Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
dadi113

Que pensez vous de la "PE 40"

    Messages recommandés

    Bonjour cooltrane,

    les prérogatives sont indiquées dans les documents cités.

    C'est ton droit de ne pas vouloir en former.

    La lecture des compétences associées à la prérogative de plonger encadré à 40m est assez claire sur le contenu de formation et ce n'est pas un quasi N2 loin de là il y a de nombreuses compétences qui ne sont pas à acquérir.

    Maintenant à nouveau tu peux penser que ces compétences sont insuffisantes pour faire un PE40 : ne plonge pas avec, ne forme pas de PE40.

    Mais laissons ceux qui ont eu le plaisir de le faire de continuer.

    maintenant ne jouons pas sur le mot "autonomie"

    même un baptisé a besoin d 'autonomie.

    Bernard

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En France c'est simple aussi. Le plongeur Niveau 4 est guide de palanquée et encadre les plongeurs Niveau 1 et Niveau 2.

    oui mais autre part c'est sans PA12, PE20, PE40, PA40, PE60, etc et ça ne va pas plus mal...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Personnellement, je l'ai déjà écrit, c'est pas tant de diviser la formation n2 qui me déplait, mais surtout que selon moi, ça peut devenir une formation très/trop limitative et non suffisante, trop légère selon moi, pour exercer sereinement les préogative qu'elle octroie.

    Encore ce fameux prosélytisme franco-français.

    Sais-tu que par le monde 75% des plongeurs ne demandent qu'à être encadrés ? et qu'ils se foutent complètement de l'autonomie ? (source: un course instructor PADI rencontré à l'étranger )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Marrant ça, nouveau niveau et nouvelle discussion sur les minima de plongée pour y arriver :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui, ça me dit quelque chose en effet, mais j'arrête parce que j'ai déjà donné mon point de vu sur un autre sujet :D

    Et puis là on parle du PE40 et non du N2...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Encore ce fameux prosélytisme franco-français.

    Sais-tu que par le monde 75% des plongeurs ne demandent qu'à être encadrés ? et qu'ils se foutent complètement de l'autonomie ? (source: un course instructor PADI rencontré à l'étranger )

    Pardon mais ... ce n'est pas ce que je discute.

     

    Je ne discute pas le fait qu'il faille tenir compte de la légitime demande d'un nombre grandissant de plongeurs de vouloir être toujours acompagné (parce que PADI auquel tu penses, un DM il ballade des OpenWater qui eux sont considéré et formé en conséquence comme autonome, mais on ne demande pas aux DM les mêmes choses qu'au n4).

     

    Non, je discute la logique de ce PE40. Je discute le cursus et les prérogatives obtenues au regard de la formation. Pas le fait qu'il soit judicieux qu'il existe un niveau de plongeur à 40m toujours accompagné par un guide.

     

    Selon moi, et je ne prêche en rien, le PE40 n'est qu'un effet collatéral de l'arrivée des aptitudes ponctuelles. Que le cursus, et son enchaînement, qui préexistait avait une certaine logique. Et enfin, que les nouvelles carte pe et pa ne sont que des patchs ajoutés sur ce cursus préexistant ...

     

    Et voilà, je ne fais que réfléchir avec vous, et je fais état de mes questionnement et des raisons de ce qui me gène.

     

    Je trouve que le pe40 ne rentre pas bien dans la logique de formation, dans le reste du cursus. Parce que, comme je l'ai déjà écrit, un n1 n'est pas formé pour assumer une certaine autonomie alors que l'open water lui l'est. Et j'ai écrit, que dans cette logique, il me semblait qu'aborder un certains nombre de point non présents dans la formation n1 pour la plongée à 40 me semblaient nécessaires ...

     

    Et là sont mes questionnement, le cursus tel que défini dans le PE40, me parrait un peu léger sur ces points. Et que, à l'heure actuelle, si j'avais à former un pe40 selon le mft, ben j'ajouterais un certain nombre de truc.

     

    Parce que la question que je me pose quand je forme, et je penses que c'est le cas de tous les formateurs, je me demande ce qui me paraît nécessaire pour que, si je suis un DP autre, je puisse faire plonger ce plongeur dans ses prérogatives tranquillement.

     

    Et, ce que je métrais moi dans cette formation, ben il me semble que ce qui resterait derrière pour un n2, ne serait pas bien gros. Comme je l'ai déjà écrit, la partie RA, avec les prérequis qui vont bien (que j'enseigne dès le niveau 1), n'est finalement pas un gros morceau, et l'orientation ...

     

    Je me dis aussi, qu'à lire et voir le contenu de ces formations PE40 dans la pratique actuellement, ben je ne suis pas certains que je serait totalement à l'aise pour faire plonger directement dans leur prérogatives des plongeurs arrivant sous ma responsabilité que je ne connais pas.

     

    D'où ma conclusion actuelle, le PE40 ne se suffit pas à lui même en l'état.

     

    Pour tout dire, le pe40 rentre dans une pseudo logique WRSTC, mais dans un cadre qui est différent et avec une logique de cursus qui ne colle pas à mon avis.

     

    Toujours en l'état actuel de ma réflexion, je trouve que ce pe40 pourrait fonctionner, si le cursus n1 était plus complet, en gros l'ancienne compétence optionnelle 6 intégrée dedans d'office, ou donc la nouvelle pa12 ... Et ça aurait d'autres conséquences ... Bref, faudrait refaire tout le cursus.

     

    Je trouve que c'est une solution bâtarde, qui complexifie encore plus le bouzin, veut changer des choses sans s'attaquer à d'autres problèmes qui nécessiteraient une refonte plus importante...

     

    Et pour une refonte en profondeur, il faut des bonnes raisons... et la seule raison prônée certaine fois ici qui est de vouloir faire du RSTC en France ne me convient pas.

     

    :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mouais, pas convainquant.

     

    De même qu'il y a une différence entre une remontée seule N1 et une pour un N2, il y a une différence entre l'assistance d'un PE40 et d'un N2 (la maîtrise de la vitesse en fait). Et pour rebondir sur la "certaine autonomie", un N1 est déjà un relais.

     

    Ensuite, il est clairement écrit dans le MFT que l'élève est un support à l'assistance et de plus, si ça n'est pas dans le MFT, ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas l'enseigner...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mouais, pas convainquant.

     

    De même qu'il y a une différence entre une remontée seule N1 et une pour un N2, il y a une différence entre l'assistance d'un PE40 et d'un N2 (la maîtrise de la vitesse en fait). Et pour rebondir sur la "certaine autonomie", un N1 est déjà un relais.

     

    Ensuite, il est clairement écrit dans le MFT que l'élève est un support à l'assistance et de plus, si ça n'est pas dans le MFT, ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas l'enseigner...

     

    Ben oui, ça veut pas dire qu'il ne faut pas l'enseigner on est d'accord...

     

    Je dis juste, qu'il ne reste plus grand chose derrière pour faire un n2. Du coup, l'intérêt modulaire du PE40 s'en trouve réduit.

     

    Pour l'histoire de la maîtrise de la vitesse ... faut remonter en sécu point, non ? Quelle est la progression entre les deux ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pardon mais ... ce n'est pas ce que je discute.

     

    blabla bla bla ....

     

    Et pour une refonte en profondeur, il faut des bonnes raisons... et la seule raison prônée certaine fois ici qui est de vouloir faire du RSTC en France ne me convient pas.

     

    :tromaran:

    Si tu savais le nombre de plongeur(se)s français(es) qui, écœuré(e)s par le prosélytisme français (et c'est exactement ce que reflète ton discours), se retournent vers d'autres organismes formateurs qui proposent des possibilités de plonger beaucoup moins contraignantes !!!

    De plus, et la je sens que je vais me faire beaucoup d'amis, certains candidats au N2 (souvent des femmes qui désirent accompagner pour quelques ploufs lors des vacances à l'étranger leur compagnon) qui trouvent stupide de passer leur temps a faire (et c'est typiquement ce dont tu parles) des RA (et autres exercices) dont elles n'ont rien, mais alors strictement rien à foutre !

    En conclusion il faut admettre des plongées à plusieurs vitesses/niveaux et c'est ce qui est depuis longtemps compris par les étrangers non européens et qui commence à venir chez nous sous la forme du PE40

     

    En conclusion je dit :

    -"Camarades , oui à la plongée au-delà de 20m pour la bonne mère de famille" :lol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si tu savais le nombre de plongeur(se)s français(es) qui, écœuré(e)s par le prosélytisme français (et c'est exactement ce que reflète ton discours), se retournent vers d'autres organismes formateurs qui proposent des possibilités de plonger beaucoup moins contraignantes !!!

    De plus, et la je sens que je vais me faire beaucoup d'amis, certains candidats au N2 (souvent des femmes qui désirent accompagner pour quelques ploufs lors des vacances à l'étranger leur compagnon) qui trouvent stupide de passer leur temps a faire (et c'est typiquement ce dont tu parles) des RA (et autres exercices) dont elles n'ont rien, mais alors strictement rien à foutre !

    En conclusion il faut admettre des plongées à plusieurs vitesses/niveaux et c'est ce qui est depuis longtemps compris par les étrangers non européens et qui commence à venir chez nous sous la forme du PE40

     

    En conclusion je dit :

    -"Camarades , oui à la plongée au-delà de 20m pour la bonne mère de famille" :lol:

     

    Bon, faut faire cour et simplliste c'est ça ? (le "blablabla")

     

    Vouloir me faire rentrer dans ton schéma pour tirer des conclusions sur ce que tu voudrais être mon discours ... :rolleyes:

     

    Je le sais d'autant plus, que justement, j'ai passé mon DM NAUI et que j'envisage de passer le scuba instructor ... Justement parce que je trouve intéressant de me frotter à d'autres écoles et philosohies. Et que justement, j'y vois du bon.

     

    Mais le manichéisme n'a jamais été mon truc, c'est pas l'un à l'exclusion de l'autre, c'est pas l'un bien l'autre mal ...

     

    Pourquoi vouloir à tout prix désinguer un système existant depuis des années avec certains avantages et des inconvénients ... sous prétexte qu'il en existe un autre, avec des orientations différentes ...

     

    Bref, je sais plus comment le dire "JE N'AI RIEN CONTRE UN NIVEAU DE PLONGEUR TOUJOURS GUIDE A 40m".

     

    Je dis juste que le PE40 ne me semble pas adapté pour ça, qu'on essaye de faire rentrer aux forceps une philosophie qui n'est pas celle du cursus français, qui n'a pas été pensé pour ça, et que ça colle pas.

     

    Donc effectivement, soit on fait simple et simpliste, et on oriente les gens vers du WRSTC parce que ça colle parfaitement à la philosophie du truc, soit on refond le cursus français, dans une philosphie qui n'a plus rien à voir avec ce qui était la sienne à sa création ...

     

    Je dis que les PE40 vont être bien moins apte selon moi que des AOW à plonger avec un guide à 40m ...

     

    Je dis que sous prétexte de faire concurrence au WRSTC on fait des cartes de PE40 qui vont pas.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Beaucoup moins contraignante surement, mais si c'est pour plonger avec des assistés tout juste apte à enfiler une paire de palmes, je préfère de loin en C***R , pour ne pas faire chier mes binômes par la suite.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je partage en grande partie les analyses de cooltran et je suis d’accord sur le fait que la présence simultanée dans le texte du Ministère des Sports des anciennes certifications (Nx) et des nouvelles compétences (PEx, PAx), conduità un système complexe qui ne dégage pas de logique propre.

    Je vais rebondir sur ses propos et apporter quelques autres éléments de réflexion.

    Il existe différentes manières de concevoir notre activité.

    Une première, que je qualifierais de « consumériste » est de considérer la plongée comme un pur produit d’agrément, pour lequel les objectifs sont définis en termes d’acquis immédiatement évaluables et capitalisables: « je veux passer mon N1 en un WE, puis mon PE 40 dans la foulée », « je veux descendre pour voir une épave, un sec», « je veux photographier des requins » etc. Pour me satisfaire, je vais acheter le plus souvent ces prestations à des professionnels qui prennent les moyens matériels, sécuritaires et réglementaires (Code du Sport) nécessaires pour répondre à ma demande. Les « permis de plonger » PEx répondent parfaitement à cette logique. Ils permettent de contenter une clientèle souvent pressée car elle n’a que quelques jours de vacances, avide de découvertes et de sensations. Le moniteur est considéré comme un ange-gardien de plongeurs.

    Mais il y a d’autres visions de la plongée, dont celle que je qualifierais « d’humaniste », qui se pose le problème de la formation du plongeur en termes de transformation du comportement de l’individu pour le faire passer de « terrien » à « être sous-marin ». L’objectif est de permettre aux plongeurs de se construire leur propre système de réponses aux contraintes de l’environnement et de réagir efficacement à l’inattendu. Les formations se font en proposant aux élèves des situations contrôlées et diversifiées à partir desquelles ils vont pouvoir enrichir leur vécu. Dans ce contexte, l’enseignant joue son rôle d’éducateur (le terme regroupant les BEES et les fédéraux). Cette manière de procéder conduit tout naturellement à l’autonomie. Elle requiert du temps, de la patience.

    Pour ma part, je milite pour cette seconde vision de notre activité sans toutefois, condamner la première.

    En effet, pourquoi refuser une demande de la part de gens avides de découverte ?

    Pourquoi refuser le plaisir d’aller sous l’eau voir en vrai ce que l’on a admiré dans les films, à la télé ?

    Pourquoi refuser d’emmener les gens sous l’eau parce qu’ils ne savent pas nager ? parce qu’ils ne sont pas sportifs ? parce qu’ils sont agés ?

    Pourquoi leur refuser ce plaisir, si cela est possible, et que la réglementation le permet ?

    En tant que moniteur, on sait faire.

    Simplement,il faut être honnête avec soi-même et avec les clients.

    Dans ces conditions, on ne forme pas des plongeurs, mais on prépare des« immergeables ». On ne pratique pas la plongée mais du tourisme sous-marin assisté.

    Ce n’est pas la même chose.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je partage en grande partie les analyses de cooltran et je suis d’accord sur le fait que la présence simultanée dans le texte du Ministère des Sports des anciennes certifications (Nx) et des nouvelles compétences (PEx, PAx), conduità un système complexe qui ne dégage pas de logique propre.

     

    bla bla bla bla ..

     

    On ne pratique pas la plongée mais du tourisme sous-marin assisté.

    Ce n’est pas la même chose.

    Je plussoie à fond et adore ton expression de "tourisme sous-marin assisté" pur produit du "consumérisme" !

    Alors, au sujet du PE-40 ce que vous critiquez, si j'ai tout compris, ce n'est pas les prérogatives du "touriste sous-marin assisté" mais plutôt ce que la 2F a concocté pour y arriver non ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Cooltrane,

    Ta démonstration se tient :

    - les compétences du PE40 sont insuffisantes

    - j'ajoute des compétences

    - il y a alors peu de différences avec le P2

    - alors le PE40 ne sert à rien

     

    Mais nous nes sommes pas d'accord sur le pemier point.

     

    Bernard

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour moi il y a assez peu de différence entre une formation PE40 bien faite et une formation N2 (j'entends par bien faite une formation qui respecte le MFT et non pas une formation faite en deux plongées, comme on peut le voir, où en fait il n'y a aucune formation si ce n'est vérifier que le plongeur est à l'aise à une profondeur excédant les 20 mètres).

     

    Par contre je juge dans le cas d'une formation effective les compétences du PE40 suffisantes : il est sensé savoir se stabiliser correctement et ce dès l'arrivée à la profondeur fixée, savoir comment se tenir par rapport à son guide, savoir intervenir sur un équipier en difficulté en attendant l'intervention du GP, savoir maîtriser sa remontée complètement en cas de perte de palanquée ... bref je ne vois pas trop ce qu'il pourrait effectivement lui manquer sachant qu'il reste encadré.

     

    Je connais au moins un club où la formation N2 est systématiquement scindée en PE40 et PA20 ... un plongeur qui y obtient le PE40 est assez proche d'obtenir son PA20 ... en gros il ne lui reste qu'à maîtriser la remontée assistée (mais ça, une fois qu'il maîtrise réellement sa propre remontée comme on le lui demande pour le PE40, ça ne lui pose pas vraiment problème) et à travailler l'orientation. Pour moi la solution proposée par ce club est une bonne option, et ce d'autant plus qu'il y a une section jeunes très dynamique. Je trouve que faire passer aux jeunes de 16 ans le PE40 et attendre leurs 18 ans pour leur faire passer le PA20 et donc leur délivrer leur niveau 2 permet de faire en sorte qu'ils ne se retrouvent pas tout d'un coup autonomes à 18 ans sans avoir refait une seule plongée technique depuis leurs 16 ans.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...