Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Croisière St John : le paradis existe !


Chat Noir

Recommended Posts

J'aurais peut-être dû recardrer mais je voulais garder le cuisinier sur la photo ;) Il semble que ça ne vous gène pas trop :grimace:

 

Et en plus, elle était charmante et intelligente : c'est trop injuste !!! :hehe:

 

Pour les photos, j'ai changé d'appareil, ça joue pas mal sur le résultat.

Link to comment
Share on other sites

Guest Micko77666

Super CR, surtout que je pars faire la même croisière sur le même bateau le 10 Novembre :).

 

Ca donne vraiment envie, toujours aussi bien raconter, et les photos de mieux en mieux !!!. Les filles aussi jolie sont inclus dans la croisière ? :p.

 

Vivement la suite du CR, avec de belle photo de requin j'espère .. hihi :p

Link to comment
Share on other sites

Jeudi.

Ce matin là, Ayman ne semble pas très allant. Il traîne un peu les pieds puis soudain demande à Boulet : « Et si on faisait une profonde ? » Boulet est un peu étonnée, les 37 mètres de la veille lui semblaient déjà pas mal. Mais, comme elle n’est jamais très loin quand il y a truc spécial à faire, elle répond naturellement, « Oui ».

 

6 h - Shab Sharm – Plateau est – 40.6 m – 37 mn

Descente maîtrisée et au bout de quelques minutes les voilà à 39 mètres. Rhâââ, c’est beau toutes ces gorgones ! Boulet qui veut les photographier s’en rapproche et glisse un peu en deça des 40 mètres. Mais elle est vite rappelée à l’ordre, il y a une limite en Egypte. A la remontée, elle tente de se justifier d’être la seule à avoir dépassé la profondeur limite : « C’était mouillé, j’ai glissé ». Mais du coup, sa photo de gorgone est floue.

 

IMG_0777%2520-%25201.JPG

 

IMG_0779%2520-%25201.JPG

 

Sur le chemin du retour, la palanquée croise un superbe napoléon qui se laisse shooter de bonne grâce, puis un deuxième.

 

IMG_0764%2520-%25201.JPG

 

 

 

Ca vaut le coup de descendre ! Des poissons flute trainent sur son passage, des tables d’acropora sont de belle taille mais tristounes en photo. Faudra penser à investir dans un vrai flash.

Au retour, elle s’essaye à capturer les rayons de soleil pénétrant dans l’eau mais ça ne donne rien. Mais la plongée était belle et Boulet a atteint un nouveau seuil mythique : les 40 m ; finalement, c’est pas mal ce N2.

 

IMG_0770%2520-%25201.JPG

 

IMG_0781%2520-%25201.JPG

 

Le guide qui a retrouvé tout son dynamisme annonce Elphinstone en deuxième plongée.

 

11 h – Elphinstone – Tombant ouest – Dérivante – Zodiac / zodiac – 31 m – 34 mn

Ayman avait prévenu, il y a du courant. Il avait raison. Mise à l’eau négative pour ne pas trop s’attarder en surface et on descend rapidement vers les 15 mètres. Mais le guide qui voulait absolument voir des requins traine un peu et remonte même vers 8 mètres. Pendant ce temps, la pauvre Boulet est chahutée. Le surplace demande un bel effort dont sa consommation se ressent.

Lassée d’attendre les requins qui ne viennent pas, la palanquée se décide enfin à descendre dans la zone des 30 mètres pour attaquer cette fameuse dérivante. Il semblerait que Boulet ait encore un peu de technique à acquérir, notamment en matière de freinage. En se laissant porter par le courant, elle part à une vitesse telle qu’elle finit la plongée en marche arrière et palmant contre le courant pour ne pas distancer les autres. Plongée rock n’roll a-t-elle marqué sur son cahier.

Il faut néanmoins noter que si le profil de cette plongée n’est pas académiquement correct avec une jolie forme d’entonnoir, la balade était somptueuse.

La zone 10/15 mètres est de toute beauté avec des coraux splendides, des nuages d’anthias ébouriffants. A noter le passage d’un napoléon.

 

IMG_0793%2520-%25201.JPG

 

IMG_0796%2520-%25201.JPG

 

IMG_0798%2520-%25201.JPG

 

Pour les photos, en revanche, c’est la frustration. Il aurait fallu se tenir pour les prendre et c’est contraire aux principes de Boulet.

Et, grande honte, elle a fini sur l’octopus d’Ayman. C’est quand même une bonne idée qu’ont les moniteurs et les guides de prendre des 15 litres.

 

15 h – Abu Dabab 3 – Boat / zodiac – 16.5 m – 50 mn.

Après les profondeurs déraisonnables des deux plongées du matin, il fallait jouer la désaturation. Ce très beau jardin de corail s’y prête à merveille. En prenant le récif main droite, contre le courant, on tombe sur une jolie petite épave, le Heaven Freedom semble-t-il. Petit bâtiment en bois, il aurait coulé il y a une dizaine d’années et est donc encore assez peu colonisée. Tout est en vrac dessus et il y a peu de pièces identifiables pour un profane mais des plongeurs facétieux ont retrouvé quelques objets qu’ils ont disposés sur un plateau. Le retour s’est fait en passant sous un surplomb où un beau mérou jouait les sentinelles.

 

IMG_0835-%25201.JPG

 

IMG_0834%2520-%25201.JPG

 

IMG_0833%2520-%25201.JPG

 

IMG_0841%2520-%25201.JPG

 

C’est déjà la dernière soirée à bord et l’’équipage a prévu les festivités d’usage. A la fin du repas, le dessert est annoncé en extérieur. Il se fait un peu attendre mais la patience de Boulet est récompensée quand elle voir arriver un gros gâteau fait spécialement pour fêter sa cinquantième plongée.

Applaudissements nourris (eux aussi !) félicitations au cuisinier, photo souvenir et découpage par Boulet herself dans la plus pure tradition.

 

IMG_0847%2520-%25201.JPG

 

Après l’intermède gastronomique, boule à facettes, musique et efforts désespérés de Boulet pour éviter de danser. Mais les autres plongeurs se sont livrés aux joies du rock et autres slows avec ardeur sans négliger quelques contorsions plus exotiques.

Petit bain de minuit pour les plus courageux. Boulet y a échappé au motif qu’elle nage comme une enclume et qu’il n’y avait pas de sécurité surface.

 

Vendredi.

Pour manifester sa satisfaction d’avoir eu un groupe aussi sympa et raisonnable, Ayman fait, à nouveau, faire route vers Elphinstone. Il n’a pas renoncé à avoir des requins et il veut remercier, à sa façon, tous les gens qui ont vraiment participé à la vie de la croisière en l’aidant à relever les paramètres au retour des plongées, en donnant un petit coup de main à ses apprentis AOW, en étant toujours à l’heure, bref en faisant de ce séjour une semaine de rêve pour tous.

 

6 h – Elphinstone – Plateau nord – Dérivant - Zodiac / zodiac – 36 m / 40 mn

Plongée beaucoup plus calme que la précédente. Pendant que les autres plongeurs prennent immédiatement la dérivant, le trio infernal se prélasse sur le plateau et admire les habitants du lieu, murène, cochers, un perroquet de forte taille, quelques mérous.

 

IMG_0882%2520-%25201.JPG

 

En guest star, une belle tortue, visiblement habituée des feux de la rampe. Mademoiselle pose avec professionnalisme, un coup face, un coup profil, une fois posée, une fois en nageant. On voit qu’elle a du métier.

 

IMG_0892%2520-%25201.JPG

 

IMG_0901%2520-1.JPG

 

Le retour sur le courant permet de retrouver le même décor que la veille, toujours aussi fabuleux.

 

IMG_0883%2520-%25201.JPG

 

IMG_0884%2520-%25201.JPG

 

IMG_0915%2520-%25201.JPG

 

IMG_0940%2520-1.JPG

 

Alors que tout le monde est remonté et attend le zodiac à côté du parachute, une plongeuse annonce qu’il y a un requin. Rires goguenards des autres, émaillés de « C’est c’là, mais oui, bien sur ». La pauvre se défend « mais si, mais si ».En une fraction de seconde, les masques sont remis et toutes les têtes dans l’eau pour admirer, effectivement, un pointes blanche qui rôde. Trop loin, le zodiac arrive, l’instant ne sera pas immortalisé.

 

10 h – Marsa Moubarak – Zodiac /boat – 19 m 45 mn.

Un changement de programme avait eu lieu et l’arrivée devait se faire à Port Galib au lieu de Marsa Alam, ce qui arrangeait tout le monde en raison de la proximité de l’aéroport et/ou de Safaga.

C’est donc à proximité que devait avoir lieu la dernière plongée.

Jusqu’alors, il faut reconnaître (déplorer ?) une carence fâcheuse en bouletitude. Boulet aurait-elle perdu la main ? Cette question angoissante trouva vite sa réponse.

Dans un ultime sursaut, Boulet donna alors le meilleur d’elle-même. Sur une seule plongée, elle est arrivée à casser un des hommes d’équipage et à perdre sa lampe. Ouf l’honneur est sauf !

Jusqu’alors, si elle n’avait pas été éblouissante de grâce et de légèreté dans les embarquements zodiac, du moins n’avait-elle pas fait de dégât. Elle balaya d’une main légère cette bonne impression quand, sur un mouvement du zodiac, elle se vautra en embarquant, pulvérisant par là même le genou du marin qui tentait de l’intercepter.

Bloc = 1, genou = 0

Cela n’a pas altéré sa bonne humeur et c’est sereinement qu’elle effectua sa bascule arrière perdant, probablement à cet instant, sa lampe.

 

Inconsciente de ces catastrophes elle fit une jolie petite plongeouille (dixit le cahier) dans un jardin de corail et dans l’espoir d’apercevoir un dugong fallacieusement annoncé.

Belle lumière, des tas de bénitiers, de poissons de coraux et de couleurs. Une bien jolie fin de semaine.

 

IMG_0964%2520-%25201.JPG

 

IMG_0967%2520-%25201.JPG

 

IMG_0978%2520-%25201.JPG

 

IMG_0982%2520-%2520.JPG

 

IMG_0965%2520-%25201.JPG

 

 

Ce n’est qu’au retour qu’elle prit conscience de la gravité de la situation quand elle vit le marin à cloche pied et surtout personne qui s’en préoccupait.

Epouvantée, elle s’agitait en tout sens, interrogeant sur le système de sécurité sociale égyptien, la couverture en cas d’accident du travail, la nécessité de prodiguer des soins, la proposition de faire une déclaration d’assurance, tout cela dans l’indifférence la plus complète.

 

Le bateau, qui pendant tout ce temps avait pris la mer, arrivait au port et il fallait débarquer.

 

Boulet quitta le bord avec un léger remord :( mais surtout avec la tête pleine des bons moments vécus et la ferme intention de revenir et de refaire cette croisière fantastique :tromaran:

 

IMG_0545%2520-%25201.JPG

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Ah que c'est bon !

Merci pour cet écrit. :chinois::chinois:

 

Fin de récit où l'on retrouve boulet au sommet de sa forme... bizarrement,cet épilogue devait manquer de petit maillot jaune : parce que ce, d'un coup, il-y-a moins de manifestations masculines !! :D

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

merci pour ton recit j essayerai d en faire autant a mon retour en esperant que tout ce passe bien

j ai quelque plongee a mon carnet je les ai meme jamais comptabilise mais je pense au bas mot depuis mon passage de niveau 1 ben je pense plus de 70 lol je m en ete meme pas rendu compte juste la maintenant en ecrivant le message tout les plongee non pas ete note lol mais ici en bretagne on arrive on plonge et on appreci et les papier oups lol

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 25
      Bonjour à tous,   Après une  (première) croisière extraordinaire (Egypte-Nord) avec ma femme sur le Nautile Evo en avril de cette année, choisie sur vos bons conseils, je regarde maintenant ma prochaine destination pour l'année prochaine ~même période (Mars/Avril 2024), ~8 à 10j au total.   Les recherches sur notre forum m'ont orienté vers une croisière Maldives, mais le prix (cohérent au demeurant) m'a quelque peu refroidi (Amis des Maldives, 10j, ~3500€/pers inc. vol) ; je
    • 24
      Bonjour   je souhaiterai (N3) partir en croisière Mer Rouge 1ère semaine d'août avec mon fils de 17 ans, jeune N2 (40 plongées) mais je ne connais pas du tout cette région du Monde. En parcourant les places restantes, j'hésite entre une croisière SAFAGA et un itinéraire Nord Ras Mohamed. Safaga est habituellement proposé en daily mais au vu des températures début août, je préfère l'option bateau.   Mes questions sont notamment sur la faune rencontrée et sur la riche
    • 14
      Bonjours à tous,  J'aurais aimé avoir des conseils sur la recherche d'un itinéraire pour une croisière plongée en mer rouge pour fin septembre/début octobre 2024.  Nous aimerions partir à deux avec ma compagne (que j'ai réussi à convaincre de m'accompagner). Je suis AOW + nitrox élémentaire avec une 30 aine de plongée (principalement effectuées en vacances dans des pays tropicaux).  Ma compagne est novice, a effectuée un baptême de plongée l'été dernier et cela s'est plutôt bien passée
    • 4
      De retour d'un formidable périple mexicain, à l'occasion de l'éclipse totale de Soleil du 8 avril, prétexte d'organiser un joli séjour en Basse Californie et inclure la mythique croisière Socorro. En un mot : que du bonheur   Je prends un Liveaboard sur le Quino el Guardian pour 10 jours, bateau rustique mais l'un des moins cher, configuration qui généralement est source d'une belle ambiance à bord, ce qui fut le cas - la réciproque étant hélas souvent vraie. Pour les détails
    • 4
      Bonjour quelqu’un a t’il déjà voyagé sur ce bateau ?  croisière proposé sur Liveaboard    merci 
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.