Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Vertige alterno barique?


FILoSIK
 Share

    Recommended Posts

    hé les petits loups, suivez mon propos dés le départ.

     

    Je dis simplement que plonger en sachant que l'on est régulièrement sujet à des vertiges alternobariques, c'est dangereux, qu'il ne faut pas toujours compter sur le binome pour étre remis dans le droit chemin, et qu'espérer faire une remontée correct dans ces conditions c'est croire au pére noél...Maintenant, il est certain que gonfler sa wing ramènera toujours en surface, par contre à quelle vitesse... et je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais ça remonte trés vite si on gonfle un peu trop dés le départ, et quelqu'un qui est victime d'un vertige ne va ni se rendre compte de comment il gonfle, ni de la vitesse à laquelle il remonte,même pas certain qu'il se rende compte lorsqu'il est arrivé en surface.Ceux que j'ai remonté qui avaient eu un vertige étaient complétement paniqué , même arrivé en surface...

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 50
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    hé les petits loups, suivez mon propos dés le départ.

     

    Je dis simplement que plonger en sachant que l'on est régulièrement sujet à des vertiges alternobariques, c'est dangereux, qu'il ne faut pas toujours compter sur le binome pour étre remis dans le droit chemin, et qu'espérer faire une remontée correct dans ces conditions c'est croire au pére noél...Maintenant, il est certain que gonfler sa wing ramènera toujours en surface, par contre à quelle vitesse... et je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais ça remonte trés vite si on gonfle un peu trop dés le départ, et quelqu'un qui est victime d'un vertige ne va ni se rendre compte de comment il gonfle, ni de la vitesse à laquelle il remonte,même pas certain qu'il se rende compte lorsqu'il est arrivé en surface.Ceux que j'ai remonté qui avaient eu un vertige étaient complétement paniqué , même arrivé en surface...

     

     

    Nous sommes tous complètement d'accords.... mais avons juste des façons différentes de formuler les choses ! :biere:

     

    - Le vertige AB est un vertige vrai au cours duquel il est déjà difficile de se maintenir debout sur terre.... et qui sous l'eau doit effectivement être très stressant, surtout si l'on ne s'y est jamais préparé. La perte des repères peut être totale !

    - Si l'on est sujet à ce type de vertiges : plonger en connaissance de cause.... ou ne pas plonger !

    - Préserver sa sphère ORL (tabac, alcool...) pour limiter les risques de déséquilibre entre les 2 oreilles moyennes ne peut être que bénéfique pour limiter sa survenue.

    - bien connaitre les manoeuvres d'équilibrage et quand il faut ou ne il faut pas les utiliser est capital (tout le monde ne sait pas voire ne peut pas faire une BTV). Ne jamais faire un Vasalva à la remontée entre autre.

    - Savoir qu'en plongée mieux vaut compter sur soi que sur les autres.... mais que prévenir son binôme ne peut pas faire de mal !

    - éviter évidement autant que possible les manoeuvres dangereuses dans la panique.... mais savoir ce qui est faisable pour s'assurer de rejoindre la surface (plutôt que les abimes) quand on ne sait plus où l'on est...

    - ne jamais oublier qu'un gilet doit être gonflé en surface pour être vraiment en sécurité.

    Link to comment
    Share on other sites

    J'ai une question annexe : quel est le pourcentage de plongées réalisées nécessitant un pallier Obligatoire ? (je ne parle pas du pallier de sécurité de principe à 3-5m).

     

    Pour reprendre une célèbre formule tirée des "bronzés", ben ça dépend des mecs, ça.....

    Moi si j'ai pas de paliers, c'est que j'ai pas plongé, tout juste trempé les pieds dans le pédiluve :D ....

    Pis ça m'est arrivé de niquer 20MN de paliers sur incident, c'est pas recommandé mais c'est moins grave que la noyade d'un plongeur (un OAP ce jour là, si j'avais pas queuté le palier, le gars commençait à se noyer de l'intérieur)...

     

    Nous sommes tous complètement d'accords.... mais avons juste des façons différentes de formuler les choses ! :biere:

     

    - Le vertige AB est un vertige vrai au cours duquel il est déjà difficile de se maintenir debout sur terre.... et qui sous l'eau doit effectivement être très stressant, surtout si l'on ne s'y est jamais préparé. La perte des repères peut être totale !

    - Si l'on est sujet à ce type de vertiges : plonger en connaissance de cause.... ou ne pas plonger !

    - Préserver sa sphère ORL (tabac, alcool...) pour limiter les risques de déséquilibre entre les 2 oreilles moyennes ne peut être que bénéfique pour limiter sa survenue.

    - bien connaitre les manoeuvres d'équilibrage et quand il faut ou ne il faut pas les utiliser est capital (tout le monde ne sait pas voire ne peut pas faire une BTV). Ne jamais faire un Vasalva à la remontée entre autre.

    - Savoir qu'en plongée mieux vaut compter sur soi que sur les autres.... mais que prévenir son binôme ne peut pas faire de mal !

    - éviter évidement autant que possible les manoeuvres dangereuses dans la panique.... mais savoir ce qui est faisable pour s'assurer de rejoindre la surface (plutôt que les abimes) quand on ne sait plus où l'on est...

    - ne jamais oublier qu'un gilet doit être gonflé en surface pour être vraiment en sécurité.

     

    TOUTAFAIT :+1:

    Et comme on est tous d'accord (pour une fois), on n'a plus qu'à :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour reprendre une célèbre formule tirée des "bronzés", ben ça dépend des mecs, ça.....

    Moi si j'ai pas de paliers, c'est que j'ai pas plongé, tout juste trempé les pieds dans le pédiluve :D ....

     

    Et comme on est tous d'accord (pour une fois), on n'a plus qu'à :biere:

     

    Ok pour :biere:

     

    Par contre, moi qui suis un simple plongeur loisir.... je ne fais que me tremper les pieds dans le pédiluve :confus:

     

    Je crois même que je serais capable de faire une plongée à 6-7m pendant 1h30 à tourner autour d'une belle patate s'il y a plein de vie à observer dessus ! :diver:

    Link to comment
    Share on other sites

    je viens de lire la plupart des réponses. moi j'ai un vertige de quelques secondes à la sortie de l'eau (plongée en piscine de 3/4 d'heures environ) ça ne dure pas longtemps. par contre dans l'eau nickel. vous connaissez ? ou ça pourrait craindre plus profond ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Ok pour :biere:

     

    Par contre, moi qui suis un simple plongeur loisir.... je ne fais que me tremper les pieds dans le pédiluve :confus:

     

    Je crois même que je serais capable de faire une plongée à 6-7m pendant 1h30 à tourner autour d'une belle patate s'il y a plein de vie à observer dessus ! :diver:

     

    Ha mais moi aussi, c'est juste que la plongée profonde, c'est une grande partie de mon boulot....

    Link to comment
    Share on other sites

    je viens de lire la plupart des réponses. moi j'ai un vertige de quelques secondes à la sortie de l'eau (plongée en piscine de 3/4 d'heures environ) ça ne dure pas longtemps. par contre dans l'eau nickel. vous connaissez ? ou ça pourrait craindre plus profond ?

     

    Difficile de répondre...

     

    C'est un vrai vertige (avec l'impression que c'est tout qui tourne autour de toi) ou un pseudo-vertige (la tête qui tourne) ?

     

    Si c'est un vertige vrai, probable que le principe soit le même... et donc les règles restent les mêmes (cf. supra) quelle que soit la profondeur atteinte (juste qu'il n'y a pas de pallier à faire en pisicine....et que remonter en speed à cause d'un vertige n'est pas aussi embêtant qu'à 40m !).

     

    @Pascal44 : évidement, pour un plongeur Tek la question de la profondeur est un peu différente.... :diver:

    Link to comment
    Share on other sites

    Difficile de répondre...

     

    C'est un vrai vertige (avec l'impression que c'est tout qui tourne autour de toi) ou un pseudo-vertige (la tête qui tourne) ?

     

    Si c'est un vertige vrai, probable que le principe soit le même... et donc les règles restent les mêmes (cf. supra) quelle que soit la profondeur atteinte (juste qu'il n'y a pas de pallier à faire en pisicine....et que remonter en speed à cause d'un vertige n'est pas aussi embêtant qu'à 40m !).

     

    @Pascal44 : évidement, pour un plongeur Tek la question de la profondeur est un peu différente.... :diver:

    faudrait que je sois plus attentive la prochaine fois, c'est seulement lorsque je sors de l'eau, c'est peut-être visuel, je suis myope et dans l'eau tout me paraît plus gros et il y a peut être une réadaptation
    Link to comment
    Share on other sites

    • 4 weeks later...
    les muqueuses sont parfois plus sensibles à des taux d'O2 élevés, c'est sûr pour des F02 élevées mais probablement pas encore pour du Nitrox32...

     

    Hello les gens,

    Cette petite remarque m'interpelle et me semble fort pertinente au vue de mon expérience.

    Je plonge quotidiennement depuis une dizaine d'année sans avoir jamais ressenti de vertiges alterno-bariques.

    J'ai depuis peu cédé à la tentation du recycleur et outre la découverte de la magie des immersions avec la bécane, j'ai aussi découvert ce fameux vertige: ce n'est pas systématique mais régulièrement, en début de remontée, "ça part en vrille"...gentiment, ça reste gérable mais tout de même, les premières fois...bin j'faisais pas le malin!!!

    D'autant plus qu'avec mon nouvel équipement tout pleins d'hypothèses viennent troubler le diagnostique...

    Quelqu'un aurait-il des infos complémentaires sur l'influence de la PO2 sur les muqueuses?

    Link to comment
    Share on other sites

    Hello !

    Je viens seulement de voir qu'il y avait des messages en 2eme page....

    J'ai toujours cette impression d'asymétrie dans les deux oreilles. La trompe d'eustache est probablement bouchée du côté qui provoquait les vertiges. Une IRM sera peut être faite quand mon médecin aura fait quelques recherches.

    Mes vertiges étaient gérables. Mais le dernier beaucoup plus fort. Je ne ferai prendre de risque ni à moi même , ni aux autres de la palanquée.

    J'espère que tout sera vite réglé :-)

    Bonnes bulles en 2013 :-)

    Link to comment
    Share on other sites

    Hello les gens,

    Cette petite remarque m'interpelle et me semble fort pertinente au vue de mon expérience.

    Je plonge quotidiennement depuis une dizaine d'année sans avoir jamais ressenti de vertiges alterno-bariques.

    J'ai depuis peu cédé à la tentation du recycleur et outre la découverte de la magie des immersions avec la bécane, j'ai aussi découvert ce fameux vertige: ce n'est pas systématique mais régulièrement, en début de remontée, "ça part en vrille"...gentiment, ça reste gérable mais tout de même, les premières fois...bin j'faisais pas le malin!!!

    D'autant plus qu'avec mon nouvel équipement tout pleins d'hypothèses viennent troubler le diagnostique...

    Quelqu'un aurait-il des infos complémentaires sur l'influence de la PO2 sur les muqueuses?

     

    Même remarque heureux recycleux depuis bientôt un an et adapte des plongées à la con j'ai été à 2 reprises soumis à ce type de vertige (alors que jamais avant c'est à dire dans les 2000 plongées).

    La dernière en date était à Font Estramar (plongée sout) en remontant vers le haut du puits du salut (le shunt il passe en SM mais en CCR c'est pas la même).

    Pour ceux qui connaisse pas il s'agit de remonter d'une dizaine de m pour passer de -30 à -20 pour redescendre à -35

    A mi hauteur me voilà pris de violant vertiges, gros doutes (j'étais tout seul :D) pb de chaux (mais non elle est neuve) ppO2 tout est OK. Je m’arrête et au bout de 15-20 secondes plus rien je remonte encore un peu quelque vertiges puis je redescend plus rien => pb diagnostiqué

     

    Ensuite super plongée no pb.

     

    Je pense pas que la PPO2 y soit pour quelque chose par contre un truc est sur c'est que je suis sujet aux rhinites et qu'en ouvert je me mouche souvent je vide mon masque souvent alors qu'en CCR j'évite pour pas gaspiller de gaz (c'est un peu con de se moucher avec du bon trimix).

    Link to comment
    Share on other sites

    Même remarque heureux recycleux depuis bientôt un an et adapte des plongées à la con j'ai été à 2 reprises soumis à ce type de vertige (alors que jamais avant c'est à dire dans les 2000 plongées).

    La dernière en date était à Font Estramar (plongée sout) en remontant vers le haut du puits du salut (le shunt il passe en SM mais en CCR c'est pas la même).

    Pour ceux qui connaisse pas il s'agit de remonter d'une dizaine de m pour passer de -30 à -20 pour redescendre à -35

    A mi hauteur me voilà pris de violant vertiges, gros doutes (j'étais tout seul :D) pb de chaux (mais non elle est neuve) ppO2 tout est OK. Je m’arrête et au bout de 15-20 secondes plus rien je remonte encore un peu quelque vertiges puis je redescend plus rien => pb diagnostiqué

     

    Ensuite super plongée no pb.

     

    Je pense pas que la PPO2 y soit pour quelque chose par contre un truc est sur c'est que je suis sujet aux rhinites et qu'en ouvert je me mouche souvent je vide mon masque souvent alors qu'en CCR j'évite pour pas gaspiller de gaz (c'est un peu con de se moucher avec du bon trimix).

     

    C'est tout a fait ça, du moins la description et le comportement de ceux à qui j'ai pu porter secours..

     

    Ca s'arrange dés que tu redescends un peu et il faut quelques secondes si tu t'arrétes sans bouger.. juste le temps nécessaire à rétablir l'équilibre de chaque côté ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Je pense pas que la PPO2 y soit pour quelque chose par contre un truc est sur c'est que je suis sujet aux rhinites et qu'en ouvert je me mouche souvent je vide mon masque souvent alors qu'en CCR j'évite pour pas gaspiller de gaz (c'est un peu con de se moucher avec du bon trimix).

     

    Je pense que tu as là la solution mais l'O2 a aussi un effet irritant sur les muqueuses (il faut du temps, certes).

    Pour faire passer un vertige AB, le mieux est de se moucher et c'est vrai qu'en recycleur ya de l'hésitation à faire ça (ça va consommer du diluant, ça va niquer le trim voir on va se retrouver en apnée expiratoire si on a pas d'ADV) et du coup on le fait pas même si yen a besoin.

    Moi je suis sujet à quelques tracas d'oreille à la descente quand j'en fais beaucoup, la solution passe aussi par un bon mouchage et en CCR c'est plus chiant qu'en ouvert, c'est évident (surtout que j'ai pas d'ADV).

     

     

     

    tu devais faire disparaître un cadavre ?:D

     

    Il faut de la chaux dans un recycleur pour absorber le CO2 de la respiration, par contre elle n'est pas adaptée à cet usage (ou alors ça va être très long).

    Link to comment
    Share on other sites

    • 3 years later...

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 3
        Messieurs , dames bonjour et merci de votre accueil je suis sujet a des vertiges alterno barique depuis 2 ans maintenant ce problème qui aurait dû être un incident rarissime est devenu chronique chez moi aucun ORL même les plus aguerris sur l'Île(martinique)ne m'a résolu ce problème en ce moment je fais de lrééducation tubulaire.... je voudrais savoir si quelqu'un sur ce forum a été guéri de ce problème je n'ose même plus descendre à 6 m ce qui me limite terriblement au niveau des prises alors p
      • 4
        Hello !   Je remonte d'une plongée en solo dans les méandres du forum et je suis surprise car elle n'a pas été aussi riche que je m'y attendais.   J'ai tapé "vertige - alterno - altérno - barique" en recherche et j'ai eu... 29 résultats. Quoi ? Comment ? J'affine un peu: je demande à nouveau ces mots mais uniquement dans les titres des posts et là... oh ! Un seul post ici. Je remue mes yeux devant l'écran, je recommence avec d'autres options de recherche... Je n'obtiens pas de résultats p
      • 20
        Bonsoir à tous, ma question s'adresse particulièrement au corps médical, et aux E4 qui auront travaillé le sujet, ou à ceux qui ont le même problème, parce que les "je pense que ..." et "je crois que ..." ne feront que polluer le post. Et tant qu'à polluer, autant troller pour de bon pour qu'au moins on se marre. Voilà quoi t'est-ce qui m'arrive, enfin pas à moi, mais à une à moi plongeuse. L'individu : Jeune fille d'environ 25/27 ans sans surpoids, énergique et sportive, qui se rappelle
      • 21
        Bonjour,   La semaine dernière, j'ai effectué une plongée débutant aux maldives, je suis descendu à 8-9 m je crois, j'ai fait ma manoeuvre de valsalva un peu tard (après les douleurs aux oreilles) et une oreille s'est décompressée rapidement et l'autre (la gauche) a été plus récalcitrante mais c'est tous le temps le cas. La plongée s'est ensuite très bien passée. Le lendemain, replongée jusqu'à 10m et la, pas de problèmes de décompression, mais une chose bizarre, mon oreille gauche ne décom
      • 14
        Voilà, il y a un an je fais mes 2 plongées en carrières et 1h après la sortie de l'eau, je vomis mon 4 heures (et tout ce que j'ai en moi) puis vertiges (perte d'équilibre). Profils de plongée ok et mes binômes n'ont aucun souci. Par précaution je vais à l’hôpital. Diagnostique : pas accident de plongée mais peut-être vertige alterno-barique. 1 semaine au lit pour me remettre de la perte d'équilibre. Puis semaine à l'Estartit et rebelote. Je vais chez un ORL qui me stoppe la plongée un mois du
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.