Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Accident lac du Bourget hier


    Messages recommandés

    :+1: Il m'est avis que le samu et ses medecins devraient se former à lyon

     

     

    Tu ne crois pas que les médecins ont des formations plus importantes à faire. En plus, on pinaille depuis le début pour le manque de formation, de réaction et de capacité des médecins, samu etc etc. Je préfére qu'ils soit formés à traiter un traumatisme grave ou toute chose où le danger létal est immédiat.

    Maintenant on va chercher des chiffres pour voir :

    Combien de décés sur ces 5 dernières années, les causes ?

    Combien d'accidents sur la même période ? Combien qui ont laissé des séquelles ?

     

    Faut que les plongeurs arrêtent de se croire important au niveau des accidents, on ne représente qu'une faible fraction de l'ensemble.

    Le caisson, il n'est pas là uniquement pour nous, il est là pour les grands brulés, les intoxiqués au CO et toutes les autres pathologies. Qu'il y ai un médecin qui fasse le tri permet aussi de décharger le seul caisson hyperbar de la région, c'est logique. En plus, s'il est pris pour un traitement, au lieu d'attendre à Chambéry ou Annecy ou ailleurs, il attendra à Lyon, c'est tout. Les médecins ne vont pas sortir quelqu'un en cours de traitement pour nous faire passer en priorité. Penser l'inverse est égoïste.

     

    Bref, tout ça en vrac et peut être mal exprimé mais les yaka faukon, ça ne sert à rien.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 381
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Images postées

    Sur le principe oui

    mais qui paient l hélico, soins, caissons? :-)

     

    Vous saisissez l idée?

    Pour ma part, c'est un peu comme la montagne, tu pratiques hors cadre des règles de sécu: tu devrais payer tes secours (ou les héritiers :-( )

     

    Une vie représente un coût au sein d une société

    et qui paie pour ma grand-mère qui vient de tomber en pleine rue et s'est fissurée une rotule ?

    ben c'est toi, moi et les autres contribuables...

    ou lors on considère qu'elle a pris des risques considérés et elle paie ses jours d'hôpital...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    et qui paie pour ma grand-mère qui vient de tomber en pleine rue et s'est fissurée une rotule ?

    ben c'est toi, moi et les autres contribuables...

    ou lors on considère qu'elle a pris des risques considérés et elle paie ses jours d'hôpital...

    :+1:

    @+

    Ed

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour résumer un peu ce topic, c'est incroyable les disgression, les hors sujets et les avis catégoriques (les miens compris) qui peuvent découler d'un non événement (Je rappele à la base qu'il ne s'est rien passé, pas d'ADD, pas de mort ni de blessés)

    C'est vraiment cool, les forums, quand ça commence à devenir calme on rebalance un truc et c'est reparti :tromaran:

     

    Nous n'en sommes pas à la loi de Godwin (recherche sur wikipedia pour en savoir plus mais certains principes des forums se vérifient, c'est cool et ça ma fait vraiment marrer :froglol:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je balance un sujet sur un accident au lac, ça révèle un autre accident antérieur d'une semaine à peine au premier, et le tout aboutit à une Baston pour légitimer le fait de ne pas tenir compte d'un arrêté préfectoral en vigueur.

    Ça te fait bien marrer? Moi non, désole. Parce que depuis 1984, année du premier mort en plongée au lac du Bourget, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

    Continuons comme ça, on va droit dans le mur.

    Je pense qu'il est temps de fermer cette discussion.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    et qui paie pour ma grand-mère qui vient de tomber en pleine rue et s'est fissurée une rotule ?

    ben c'est toi, moi et les autres contribuables...

    ou lors on considère qu'elle a pris des risques considérés et elle paie ses jours d'hôpital...

     

     

    différence entre solidarité financière face à un accident de la vie et un accident provoqué comprendre probabilité accrue car non respect des règles etc...

    ex plus parlant, un motard, moto trafiquée, se bourre à 300.

    et tout le monde doit payer pour sa connerie??

    (je suis motard je précise)

    c'était mon opinion en toute simplicité, sur ce j'en reste là

    bon dimanche bon rétablissement à ta grd-mère

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hi Hi Hi ... on dérive les amis !

     

    Mode dérive : ON

     

    Mais là on arrive sur un débat de société ... peut être notre pratique de la plongée est elle le reflet de notre personnalité ... au fond on plonge comme on est!!! Vous avez deux heures !

    Pour moi, perso, la plongée c'est une bulle de liberté ... oui je sais la liberté des uns (Attila ne dira pas le contraire) s'arrête où commence celle des autres... pas simple à définir comme limites!

    Pour la question des coûts, de la responsabilité ou de la prise en charge c'est la même chose ... peut être que la justice serait de faire payer ce piéton qui a traversé en dehors des clous sans regardé ... son fauteuil il se l’achètera tout seul?!

    Moi je préfère penser que l'erreur est humaine et que notre nature est de dépasser les limites, d'aller plus loin ... c'est comme ça qu'on avance!

     

    Mode dérive : OFF

    :jesors:

     

     

     

    différence entre solidarité financière face à un accident de la vie et un accident provoqué comprendre probabilité accrue car non respect des règles etc...

    ex plus parlant, un motard, moto trafiquée, se bourre à 300.

    et tout le monde doit payer pour sa connerie??

    (je suis motard je précise)

    c'était mon opinion en toute simplicité, sur ce j'en reste là

    bon dimanche bon rétablissement à ta grd-mère

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Juste une mise au point, je n'ai lu que la première page de ce fil et le post de Nico me fait bondir et je me dois de rétablir certaines choses, même si tu as parlé avec un capitaine du Sdis.

     

    Un, le médecin régulateur n'est pas pompier mais du Samu. Seul le Samu peut décider de la destination de transport de la victime en aucun un médecin sous casquette Sdis. Dans le mode de fonctionnement des Samu, tu parles d'abord à un Parm (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale, en gros un secretaire médical) qui prend les premières infos et qui te passe ensuite le médecin régulateur (en général un médecin urgentiste du Ch mais dans certains départements tu as aussi des généralistes qui prennent des gardes de régulation).

     

    Ensuite chez les pompiers, il y en a qui possèdent la spécialité plongeur. Ils s'immergent sous le régime Ministère du Travail et les tables qui vont avec ainsi que la certification médicale qui va avec. Ceux-ci subissent une visite médicale annuelle du travail plus poussée que les autres SP et passent exclusivement en visite chez un médecin sapeur-pompier possédant la qualification hyperbarie, sans parler de la visite quadriennale (qui devrait bientôt changer).

     

    D'autre part, il y a une équipe de SP plongeurs au CSP Annecy, donc le SDIS 73 possède dans ses effectifs du 3SM (le service santé interne du SDIS) un ou des médecins habilités à l'hyperbarie.

     

    Donc dire que le médecin régulateur est pompier est faux et dire que les médecins pompiers n'y connaissent rien à la plongée est faux également. Enfin, les sdis sont les premiers employeurs de France de plongeurs professionnels (environ 3000 plongeurs actifs), donc s'ils n'y connaissaient rien, depuis le temps ca se saurait !

     

    Cordialement

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Quand j'ai passé le BE, on nous a fait passer le NX et le Nx confirmé.

     

    Mais j'ai jamais eu de formation sur l'utilisation de l'O2 autre que quand ça va mal...

     

    De plus, on nous fout tellement la trouille avec l'O2, que finalement, on (je) ose plus trop penser que ça peut être manipulé et utilisé hors urgences.

     

    Ben vient faire une formation BLENDER avec moi, je vais te dédramatiser le truc, tu vas voir...Des B50 O2 en ce moment, j'en bouffe 3 par semaines.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Lors d'une plongée souterraine à BSA, alors qu'il est à -70m, le plongeur connait un dysfonctionnement de son recycleur qui injecte de l'O2 pur. Son afficheur donne 6b de PPO2, la limite maximale d'affichage de son afficheur. Réellement la PPO2 est plus bien plus haut, je vous laisse faire le calcul...

     

    Ben justement on va le faire le calcul...70M ça fait 8 bars de P absolue...Bien plus haut que ça fait donc maximum 8.:surpris:. Ensuite pour qui connait un tout petit peu les recycleurs quels qu'il soient, l'O2 quand il arrive dans le poumon il prend un peu de volume. autrement dit même en étant une buse parfaite avant que le gaz neutre présent soit chassé par l'oxygène au point d'arriver à un PPO2 pareille, tu as plus que temps de réagir (attention, en profondeur c'est pas pareil, j'en dirai pas autant si c'était 140M). Je ne sais d'où tu tiens tes infos mais elles sont fausses si la profondeur n'était que de 70M.

     

     

    Voici un cas d'hyperoxie important dont les conséquences ne sont pas visibles immédiatement mais décalées d'une semaine.

     

    Totalement impossible, une hyperoxie à retardement,t c'est possible mais ça se compte en minutes, jamais en heures, alors en semaine...:D Je ne sais pas ce qu'il a eu mais c'est pas possible que ça soit ça....

     

    Si les noms ne sont pas cités, c'est parce que les personnes impliquées ne souhaitent pas être identifiées avant qu'elles fassent elles-même un compte rendu précis et détaillé, avec analyse de cette hyperoxie extrême et rare.

    comme les plongeurs sout ont l'habitude de le faire pour capitaliser les connaissances sur ce genre d'expérience.

     

    Et bien on va attendre alors, en tout cas moi j'ai entendu parler de rien, pourtant c'est pas grand le landerneau de la plongée sout.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ben justement on va le faire le calcul...70M ça fait 8 bars de P absolue...Bien plus haut que ça fait donc maximum 8.:surpris:. Ensuite pour qui connait un tout petit peu les recycleurs quels qu'il soient, l'O2 quand il arrive dans le poumon il prend un peu de volume. autrement dit même en étant une buse parfaite avant que le gaz neutre présent soit chassé par l'oxygène au point d'arriver à un PPO2 pareille, tu as plus que temps de réagir (attention, en profondeur c'est pas pareil, j'en dirai pas autant si c'était 140M). Je ne sais d'où tu tiens tes infos mais elles sont fausses si la profondeur n'était que de 70M.

     

    ce que je raconte est parfaitement vrai et a été confirmé par 3 sources différentes : la personne qui a secouru le plongeur au Bourget, son binôme d'entrainement, un instructeur national de plongée sout que tu connais.

     

    l'hyperoxie a bien été de 8 bar pendant plusieurs secondes même si sa sonde ne pouvait afficher que 6b, le temps que le plongeur comprenne que son problème de stabilisation ne venait ni de sa stab, ni de son étanche et prenne les mesures correctives adéquates.

     

    Totalement impossible, une hyperoxie à retardement,t c'est possible mais ça se compte en minutes, jamais en heures, alors en semaine...:D Je ne sais pas ce qu'il a eu mais c'est pas possible que ça soit ça....

     

    cela n'a jamais été constaté et pourtant tous les signes ont été là

    j'ai des éléments par mail que je peux te transmettre si tu le souhaites.

    c'est l'hypothèse qui semble être retenue par les autorités médicales à ce jour, même si cela va à l'encontre des connaissances actuelles

     

    Et bien on va attendre alors, en tout cas moi j'ai entendu parler de rien, pourtant c'est pas grand le landerneau de la plongée sout.

     

    tu connais ce plongeur, sinon directement, mais au moins de réputation mais je ne donnerai pas son nom puisqu'il n'a pas souhaité le faire.

    Renseigne-toi bien, d'autant plus que tu participes à des forum où son nom a été cité clairement.

    il ne semble toujours pas vouloir communiquer pour l'instant, je respecte son choix même si j'aimerai moi aussi comprendre plus en détail ce qui se passe.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    l'hyperoxie a bien été de 8 bar pendant plusieurs secondes même si sa sonde ne pouvait afficher que 6b, le temps que le plongeur comprenne que son problème de stabilisation ne venait ni de sa stab, ni de son étanche et prenne les mesures correctives adéquates.

     

    Il a pas pu respirer ça ou alors c'est une grosse buse...On doit d'une part avoir une surveillance "permanente" de sa PPO2 visuelle ou sonore et à cette profondeur la procédure en cas d'augmentation de volume et de PPO2 c'est de sortir fissa de la boucle et de réfléchir ensuite. Donc si ça a bien été appliqué il a eu tout au plus 3 bars et encore avec une BOV même pas.

     

     

     

    cela n'a jamais été constaté et pourtant tous les signes ont été là

    j'ai des éléments par mail que je peux te transmettre si tu le souhaites.

    c'est l'hypothèse qui semble être retenue par les autorités médicales à ce jour, même si cela va à l'encontre des connaissances actuelles

     

    Je vais faire mon ST THOMAS et je veux bien les éléments p(.)poingt(freepointfr)

    J'espère que les autorités médicales s'appellent DELAFOSSE ou GARDETTE, en dessous ça ne va pas me convaincre.

    On est bien d'accord qu'on est dans du neurologique, pas dans du pulmonaire ?

     

     

     

    tu connais ce plongeur, sinon directement, mais au moins de réputation mais je ne donnerai pas son nom puisqu'il n'a pas souhaité le faire.

    Renseigne-toi bien, d'autant plus que tu participes à des forum où son nom a été cité clairement.

    il ne semble toujours pas vouloir communiquer pour l'instant, je respecte son choix même si j'aimerai moi aussi comprendre plus en détail ce qui se passe.

     

    C'est parfaitement compréhensible et respectable, attendons donc que ça vienne (ou pas).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Juste une mise au point, je n'ai lu que la première page de ce fil et le post de Nico me fait bondir et je me dois de rétablir certaines choses, même si tu as parlé avec un capitaine du Sdis.

     

    Un, le médecin régulateur n'est pas pompier mais du Samu. Seul le Samu peut décider de la destination de transport de la victime en aucun un médecin sous casquette Sdis. Dans le mode de fonctionnement des Samu, tu parles d'abord à un Parm (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale, en gros un secretaire médical) qui prend les premières infos et qui te passe ensuite le médecin régulateur (en général un médecin urgentiste du Ch mais dans certains départements tu as aussi des généralistes qui prennent des gardes de régulation).

     

    Ensuite chez les pompiers, il y en a qui possèdent la spécialité plongeur. Ils s'immergent sous le régime Ministère du Travail et les tables qui vont avec ainsi que la certification médicale qui va avec. Ceux-ci subissent une visite médicale annuelle du travail plus poussée que les autres SP et passent exclusivement en visite chez un médecin sapeur-pompier possédant la qualification hyperbarie, sans parler de la visite quadriennale (qui devrait bientôt changer).

     

    D'autre part, il y a une équipe de SP plongeurs au CSP Annecy, donc le SDIS 73 possède dans ses effectifs du 3SM (le service santé interne du SDIS) un ou des médecins habilités à l'hyperbarie.

     

    Donc dire que le médecin régulateur est pompier est faux et dire que les médecins pompiers n'y connaissent rien à la plongée est faux également. Enfin, les sdis sont les premiers employeurs de France de plongeurs professionnels (environ 3000 plongeurs actifs), donc s'ils n'y connaissaient rien, depuis le temps ca se saurait !

     

    Cordialement

     

     

    juste pour y revenir un court instant... je note qu'envoyer des plongeurs en suspicion d'ADD, même sans symptômes, à l'hôpital de Chambéry est une perte de temps surtout si ensuite il y a déclaration d'ADD, voir plus haut dans les premiers post et idem pour le cas que j'ai cité et vu à Vouglan il y a qq années.

     

    Tu cites que les pompiers emploient encore des plongeurs.... on peut se poser la question ? pour faire du sauvetage en surface oui, mais quoi d'autre ? Ils ne peuvent pas "descendre" mais c'est un autre débat (on la vu dernièrement pour le cas des deux jeunes) .

    La question est très simple que se passe t il en cas de pb ?

    Il se trouve que lorsqu'un plongeur appelle le 112, si c'est "compliqué" les pompiers réorientent sur le samu (15) qui lui prend les décisions, entre temps les pompiers envoie l'ambulance. Le soucis est justement là.... Le samu a montré plusieurs fois qu'ils n'avait pas la bonne réaction ou procédure dans ce cas particulier.

    Le Caisson de Lyon le confirme : "afin de gagner du temps il faut les appeler et eux coordonneront et prendront la main sur les secours.

    En cas d'ADD déclaré même très tardivement 24 ou 36H, sur un simple appel, si l'accidenté ne se sent pas la force de s'y rendre par lui même ou si personne ne peut l'accompagner, L'équipe du docteur Delafosse lui proposera de lui envoyer une ambulance pour le prendre en charge et l'emmener à Lyon.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tu ne crois pas que les médecins ont des formations plus importantes à faire. En plus, on pinaille depuis le début pour le manque de formation, de réaction et de capacité des médecins, samu etc etc. Je préfére qu'ils soit formés à traiter un traumatisme grave ou toute chose où le danger létal est immédiat.

    Maintenant on va chercher des chiffres pour voir :

    Combien de décés sur ces 5 dernières années, les causes ?

    Combien d'accidents sur la même période ? Combien qui ont laissé des séquelles ?

     

    Faut que les plongeurs arrêtent de se croire important au niveau des accidents, on ne représente qu'une faible fraction de l'ensemble.

    Le caisson, il n'est pas là uniquement pour nous, il est là pour les grands brulés, les intoxiqués au CO et toutes les autres pathologies. Qu'il y ai un médecin qui fasse le tri permet aussi de décharger le seul caisson hyperbar de la région, c'est logique. En plus, s'il est pris pour un traitement, au lieu d'attendre à Chambéry ou Annecy ou ailleurs, il attendra à Lyon, c'est tout. Les médecins ne vont pas sortir quelqu'un en cours de traitement pour nous faire passer en priorité. Penser l'inverse est égoïste.

     

    Bref, tout ça en vrac et peut être mal exprimé mais les yaka faukon, ça ne sert à rien.

     

    Il n'y a pas de yaca faucon... tu sous entends que parce qu'il est médecin au samu il n'a pas besoin de se former ? haaaa bon... ben là on va pas trop avancer alors... c'est son rôle de faire bien son job non ?

    Pour ce qui est du reste je suis ok avec toi le caisson de lyon est surchargée, mais ça va s'améliorer bientôt. :bravo:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 30
        [ACCIDENT DE PLONGÉE - UN PLONGEUR DÉCÉDÉ] Cet après-midi à 16h22 alors que nous sommes en manœuvres d'essais de drone de sauvetage autour de l'île du Grand Rouveau, interceptons l'appel VHF d'un support de plongée demandant au CROSSMED assistance immédiate suite à accident de plongée survenu à proximité de notre position. A 16h23 la SNS 164 Saint Elme II et le SR SNS 665 se rendent sans délai au contact. A 16h31, à couple du support de plongée, nous sommes en présence d'
      • 12
        Pour changer un poil du fil COVID   Hier première plongée depuis le mexique   Site de St-Prex pour ceux qui connaissent.   Déjà je pars en backmount par fénéantise, je sais pas ce que j'ai foutu mais je partais sur la gauche sans arrêt.   Je remonte en surface décide d'utiliser ma boussole et prend mon cap.   Je redescend, je suis mon cap et ce ¦@#@°# d'habillage de la bousole, vous savez le truc sur rétracteur que j'utilise depuis 20ans, décide
      • 7
        Lorsqu’on a déjà été condamné, il faut parfois réfléchir avant de faire appel :   https://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/homicide-involontaire-de-lionel-longlade-aux-anses-d-arlet-5-ans-de-prison-en-appel-579519.php   Pour mémoire, il s’agissait d’un plongeur (gendarme en vacances) en apnée qui nageait avec une bouée de signalisation. Il avait été heurté par un bateau, qui ne s’était rendu compte de rien. Ce sont des témoignages qui ont permis l’i
      • 152
        Je relaie l'info ici, trouvée à l'instant dans la presse locale. C'est moche comme début de saison. Pensées pour la victime.
      • 163
        https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/04/07/accident-de-plongee-dans-le-lac-d-annecy-trois-hommes-evacues-a-l-hopital-de-geneve   qui a des infos ?
    ×
    ×
    • Créer...