Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Passage N2 et diabète


    Messages recommandés

    Bonjour,

     

    Au vu des restrictions sur la plongée pour les diabétiques, peut on faire passer un N2 ou faire jouer la passerelle PADI vers FFESSM à un plongeur diabétique ? A t'on légalement le droit ?

     

    Le diabétique en question est N1 FFESSM et Advanced Open Water Padi. A déjà fait à l'étranger plusieurs plongées entre 20 et 40m et est super à l'aise dans l'eau.

     

    Pour rappel les restrictions :

    Plongée limitée à 20m en étant encadré

    Durée max 30min

    Plonger dans la courbe de sécurité

     

    Le MFT pour le N2

    Aucun exercice à faire en dessous de 20m. Habituellement on emmène les prépas N2 en fin de formation dans la zone 20 à 40. Mais ceci n'est pas obligatoire il me semble.

     

    Le MFT pour la passerelle indique entre autre :

    a) Au minimum une plongée à 20 mètres dans laquelle il maîtrise l'assistance et la remontée d'un équipier en difficulté.

    b) Au minimum une plongée à 40 m dans laquelle il montre la maîtrise de son évolution.

    Le point A on reste dans les prérogatives du plongeur diabétique, le point 2 on en sort mais ces plongées ont déjà eu lieu à l'étranger.

     

     

    Merci.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 44
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    le diabète n'est plus une contre-indication absolue, mais il est à évaluer, selon le traitement.

    ça doit être du style :

    "si prise d'insuline toutes les demi-heure, ça ne va pas être pratique du tout, et donc interdit.

    si c'est une fois par jour, prière d'être sûr de sa glycémie avant de plonger"

     

    voir avec son médecin et/ou un médecin fédéral/du sport.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le problème n'est pas lié au médecin, la personne a les bons certifs fais par les bons médecins (médecin fédéral + diabétique)

    Je demande si d'un point de vue réglementaire, du fait qu'un diabétique est limité à 20m on peut lui délivrer un niveau pour des prérogatives supérieures même si par la suite la personne ne plongera pas en dessous de 20m.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le problème n'est pas lié au médecin, la personne a les bons certifs fais par les bons médecins (médecin fédéral + diabétique)

    Je demande si d'un point de vue réglementaire, du fait qu'un diabétique est limité à 20m on peut lui délivrer un niveau pour des prérogatives supérieures même si par la suite la personne ne plongera pas en dessous de 20m.

     

    Pour moi, je vais essayer de faire simple :) et je pense que c'est la bonne voie :D

     

    Si on ne parle que réglementairement parlant, ton rôle de formateur n'est pas d'interpréter ou de présupposer la suite, ni les choix de ton élève par la suite.

     

    Si pas d'exercices à 40m dans le MFT, ce qui me semble bien être le cas, et qu'il passe toutes les compétences, qu'il a le savoir faire et être, tu lui délivre son niveau.

     

    Ensuite, pour lui, il lui appartiendra de tenir au courant de son état et des restrictions éventuelles le dp de la structure où il plongera, ou de faire comme il veut hors structure.

     

    Pour toi en tant que DP, ben tu connais ses restrictions et tu les applique dans les prérogatives que tu lui accorde sur la plongée.

     

    Je penses, ce n'est que mon avis, qu'il faut pas tout mélanger, quand tu formes c'est un contrat entre toi et lui, tu peux le former dans les conditions qui sont posées par son médecin, il peut tout faire et le fait bien dans ces conditions, il a son niveau.

     

    Ce qui n'empêche pas une discussion avec lui sur ce qu'il veut, sur comment il envisage la chose etc ... (Ça fait parti du savoir être d'un plongeur autonome ;) )

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    pour ceux que ça intéresse :

     

    http://www.scuba-people.com/page/diabete-plongee-ou-plongee-diabete-magazine-plongee

     

    et là :

     

    http://www.diabeteplongee.com/index.html

     

    assez compliqué, restrictif mais pas impossible en tout cas.

     

    :+1: avec Cooltrane, rien n’empêche visiblement de passer un N2 même si après, les prérogatives ne seront pas celles d'un N2 "standard"

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Moi je me pose plus la question: je suis DP le mec y vient, rien sur le certif médical qui impose des restrictions, si y dit rien je le fait plonger en autonomie ou profond, si y arrive un truc comment ça ce passe?

    Certe tout le monde peu devenir diabétique après avoir passé un N2...

    Enfin moi je lui ferai la formation si il veux pour qu il connaisse les gestes...etc... Mais je crois pas que je lui validerai car s il veut "tricher" après je serai responsable de lui en avoir donné les moyens.

    Ben justement chelonia, selon moi, tu tombes en plein dans le mélange dont je parlais.

     

    La carte donne des prérogatives maximale, pas minimal ni une obligation. Le certif impose éventuellement des resteictions.

     

    Quand tu forme, je parle pas de DP pour l'instant, tu n'es responsable que des moyens que tu donnes à ton élèves et de comment tu les contrôle pour sa capacité à user des prérogatives visées, pas ce qu'il en fait par la suite.

     

    T'imagine sinon, si on suivait ton raisonnement, un élève qui fait le con, qui va au carton, c'est qu'il a été mal formé et que c'est ta faute ... Si c'est ça, moi je délivre plus aucun niveau ;)

     

    Pour le cas du DP, dont le plongeur ne donne pas les infos, son rôle c'est de vérifier avec les documents qu'il peut avoir, certif, carte, carnet, si le plongeur falsifie et ment, c'est pas la faute du DP.

     

    Ton rôle de DP c'est l'obligation de moyens, tu mets la sécu nécessaire en place, tu donne clairement les consignes, tu vèrifie ce qu'il faut vérifier, si t'as fait tout ça tu ne peux pas être tenu responsable.

     

    Ta réaction fait que tu choisit à la place du plongeur, à la place du médecin, si il peut plonger ou pas ... C'est pas ton rôle de formateur, ton rôle c'est de le former dans le cadre donné, si son médecin l'autorise à plonger et se former dans ce cadre, pourquoi tu en ferais plus que le médecin lui même ? Par peur et mauvaise interprétation de la loi selon moi ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Moi je me pose plus la question: je suis DP le mec y vient, rien sur le certif médical qui impose des restrictions, si y dit rien je le fait plonger en autonomie ou profond, si y arrive un truc comment ça ce passe?

    Certe tout le monde peu devenir diabétique après avoir passé un N2...

    Enfin moi je lui ferai la formation si il veux pour qu il connaisse les gestes...etc... Mais je crois pas que je lui validerai car s il veut "tricher" après je serai responsable de lui en avoir donné les moyens.

     

    Si la personne vient, te présente un certificat sans restriction, et qu'il lui arrive quelque chose parce qu'elle t'as caché des choses concernant sa santé et bien ce sera elle la responsable. Tu n'es pas médecin !

    Il n'y a pas de contre-indication pour le passage du niveau 2 ? Et bien tu peux le valider. Si ensuite la personne va au-delà de ce que lui autorise son médecin ce n'est plus de ta responsabilité.

    Sinon en tant que moniteur tu ne valides plus rien et en tant que DP tu ne fais plus plonger personne, parce que des plongeurs qui changent de médecin parce qu'un refuse de leur délivrer un certificat médical j'en ai déjà entendu plusieurs...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Elle aura pas les prérogatives d'un n1, elle aura celle d'un PA20 :)

     

    Oui rien ne t'obliges à le signer, mais en le faisant :

    1- tu fais du zèle réglementaire selon moi, et je trouve que ça n'est jamais bon

    2- tu présuppose de la suite, le médecin pourra lui déliver plus tard peut-être un certif sans restrictions, on ne le sait pas nous n'étant pas médecin et on est pas compétent pour décider à sa place.

    3- tu fais les choix et prend les décisions à la place du plongeur ...

     

    [edit] et puis, le fond de l'affaire selon moi et ce qui me gène le plus, je ne parle pas du DP hein, je parle du formateur, puisque rien ne dit dans le MFT qu'on ne peut pas le former et le valider, comment justifier ce refus ? Sans dépasser ce qui est de ton rôle ... Former.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    le diabète n'est plus une contre-indication absolue, mais il est à évaluer, selon le traitement.

    ça doit être du style :

    "si prise d'insuline toutes les demi-heure, ça ne va pas être pratique du tout, et donc interdit.

    si c'est une fois par jour, prière d'être sûr de sa glycémie avant de plonger"

     

    voir avec son médecin et/ou un médecin fédéral/du sport.

    La règle à été assouplie en son temps pour permettre à un IR (devenu depuis IN) de continuer a encadrer. Ça ne devrait pas donc pas constituer un obstacle pour le passage d'un N2..... :cool:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ou encore, dit autrement.

     

    Tu peux lui faire faire l'intégralité des exercices du niveau, tu le forme, il les passe tous.

     

    Et là, parce qu'il y a cette contrainte médicale qui ne l'empechait pas pourtant de passer les exercices, qu'il les a tous fait comme il faut, tu refuse de valider quand même ...

     

    C'est un peu injuste non ?

     

    Imagine toi dans la situation de ce plongeur, passionné qui plonge depuis longtemps et adore ça, parce qu'on t'as découvert un problème, qui ne t'interdis pas la plongée mais te limite un peu, tu as un moniteur qui de son propre chef sans justification autre que son avis à lui, te refuse ton niveau ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui mais non, c'est pas la même chose pour ton gamin, tu constate un problème, tu joue ton rôle et tu demande un avis médicale, il ne le font pas, tu as un doute et tu sais, tu as constaté qu'il y a un problème et ils ne font rien pour le lever. J'aurais fait pareil et tu es dans ton rôle.

     

    Là, il peut plonger à 20m, c'est son médecin qui le dit, il est suivi, la formation se fait uniquement dans 20m, tu n'as aucune raison réglementaire ni de santé de ne pas le former. Si tu le forme et qu'il peut valider les compétences ... Pourquoi tu lui refuserais sa carte ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    La validation N2 peu lui donner la possibilité de plonger à 20m en autonomie et 40m encardré.

    La restriction sité dit 20m encardré.

    Il y a tout intérêt à discuter avec ce plongeur sur ces motivations à passer un niveau dont il n aura jamais les prérogatives aux vu des restrictions sité.

    Oui il peu être former dans une zone de 0 à 20m vu qu'il est encardré.

    Oui je trouve ça intéressant pour un plongeur les connaissances d un N2.

    Mais as-t-il besoin d'une carte dont il ne pourra jamais ce servir sauf s il dissimule ses problèmes de santé?

    On commence déjà à être plus d'accord : discuter de ses motivations avec lui, et pas un refus sec non argumentable.

     

    Ensuite, comment, sur quelle base et connaissances, fais-tu pour affirmer qu'il ne pourra "jamais" être autonome à 20m ...

     

    La restriction actuelle est peut-être temporaire, son médecin l'a peut-être précisé voyant qu'il était n1 et pas autonome ... Mais n'y verrait peur-être aucun inconvénient avec la formation adaptée.

     

    La situation peut évoluer, les règles changer, la preuve elles l'ont déjà fait.

     

    Je pense vraiment aux démarches de ceux qui font de la plongée handi : adapter le matériel, les conditions, la formation, pour donner, en sécurité bien sur, le maximum de prérogatives et d'autonomie à ceux qui - bien qu'ayant un etat physique ou mental différents des autres - sont tout à fait capable de plonger et d'aimer ça.

     

    Ça va avec une implication de tout le monde ; le plongeur et sa motivation, le médecin traitant, des spécialiste de la pathologie et/ou un médecin plongeur, les formateurs ...

     

    Et, le retour que j'en ai, c'est que bien souvent, les formateurs sont bluffés, en cherchant, en étant humble et sans préjugés de telle ou telle technique qui parraissait indispensable, ben les élèves trouvent souvent de nouveaux moyens, efficaces, de répondre au problème.

     

    Je préfère largement ça au "non, t'es pas fait pour ça, oublie". À une décision pour pas se prendre la tête, parce que c'est trop compliqué, ou parce qu'on sait jamais des fois qu'un juge tordu vienne me trouver des responsabilités où y en a pas ;)

     

    Après oui, il y a des cas où aujourd'hui, on ne peut pas y arriver, mais il me semble que dans le cas présent, on en est loin.

     

    Et je pense pas me tromper en disant que, comme moi, tu as justement choisi et fait l'effort de devenir monitrice bénévole pour faire partager ta passion au plus grand nombre, pas pour exercer un pouvoir quelconque et prendre ton pied à refuser le droit de plonger à untel ou untel ;):biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Niveau pour quoi faire?

     

    On peut penser qu'avant d'être de jolies cartes, ou des thèmes récurrents et éminemment trollables, les niveaux sont (étaient?) d'abord destinés à permettre une progression contrôlée dans l'acquisition des aptitudes, avec des contrôles par formateurs "mieux sachants" pour éviter les certifications de complaisance, protéger les têtes brûlées contre elles-mêmes, … et jouer à passer des examens, ce qui est aussi une source de plaisir je crois.

    Alors, si quelqu'un est capable de passer un niveau, s'est donné la peine de se former, et sait par avance qu'en structure il n'en tirera pas toutes les conséquences… c'est un peu totalitaire de le traiter en mineur irresponsable, non? Cooltrane a parfaitement exposé les tenants et aboutissants de la réflexion, chère Chelonia. :biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 159
        Bonjour, J’envisage le passage a une configuration side mount car on me l’a vendue comme préservant le dos. Je trouvé aussi que tout a l’air plus accessible et maniable.  Je suis N3 ,Nitrox confirmé et je n’ai jamais essayé ce genre de configuration. Je prévois de suivre une formation et après validation de celle-ci et de mon envie de poursuivre dans cette voie, j’aimerai acquérir le matériel nécessaire. Je souhaiterai être prêt à toutes évolutions et souhaiterai avoir un a
      • 32
        Bonjour à tous, Après une longue pause dans la pratique de la plongée, je reprends du service maintenant que Madame a passé son N1. Je suis N3 avec 130 plongées au compteur, mais étalées ... depuis 1989. Hum.   Je me rends maintenant compte que mon matériel est en bout de course ; - la fermeture de ma semi-étanche a craqué - mon Vyper a été acheté d'occase en 2005 - idem pour mon MK25/S600 - je commence à changer la plupart des flexibles   On plongera
      • 36
        Bonjour les bulleurs,  Voila, je viens vers vous pour la pêche aux avis. Je suis E2, (en train de bosser le MF1). Plonge en étanche (une WP D7X) avec une stab Apexs Black Ice, principalement Tourlaville/Cherbourg et carrière en Belgique. Suis super content de l'Apexs. Très bonne stab.  Mais avec l'étanche, dois emmener pratiquement 9kg de plomb (en mer). Avec le salon arrivant, j'avais dans l'idée de troquer ma stab contre une wing Zen de chez XDeep.   La raiso
      • 49
        Bonjour,   On devait faire passer des N3 en mer dans le sud de la France cette semaine mais au vu des conditions météo on n’a pas pu le faire. On n’a pas pu aller faire les remontées dans la zone des -40m. On se pose la question d’aller finaliser le N3 vers Bécon les Granits (région d’Angers), j’y ai déjà été pour de la préparation N2 mais je me souviens qu’en dessous de 20m c’est la nuit noire ... Que mettez-vous en place comme sécurité spécifique à ce type de remontée dans le noir ? N’e
      • 69
        Bonjour à tous et à toutes, Je m’enhardis et j’envisage sérieusement de passer à une combi étanche. Quels seraient le budget et la formation à prévoir ? Merci d’avance pour vos avis.
    ×
    ×
    • Créer...