est le Suzuki, de taille moyenne pour Chuuk, effleurant presque la surface, et difficilement penetrable. Par contre, une fois a l'interieur la proximite avec la surface et une coque percee d'une multitude de petits trous (rouille ou autre) amenent enormement de lumiere dans des couloirs tres etroits, ambiance un peu "etheree" au rendez-vous. A contrario, l'enorme sous-marin pose a 40m n'est pas penetrable, une fois longee la coque il n'y a pas grand chose d'autre a voir.

     

    - Toujours se documenter, meme rapidement, sur l'histoire de l'epave plongee, meme avec un guide, apporte beaucoup. C'est stimulant de comprendre que telle epave avait participe a telle bataille et que telle autre a tente de s'echapper de telle maniere.

     

    - Je suis encore tres loin d'etre un grand photographe, et la photographie en interieur sur epave necessite des talents que je n'ai apparemment pas acquis. Le flash est inutilisable, la densite en particules rendant le toute tentative de photo neigeuse au possible. Une lampe un peu directionelle comme la mienne n'est pas non plus la meilleure solution, toujours ces fichues particules qui vont faire apparaitre tres clairement le faisceau de la lampe. Il faut reussir a eclairer indirectement, tout en restant parfaitement immobile vu le manque de lumiere.

     

    - les epaves vivent et vieillissent. Meme si le lagon protege des intemperies les pluis violentes, ces epaves sont rouillees et contiennent encore des munitions. Toucher a tout n'est donc pas une excellente idee. La corrosion ne va pas en diminuant avec le temps, et un jour il ne restera plus grand-chose a voir. A titre d'exemple, la salle des machines du Fujikawa-Maru, l'une des epaves les plus connues du lagon, s'est completement affaissee sur elle-meme il y a quelques semaines, la rendant completement impenetrable.

    Le soleil est couche depuis longtemps, et j'ai fini mon Daiquiri, j'ai du commander une Margarita, deux verres de vin blanc, et un cocktail maison pour terminer ce compte-rendu.

     

     

    Je laisse donc aux futurs plongeurs d'epave le soin de retrouver ma signature au bar, commencant par une reference a notre hymne national.

    IMG_2924.JPG.2097098b7049892148bb88622c4ea644.JPG

    IMG_2949.JPG.be91e1e5afc1eef650dd84f457626b59.JPG

    IMG_3135.JPG.22615dd44e74fd6f49362adde2ef245c.JPG

    IMG_3262.JPG.6dd4e923e288cd6a96560a42d7ca7b2d.JPG

    IMG_3274.JPG.58c960af10195f07f1df04ccc1bd1e16.JPG

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et pour le bonus

     

    Quelques photos de plus, parce qu'on est samedi et que j'attends ma nourriture depuis 30 minutes vu qu'un groupe de 17 australiens est devant moi au diner.

    IMG_3282.JPG.d51ed7a707e61be2536bb814b9b17f51.JPG

    IMG_3433.JPG.edbd99c0404c84683cbbb5b66123c867.JPG

    IMG_3603.JPG.49ab0eeec2920efaecd0e274e3fb060c.JPG

    IMG_3643.JPG.662de0e7f7ae921788c5f843945c1185.JPG

    IMG_3666.JPG.ca642a85ed3c7663623eb325e30cb3e3.JPG

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On est toujours samedi, et j'attends toujours mon plat depuis largement plus de 30 minutes, et les Australiens plongent le sous marin demain, a 8h30.

    IMG_3672.JPG.ab742fb3fd763529c971767b9b0ccdab.JPG

    IMG_3725.JPG.56ca68efbadd4f5cc721b9bc73d0396a.JPG

    IMG_3727.JPG.f5ee10dd6e091af31a36f6937e1549c7.JPG

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon appétit.

    Très beau CR, merci beaucoup.

     

    En lisant ton CR je m’interroge sur l'avenir de l'ile et de ses occupants, une fois les épaves parties en rouille. La manne des épave à une durée limitée.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Aucune idee. Ca tiendra encore quelques dizaines d'annees, mais ce n'est pas eternel, c'est certain. Le lagon a honnetement le potentiel touristique de la Polynesie Francaise, certains paysages sont magnifiques, mais l'etat hallucinant de la "route" (qui apparemment empire d'annee en annee) laisse penser que le developpement touristique ne fait pas partie des priorites du moment.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ce compte rendu, et ces images pas si ratés que ça je trouve (en tout cas supérieures à celles que je suis capable de réaliser).

    Il y a déjà longtemps j'avais pu acquérir un bouquin comprenant pas mal de photos des épaves.

    A l'époque on connaissait l'ile sous le nom de "Atoll de Truck".

     

    Un reportage était passé dans l'émission Thalassa il y a quelques années, qui montrait déjà la dégradation inexorable des épaves.

    Au delà de l'action du temps et de la nature, il faut aussi ne pas oublier les "récupérations" de vestiges divers sur les épaves par la population, notamment les pêcheurs qui se servaient des explosifs récupérés pour pêcher.

    Le reportage mentionnait également une tentative d'enrayer la dégradation de ces épaves, sous la forme 'eco-projet' animé par un australien je crois.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello

     

    Pour les photos, j'ai un stock de plusieurs dizaines (centaines ?) de photos plus ou moins ratees, je n'ai pas tout pris, loin de la.... l'essentiel ressemble aux pieces attachees :)

     

    Les epaves ne sont pas eternelles, il y a eu beaucoup de pillage par le passe mais apparemment il y a des efforts depuis quelques annees pour essayer de conserver un poil d'artefacts a bord. Les pecheurs locaux utilisaient en effet les munitions a bord pour les utiliser en tant que dynamite pour la peche. Apparemment ca se fait moins (dixit notre guide), les munitions les plus accessibles ont ete prises, mais il en reste. L'effondrement de la salle des machines du Fujikawa a d'ailleurs initialement ete attribue a de la peche sauvage a la dynamite, mais il n'y avait pas de traces de degats lies a une quelconque explosion, et apres verification il s'agit d'un effondrement de la structure liee a la rouille.

     

    Encore une fois, il y a probablement de quoi faire dans un superbe lagon pour le tourisme, mais l'infrastructure est inexistante, la culture "business" ne semble pas etre dans l'ame du pays, ronge par la corruption. Un exemple type donne par Yoshida : Chuuk est le seul etat de Micronesie ou il n'y a pas de restau chinois. Trop risque pour le business. Il y a eu plusieurs tentatives pour ouvrir d'autres hotels que le Truk Stop et le Blue Lagoon, a chaque fois ca a tenu quelques mois avant que la "pression" ne soit trop forte et que les hotels ne mettent la clef sous la porte, apres avoir ete devalises.

     

    C'est desolant, Chuuk est splendide. En "partant avec les memes cartes en main", la ou Palau a reussi a se placer sur la carte des touristes et a une economie qui tient la route et de belles infras, Chuuk vivote, pas d'industrie, chomage rampant, aides internationales pour joindre les deux bouts, infrastructure en pleine deliquescence... La route depuis l'aeroport est choquante, l'histoire derriere le projet l'est tout aussi. L'entreprise (des iles Marshall) en charge du projet a purement et simplement laisse tomber.

     

    J'ai discute avec une immigree filipino, les quelques immigres qui viennent sur Chuuk n'osent pas sortir et se font insulter des qu'ils quittent l'enceinte du resort, les Chuukeses les accusant de voler leur boulot. Et pourtant, du boulot, il y aurait de quoi faire.

     

    Bref. Je conseille grandement a quiconque fait le deplacement de s'impregner un tout petit peu du "merdier" local. Chuuk est splendide, mais ce n'est pas le paradis sur terre, malheureusement.

     

    Quelques photos de l'exterieur pour la peine, en plus de photos ratees...

    DSC_9161.JPG.632f44542e1be4a803e468423b0e3882.JPG

    DSC_9382.JPG.dc795690da95d123697253dae98bb993.JPG

    IMG_3701.JPG.8c3d600bc40639592d6b7f3c864cb77b.JPG

    IMG_3393.JPG.c6890317708993a66a6de05449db7674.JPG

    IMG_3441.JPG.5e828c65dcef2d4d9f174e5a76411118.JPG

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'y étais il y a 8 mois, c'est vrai que c'est pauvre, j'ai fais le tour de l'île en 4x4 loué au Trukstop ou j'étais basé et ce qu'il ma le plus impressionné c'est le nombre d'épaves de voitures devant les maisons, parfois 5 ou 6 empilées devant la même maison, c'est du au fait qu'ils n'ont pas les moyens de commander les pièces de rechange quand les voitures tombent en panne, du coup ça sert de pot de fleurs et ça pourri sur place, il y en a des centaines !!! Sinon, la consigne lors de cette balade en 4x4 c'était de rentrer avant la nuit, vu qu'ils boivent pas mal, le soir les esprits s'échauffent et c'est plus prudent de rester à l'hôtel. A l'autre bout de l'île il y a un collège trouvé par hasard, le directeur de l'école est un jésuite Américain, le collège se trouve dans l'énorme bunker qui servait de QG aux Japonais, plusieurs étages, des impacts encore présent sur le batiment, sympa, le directeur nous avait fait visiter, des tunnels sont encore visibles autour du batiment et la vue depuis le toit du bunker sur les îles vaut la peine. Pas difficile à trouver vu qu'il y a qu'une route, il faut retourner vers l'aéroport et continuer le collège se trouve en bout de route, depuis le Trukstop compter une petite heure, ça roule pas vite.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

    En effet, c'est un endroit de rêve pour les épaves et il et vrai que même si on est pas "tech", on peut vraiment en profiter...cela me rappelle mon séjour de débutant au siècle dernier :) où on était même descendus sur le San Fransisco...à l'intérieur...en simple...à l'air...

    J'espère bien y retourner et en profiter un peu plus avec doubles et déco :)

    Après, la réalité terrestre est en effet un peu glauque :(

    Bref, si vous avez l'ocasion, allez-y.

    Jale.

    PS:merci pour ce CR :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    J' ai une petite question sur Chuuk, est-il possible d 'aller avec mon épouse qui n 'est pas plongeuse??? Elle pourrait rester à l' hotel? Pour découvrir d' après vos infos, pas très sécur.

     

    a bientôt

    merci

     

    Joël

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bjr

    Il n'y a pas grand chose à faire sur l'ile, pas de joli lagon, la sécurité est problématique, les hôtels plus que moyens, donc il vaut mieux laisser madame soit à la maison, soit à Palau, sinon, va y avoir du crêpage de chignon dans l'air !!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bof, jouable mais ca demande de l'organisation et beaucoup de flexibilité de la part de madame. Il y a deux hôtels seulement. Il n'y a pas de piscine, pas de snorkel possible (à une ou deux épaves prêts), au bout de deux mètres hors de l'enceinte de l'hôtel, tu as envie d'y retourner pour ta propre sécurité. Il y a en effet des visites possibles sur les différentes îles, mais j'imagine qu'au bout de 4 visites dans ce qui ressemble parfois à une décharge à l'air libre ça peut gaver. J'ai fait des visites en surface avec un couple de retraités qui ne plongeait pas, mais il s'agissait à peu de choses prêts "d'aventuriers chevronnés" (ils étaient passés par Tuvalu).

     

    Tu peux tenter d'aller te poser sur l'ile tenue par Hiroshi Yoshida (Jeep Island, http://www.jeepisland.info/ ), au moins il n'y aura pas de problèmes de sécurité. Je dirais que le lagon est splendide en photo, mais pour s'y balader, bonjour...

     

    Le conseil de Manta est le bon si vous voulez partir ensemble.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...